Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Rayonnement du corps humain et corps noir...



  1. #1
    PeterMacGonagan

    Question Rayonnement du corps humain et corps noir...


    ------

    Bonjour,

    Dans mes pérégrinations, je me suis posé la question suivante: "combien de puissance rayonne un corps humain à température ambiante?"

    "Armé"de la loi de Stefan-Boltzmann, je suppose que la pièce est à 20°C et que le corps humain est à 37°C.
    La surface de la peau humaine chez un adulte est d'environ 2m² et son émissivité vaut quant à elle 0.98.
    Je suppose le corps nu (aucun vêtement).





    Cette valeur me semble énorme (même nu ) !

    Un adulte consomme 2000kcal/jour soit 8368kJ/24h = 96.8W

    Cela voudrait dire que le simple fait de rester nu au repos (dans le noir) nous ferait consommer 2x notre consommation moyenne?

    Je pense donc que l'émissivité de la peau varie fortement hors de la bande infrarouge... la preuve nous ne sommes pas noir!

    Pourriez-vous confirmer ou infirmer mon raisonnement, svp?

    -----
    Dernière modification par PeterMacGonagan ; 13/10/2020 à 12h42.

  2. Publicité
  3. #2
    XK150

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Bonjour ,
    La valeur admise , c'est que le corps humain produit 100 W au repos .
    Donc , il faut aider à réguler les 37° soit en s'habillant , soit en se déshabillant au gré de la température extérieure .
    Celui qui accroît son savoir , accroît sa souffrance . L'Ecclésiaste 1-18

  4. #3
    Black Jack 2

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Bonjour,

    La peau n'est pas à 37°C (du moins du coté "extérieur" du corps)

    Elle dépend de la température interne du corps, de la température ambiante, de la résistance thermique de la peau et ...

    Résistance thermique de 3.10^-2 K/W pour la peau humaine d'un homme "moyen"

    Donc si environ 130 W passent au total, la peau reprend un delta theta = 130 * 3.10^-2 = 4,2 °C
    *******

    La température extérieure de la peau est alors de 36,4 - 4,2 = 32 °C (environ)

    Et le rayonnement est : Em = 0,98 * 5,67.10^-8 * (305^4 - 293^4) = 71,3 W/m²

    Surface moyenne du corps humain : 1,8 m² ---> P = 71,3 * 1,8 = 128 W ... qui collent avec les 130 W supposés du début.

    En pratique, la présence d'habits diminuera la moyenne de puissance rayonnée en dessous des 130 W estimés à la louche ci-dessus.
    **********
    Ce qui précède, montre que les températures mesurées par les thermomètres infrarouge (comme on en voit partout par ces temps de covid) sont à peu près n'importe quoi.

    Les caméras infra rouge sont "obligées" pour afficher quelque chose d'à peu près consistant, de corriger les mesures qu'elles font en fonction de la température ambiante.
    Sauf que si le passager vient de traverser le hall chauffé en provenance du métro ou vient d'arriver du dehors où il fait un froid de canard, ce n'est pas la température ambiante d'où se trouve la caméra qui permettra d'avoir une indication de température un rien sérieuse.

  5. #4
    jacknicklaus

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Citation Envoyé par PeterMacGonagan Voir le message
    Un adulte consomme 2000kcal/jour soit 8368kJ/24h = 96.8W
    Ce point est intéressant.
    On arrive, grosso modo, à une dissipation d'énergie en rayonnement de l'ordre de 130w (peau nue), en condition de température standard. Ce à quoi on rajoute l'énergie mécanique dépensée par le corps. (à estimer ?)

