Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Distortion du temps/Dû à la vitesse ou à l'accélération ?



  1. #1
    Nagosil

    Question Distortion du temps/Dû à la vitesse ou à l'accélération ?


    ------

    Boujour à tous,
    Bon alors je m'interrogeait pour savoir si c'était la vitesse ou l'accélération qui était suceptible de contracter le temps.

    D'après le paradoxe des jumeaux (je ne vais pas le réexpliquer ici, il a déjà était présenté dans plein d'autres discutions), ce serait l'accélération qui serait responsable du "déphasage temporel" (si vous me permettez l'expression).


    Cependant voici ce que j'appelle le paradoxe de doppler :
    A est en mouvement rectiligne uniforme, à une vitesse quasi-luminique, par rapport à B.
    A mesure la vitesse relative (à lui) de B au moyen de l'effet doppler : a priori, il mesure une longueur d'onde quasi-infinie (il va presque aussi vite que le front d'onde)
    B mesure la vitesse relative (à lui) de A au moyen de l'effet doppler : a priori, il mesure une longeur d'onde finie (la longueur d'onde a été seulement augmentée de la distance parcourru par A entre deux "crêtes")

    Je dit "a priori" car en fait A et B sont obligés de mesurer la même longueur d'onde (on considère qu'ils ont émit à la même fréquence, de leur point de vue)
    Pour homogénéiser les résultats il faut supposer que A a subit une contraction de son temps par rapport à celui de B de sorte que la fréquence avec laquelle il émet deviennent quasi-nulle, et donc B mesure une longueur d'onde quasi-infinie.
    (en fait c'est peut-être pas exactement comme ça mais c'est pour dire que l'un des deux doit avoir subit une contraction du temps par rapport à l'autre)

    Donc d'après cette "anecdote" (irréelle), on peut penser que c'est la vitesse qui induit une contraction du temps.
    Or du paradoxe des jumeaux, on peut penser que c'est l'accélération qui induit une contraction du temps.

    Je n'y comprend plus rien, c'est la vitesse ou l'accélération qui contracte le temps ???


    Aidez-moi avant que ma boîte d'aspirine soit vide !!

    -----
    "Rien ne sert de penser, faut réfléchir avant." (Pierre Dac)

  2. Publicité
  3. #2
    Garion

    Re : Distortion du temps/Dû à la vitesse ou à l'accélération ?

    Les deux en fait.

  4. #3
    deep_turtle

    Re : Distortion du temps/Dû à la vitesse ou à l'accélération ?

    du paradoxe des jumeaux, on peut penser que c'est l'accélération qui induit une contraction du temps.
    heu... non, pas du tout, c'est bien la vitesse relative des jumeaux qui entre en jeu. L'accélération permet de comprendre la dissymétrie entre les points de vue des deux jumeaux.
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  5. #4
    Nagosil

    Re : Distortion du temps/Dû à la vitesse ou à l'accélération ?

    heu attend deep_turtle, là j'y comprend encore moins...

    L'accélération permet de comprendre la dissymétrie entre les points de vue des deux jumeaux.
    Qu'est-ce qui se passe s'il n'y a pas d'accélération ?
    (par exemple si l'univers est un tore (-tu, haha) le jumeau peut revenir à son point de départ sans accélération)
    Ils ont tous les deux le même âge, non ?
    "Rien ne sert de penser, faut réfléchir avant." (Pierre Dac)

  6. #5
    Nagosil

    Re : Distortion du temps/Dû à la vitesse ou à l'accélération ?

    En plus dans le cas du paradoxe des jumeaux, celui resté sur terre subit une accélération gravitationnelle tout le temps que dure le voyage de son frère,
    or il est plus vieux, donc c'est la vitesse qui modifie le temps.
    Mais la vitesse par rapport à quoi ??
    Se pourrait-il qu'il y ait une référence absolue pour la vitesse ?
    ça contredirait les principes de la relativité mais je ne vois pas d'autre solution à ce paradoxe.
    ???(où est passé ma boîte d'aspirine) ???
    "Rien ne sert de penser, faut réfléchir avant." (Pierre Dac)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Rincevent

    Re : Distortion du temps/Dû à la vitesse ou à l'accélération ?

