Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Et si la constante de Planck devenait nulle ?



  1. #1
    shub22

    Et si la constante de Planck devenait nulle ?

    J'ai lu un passage dans un document PDF disant que si la constante de Planck était nulle on pourrait déduire la physique classique depuis la MQ.
    À quelques exceptions près comme le spin par exemple qui n'a pas d'équivalent ailleurs que dans le monde micro.
    Comme cela m'intriguait je suis allé regarder un peu ce que cela entrainerait, au niveau mathématique bien sûr le seul intéressant:
    - Le principe d'incertitude disparaît en tant que tel car le produit de l'incertitude sur la vitesse multiplié par celui de la position devenant nulle, on retombe sur une des lois de la physique classique
    Il n'y a pas de mesure dépendant de l'observateur comme en MQ. Vitesse et position deviennent objectives comme dans notre monde macro
    - Plus gênant, le photon ne possède aucune énergie à savoir si la formule attribuée à Planck E= hν reste valable ? Je ne sais pas si c'est toujours le cas dans cette hypothèse
    La dualité onde-corpuscule et la formule liant longueur d'onde avec quantité de mouvement de De Broglie confirmerait (??) dans cette hypothèse saugrenue que le photon n'existe pas.
    Sans longueur d'onde ni énergie, on voit mal comment un photon existerait.

    J'arrête ici mais du coup la quantification disparaît aussi et tout ce qui est lié à elle comme les orbitales de l'électron qui étaient discrètes avant. Mais comme h = 0...
    donc supposer même virtuellement comme "expérience de pensée" que cette constante h s'annule fait disparaître beaucoup de choses dont le photon, la longueur d'onde, les niveaux d'énergie etc.

    -----

    “Un seul hêtre vous manque et tout est des peupliers ”

  2. Publicité
  3. #2
    Fustigator

    Re : Et si la constante de Planck devenait nulle ?

    Et la constante de structure fine devient infinie; ce qui ne va pas sans poser de légers problèmes ......

  4. #3
    Amanuensis

    Re : Et si la constante de Planck devenait nulle ?

    Et si ma tante en avait?

    Le contrafactuel est de la science-fiction, au sens le plus profond.

    Et comme d'une contradiction on peut déduire n'importe quoi, tout développement sera de ce genre.
    Dernière modification par Amanuensis ; 28/01/2019 à 16h57.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  5. #4
    pm42

    Re : Et si la constante de Planck devenait nulle ?

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Et si ma tante en avait?
    On l'appellerait Emmanuel (Kant). En général, les fils comme ça se terminent avec des incantations philosophiques remontant à quelques siècles.

  6. #5
    obi76

    Re : Et si la constante de Planck devenait nulle ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Et comme d'une contradiction on peut déduire n'importe quoi, tout développement sera de ce genre.
    CQFD. Fermeture.
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  7. A voir en vidéo sur Futura

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Constante de Planck...
    Par Weasley14 dans le forum Physique
    Réponses: 54
    Dernier message: 16/11/2013, 18h04
  2. h constante de Planck
    Par taupo dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/11/2008, 21h20
  3. Constante de planck
    Par Kurt Gödel dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/06/2008, 12h22
  4. Constante de Planck
    Par Ludwig dans le forum Physique
    Réponses: 48
    Dernier message: 28/02/2005, 06h37
  5. Constante de Planck...
    Par allan_ dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/08/2003, 01h13