Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Radioactivité et neutralité électrique




  1. #1
    ecolami

    Radioactivité et neutralité électrique

    Bonjour,
    Lors de l'émission radioactive de particules chargées on passe sous silence le respect de la neutralité électrique du noyau:
    La particule ALPHA étant chargée 2+ il doit y avoir émission de 2 électrons donc de particules BETA MOINS.
    La particule BETA MOINS étant un électron que peut-il se passer pour le noyau puisque l'émission d'un proton est impossible?
    La particule BETA PLUS étant un positon = anti-électron l'atome doit capturer un électron ailleurs (en dehors de l'atome émetteur) déséquilibrant ainsi la neutralité électrique.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    coussin

    Re : Radioactivité et neutralité électrique

    Vous vous posez cette question depuis 7 ans?! : http://scienceamusante.net/forum/physique.php?msg=76486

  4. #3
    XK150

    Re : Radioactivité et neutralité électrique

    Bonjour ,

    Voilà ce qui arrive aux étudiants qui mettent les forum en compétition !

    Ce qu'il y a d'intéressant dans les désintégrations nucléaires , c'est qu'il n'est pas utile de s'intéresser aux électrons .
    Sinon , on pourrait ajouter à vos exemples , celui des produits de fission qui , bien pire , perdent chacun 40 à 50 électrons à leur création ...

    Les électrons sont des particules stables . Un béta ralentira dans le milieu selon un parcours chaotique jusqu'à atteindre l'énergie de l'équilibre thermique du milieu et alors
    " il se retrouvera dans la foule de ses semblables " .
    Un atome ionisé pourra capturer un électron du milieu tandis que son voisin restera chargé plus ou moins longtemps .
    Les atomes chargés ne sont pas rares , vous le savez , ce sont des " ions " .
    Pas besoin de radioactivité pour cela , dans le sel commun NaCl presque tous les atomes sont des ions , ce qui ne l'empêche pas de saler les radis .


  5. #4
    ecolami

    Re : Radioactivité et neutralité électrique

    Citation Envoyé par coussin Voir le message
    Vous vous posez cette question depuis 7 ans?! : http://scienceamusante.net/forum/physique.php?msg=76486
    Bonjour, Oui et cette fois encore les réponses éludent la question...

  6. #5
    Sethy

    Re : Radioactivité et neutralité électrique

    C'est un peu comme les rédox dans une pile en chimie, il y a toujours conservation des charges, même si on les omets pour la simplicité.

    Si à une électrode, le Cuivre++ se réduit et qu'à l'autre, le Zn est oxydé, il faut bien que les contre-ions migrent d'un compartiment à l'autre. En chimie, c'est le pont salin par lequel passe un courant d'ion exactement égal au courant électrique (un mélange d'ions positifs qui migrent vers le compartiment du Cuivre et d'ions négatifs qui migrent vers le compartiment du Zinc, en fonction de leur mobilité ionique).

    Ici, c'est un peu la même chose. Les rayonnements ionisants (déjà rien que cette appellation met sur la piste de ce qu'il se passe) vont effectivement ioniser la matière lorsqu'ils seront absorbés et aussi sur leur passage d'ailleurs. Tout ceci va générer (si je ne me trompe pas) de l'électricité statique dont les tensions peuvent être importante, mais les courants ridicules. A terme, les lacunes d'électrons vont être compensées par la migration d'électrons venant des trop pleins.

    Si on prend la réaction de désintégration du Carbone 14 qui donne de l'azote 14+ 1e-, cela donne par exemple :

    6 protons+ + 8 neutrons + 6 électrons- > 7 protons+ + 7 neutrons + 7électrons-

    On voit tout de suite que :
    1) l'équilibre des charges est maintenu
    2) que l'électron supplémentaire est nécessaire à l'azote pour rester électriquement neutre.

    Tu peux faire le même constat avec l'émission alpha. Il y aura bien 2 électrons en plus.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    coussin

    Re : Radioactivité et neutralité électrique

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonjour, Oui et cette fois encore les réponses éludent la question...
    On vous a répondu correctement, à 7 ans d'écart.
    Dites-nous carrément ce que vous voudriez entendre. Qu'on en finisse...

    La radioactivité alpha part d'un atome neutre, radioactif, pour donner un anion et une particule alpha. Il me semble évident que les charges électriques sont conservées car 0=2-2.

  9. #7
    Deedee81

    Re : Radioactivité et neutralité électrique

    Salut,

    Je confirme. La (seule) question dans le message a été répondue tout à fait correctement.
    Et les autres points commenté, sauf celui ci-dessous que je vais commenter.

    Ecolami, s'il y a des choses qui restent peu claire pour toi, pose une question précise sur ces points mais ne repose pas les mêmes questions, sinon tu auras les mêmes réponses !!!!

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Lors de l'émission radioactive de particules chargées on passe sous silence le respect de la neutralité électrique du noyau:
    En fait, c'est faux.

    Pour ce qui est des autres atomes, qui reçoivent les particules, on parle de rayonnement ionisant, c'est pas pour rien.
    Mais aussi pour l'atome qui émet le rayonnement. Il n'est pas rare que la configuration électronique change complètement et qu'on aie capture d'un électron avec une redistribution des électrons et émission de rayonnement X ou de https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lectron_Auger

    Donc, la neutralité de l'atome n'est pas passée sous silence. Au contraire.

    De plus, tu as commis une erreur : tu parles de la neutralité électrique du noyau. Mais le noyau n'est JAMAIS neutre !!!!!
    C'est "atome" que tu devais dire. Mais ça je suppose que c'est juste un lapsus.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  10. Publicité
  11. #8
    Sethy

    Re : Radioactivité et neutralité électrique

    Plus fondamentalement, si on excepte les gamma et les positrons, les rayonnement alpha et bêta ne sont jamais que des électrons ou des noyaux d'Hélium.

    Ce qui les différent des autres électrons, c'est leur vitesse d'éjection.

    Ici comme on peut le voir sur le second schéma de cette page, la vitesse de l'électron correspond à 5/6 de la vitesse de la lumière !

    http://www.laradioactivite.com/site/...tivitebeta.htm

  12. #9
    Sethy

    Re : Radioactivité et neutralité électrique

    Sur le même site, on trouve l'information pour le rayonnement alpha, les noyaux d'Hélium sont éjectés à 15200 km/s (ce sont bien des kilomètres par secondes).

Discussions similaires

  1. Neutralité électrique
    Par ms.finch dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/03/2015, 15h09
  2. La neutralité électrique
    Par didek dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/12/2014, 09h02
  3. Neutralité électrique de l'atome.
    Par papy-alain dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 18/07/2012, 15h27
  4. résolution de l'équation de neutralité électrique?
    Par electron2 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/06/2005, 15h32