    D"autre part, on trouve dans la littérature une nécessité d'apport alimentaire de (seulement) 130 KJ par kilo et par jour, pour un adulte. Soit de l'ordre de 110W pour un adulte de 75 kg
    source : https://unf3s.cerimes.fr/media/paces...rtrand_p02.pdf

    Bizarre...
    There are more things in heaven and earth, Horatio, Than are dreamt of in your philosophy.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    gwgidaz
    Animateur Électronique

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Citation Envoyé par Black Jack 2 Voir le message
    Bonjour,

    La peau n'est pas à 37°C (du moins du coté "extérieur" du corps)

    Elle dépend de la température interne du corps, de la température ambiante, de la résistance thermique de la peau et ...

    Résistance thermique de 3.10^-2 K/W pour la peau humaine d'un homme "moyen"

    Donc si environ 130 W passent au total, la peau reprend un delta theta = 130 * 3.10^-2 = 4,2 °C
    *******

    La température extérieure de la peau est alors de 36,4 - 4,2 = 32 °C (environ)

    Et le rayonnement est : Em = 0,98 * 5,67.10^-8 * (305^4 - 293^4) = 71,3 W/m²

    Surface moyenne du corps humain : 1,8 m² ---> P = 71,3 * 1,8 = 128 W ... qui collent avec les 130 W supposés du début.

    En pratique, la présence d'habits diminuera la moyenne de puissance rayonnée en dessous des 130 W estimés à la louche ci-dessus.
    **********
    Ce qui précède, montre que les températures mesurées par les thermomètres infrarouge (comme on en voit partout par ces temps de covid) sont à peu près n'importe quoi.

    Les caméras infra rouge sont "obligées" pour afficher quelque chose d'à peu près consistant, de corriger les mesures qu'elles font en fonction de la température ambiante.
    Sauf que si le passager vient de traverser le hall chauffé en provenance du métro ou vient d'arriver du dehors où il fait un froid de canard, ce n'est pas la température ambiante d'où se trouve la caméra qui permettra d'avoir une indication de température un rien sérieuse.
    Bonjour,

    Et l'échange thermique par convection, il serait donc négligeable ?

  8. #6
    Black Jack 2

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Citation Envoyé par gwgidaz Voir le message
    Bonjour,

    Et l'échange thermique par convection, il serait donc négligeable ?
    D'après ce site (et d'autres ...) : https://www.lelivrescolaire.fr/page/7088536

    on lit que : "La conduction est responsable de 3 % des pertes thermiques du corps humain, dans l’air."

    Et si peu de conduction à travers la peau ... pas possible d'avoir beaucoup de pertes par convection. (air calme évidemment)

    Cela répond à ton interrogation.
    Dernière modification par Black Jack 2 ; 13/10/2020 à 17h52.

  9. Publicité
  10. #7
    gwgidaz
    Animateur Électronique

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Citation Envoyé par Black Jack 2 Voir le message
    D'après ce site (et d'autres ...) : https://www.lelivrescolaire.fr/page/7088536

    on lit que : "La conduction est responsable de 3 % des pertes thermiques du corps humain, dans l’air."

    Et si peu de conduction à travers la peau ... pas possible d'avoir beaucoup de pertes par convection. (air calme évidemment)

    Cela répond à ton interrogation.
    Bjr,

    Oui, merci pour ce lien intéressant.
    je lis:
    Convection : 15%
    Evaporation : 22%
    Conduction : 3%
    ça fait donc une moyenne de 40 % de pertes thermiques autres que le rayonnement, ce qui n'est pas négligeable.

  11. #8
    Black Jack 2

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Citation Envoyé par gwgidaz Voir le message
    Bjr,

    Oui, merci pour ce lien intéressant.
    je lis:
    Convection : 15%
    Evaporation : 22%
    Conduction : 3%
    ça fait donc une moyenne de 40 % de pertes thermiques autres que le rayonnement, ce qui n'est pas négligeable.
    Bonjour,

    Attention ...

    Je ne pense pas que ces chiffres (dans le lien) correspondent au cas d'un homme passif dans l'air calme.

    Si on regarde le bonhomme qui transpire (sur le lien) ... il vient sans doute de se payer une heure d'effort intensif.

