Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

relativité en pratique



  1. #1
    paradoxdu74

    relativité en pratique


    ------

    bonjour à futura

    Je voulai savoir comment, dans la réalité, on verrai un vaisseau se déplacer à 90 % de la vitesse de la lumière par rapport à nous

    parce que j'ai vu une vidéo qui disait que si nous regardions une météorite tomber sur notre planète on la verrait tomber au ralenti (c'était une météorite qui voyageait très vite bien sûr)

    ça m'a paru bizarre car cela impliquait que plus on va vite moin on va vite

    merci d'avance à ceux qui pourrons m'éclairer

    -----
    salut !

  2. #2
    Cassano

    Re : relativité en pratique

    Sachant que quand tu t'approche de c, ou a proximité d'un fort champ de gravité, ton temps propre "ralenti". Donc vu d'un référentielle peu accéléré (v <<c), je pense que oui, on verrai aller moins vite que la vitesse réelle. Je laisse les experts corriger!

  3. #3
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : relativité en pratique

    Citation Envoyé par paradoxdu74
    j'ai vu une vidéo qui disait que si nous regardions une météorite tomber sur notre planète on la verrait tomber au ralenti (c'était une météorite qui voyageait très vite bien sûr)

    ça m'a paru bizarre car cela impliquait que plus on va vite moin on va vite
    En effet il y a maldonne. La vitesse du mobile, c'est bien ce que tu mesures dans ton référentiel. Donc tu mesureras un corps à 0,9 c à cette vitesse là (d'ailleurs, en y réflechissant un chouia, le contraire n'aurait pas grand sens...).

    Par contre, ce que tu observes au sein de ce référentiel, en admettant que tu en ais le temps évidemment, va se trouver ralentie d'un facteur 1/gamma. Pour 0,9c on a un facteur gamma rac(1-(0,9)²) de 0,44.

    Si tu suis depuis la Terre et chronomètre en main la cuisson d'un oeuf à la coque sur un astéroide se déplaçant à 0,9c par rapport à toi, tu mesureras que ça prendra non pas 3 minute mais 3/0,44 = 6,8 minutes.

    a+

  4. #4
    Floris

    Re : relativité en pratique

    Bonjour, en effet il faus faire attention. Ce que tu va voir ralenti, c'est le temps que tu va mesurer par rapport au temps de l'astéroide. Plus exactement, soit une orloge placé sur l'astéroide et une orloge dans ta main, si tu compare de temps entre les tic tac de TON orloge au temps entre les tic tac de l'orloge de l'astéroide, tu constatera que le temps entre les tic tac de l'orloge de l'astéroide est plsu longque le temps entre lec tic tac de TON orloge.

    J'aispaire avoirrépondu à ta question.
    Seul les imbéciles sont bourrés de certitudes !

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Floris

    Re : relativité en pratique

    Bonjour, en effet il faus faire attention. Ce que tu va voir ralenti, c'est le temps que tu va mesurer par rapport au temps de l'astéroide. Plus exactement, soit une orloge placé sur l'astéroide et une orloge dans ta main, si tu compare de temps entre les tic tac de TON orloge au temps entre les tic tac de l'orloge de l'astéroide, tu constatera que le temps entre les tic tac de l'orloge de l'astéroide est plsu longque le temps entre lec tic tac de TON orloge.

    J'aispaire avoirrépondu à ta question.
    Seul les imbéciles sont bourrés de certitudes !

  7. #6
    nihil

    Re : relativité en pratique

    Je viens mettre mon grain de sel.
    D'où vient que la vitesse change le temps? J'ai lu quelque part que sans matière pas de temps, peut etre parce que pas de matière pas de gravité donc pas de temps? Mais je ne suis pas sûr de moi sur ce coup là.
    Mais quoi qu'il arrive, en quoi la vitesse fait varier le temps? (dans les faits pas dans les équations)

  8. #7
    paradoxdu74

    Re : relativité en pratique

    merci

    alors d'ou vient la chose qui dit que si on regarde un astéroïde tomber sur une planète nous le verrons tomber lentement

    donc pour nous c'est la masse de la comète qui augmente (on observe cela grâce au dégats de l'impact) forcément.

