Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 61 à 69 sur 69

l avion B2 des americains désinformation



  1. #61
    vince

    Re : l avion B2 des americains désinformation


    ------

    Citation Envoyé par Jeremy
    1) Les plasmas absorbent les ondes EM non ?
    2) L'avion est "supersonique" mais il ne passe pas de mur du son puisqu'il ne créé pas d'onde de choc.
    1) Non les plasmas sont des conducteurs donc réflechissent les ondes EM.

    2) Là je ne comprends plus

    -----
    « Méfie-toi des proverbes chinois »
    (Proverbe berrichon)

  2. Publicité
  3. #62
    Jeremy

    Re : l avion B2 des americains désinformation

    1) J'ai des doutes voir par exemple : (pas sur le fait que les plasmas soient conducteurs)
    Air et Cosmos n°1798, 27 avril 2001, p. 16-17

    La France entre dans l'ère des plasmas
    par Serge Brosselin

    L'utilisation des plasmas pour améliorer les performances aérodynamiques et la furtivité est étudiée depuis de nombreuses années en laboratoire mais elle ne semble pas avoir fait l'objet d'applications en aéronautique. Le bombardier américain B-2A a peut être bénéficié de technologies plasmas mais cela est resté évidemment confidentiel. En France, l'ONERA s'intéresse à la réduction de viscosité et donc de traînée par un environnement plasma et Dassault Aviation soutenu par la DGA, s'intéresse au contrôle de l'absorption des ondes électromagnétiques par plasma (modification de la fréquence plasma). L'ionisation des jets des réacteurs d'avion pourrait être une voie intéressante en raison de la température du jet (ionisation facile) et de l'intérêt de rendre furtif les jets. L'étude des ondes de choc en milieu plasma est aussi entreprise. L'article se termine par cette phrase "Si le demi-siècle écoulé a été celui des électroniciens, ce début du XXIe siècle risque bien de consacrer l'ère des plasmiciens".
    2) L'avion triche en utilisant la MHD donc pas d'onde de choc, l'air est freiner devant et accéléré derrière (par rapport à l'avion), l'air entre donc dans les moteurs (par ex) à vitesse subsonique alors que l'ensemble se déplace à vitesse plus élevèe que la vitesse théorique du son..

  4. #63
    Narduccio

    Re : l avion B2 des americains désinformation

    l'air entre donc dans les moteurs (par ex) à vitesse subsonique
    Il me semble que c'est indispensable pour ne pas souffler la flamme dans le réacteur, mais on ne ralentit pas l'air extérieur. D'ailleurs, grace à quel artifice, on réaliserait ce prodigue ? De plus, il me semble que l'une des bases de l'aéronautique est justement d'améliorer l'écoulement de l'air autour de l'avion dans le but de limiter les turbulences. Car, sauf erreur de ma part, les turbulences font perdre de la stabilité, de l'énergie et donc du rayon d'action.

  5. #64
    Jeremy

    Re : l avion B2 des americains désinformation

    En fait pour un avion supersonique normal, l'air ralentie dès qu'il y a onde de choc, et dérierre le front d'onde la vitesse de l'air est subsonique. Ca se voit aussi tres bien sur les bateau, la vague d'étrave ralentie l'eau et la vague de pupe l'accélère.
    Bien sur, ces ondes consomment de l'énergie.

    Le truc c'est de "prévenir" l'air devant l'appareil (c'est ce qui se passe n subsonique, la vitesse de l'information (le son) étant plus rapide que l'appareil, l'air est "prevenue" et il n'y a pas onde de choc).
    Bref c'est là ou intervient la MHD, : on utilise des forces éléctrodynamique pour agir sur ll'air en amont.

    Et là on sort de "l'aérodynamique" où l'ont subit le fluide puisqu'on peut alors .. le controler.
    Ainsi on peut créer un front d'onde avec des forces de laplace, et inversement on peut en annuler un.

