Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Geler l'eau a VOLUME constant?




  1. #1
    ecolami

    Geler l'eau a VOLUME constant?

    Bonjour,
    L'eau augmente de volume en gelant. Alors que se passe-t-il si on la gèle a volume constant donc SANS laisser augmenter le volume?
    Question subsidiaire quelle pression atteindra-t-on juste en dessous de zéro?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    phys4

    Re : Geler l'eau a VOLUME constant?

    Bonsoir,
    Si vous descendes la température juste en dessoude zéro, l'eau sous pression restera liquide.
    Il est possible de fondre de la glace en la comprimant.
    Elle ne deviendra solide que vers -20°C et atteindra alors une pression de l'ordre d'un millier de bars.
    Comprendre c'est être capable de faire.

  4. #3
    Tawahi-Kiwi

    Re : Geler l'eau a VOLUME constant?

    Citation Envoyé par phys4 Voir le message
    Il est possible de fondre de la glace en la comprimant.
    Mais en terme de densite, est-ce que l'on atteint une transition isopycne a un moment?, la densite de la glace Ih va augmenter un peu, mais la phase liquide egalement...

    Par contre avec la glaceIII, V ou VI, il n'y a plus de souci. La densite de l'eau pour ces transitions est respectivement de 1,13, 1,14 et 1,18 g/cm3 alors que les phases solides aux environs de ces pressions sont 0,05 a 0,2 g/cm3 plus dense que la phase liquide.

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 09/02/2019 à 06h43.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)


  5. #4
    Tawahi-Kiwi

    Re : Geler l'eau a VOLUME constant?

    Desole, je me suis emmele les pinceaux entre volume constant et densite constante

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  6. #5
    Tawahi-Kiwi

    Re : Geler l'eau a VOLUME constant?

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    Mais en terme de densite, est-ce que l'on atteint une transition isopycne a un moment?, la densite de la glace Ih va augmenter un peu, mais la phase liquide egalement...
    J'ai trouve ma reponse: https://www.researchgate.net/publica...yopreservation

    La cristallisation en condition isochore peut avoir lieu theoriquement a -109ºC.

    A noter qu'en lisant des trucs sur le sujet, l'eau en surfusion en dessous de -113ºC devient bizarre..., une partie du diagramme de phase de l'eau que je ne connaissais pas du tout (evidemment, c'est franchement metastable ).


    Credit: London South Bank University
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    phys4

    Re : Geler l'eau a VOLUME constant?

    La question initiale portait sur une cristallisation à volume constant,
    si dans vos références j'utilise la phrase suivante :
    The data is consistent with the literature, which reports that the pressure and temperature at the triple point, between ice I, ice III and water is, - 21.993°C and 209.9 MPa,
    cela voudrait dire que le point recherché se trouve un peu plus chaud que -22°C et à pression un peu moindre, puisque la glace III a une densité plus grande que 1, ce qui est proche de mon indication initiale?

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    La cristallisation en condition isochore peut avoir lieu theoriquement a -109ºC.
    Je pense que vous avez utilisé un abaque avec diminution de volume !
    Comprendre c'est être capable de faire.

  9. #7
    Tawahi-Kiwi

    Re : Geler l'eau a VOLUME constant?

    Salut,

    cela voudrait dire que le point recherché se trouve un peu plus chaud que -22°C et à pression un peu moindre, puisque la glace III a une densité plus grande que 1, ce qui est proche de mon indication initiale?
    Pourquoi est-ce que le point triple serait proche d'une transition isochorique? Pourquoi y'aurait-il une transition continue entre glace Ih et glace III, impliquant donc une cristallisation isochorique a ce niveau.

    Tout les references que je trouve font etat d'une transitione vitreuse de l'eau pour obtenir une solidification isochorique.

    Je pense que vous avez utilisé un abaque avec diminution de volume !
    Je n'ai rien utilise du tout, je ne fais que citer.

    D'ailleurs, ce meme lien donne:

    Clearly if ice forms, its increased volume causes an increase in pressure which would lower the freezing point at least until the lowest melting point (-21.985 °C) is reached at 209.9 MPa. e A recent thermodynamic analysis concludes that ice nucleation cannot happen above -109 °C during isochoric cooling, which is close to the upper bound of the realm of deeply supercooled water (-113 °C), so it is unclear if ice would ever freeze in such an unreal system.
    C'est une conditionel et une borne ouverte...

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  10. Publicité

Discussions similaires

  1. Capacité thermique à volume constant
    Par kizakoo dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/03/2018, 16h39
  2. Piezoelectrique volume constant?
    Par neone2s dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/01/2018, 09h31
  3. déformation à volume constant
    Par estelle38 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/06/2014, 17h51
  4. Ascension d'un ballon de volume constant
    Par mimo13 dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 02/06/2010, 14h01
  5. pH et volume constant
    Par The Artist dans le forum Chimie
    Réponses: 12
    Dernier message: 04/10/2005, 21h41