Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?



  1. #1
    Unplowed

    Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?


    ------

    Bonjour,

    Question surement simple, mais je n'arrive pas a trouver la réponse

    Prenons un fil d'allumage auto ou moto, ou y circule un courant de 20kV. Un arc électrique se forme donc au électrodes de la bougie. Que se passe t-il (électriquement) si je créer un second arc électrique entre le fil et la bougie ?
    L’étincelle a la bougie perd-t-elle en énergie ? La tension augmente-t-elle ou au contraire chute-t-elle ?

    Merci d'avance pour vos réponses.

    Ps: mes excuses pour les accents, je suis un clavier qwerty... pas simple.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    jiherve

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    bonjour,
    un courant c'est en ampères ici il s'agit d'une haute tension et si on crée un second arc alors le courant disponible se partagera entre les deux et comme l'arc se formera plus facilement dans l'air que dans le cylindre alors l'allumage sera perturbé, un grand classique avec des bougies sales ou mal isolées.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  4. #3
    antek

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Je voyais le second en série avec le premier . . .
    Le Diable a inventé l'Administration afin que les Hommes perdent tout espoir à jamais.

  5. #4
    XK150

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Bonjour ,

    Ce produit se vend depuis l' antiquité : https://site-eclator.pagesperso-orange.fr/

    Du mieux ? Non , pas vraiment .
    Plus mal ? Non , pas vraiment , tant que la distance de rupture reste raisonnable .

    Donc , sans avoir d'explication physique , je dirai que , pratiquement , c'est sans effet notable .
    Encore plus aujourd'hui avec des HT de 20 kV et des écartements d'électrode bougie de 1.3 mm ( contre 0.7 mm il y a 30 ans ....).

  6. #5
    jiherve

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Re
    Citation Envoyé par antek Voir le message
    Je voyais le second en série avec le premier . . .
    en effet en relisant bien cela semble être le cas donc mauvaise réponse de ma part!
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    XK150

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Citation Envoyé par jiherve Voir le message
    Re

    en effet en relisant bien cela semble être le cas donc mauvaise réponse de ma part!
    JR
    De plus , si on tente d'obtenir une 2 ème étincelle en parallèle , c'est impossible : l'étincelle se produit là où la distance est minimum .
    Pour avoir un double allumage ( 2 bougies par cylindre ) , il faut 2 bobines HT indépendantes .

  9. Publicité
  10. #7
    trebor

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Citation Envoyé par Unplowed Voir le message
    Bonjour,

    Question surement simple, mais je n'arrive pas a trouver la réponse

    Prenons un fil d'allumage auto ou moto, ou y circule un courant de 20kV. Un arc électrique se forme donc au électrodes de la bougie. Que se passe t-il (électriquement) si je créer un second arc électrique entre le fil et la bougie ?
    L’étincelle a la bougie perd-t-elle en énergie ? La tension augmente-t-elle ou au contraire chute-t-elle ?

    Merci d'avance pour vos réponses.

    Ps: mes excuses pour les accents, je suis un clavier qwerty... pas simple.
    Bonsoir à tous,

    Je ne sais pas si j'ai bien compris ?

    Est-ce-que la bougie serait alimentée par deux bobines identiques (peu probable) reliées en parallèles et commandée synchrone sur leur circuit primaire basse tension ?
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  11. #8
    XK150

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Bonsoir à tous,

    Je ne sais pas si j'ai bien compris ?

    Est-ce-que la bougie serait alimentée par deux bobines identiques (peu probable) reliées en parallèles et commandée synchrone sur leur circuit primaire basse tension ?
    C'est très simple : il veut mettre un éclateur sur le fil de bougie . Il existe un modèle tout fait cité dans mon post 4 .

  12. #9
    antek

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Il ne veut rien installer du tout, il veut connaitre les effets de ce qui est expliqué #1.
    Le Diable a inventé l'Administration afin que les Hommes perdent tout espoir à jamais.

  13. #10
    XK150

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Citation Envoyé par antek Voir le message
    Il ne veut rien installer du tout, il veut connaitre les effets de ce qui est expliqué #1.
    " Il veut " ... Expérience de pensée , comme on dit souvent ici !!!!!

  14. #11
    trebor

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Citation Envoyé par XK150 Voir le message
    C'est très simple : il veut mettre un éclateur sur le fil de bougie . Il existe un modèle tout fait cité dans mon post 4 .
    OK, pour le constater, mesurer la tension sur la bougie avec un oscilloscope.

    Pourquoi la tension et l'intensité du courant seraient-elles modifiées ?
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  15. #12
    Unplowed

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Merci a tous pour vos réponses.

    Alors oui, le second arc électrique dont je parle est en série du premier.
    Et non, je ne veut pas installer d'Eclator... Mais c'est justement ce "phénomène" que je cherche a comprendre.

    A l’époque, pour se dépanner en cas de soucis d'allumage, on créait un arc électrique de quelques mm entre la bobine et son fil HT pour "améliorer" l’étincelle. "l'Eclator" fait exactement la même chose (c'est un boitier vide qui créer juste un arc entre les 2 extrémités).