    Il est bien possible que si on considère une période assez longue, incluant le repos, mais aussi le travail, le jogging et ..., la transpiration contribue en moyenne à 22 % des pertes thermiques du corps humain.

    Remarques similaires pour les autres "déperditions".

    Mais si on considère la question (qui mentionne environ 100 W), il s'agit incontestablement d'un homme "passif" et dans une ambiance "gentille".

    Pour un homme "passif" dans de l'air calme aux environs de 20°C, il me semble que outre le rayonnement, la seule perte thermique significative est celle due à la ventilation pulmonaire (air ambiant inspiré et gaz réchauffé expiré).

    Il est évident que les pourcentages des pertes thermiques (rayonnement, transpiration, conduction, convexion, ventilation pulmonaire) varient fortement en fonction de l'activité.
    Et dans le lien, comme rien n'est précisé sur les conditions (activités entre autres), les chiffres donnés correspondent probablement à une moyenne sur une longue période ... et pas dans les conditions de "passivité dans des conditions "gentilles" " comme dans le cas du 100 W dont question.

    Mais ce que mon avis.

  12. #9
    RomVi

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Citation Envoyé par Black Jack 2 Voir le message
    D'après ce site (et d'autres ...) : https://www.lelivrescolaire.fr/page/7088536

    on lit que : "La conduction est responsable de 3 % des pertes thermiques du corps humain, dans l’air."

    Et si peu de conduction à travers la peau ... pas possible d'avoir beaucoup de pertes par convection. (air calme évidemment)

    Cela répond à ton interrogation.
    J'avoue ne pas très bien saisir cette argumentation, surtout que parler de conduction dans l'air est tout simplement absurde.

    La perte par rayonnement est directement dictée par la température de surface, comme celle par convection.
    Pour des différences de température de quelques degrés à dizaines de degrés et une émissivité proche d e1 ces 2 parts sont sensiblement égales.
    La part conductive dépend de la situation, elle sera moins forte si l'individu est suspendu au bout d'une corde et ne touche rien d'autre que si il est déjà posé sur la table en métal d'une morgue.
    Si on ne prend pas d'exemple extravagant et que l'on considère que le sujet et debout elle sera négligeable.

    En ce qui concerne la prise en compte de l'apport énergétique moyen pour calculer une puissance rayonnée ça n'a pas de sens non plus, puisque cet apport est une moyenne, pour une activité moyenne, une température moyenne, un habillement moyen... Ici on considère un sujet nu, sans préciser la température extérieure, donc il est impossible de connaitre ses besoins.
    De plus l'apport énergétique comprend la puissance thermique, mais également mécanique, et une partie n’est pas assimilée ; bref un sacré capharnaüm pour une discussion qui se veut scientifique.

  13. #10
    Black Jack 2

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Citation Envoyé par RomVi Voir le message
    J'avoue ne pas très bien saisir cette argumentation, surtout que parler de conduction dans l'air est tout simplement absurde.

    La perte par rayonnement est directement dictée par la température de surface, comme celle par convection.
    Pour des différences de température de quelques degrés à dizaines de degrés et une émissivité proche d e1 ces 2 parts sont sensiblement égales.
    La part conductive dépend de la situation, elle sera moins forte si l'individu est suspendu au bout d'une corde et ne touche rien d'autre que si il est déjà posé sur la table en métal d'une morgue.
    Si on ne prend pas d'exemple extravagant et que l'on considère que le sujet et debout elle sera négligeable.

    En ce qui concerne la prise en compte de l'apport énergétique moyen pour calculer une puissance rayonnée ça n'a pas de sens non plus, puisque cet apport est une moyenne, pour une activité moyenne, une température moyenne, un habillement moyen... Ici on considère un sujet nu, sans préciser la température extérieure, donc il est impossible de connaitre ses besoins.
    De plus l'apport énergétique comprend la puissance thermique, mais également mécanique, et une partie n’est pas assimilée ; bref un sacré capharnaüm pour une discussion qui se veut scientifique.
    Bonjour,

    D'abord apprendre à lire et avoir l'honnêteté de ne pas citer des extraits de réponses enlevées de leur contexte.

