Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Les vols en apesanteur



  1. #1
    itsaso

    Les vols en apesanteur


    ------

    Bonjour,
    je découvre sur internet l'existence des vols en microgravité, je suis impressionnée!

    Mais je vois qu'on peut au mieux arriver à avoir 20 secondes d'impesanteur. C'est un peu court non?
    Est ce qu'on ne pourrait pas avoir un avion plus petit, mais montant plus haut et qui arriverait à donner de l'impesanteur pendant plus longtemps?

    Merci pour vos explications

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    chatelot16

    Re : les vols en apesanteur.

    la dimension de l'avion ne fait rien a l'affaire ... il n'y a que l'altitude atteinte avec ce vol parabolique qui fait le temps d'impesanteur maxi ... et comme l'avion qui fait ce vol n'est pas une fusée il ne peut pas monter plus haut ... donc le temps d'impesanteur actuellement realisable est le maximum ... on fera peut etre des avion un peu plus puissant pouvant monter plus haut , mais l'augmentation du temps d'impesanteur sera faible

    il n'y a pas a tortiller ducul pour chier droit pour faire de la vraie impesanteur il faut etre en orbite autour de la terre
    Dernière modification par chatelot16 ; 04/02/2018 à 19h20.
    Les arbres sont mes capteurs solaires préférés

  4. #3
    itsaso

    Re : les vols en apesanteur.

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    la dimension de l'avion ne fait rien a l'affaire ... il n'y a que l'altitude atteinte avec ce vol parabolique qui fait le temps d'impesanteur maxi ... et comme l'avion qui fait ce vol n'est pas une fusée il ne peut pas monter plus haut ... donc le temps d'impesanteur actuellement realisable est le maximum ... on fera peut etre des avion un peu plus puissant pouvant monter plus haut , mais l'augmentation du temps d'impesanteur sera faible

    il n'y a pas a tortiller ducul pour chier droit pour faire de la vraie impesanteur il faut etre en orbite autour de la terre
    Ah, merci.
    mais j'ai vu je ne sais plus sur quel site, que certaines fusées destinées à revenir sur Terre, ont des trajectoires paraboliques où elles sont en apesanteur pendant plus d'une minute.

  5. #4
    chatelot16

    Re : les vols en apesanteur.

    bien sur un missile balistique peut faire une impesanteur pendant plus longtemps qu'un avion ... mais je préfère l'avion parce qu'il atterri ! alors que le missile s’écrase sur sa cible

    donc pour rester dans les moyen raisonnable le seul choix est l'avion ou la vraie mise en orbite

    quand une fusée a dépensé l’énergie pour mettre en orbite il serait dommage de retomber tout des suite , ça ne coûte presque rien de tourner en orbite un certain temps ... c'est toute l'utilité de la station orbitale ... tant qu'a dépenser de l'argent pour monter en orbite autant y rester assez longtemps pour faire un maximum d’expérience avec un seul voyage
    Dernière modification par chatelot16 ; 04/02/2018 à 23h10.
    Les arbres sont mes capteurs solaires préférés

  6. #5
    Nicophil

    Re : Les vols en apesanteur

    Bonjour,
    Citation Envoyé par itsaso Voir le message
    les vols en apesanteur
    oui


    à avoir 20 secondes d'impesanteur.
    oui


    l'existence des vols en microgravité,
    non
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    itsaso

    Re : les vols en apesanteur.

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    bien sur un missile balistique peut faire une impesanteur pendant plus longtemps qu'un avion ... mais je préfère l'avion parce qu'il atterri ! alors que le missile s’écrase sur sa cible
    Mais le programme Orion, les fusées atterrissent finalement.

  9. Publicité
  10. #7
    calculair

    Re : les vols en apesanteur.

    Peut être on put gagner 10 secondes

    La hauteur de chute h = 1/2 gt¨2 si tu prends t = 40 s T^2 = 4000 et 1/2 g t^2 = 20 000 m .... L'avion s'crase au sol si son plafond fée vol est de 10 000 m

    Pour t = 30 s h = 4500 m il faut ensuite qu'il reprenne un vol en palier donc il doit se trouver encore à une bonne altitude. En supposant que le pilote ne veut pas dépasser une acceleration de +g pour respecter la structure de l'avion, il faut encore 4500 m......

    Je pense avec tout ça il faut garder une marge de sécurité....

    on ve retrouver un temps de l'ordre des 25 secondes



    Citation Envoyé par itsaso Voir le message
    Mais le programme Orion, les fusées atterrissent finalement.
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  11. #8
    itsaso

    Re : les vols en apesanteur.

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    Peut être on put gagner 10 secondes

    La hauteur de chute h = 1/2 gt¨2 si tu prends t = 40 s T^2 = 4000 et 1/2 g t^2 = 20 000 m .... L'avion s'crase au sol si son plafond fée vol est de 10 000 m

    Pour t = 30 s h = 4500 m il faut ensuite qu'il reprenne un vol en palier donc il doit se trouver encore à une bonne altitude. En supposant que le pilote ne veut pas dépasser une acceleration de +g pour respecter la structure de l'avion, il faut encore 4500 m......