    Je recherche donc a comprendre ce qu'il se passe physiquement lors de la création d'un second arc.

  16. Publicité
  17. #13
    trebor

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Citation Envoyé par Unplowed Voir le message
    Merci a tous pour vos réponses.

    Alors oui, le second arc électrique dont je parle est en série du premier.
    Et non, je ne veut pas installer d'Eclator... Mais c'est justement ce "phénomène" que je cherche a comprendre.

    A l’époque, pour se dépanner en cas de soucis d'allumage, on créait un arc électrique de quelques mm entre la bobine et son fil HT pour "améliorer" l’étincelle. "l'Eclator" fait exactement la même chose (c'est un boitier vide qui créer juste un arc entre les 2 extrémités).

    Je recherche donc a comprendre ce qu'il se passe physiquement lors de la création d'un second arc.
    Bonjour,

    Après réflexion, l'arc étant plus grand (distance à franchir par l'arc électrique dans l'air), la résistance dans l'air est augmentée, mais le courant (énergie) émis par la bobine reste identique (quelques mA) donc la tension est augmentée U = R*I

    Voyons si j'ai bon ?
    Dernière modification par trebor ; 07/01/2020 à 13h26.
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  18. #14
    Resartus

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Bonjour,
    La tension totale initiale (juste avant l'étincelle double) est peut-être augmentée, mais comme la tension et l'énergie stockée dans la bobine vont se partager entre les deux arcs, la bougie va recevoir une énergie totale (produit de la tension par le courant par le temps) divisée par deux ou plus.

    Il me semble très douteux dans ces conditions que cela puisse améliorer l'allumage. Le seul cas favorable serait celui où le léger décalage temporel (la décharge double se produira quelques microsecondes plus tard) aboutit à une meilleure combustion malgré la baisse d'énergie. Mais on aurait eu un meileur résultat sans eclator, en réglant l'avance (certes, c'est devenu plus compliqué de nos jours, car il faut intervenir sur la cartographie du calculateur, et c'est plus ou moins illégal)
    Dernière modification par Resartus ; 07/01/2020 à 14h03.
    Why, sometimes I've believed as many as six impossible things before breakfast

  19. #15
    trebor

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Citation Envoyé par Resartus Voir le message
    Bonjour,
    La tension totale initiale (juste avant l'étincelle double) est peut-être augmentée, mais comme la tension et l'énergie stockée dans la bobine vont se partager entre les deux arcs, la bougie va recevoir une énergie totale (produit de la tension par le courant par le temps) divisée par deux ou plus.

    Il me semble très douteux dans ces conditions que cela puisse améliorer l'allumage. Le seul cas favorable serait celui où le léger décalage temporel (la décharge double se produira quelques microsecondes plus tard) aboutit à une meilleure combustion malgré la baisse d'énergie. Mais on aurait eu un meileur résultat sans eclator, en réglant l'avance (certes, c'est devenu plus compliqué de nos jours, car il faut intervenir sur la cartographie du calculateur, et c'est plus ou moins illégal)
    En contradiction

    Je ne pense pas qu'il y a un décalage entre les deux arcs, proche de 300.000 kms/seconde, c'est pas les quelques centimètres qui vont retarder l'arc de quelques microsecondes et encore moins favoriser l'allumage de l'essence.
    Dernière modification par trebor ; 07/01/2020 à 14h42.
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  20. #16
    Resartus

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Bonjour,

    Ma phrase n'était peut-être pas très claire. Ce n'est pas un décalage entre les deux étincelles, mais un retard par rapport à la situation avec seulement la bougie :
    Quand on coupe le circuit basse tension, la tension HT monte très vite, mais pas instantanément, jusqu'au moment où elle est suffisante pour que l'arc se forme. L'éclator augmente l'écartement, et il faudra quelques instants de plus pour que l'arc (double) se déclenche. Et au moment où il se déclenche la tension totale aux bornes de la bobine sera supérieure à celle qu'elle aurait été sans l'éclateur, MAIS comme les deux arcs sont en série, cette tension va se répartir entre les deux , et la bougie aura en fait une tension au démarrage de l'arc plus faible, car l'éclateur en récupère la plus grande part
    Dernière modification par Resartus ; 07/01/2020 à 15h19.
    Why, sometimes I've believed as many as six impossible things before breakfast

  21. #17
    trebor

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Citation Envoyé par Resartus Voir le message
    Bonjour,

    Ma phrase n'était peut-être pas très claire. Ce n'est pas un décalage entre les deux étincelles, mais un retard par rapport à la situation avec seulement la bougie :
    Quand on coupe le circuit basse tension, la tension HT monte très vite, mais pas instantanément, jusqu'au moment où elle est suffisante pour que l'arc se forme. L'éclator augmente l'écartement, et il faudra quelques instants de plus pour que l'arc (double) se déclenche. Et au moment où il se déclenche la tension totale aux bornes de la bobine sera supérieure à celle qu'elle aurait été sans l'éclateur, MAIS comme les deux arcs sont en série, cette tension va se répartir entre les deux , et la bougie aura en fait une tension au démarrage de l'arc plus faible, car l'éclateur en récupère la plus grande part
    Donc cet éclateur (éclator) provoque l'effet inverse recherché, c'est-à-dire qu'il n'améliorer pas le démarrage du moteur.
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  22. #18
    Resartus