    Comme noté plusieurs fois :
    "Il est évident que les pourcentages des pertes thermiques (rayonnement, transpiration, conduction, convexion, ventilation pulmonaire) varient fortement en fonction de l'activité."

    On ne peut parler alors que d'ordre de grandeur ... et ceux qu'on retrouve dans les liens sont en général des valeurs moyennes toutes conditions confondues et pas dans des conditions spéciales dont semblent parler PeterMacGonagan.

    Sa préoccupation première était que les valeurs trouvées par son calcul de rayonnement dans des conditions qu'il a précisées était bien plus grandes que la valeur annoncée un peu partout pour le total des pertes.

    Lui indiquer que la peau (coté externe) n'était pas du tout à la température interne du corps était alors la cause principale de cet écart me semble adéquat et que de plus les 100 W annoncés était pour un individu "calme" dans une ambiance "modérée"

    Dans la littérature, on trouve souvent qu'en air calme à 23°C, la peau se trouve entre 32 et 33°C (en moyenne bien évidemment).

    Pour la conduction ... il est ici question d'un corps dans l'air calme et à température clémente ..., à partir de la conductibilité thermique de la peau et son aire moyenne, on peut facilement calculer que les pertes par conduction (à travers la pesu) sont très faibles (comparé à celles par rayonnement) et la part évacuée par convection (dans l'air) sera également très faible.

    Et bien entendu, si on plonge le corps dans l'eau (par exemple), c'est autre chose, cela va sans dire ...
    ****
    Quant à des absurdités que tu me prêtes par "J'avoue ne pas très bien saisir cette argumentation, surtout que parler de conduction dans l'air est tout simplement absurde."

    Il faut de nouveau apprendre à lire, j'ai parlé de conduction à travers la peau et pas dans l'air... c'est un poil différent me semble-t-il.

    Par contre, ce que j'ai dit est que si la quantité de chaleur qui passe par conduction à travers la peau est faible (à cause des conditions de température et d'ambiance et activité quasi nulle du sujet) ... il ne peut pas y avoir beaucoup de quantité de chaleur évacuée par convection dans l'air ... sinon, il faut me dire d'où vient cette quantité de chaleur évacuée par convection dans l'air si elle ne vient pas de celle passant par conduction à travers la peau.

    La remarque finale, soit "De plus l'apport énergétique comprend la puissance thermique, mais également mécanique, et une partie n’est pas assimilée ; bref un sacré capharnaüm pour une discussion qui se veut scientifique." tombe à plat puisque toute la discussion était ici basée sur un sujet calme dans de l'air calme à température douce.

    ... et si on s'écarte de ces états de calme et température clémente et ... , bien entendu que cela modifie fortement les choses, ce que j'ai évidemment fait remarquer par ma remarque initiale, soit :
    "Il est évident que les pourcentages des pertes thermiques (rayonnement, transpiration, conduction, convexion, ventilation pulmonaire) varient fortement en fonction de l'activité."
    ****
    Libre à toi de développer le sujet plus avant, mais alors sans de préoccuper des réponses des autres de manière complètement farfelue.

    Je n'ai rien contre la critique, mais si elle est justifiée, pas en citant des extraits hors contexte ou en prêtant aux autres des propos qu'ils n'ont pas tenus à cause de mauvaises interprétations de ta part de leurs écrits.
    Parce que là, pour "le sacré capharnaüm pour une discussion qui se veut scientifique." tu es un sacré champion.
    Dernière modification par Black Jack 2 ; 15/10/2020 à 09h49.

