bonjour, j'ai essayé de refaire un exercice d'emballement thermique déjà fait en classe et qui me paraissais assez essentiel pour comprendre certains point du cours. toutefois, il y'a 2-3 choses que je n'ai pas compris et que j'aimerais donc travailler avec vous
voici l'énoncé: un procédé de nitration se déroule en mode isotherme. le calcul du (delta t adiabatique) a donnée une valeur de 165°C. 2 températures ont étés testé: 80°C et 100°C pour un ajout en 2h30.
quel est le procédé le plus dangereux? le plus risqué ?
voici les thermographes permettant de mieux comprendre l'énoncé:
emballement thermique .jpg

voici comment j'ai procédé, j'ai déterminé graphiquement les différentes chaleurs et enthalpie molaires
je trouve graphiquement Q(80°C)= 10 W/kg delta h (80°C) = 100 kj/kg q max (80°C)=15,4 w/kg delta h max (80°C)= 240 kj/kg
Q (100°C)= 18,4 W/kg delta h (100°C)= 198 kj/kg q max (100°C)=26 w/kg delta h max= 260 kj/kg

il est possible que je me soit trompé mais pour déterminer le pourcentage d'accumulation, je considère que les Kj/kg sont les chaleurs échangés et non les puissances je trouve donc pour l'accumulation à 80°C ACC(80)= (q-q fin d'ajout)/q *100= (15,4-10)/15,4 *100= 35,06 %
mais dans la correction, on trouvait 58,3% en faisant ACC(80)= (240-100)/240
du coup je ne sais pas à ce niveau la ci je me suis trompé ou non......
pour ACC (100), je trouve 29,23 %, on trouve 23,1% dans la correction
du coup, je trouve des MTSR à 80 et 100°C assez différentes de celles de la correction
ensuite, je ne comprends pas pourquoi on doit chercher à déterminer MTSR max à 80 et 100°C. le prof m'avait dit que c'est parce qu'on raisonnait comme si on était en système batch mais ça ne m'a pas permis de comprendre pourquoi utiliser cette grandeur....
enfin, dans la correction, on a écrit q prod= q élim, le procédé est effectivement en mode isotherme donc cela est vrai mais pour déterminer le danger, ne faut il pas raisonner en se situant dans les conditions adiabatique et donc dire que q prod= q accumulation ?
enfin, le prof à tracer une courbe où on représente 2 droites, une correspondant à q elim, l'autre à q prod, il a tracé une courbe (SEMENOV) et en a déduit que la plus dangereuse est celle à 100 °C car on atteint plus rapidement le point d'instabilité, mais je ne comprends pas à quoi correspond cette instabilité...
et pour le risque, le prof à tracer une courbe où il a mit le TDMR (ou T=24h00) et a classé les différent mtsr et en a déduis que la plus dangereuse était celle à 100°C une fois de plus, mais il n'a pas expliquer pourquoi....
pouvez vous m'aider à mieux comprendre tout ceci ?

merci d'avance