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Bonjour,
    A la réflexion, et en relisant les divers avis sur internet, il semble quand même y avoir des cas où cela peut restaurer une étincelle correcte : si la bougie concernée fuit (ou si elle est couverte de saletés conductrices), ce courant de fuite va limiter la montée de tension et l'étincelle sera de mauvaise qualité voire absente.
    Avec l'éclateur, c'est seulement quand la tension sera bonne que l'arc se déclenchera. La montée de température dans la bougie sera alors améliorée, bien que la durée de l'impulsion soit plus courte (puisque une partie de l'énergie sera passée dans l'éclateur)
    Donc cela peut sans doute dépanner un allumage contaminé, mais le mieux est quand même de restaurer la qualité de la bougie défaillante...
    Why, sometimes I've believed as many as six impossible things before breakfast

  23. Publicité
  24. #19
    antek

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Si la tension d'amorçage du "éclator" est supérieure à celle de la bougie, l'arc bougie démarre avec une tension supérieure (à celle sans "eclator").
    D'où énergie supérieure fournie en début d'arc, arc plus joli, etc . . .

    Le Diable a inventé l'Administration afin que les Hommes perdent tout espoir à jamais.

  25. #20
    trebor

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Je ne sais pas si il y a ici des pros de l'étincelle haute tension d'allumage des moteurs thermiques ?

    J'ai reçu il y a quelques années, l'info d'un technicien en dépannage des petites machines monocylindre 2 et 4 temps comme quoi une étincelle rouge était meilleur qu'une étincelle bleu pour allumer le mélange gazeux, info ou intox ?

    J'ai déjà vu des étincelles rouge et bleu et malgré tout les moteurs ont démarrés sans problèmes.

    Peut-être que cette différence de couleur d'arc agit si le mélange est trop pauvre ou trop riche ?

    Rouge c'est plutôt lorsque la tension est plus faible et plus importante lorsqu'elle est bleu.
    Dernière modification par trebor ; 07/01/2020 à 21h37.
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  26. #21
    XK150

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Je ne suis pas un pro , mais au moins , j'ai essayé un eclator ( il y a quelques années ) sur des motos monocylindre en montagne ,
    pour bien tenter de mettre en évidence une différence , d'où mon post 4 .

    Une étincelle jaune - rouge est une étincelle manquant d'énergie ( en général de HT ) .
    Une étincelle blanche - bleue est une étincelle optimum.

    Au moins sur les anciens allumages batterie - bobine classiques , la couleur incorrecte de l'étincelle révèle dans 99% des cas , un condensateur défectueux .
    C'est aussi le cas pour les allumages à magnétos .

    Il n'y a pas de raison que ce soit différent sur les petits moteurs de motoculture .

  27. #22
    Unplowed

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Finalement, ma question n’était pas si simple ^^"

    Pour en revenir a l'Eclator, ça ne "fonctionne" effectivement que sur un allumage faiblard (du Mercurochrome sur une jambe de bois). Sur un allumage en excellent état, ça n'a aucun effet (et je cherche a savoir si ça ne l’altère pas un peux).

  28. #23
    Unplowed

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Petit up

  29. #24
    trebor

    Re : Rupture d'un courant HT : que se passe t-il ?

    Citation Envoyé par Unplowed Voir le message
    Finalement, ma question n’était pas si simple ^^"

    Pour en revenir a l'Eclator, ça ne "fonctionne" effectivement que sur un allumage faiblard (du Mercurochrome sur une jambe de bois). Sur un allumage en excellent état, ça n'a aucun effet (et je cherche a savoir si ça ne l’altère pas un peux).
    Bonjour,

    Avec les allumages actuels électroniques, il ne me semble pas nécessaire d'utiliser un éclateur au risque que la bobine H.T risque de percer son isolation et se détruire.

    La haute tension générée par la bobine ayant bien plus de résistance pour boucler son circuit vers la masse.
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  30. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. 400 volts 15 ampères arc de courant de rupture
    Par ledourdy dans le forum Physique
    Réponses: 16
    Dernier message: 14/10/2013, 19h27
  2. Ventouse électromagnétique à rupture de courant
    Par Teletrapinaer dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/11/2010, 02h11
  3. Recherche de schéma électrique (rupture de courant)
    Par Kervin7478 dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 12/03/2009, 17h27
  4. circuit RL rupture en courant
    Par ptifefe dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/01/2009, 20h00
  5. courant d'extra rupture relais 220v
    Par boubou2000 dans le forum Électronique
    Réponses: 8
    Dernier message: 06/03/2004, 18h26