  14. #11
    RomVi

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Citation Envoyé par Black Jack 2 Voir le message
    Bonjour,

    D'abord apprendre à lire et avoir l'honnêteté de ne pas citer des extraits de réponses enlevées de leur contexte.
    Dans n'importe quel contexte parler de la conduction qui est responsable des pertes dans l'air n'a aucun sens, pour reprendre tes termes il faut avoir l’honnêteté de reconnaître que l'on a dit n'importe quoi.

    Pour le reste effectivement mon explication était un peu succincte, mais en faisant l'effort de chercher à comprendre je pense qu'il n'y a rien d'insurmontable.
    L’absurdité est de dire qu’il y a peu de perte par conduction à travers la peau, donc peu de convection. La part convective, comme la part radiative, dépendent de la température de surface, donc si le peu de conduction pénalise l'un il le fait aussi pour l'autre et la contribution de chaque mode de transfert reste identique.
    Sur le graphique en pièce jointe on peut voir la puissance radiative et convective par m² en fonction de la différence de température (t° peau – t° ambiante) pour une émissivité de 0,98.
    Images attachées Images attachées  

  15. #12
    Black Jack 2

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Pense ce que tu veux.

    Avec les courbes fournies, si on tient compte que la température extérieure de la peau dans les conditions énoncées est de l'ordre de 32 °C (probablement moins puisque la température de 32°C est un peu partout annoncée pour de l'air calme à 23°C ... et qu'ici, on parlait de 20°C), on a un delta theta = 12°C au max à reporter dans les courbes ... qui donne environ 63% pour la part radiative (environ : 78 W/m² pour le radiatif et 43 W/m² pour la convection)

    Sur d'autres sites ... on retrouve à peu près le même pourcentage pour les pertes par rayonnement, par contre beaucoup moins pour la convection, par exemple ici :

    https://cache.media.eduscol.educatio...in_1167893.pdf

    On donne :
    - Les pertes par convection représentent en moyenne environ 15 % des pertes d’énergie thermique du corps.

    - les pertes par conduction (la température de la peau peut réchauffer les molécules
    de l’environnement par contact) : elles sont généralement très faibles (moins de 5 %
    des pertes)

    ...

    Il y a évidemment aussi d'autres voies de pertes (dont la ventilation pulmonaire par exemple).
    ******
    Et je redis, les pertes principales (et de loin) sont dues au rayonnement, et les pertes sont moins grandes que celles calculées dans le post initial pour la raison principale que la température de la peau (dans les conditions données) est bien plus faible que la température interne du corps... et je pense toujours que cela répond au questionnement de la question initiale.
    Dernière modification par Black Jack 2 ; 15/10/2020 à 19h25.

  16. Publicité
  17. #13
    RomVi

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Citation Envoyé par Black Jack 2 Voir le message
    Sur d'autres sites ... on retrouve à peu près le même pourcentage pour les pertes par rayonnement, par contre beaucoup moins pour la convection, par exemple ici :

    https://cache.media.eduscol.educatio...in_1167893.pdf

    On donne :
    - Les pertes par convection représentent en moyenne environ 15 % des pertes d’énergie thermique du corps.

    - les pertes par conduction (la température de la peau peut réchauffer les molécules
    de l’environnement par contact) : elles sont généralement très faibles (moins de 5 %
    des pertes)

    ...

    Il y a évidemment aussi d'autres voies de pertes (dont la ventilation pulmonaire par exemple).
    ******
    Ce document est tout simplement faux, ça arrive fréquemment. C'est le problème lorsqu'on ne connait suffisamment pas un domaine et qu'on fait aveuglément confiance au 1er lien trouvé sur Google.
    La répartition entre le rayonnement et la convection est imposé par la physique, on ne peut pas aller contre.
    En ce qui concerne la ventilation pulmonaire celle ci fait partie de la convection. Elle représente à elle seule environ 10 à 20% de l'échange global.
    Dernière modification par RomVi ; 15/10/2020 à 20h19.