    On en conclu que plus un corps va vite plus sa masse augmente et ainsi l'impossibilité de dépasser la vitesse de la lumière
    salut !

  9. #8
    Cassano

    Re : relativité en pratique

    @ Nihil :

    Pour faire simple, disons que les corps se déplacent selon quatre directions (et non trois), trois d'espace et une de temps. On peut donc définir trois "vitesses spatiales" (dérivées de la position selon les trois directions) et une "vitesse temporelle" (dont l'expression est plus complexe.

    Ensuite, imagine que tous les corps vont à la même vitesse, soit c, masi que cette vitesse est réartie selon les quatres coordonées.

    Alors, il vient que plus tu augmente ta vitesse spatiale, plus tu réduit ta "vitesse temporelle" et donc tu ralenti ton propre...

    J'ai simplifié etc'est nettement plus facile a comprendre depuis les équations, mais c'est grosso modo l'idée générale...

  10. #9
    paradoxdu74

    salut !

  11. #10
    Floris

    Re : relativité en pratique

    Citation Envoyé par paradoxdu74
    alors d'ou vient la chose qui dit que si on regarde un astéroïde tomber sur une planète nous le verrons tomber lentement
    Alors je ne sais pas ou tu à entendu sa mais c'est faux.Attention il ne faus pas mélenger certaines petites choses. je supose que tu connais sans doute le phénomène d'inertie non? Pour un objet de masse donné, il lui faut un certain temps pour atteindre une vitesse donnée. Ce temps est en fonctionde la force et la masse de l'objet. Ceci se résure par la célebre équation F=ma ou auterment dut a=F/m

    Ainsi tu comprend que pour que l'objet ateigne une vitesse donnée, il faudra un certain temps.
    Or il se trouve que plus cet objet vas vite par rapport à toi, le temps propre de l'objet comparé au tiens, se trouve de plus en plus ralenti en fonction de sa vitesse. Ce ralentissement du temps est exprimé par les transphormation de Lorentz. Tu pourra trouver tout un tas de choses interessantes à ce sujet. Ainsi, pour toi observateur, tu percevra le temps propre de ton mobile ralenti par rapport au tiens, par conséquent, tu constatera que pour que ton mobile ateigne une vitesse donnée il lui faudra plus de temps. Alors tu te pose peut étre la question de savoir comment en fonction de la vitesse raltive, évolue le ralentissement du temps? Hé bien attention, le ralentissement du temps n'est pas proportionel à la vitesse mais il suit justement une fonction qui est décrite par les transphormations de Lorentz. Par conséquent, le ralentissement du temps propre d'un mobile n'est que perceptible à des vitesse proches de c, on apel ces classes de vitesses des "vitesse relativiste".

    Voila, j'aispaire t'avoir un peut aidé. N'hésite pas
    @+
    Flo
    Seul les imbéciles sont bourrés de certitudes !

  12. #11
    nihil

    Re : relativité en pratique

    paradoxedu74, tu dis en fait qu'il y a une équivalence entre la vitesse et le temps c'est ca? En gros, pour schématiser, plus mes coordonnées dans l'espace changent, moins celles du temps relatif évoluent? Si je suis à l'arret total, mon temps s'écoulera de manière "normale", mais plus je bougerai plus je me déplacerait lentement à l'échelle du temps absolu mais je ne m'en rends pas compte puisque pour moi tout est normal sauf tout ce qu'il y a autour de moi ira plus vite?

    Mais alors justement : cette évolution de vitesse se fait à partir de quel point? Quel est le référentiel où il y a un point O où je pourrais me tenir à l'arret?

  13. #12
    paradoxdu74

    Re : relativité en pratique

    Citation Envoyé par nihil
    je me déplacerait lentement à l'échelle du temps absolu mais je ne m'en rends pas compte puisque pour moi tout est normal sauf tout ce qu'il y a autour de moi ira plus vite?

    Mais alors justement : cette évolution de vitesse se fait à partir de quel point? Quel est le référentiel où il y a un point O où je pourrais me tenir à l'arret?
    Justement il y en a pas , il n'existe pas de temps absolu. C'est ça la théorie de la relativité, il n'y a rien d'absolu tout est relatif !

    C'est le mouvement relatif qui compte (quelquechose qui se déplace par rapport à toi )
    salut !