    Citation Envoyé par Nagosil Voir le message
    Qu'est-ce qui se passe s'il n'y a pas d'accélération ?
    (par exemple si l'univers est un tore (-tu, haha) le jumeau peut revenir à son point de départ sans accélération)
    Ils ont tous les deux le même âge, non ?
    non. cherche sur le forum et tu verras que le cas des jumeaux dans un univers non-simplement connexe (un tore - tue par exemple) a été abordé plusieurs fois... regarde par exemple cet article :

    http://xxx.arxiv.org/abs/physics/0006039

    Citation Envoyé par Nagosil Voir le message
    En plus dans le cas du paradoxe des jumeaux, celui resté sur terre subit une accélération gravitationnelle tout le temps que dure le voyage de son frère,
    on pourrait suposer qu'il l'attend pas sur la Terre mais à proximité là où le champ est négligeable : c'est pas ça la question principale

    donc c'est la vitesse qui modifie le temps.
    oui et non

    Mais la vitesse par rapport à quoi ??
    Deep l'a dit : vitesse relative

    Se pourrait-il qu'il y ait une référence absolue pour la vitesse ?
    non

    pour résumer :

    - la RR nous a appris que si deux observateurs sont en mouvement relatif l'un par rapport à l'autre, alors chacun d'entre eux verra le temps de l'autre modifié. Mais cette situation est symétrique et on peut pas dire "c'est lui qui vieillit plus vite"

    - dans le cas du paradoxe des jumeaux, il est nécessaire de briser la symétrie pour comparer les horloges et qu'effectivement l'un soit plus âgé (même dans un tore)

    - l'accélération est un truc qui se mesure sans avoir à se référer à un autre observateur (avec un accéléromètre par exemple... voir le fil sur ce thème en "débats scientifiques" ou bien les liens que je viens d'indiquer dans "l'accélération est-elle absolue" en physique). Avec la RG on a appris que l'accélération affecte le temps. Si deux observateurs sont soumis à des accélérations (ou des champs gravitationnelles) différentes, leurs temps seront différents. Mais il n'y a pas de symétrie dans ce cas là : tous deux sont d'accord pour dire chez qui le temps passe plus vite

    en clair : les deux "affectent le temps", mais la vitesse donne un effet symétrique (principe de relativité : aucune des deux observateurs n'est "pour de vrai en mouvement") alors que l'accélération "privilégie" un observateur : celui qui mesure une accélération avec son accéléromètre voit celui qui n'en mesure pas vieillir plus vite...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  9. Publicité
  10. #7
    Nagosil

    Re : Distortion du temps/Dû à la vitesse ou à l'accélération ?

    Me revoilà. J'ai cherché, lu, réflechi et voici mes conclusions (arrêtez-moi si je me trompe) :

    -l'accélération a un effet de ralentissement du temps, j'en veux pour preuve ceci :
    "On a pu aussi mesurer que, chaque année, il s'écoule 16 millisecondes de plus en haut de l'Everest qu'au niveau de la mer, car le champ gravitationnel diminue avec l'altitude et son effet sur l'écoulement du temps (tel que prédit par la relativité générale) se fait moins sentir." (http://wwwlapp.in2p3.fr/SF2004/RELATIVITE/RG.html)
    L'horloge atomique au sommet de l'everest (appelé A) se déplaçant plus vite que celle restée au niveau de la mer (appelé B), son temps aurai dû être ralenti (et non pas accéléré) par rapport à B. La seule explication est que B ayant subit une accélération plus élevé que A, B a été plus ralenti que A.


    -D'autre part, je conçois que la vitesse a un effet de ralentissement du temps (après tout ce que j'ai lu, le contraire aurai été étonnant)

    -Même dans le cas d'un espace fermé, le paradoxe des jumeaux peut être résolu (il y avait une discution à ce sujet sur ce forum qui expliquait relativement bien les choses), mais celà m'inspire une réflexion étrange :
    n'importe quel observateur (dans n'importe quel référenciel), en sachant lequel est le plus vieux, peut savoir lequel était en mouvement et peut calculer sa vitesse relative à l'autre. Il y a donc quelque chose d'absolu dans les mesures de vitesse.
    (Parraîtrai que la RR ne fonctionne que localement)


    J'espère que je ne me suis pas trop trompé...

    Donc la réponse à ma question première est :
    "Les deux en fait." Merci Garion.
    Merci Deep_Turtle.
    Merci Rincevent.
    (j'ai connu un Rincevent autrefois, il faisait des bêtises sur une pizza portée par 4 éléphants supportés par une tortue céleste...)
    "Rien ne sert de penser, faut réfléchir avant." (Pierre Dac)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. le temps et la vitesse
    Par original12 dans le forum Archives
    Réponses: 16
    Dernier message: 19/08/2007, 08h53
  2. Essai : distortion/perturbation de l'espace-temps
    Par pseudo1978 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 31
    Dernier message: 21/03/2007, 19h59
  3. La vitesse du temps ?
    Par godvicien dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 15/01/2006, 12h25
  4. vitesse moteur 2 temps
    Par romelec dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/11/2004, 19h01
  5. Vitesse de la lumière et temps
    Par Bibikirt dans le forum Archives
    Réponses: 13
    Dernier message: 29/08/2004, 03h10