  18. #14
    Black Jack 2

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Citation Envoyé par RomVi Voir le message
    Ce document est tout simplement faux, ça arrive fréquemment. C'est le problème lorsqu'on ne connait suffisamment pas un domaine et qu'on fait aveuglément confiance au 1er lien trouvé sur Google.
    La répartition entre le rayonnement et la convection est imposé par la physique, on ne peut pas aller contre.
    En ce qui concerne la ventilation pulmonaire celle ci fait partie de la convection. Elle représente à elle seule environ 10 à 20% de l'échange global.
    "Ce document est tout simplement faux, ça arrive fréquemment. C'est le problème lorsqu'on ne connait suffisamment pas un domaine et qu'on fait aveuglément confiance au 1er lien trouvé sur Google."

    Tu parles pour toi là.

  19. #15
    Black Jack 2

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    @Romri,

    On peut tous aligner des cerises sur des bâtons ...
    Mais trouver ensuite pourquoi cela ne colle pas avec ce qui est mesuré. Tu ferais bien de faire l'exercice.


    ( http://ilm-perso.univ-lyon1.fr/~asmi...e/thermo11.pdf )

    •Convection naturelle air, gaz :

    Q = alpha * A * (Ts - Too)

    Avec :
    Ts la température de la surface considérée.
    Too la température du fluide « au large » (suffisamment loin de la surface)

    alpha dépend de l'état de surface, de la vitesse du fluide, et d'autres facteurs,
    mais on le traitera souvent comme une grandeur invariable.

    alpha = 5 à 50 (Convection naturelle)

    Et si convection forcée : alpha de 50 à 500 (air, gaz)
    ******

    Et donc, même en prenant le alpha le plus petit ... on trouverait 108 W de convection (sans la respiration) dans les conditions de l'exercice (Ts = 32°C, Too = 20°C et A = 1,8 m²)

    Oui mais on trouve aussi pour le rayonnement : 0,98 * 5,67.10^-8 * (305^4 - 293^4) * 1,8 = 128 W/m²

    Cela fait déjà un total de 236 W (et sans avoir tenu compte de la respiration).

    ... Sauf que les "valeurs" rapportées un peu partout sont de 100 W (environ bien entendu)
    ********

    Remarques que tes jolies courbes (trouvées dans un lien déniché par toi ... donc évidemment bon) donne dans les conditions de l'exercice (surface du corps 1,8 m²) :
    Pray = 78 * 1,8 = 140 W (un peu plus que par le lien que j'ai indiqué ci-dessus)
    Pconvec = 40 * 1,8 = 72 W (un peu moins que par le lien que j'ai indiqué ci-dessus)

    ... Mais le total est quasi le même, ici : 212 W
    ********

    Donc je suppose que tu vas conclure que la puissance partout annoncée d'environ 100 W est fausse puisque ton joli site en trouve plus du double.
    Ou bien tu vas trouver la raison qui explique le pourquoi de ces 100 % (même plus) d'erreur entre ce qui est largement admis (les 100 W en moyenne pour un homme "moyen") et les 212 ou 236 W trouvés via "la théorie".

    Je te retourne la remarque : " C'est le problème lorsqu'on ne connait suffisamment pas un domaine et qu'on fait aveuglément confiance au 1er lien trouvé sur Google."

  20. #16
    RomVi

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Citation Envoyé par Black Jack 2 Voir le message
    Remarques que tes jolies courbes (trouvées dans un lien déniché par toi ... donc évidemment bon)

    Donc je suppose que tu vas conclure que la puissance partout annoncée d'environ 100 W est fausse puisque ton joli site en trouve plus du double.
    Je n'ai pas "déniché" ces courbes mais je les aient tracées. J'aurais pu me contenter d'une approximation de 5W/m²K (qui donne déjà un bon ordre de grandeur), mais comme il se trouve que la simulation d'échange thermique entre précisément dans mon domaine d'activité, et que j'avais un modèle sous COMSOL déjà tout fait j'ai choisi de donner une valeur plus précise.