  14. #13
    deep_turtle

    Re : relativité en pratique

    [mode je mets mon grain de sel alors qu'on ne m'a rien demandé= On]Tiens un petit addendum, puisqu'on parle de l'apparence des objets relativistes : l'effet Terrel-Penrose indique qu'un objet se propageant à grande vitesse est vu tourné sur lui-même, car la lumière issue du bord éloigné met plus de temps que celle issue du bord proche. Je ne crois pas que ça ait été vérifié expérimentalement, ni que ça ait le moindre intérêt d'ailleurs, mais bon, messieurs Terrel et Penrose ont des raisons d'être fiers ! [mode je mets mon grain de sel alors qu'on ne m'a rien demandé = Off]
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  15. #14
    paradoxdu74

    Re : relativité en pratique



    Mais je comprend pas trop le truc. Tu n'aurai pas un schéma ou une image qui permettrait de mieux se représenter la chose ?

    merci
    salut !

  16. #15
    Pio2001

    Re : relativité en pratique

    C'est qui est à l'origine de ces déformations temporelles, c'est que la vitesse de la lumière est la même pour tout le monde, quel que soit son déplacement (rectiligne uniforme).
    "Normalement", si on va à la rencontre d'un photon, on devrait le voir arriver vers nous plus vite. Mais ce n'est pas le cas. Et ce principe fondamental induit donc toutes sortes de distorsions dans l'espace et dans le temps.

    Il n'y a pas de référentiel absolu. Le ralentissement est réciproque. On voit les gens qui habitent sur l'astéroïde vivre au ralenti, et les habitants de l'astéroïde qui nous regardent nous voient aussi vivre au ralenti.

    Il n'y a pas que le ralentissement du temps, il y a aussi la contraction des longueurs dans le sens du mouvement.
    On voit les habitants de l'astéroïde aplatis comme des crêpes, et ils nous voient aplatis aussi.

    Deep_Turtle, est ce que l'effet Terrel-Penrose est fondamental ou apparent ?
    Quand il y a un disque d'accrétion autour d'un trou noir, on voit le dessous du disque par derrière, parce que les rayons lumineux sont déviés, mais le disque, dans notre référentiel, est tout de même plat.
    Dans l'effet Terrel-Penrose, est-ce que l'on voit les objets tournés simplement à cause du trajet des rayons lumineux, ou alors est-ce que leur orientation est vraiment différente en fonction du référentiel ?

  17. #16
    paradoxdu74

    Re : relativité en pratique

    Citation Envoyé par Pio2001
    On voit les gens qui habitent sur l'astéroïde vivre au ralenti, et les habitants de l'astéroïde qui nous regardent nous voient aussi vivre au ralenti.
    Je crois que non. Celui qui subit les déformations du à la relativité est celui qui à été accéléré auparavant (donc pas la terre et ces habitants) sinon comment aurait on pu observer les horloges décalées après que une aie fait un voyage rapide

    ce serait pas le paradoxe de Langévin ou un autre ?

    Je laisse les conaisseurs me corriger
    salut !

  18. #17
    Floris

    Re : relativité en pratique

    Attention, tout dépend si comme tu dit, le mobile accélaire ou non. Si il n'acélaire pas on reste dans le cas que viens de présenter Pio2001, si le mobile accélaire alors là oui tu à raison.
    @+
    flo
    Seul les imbéciles sont bourrés de certitudes !

  19. #18
    nitrojean

    Re : relativité en pratique

    Citation Envoyé par Pio2001
    ...On voit les gens qui habitent sur l'astéroïde vivre au ralenti, et les habitants de l'astéroïde qui nous regardent nous voient aussi vivre au ralenti.
    Détrompez-vous. C'est le contraire !
    (Il y a lieu de noter que la question telle que posée par paradoxdu74 est difficile à décoder).

    Mais, de même, quand Gilgamesh dit
    Citation Envoyé par Gilgamesh
    Par contre, ce que tu observes au sein de ce référentiel, en admettant que tu en ais le temps évidemment, va se trouver ralentie d'un facteur 1/gamma. Pour 0,9c on a un facteur gamma rac(1-(0,9)²) de 0,44.
    c'est par excès de concision (et, oserais-je dire, d'imagination).