    Je pense avec tout ça il faut garder une marge de sécurité....

    on ve retrouver un temps de l'ordre des 25 secondes
    merci pour les calculs.
    Donc un avion pouvant monter à 35 000 mètres d'altitude devrait pouvoir arriver à plus d'une minute de chute libre!

  12. #9
    calculair

    Re : les vols en apesanteur.

    Si on fait le calcul 35000 = 1/2 * 10 * t^2 soit 1750 = t^2 ou t = 41 s

    mais quelle est sa vitesse V = gt donc V = 410 m/s ou 1476 km/h

    Il faut les conditions suivantes

    1) un avion supersonique

    2) il faut pouvoir redresser avant de s'écraser au sol

    Donc avec une chute de 35 000 m on ne peut encore atteindre la minute en toute sécurité..... seulement 40 s et une seule fois.....!

    Citation Envoyé par itsaso Voir le message
    merci pour les calculs.
    Donc un avion pouvant monter à 35 000 mètres d'altitude devrait pouvoir arriver à plus d'une minute de chute libre!
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  13. #10
    alovesupreme

    Re : Les vols en apesanteur

    il n'y a pas que le temps de chute libre vers le bas a partir de 35000 metres. il y a vol parabolique quand
    le moteur est coupé. il est donc possible qu'a disons 25000 m l'avion aie une vitesse ascensionnelle suffisante
    pour grimper a 35000 moteur coupé. ca rajoute du temps de vol parabolique.

  14. #11
    chatelot16

    Re : Les vols en apesanteur

    si l'avion est assez puissant pour faire beaucoup d'acceleration au debut de la monté , une partie de la monté est en vol parabolique et deja du zero G

    dans les vol parabolique ordinaire le temps a zero G est presque moitié en monté et descente

    aucun pilote n'a envie de trop prolonger le temps de zero G en descente ... car le danger c'est le sol !

    commencer un vol parabolique a basse altitude n'est pas un probleme ... pour le finir il vaut mieux garder de la marge

    pendant le vol parabolique le moteur n'est pas coupé , il doit compenser les pertes aerodynamique de l'avion pour qu'il avance comme si il etait dans le vide
    Dernière modification par chatelot16 ; 05/02/2018 à 22h44.
    Les arbres sont mes capteurs solaires préférés

  15. #12
    calculair

    Re : Les vols en apesanteur

    Ilfaut atteidre une grande vitesse en palier pour affronter une montée avec une décelération de g Il est vraie que l'on retrouvera la même vitesse mais en descente à l'altitude du plier initial...

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    si l'avion est assez puissant pour faire beaucoup d'acceleration au debut de la monté , une partie de la monté est en vol parabolique et deja du zero G

    dans les vol parabolique ordinaire le temps a zero G est presque moitié en monté et descente

    aucun pilote n'a envie de trop prolonger le temps de zero G en descente ... car le danger c'est le sol !

    commencer un vol parabolique a basse altitude n'est pas un probleme ... pour le finir il vaut mieux garder de la marge

    pendant le vol parabolique le moteur n'est pas coupé , il doit compenser les pertes aerodynamique de l'avion pour qu'il avance comme si il etait dans le vide
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  16. Publicité
  17. #13
    itsaso

    Re : Les vols en apesanteur

    Merci pour vos réponses. C'est plus clair maintenant.
    Mais dans cette page Wiki, ils parlent d'un avion qui aurait réalisé 90 secondes de chute libre!
    Le Lockheed NF-104A
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Plafon...%A9ronautique)

  18. #14
    calculair

    Re : Les vols en apesanteur

    Il ne precise pas l'acceleration subit par le pilote...

    De 35 000 m avec une acceleration de de g pour effacer le g de la gravité conduit l'avion en sous sol .....!!!!!! ce qui est impossible.



    Citation Envoyé par itsaso Voir le message
    Merci pour vos réponses. C'est plus clair maintenant.
    Mais dans cette page Wiki, ils parlent d'un avion qui aurait réalisé 90 secondes de chute libre!
    Le Lockheed NF-104A
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Plafon...%A9ronautique)
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  19. #15
    alovesupreme

    Re : Les vols en apesanteur

    dans ce liens on parle de courts sauts a 36000 m au pluriel.
    il devait monter faire une courte chute libre remonter etc
    les 90 s seraient du temps cumulé.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Vols en apesanteur
    Par evrardo dans le forum Physique
    Réponses: 24
    Dernier message: 13/08/2016, 12h57
  2. Apesanteur ?
    Par Paminode dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 09/11/2014, 14h43
  3. Actu - Les vols en apesanteur dans l'Airbus Zéro-G ouverts au public
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/12/2012, 08h05
  4. Actu - Les vols en apesanteur dans l'Airbus Zéro-G ouverts au public
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/12/2012, 17h40
  5. vols a zero g
    Par pijolat dans le forum Astronautique
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/03/2006, 16h43