    Pour le reste je ne vais rien conclure du tout ; si la fréquentation de ce forum m'a bien appris une chose essentielle, c'est qu'il est vain de chercher à dialoguer avec une personne qui croit déjà tout savoir.
    Je voudrais tout de même conclure en précisant un peu ma remarque plus haut : Si les gens font des études ou accumulent des années d'expérience ce n'est pas pour rien. La thermique est un domaine à part entière, et ce n'est pas en lisant quelques pages que l'on peut en saisir toute l'étendue.

  21. #17
    PeterMacGonagan

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Merci pour toutes vos interventions, vos remarques et vos idées.
    Je vois que ma question n'était pas si stupide que ça...
    Comme je le dis dans mon premier post, je pense que le coefficient d'émissivité ne vaut pas 0.98 dans toute la gamme des longueurs d'onde rayonnée par le corps gris qu'est notre corps humain.
    Il vaut 0.98 dans la plage des infrarouges. Je plagerai plutôt pour un coefficient d'émissivité moyen égale à 0.5...
    Qu'en pensez-vous?

    En prenant 32°C comme température de peau et 20°C dans la pièce.
    Une surface de corps humain de 1.8m². Le fait qu'un humain dégage une puissance de 60W au repos (dimensionnement système HVAC dans les cinémas par exemple) comme cela il n'y pas l'effort mécanique en plus...





    La loi de Stefan-Boltzman vient de la formule de Planck:

    et lorsqu'on fait la démo, on suppose qu'on a affaire à un corps noir donc l'émissivité est constante pour toute longueur d'onde et vaut 1.
    Normalement, on devrait mettre sous cette intégrale, le coefficient d'émissivité qui varie pour chaque longueur d'onde.
    Dernière modification par PeterMacGonagan ; 16/10/2020 à 23h28.

  22. #18
    RomVi

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    L’émissivité est bien de 0.98 dans la plage de température du corps (soit autour de 10µm.
    Si les chiffres ne collent pas c'est parce que le corps nu ne rayonne pas 60W à 34°C, mais beaucoup plus.
    A ton avis pourquoi porte on des vêtements ?

  23. Publicité
  24. #19
    Black Jack 2

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Citation Envoyé par RomVi Voir le message
    Je n'ai pas "déniché" ces courbes mais je les aient tracées. J'aurais pu me contenter d'une approximation de 5W/m²K (qui donne déjà un bon ordre de grandeur), mais comme il se trouve que la simulation d'échange thermique entre précisément dans mon domaine d'activité, et que j'avais un modèle sous COMSOL déjà tout fait j'ai choisi de donner une valeur plus précise.

    Pour le reste je ne vais rien conclure du tout ; si la fréquentation de ce forum m'a bien appris une chose essentielle, c'est qu'il est vain de chercher à dialoguer avec une personne qui croit déjà tout savoir.
    Je voudrais tout de même conclure en précisant un peu ma remarque plus haut : Si les gens font des études ou accumulent des années d'expérience ce n'est pas pour rien. La thermique est un domaine à part entière, et ce n'est pas en lisant quelques pages que l'on peut en saisir toute l'étendue.
    Je suppose que tu reconnais par là tes lacunes dans ce domaine.

  25. #20
    RomVi

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Tu penses vraiment qu'utiliser la provocation va rétablir ta crédibilité ?

  26. #21
    Black Jack 2

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    @ PeterMacGonagan

    Salut,

    Sur ce site: https://svt-dalaine.fr/svt/wp-conten...que_humain.pdf

    Tu pourras retrouver (entre plein d'autres choses intéressantes), la répartition des pertes de chaleur par leur type dont le total est le 100 W (annoncé partout).

    La repartition annoncée est :
    - 10 W par évapoation d'eau par les voies respiratoires.
    - 19 W par évaporation d'eau par le peau (sueur)
    - 14 W par convection de l'air
    - 54 W par rayonnement infrarouge
    - 3 W par conduction.