  6. #65
    davy01

    Re : l avion B2 des americains désinformation

    Citation Envoyé par Narduccio
    ..., mais on ne ralentit pas l'air extérieur. D'ailleurs, grace à quel artifice, on réaliserait ce prodigue ? .

    la vitesse du vent DANS une reacteur ( j utilise un terme generique ) sera toujours en subsonique ( sauf peut etre prototype ) il ne faut pas oublier : qu il y a toute sorte de moyen aeronautique comme utilise une arrivee d air divergeante, avec augementation de la pression et diminution de la vitesse....

  7. #66
    vinze

    Re : l avion B2 des americains désinformation

    Salut,
    JP Petit sur www.*********.com, donne son avis sur le concept de cet avion hypersonique>mach3 jusqu a mach 10. Le premier pb d apres lui est le mur de la chaleur + frottement.....le systeme qu il propose est un pontage MHD avec generateur/moteur parietaux...voir son site. L air est activement ralenti autour du nez de l avion par des generateur MHD qui pompe l energie de l air ionise car tres chaud. Ce ralentissement premierement fourni de l energie a l avion et deuxiement abaisse la temperature du gaz dont le mur de chaleur n est plus un obstacle. Ensuite cet air penetre dans les tuyere a faible vitesse et un statoreacteur l accelere. En sortie de tuyere un moteur parietal MHD transfere l energie pontee en amont au gaz pour lui donne sa vitesse finale, qui sera approx la vitesse du gaz en amont plus la vitesse du au strato.
    Cette technologie necessite l emploi d un reseau assez complexe de superconducteurs hautes temperatures pour generer un champ magnetique important au niveau du generateur et moteur.
    Je ne sais pas si le B2 est construit suivant ce shema, il correspond plus au X43 et Aurora russe.
    Bye
    Vinze

  8. Publicité
  9. #67
    Jeremy

    Re : l avion B2 des americains désinformation

    Ce n'est pas la température mais l'énergie cinétique du gaz qui convertit en éléctricité, l'air n'est pas "chaud".
    Il peut s'agir d'un stato ou bien d'un turboréacteur, ou bien encore les 2, tout dépend de la vitesse de l'air apres ralentissement.

    Aussi Aurora est US, Ajax est Russe.

  10. #68
    vinze

    Re : l avion B2 des americains désinformation

    Je vois que tu joues sur les mots....je disais que le generateur pompe l energie du gaz ionise. Le gaz doit etre ionise, pour interagir avec le champ magnetique de l avion. Maintenant je ne me rapelle plus tres bien le mecanisme d ionisation, par impact ou bien par injection de charge....je pencherais plus sur le mecanisme d impact....mais il faut relire les papiers que j ai indique plus haut.
    Desole pour la confusion Ajax/Aurora....
    Bye

  11. #69
    Jeremy

    Re : l avion B2 des americains désinformation

    Pour l'ionisation il y a différentes méthodes : pas radiation en envoyant des microondes par exemple, pas différence de potentiel et il me semble que c'est ce qu'il propose (en utilisant l'effet Hall).
    On peut aussi envoyer un gaz plus facilement ionisable autour de l'appareil.

Page 3 sur 3 PremièrePremière 3

Discussions similaires

  1. Un avion de ligne croisé par des objets tombés du ciel
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/03/2007, 10h39
  2. La motivation des Américains semble inébranlable
    Par Argyre dans le forum À la conquête de Mars
    Réponses: 58
    Dernier message: 06/12/2006, 16h31
  3. Avion : L'impact des vols de nuit sur le réchauffement climatique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 32
    Dernier message: 22/06/2006, 06h00
  4. Conséquences des essais nucléaires de surface américains
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/01/2006, 05h51
  5. Coton Transgénique et désinformation
    Par John78 dans le forum Actualités
    Réponses: 16
    Dernier message: 09/07/2003, 19h21