    Ce que l'on voit, c'est l'effet combiné de l'effet Doppler et de l'effet relativiste.
    Or, dans un mouvement de rapprochement (relativiste), l'effet Doppler classique domine l'effet relativiste.
    Plutôt que d'encombrer le forum par des images, je vous suggère de jeter un oeil sur les pages du site -pas trop bien fait-
    http://home.tiscali.be/jp.delavallee...pl_relativ.htm
    qui concerne ce sujet et, plus particulièrement,
    http://home.tiscali.be/jp.delavallee...multaneite.htm
    pour ce qui concerne le cas particulier des jumeaux et qui commente la manière dont il y a lieu d'interpréter le concept de "dilatation du temps".

    Commentez !

  20. #19
    Floris

    Re : relativité en pratique

    Une petite chose qui me tracasse concernant l'effet doppler avec la lumière. Dans le cadre de la méquanique classique, pendant son parcoure, un mobile en mouvement par rapport à la source d'onde (acoustique par exemple) se raproche ou s'éloigne des crètes d'ondes. Or ce qui me perturbe c'est que dans le cadre de la relativitée, la lumière n'est pas un référentiel donc dire qu'un mobile en mouvement par rapport à la source se raproche ou s'éloigne des crètes de l'onde EM n'est plus possible! N'est pas?
    Merci bien
    Seul les imbéciles sont bourrés de certitudes !

  21. #20
    nitrojean

    Re : relativité en pratique

    Bonjour Floris.
    En effet.
    Il faut se méfier des analogies. Elles peuvent être utiles, mais ne valent que dans une mesure limitée.
    Ainsi, par exemple, s'il existe bien deux formules différentes pour préciser l'effet Doppler acoustique selon que c'est l'émetteur ou le récepteur qui se déplace par rapport au milieu de transmission (l'air, par exemple), il n'existe en relativité qu'une seule formule, comme si seul le point de vue du récepteur comptait.

  22. #21
    Pio2001

    Re : relativité en pratique

    Citation Envoyé par paradoxdu74
    Je crois que non. Celui qui subit les déformations du à la relativité est celui qui à été accéléré auparavant
    A condition qu'il soit de nouveau accéléré pour revenir dans le référentiel initial.

    Citation Envoyé par paradoxdu74
    sinon comment aurait on pu observer les horloges décalées après que une aie fait un voyage rapide
    L'horloge qui retarde est celle qui a changé deux fois de référentiel. Elle a quitté le référentiel de la Terre pour monter dans l'avion, puis elle a quitté le référentiel de l'avion pour revenir dans le référentiel de la Terre.

    Si les horloges sont chacunes dans leur référentiel, ça devient intordable : ralentissements réciproques, mais avec la contraction des longueurs, les distances que A parcourt par rapport à B et que B parcourt par rapport à A semblent réciproquement plus courtes, ce qui complique la notion de comparaison des durées, et par dessus le marché, une comparaison simultanée de deux horloges pour A ne sera pas simultanée pour B...

    Donc pour dire si une horloge a "vieilli" plus qu'une autre, on la ramène dans notre référentiel pour être sur de faire une comparaison au calme. Donc on lui fait subir un changement de référentiel que nous ne subissons pas. C'est là que la réciprocité est perdue.

    Si vous maniez les transformations de Lorentz, définissez trois référentiels. Un de vitesse zéro, un de vitesse V selon l'axe Ox, et un de vitesse -V selon Ox. Puis faites sauter un jumeau du premier référentiel dans le second, puis du second dans le troisième, et enfin du troisième dans le premier de façon à ce qu'il soit de retour à son point de départ.
    Vous pouvez alors concrètement calculer comment il a vieilli par rapport à son frère.

Discussions similaires

  1. Relativité restreinte vs Relativité générale
    Par Rammstein43 dans le forum Physique
    Réponses: 60
    Dernier message: 30/08/2007, 09h26
  2. Mise en pratique ?
    Par lemmings dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/08/2007, 13h05
  3. Réponses: 168
    Dernier message: 09/08/2007, 19h41
  4. Relativité restreinte / Relativité Lorentzienne
    Par BioBen dans le forum Physique
    Réponses: 204
    Dernier message: 20/11/2005, 16h08