    Pour les méthodes pour y arriver, se référer au site.

    Cela a été évalué sur un individu au calme dans une ambiance d'air calme à 24°C.

    Et ne te laisse pas abuser par RomVi qui va encore dire que ce site ne raconte que des sottises. Il est très fort pour tenter d'attribuer ses lacunes aux autres.

  27. #22
    Black Jack 2

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    @ PeterMacGonagan

    Resalut,

    En repartant de mon message 3 ... mais en calculant avec une ambiance air calme à 24°C (pour se retrouver dans les conditions du site de mon message précédent)

    On calcule Em = 0,98 * 5,67.10^-8 * (305^4 - 297^4) = 48,5 W/m²
    Surface moyenne du corps humain : 1,8 m² ---> P = 48,5 * 1,8 = 87 W

    Et en tenant compte de la remarque faite dans mon message 3, soit :
    "En pratique, la présence d'habits diminuera la moyenne de puissance rayonnée en dessous de celle estimée à la louche ci-dessus.

    ... Le calcul devient compatible avec les 54 W annoncés dans le site sur le lien de mon message 21

    Le coefficient d'atténuation des pertes du aux habits est ici de l'ordre de 54/87 = 0,62.

  28. #23
    RomVi

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Citation Envoyé par Black Jack 2 Voir le message
    Et ne te laisse pas abuser par RomVi qui va encore dire que ce site ne raconte que des sottises. Il est très fort pour tenter d'attribuer ses lacunes aux autres.
    Je pense qu'il est assez facile de faire une comparaison pour chaque participant, forcément une personne interviendra plus souvent dans son domaine de compétence.

    Faisons une recherche avec le terme "convection".
    Avec ton identifiant 3 résultats (dont ce fil, et un pour lequel tu m'avais harcelé par messages privés parce que tu ne comprenais pas mes explications).
    Avec mon identifiant 67 résultats.

  29. #24
    Black Jack 2

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Citation Envoyé par RomVi Voir le message
    Je pense qu'il est assez facile de faire une comparaison pour chaque participant, forcément une personne interviendra plus souvent dans son domaine de compétence.

    Faisons une recherche avec le terme "convection".
    Avec ton identifiant 3 résultats (dont ce fil, et un pour lequel tu m'avais harcelé par messages privés parce que tu ne comprenais pas mes explications).
    Avec mon identifiant 67 résultats.
    Ce n'était pas du harcèlement, simplement une façon d'éviter que cela ne dérive sur le site.
    Quant à tes explications, elles n'étaient pas satisfaisantes et pour tenter d'étayer tes vues, tu avais fourni des mesures dont il était facile de montrer les incohérences ...

    Je n'ai pas lu tes 67 interventions et ne le ferai pas ... sans intérêt.

    Dans ce topic, il y avait une question posée et PeterMacGonagan devrait trouver des réponses satisfaisantes dans ma première intervention avec des précisions apportées dans mes messages 21 et 22.
    Dernière modification par Black Jack 2 ; 17/10/2020 à 16h43.

  30. Publicité
  31. #25
    PeterMacGonagan

    Re : Rayonnement du corps humain et corps noir...

    Merci beaucoup à vous deux.

    Vos interventions étaient toutes les deux de qualité et vous avez répondu à mes interrogations.
    Ne vous énervez pas pour une "simple" question.

    Bonne journée et bon weekend.

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 27/09/2020, 16h43
  2. Corps noir et corps humain
    Par TrojanHector dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/09/2014, 11h43
  3. Rayonnement du corps noir, puissance du rayonnement
    Par Floris dans le forum Physique
    Réponses: 44
    Dernier message: 20/09/2013, 10h38
  4. Rayonnement du corps noir
    Par vyolyn dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/04/2012, 13h44
  5. Rayonnement d'un corps noir
    Par Symphosnake dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/11/2011, 21h12