Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Moteur à courant continu, couple et tension




  1. #1
    Ciiko

    Moteur à courant continu, couple et tension

    Bonjour,
    Lors de mon TPE sur un véhicule amphibie, nous essayons de sous alimenter notre moteur pour qu'il atteigne une vitesse de rotation bien précise :
    Premier problème, le choix du moteur : Nous avons choisis un moteur 6440 tr/min avec un couple de 0,0039 Nm, une tension nominale de 12V et un ampérage de 0,3, nous avons besoin d'un couple de 0,0038 Nm et une vitesse de rotation 585,9 tr/min, ma question est alors, quelle relation permet de calculer la tension à enlever pour passer de notre moteur à nos besoin (donc passé de 6440 tr/min à 585,9 tr/min), le second problème est que nous ne savons pas si le couple change lorsqu'on baisse la tension, si oui, comment faire alors pour garder le même couple ? Si on ne peut pas, quelle relation permet de savoir le couple perdu lors de la sous alimentation de notre moteur ?
    Merci de votre lecture en espérant des retours de votre part !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    harmoniciste

    Re : Moteur à courant continu, couple et tension

    Bonjour,
    Le couple est proportionnel à l'intensité du courant, or I = (U- E)/ r (r étant la résistance interne du moteur)
    La force contre électromotrice E du moteur est proportionnelle au régime de rotation

    Trouvez les coef. de proportionnalité de votre moteur et vous aurez vos réponses.

  4. #3
    penthode

    Re : Moteur à courant continu, couple et tension

    d'autre part , obtenir une vitesse bien précise ( nonobstant que ce terme n'est pas scientifiquement bien précis )

    malgré les variations de couple sur un mobile .....

    nécessitera un ASSERVISSEMENT
    là où le mensonge prolifère, la tyrannie s'annonce ou se perpétue (Albert Camus)


  5. #4
    Black Jack 2

    Re : Moteur à courant continu, couple et tension

    Bonjour,

    Je présume qu'il s'agit d'un moteur DC à aimant permanent (mais cela devrait être précisé dans l'énoncé)

    On ne perd pas du couple par la sous alimentation, le moteur donne le couple qui est imposé par la charge.
    Si le couple résistant est de 0,0038 N.m (soit à rien près le couple nominal du moteur), le moteur débitera le même courant, soit 0,3 A

    La diminution de la tension fera diminuer la vitesse.

    Pour la diminution de tension, pour avoir la "bonne vitesse", partir de w*C = E*I (w la vit de rotation en rad/s, C le couple en N.m, E la FCEM en volts et I le courant d'induit en A)

    et aussi U = E + R.I avec U la tension d'alimentation du moteur)

    Ceci dit, je ne pense pas que le choix de ce moteur soit bien adéquat puisqu'il sera utilisé à environ 9 % de sa puissance nominale (et aussi à environ 9 % de sa vitesse nominale)

    Le tension moteur sera en toute grande partie pour fournir le couple (via R*I) et un très petit pourcentage pour la vitesse (via E), donc une très faible variation du couple va entraîner une forte variation de la vitesse ... sauf bien sûr si il y a une bonne régulation de vitesse pour corriger.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 06/04/2018, 11h24
  2. Problème de couple au démarrage d'un moteur à courant continu
    Par tipitch59 dans le forum Électronique
    Réponses: 34
    Dernier message: 16/02/2012, 09h54
  3. Contrôle du couple d'un moteur à courant continu
    Par Potache dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/04/2010, 19h32
  4. calcul du couple d'un moteur à courant continu
    Par Massimol dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/02/2009, 09h53
  5. Réponses: 6
    Dernier message: 03/03/2008, 17h40