Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Coton Transgénique et désinformation



  1. #1
    John78
    Bonjour

    Voir l'article "propagandiste" sur Futura a propos des OGM :

    http://www.futura-sciences.com/sinfo.../news2236.php#

    Je résume : les OGM vont résoudre tout les problèmes agronomiques des pays en dévellopement. Evidemment pas 1 mot des problèmes environementaux soulevé par les OGM. Le fait que tout les producteurs indiens deviennent dépendants à 100% des grands trust agronomique, c'est pas un problème non plus....

    Ensuite là on croit rêver :

    "En toute logique, tout consommateur ayant une sensibilité écologique devrait porter des vêtements en coton génétiquement modifié et surtout pas en coton biologique."

    Dans la provocation, y a plus de limite. On met en taule Bové, on nomme des commitions bidons qui rendent des rapports sans débats et sans avoir consultés des environnementalistes, et on fait passer en douce à Bruxelles des lois libéralisant complètement le marché EU pour les OGM.

    Et bien sur c'est signé :

    "INRA"

    Organisme public "sensé" offrir au public un débat contradictoire et argumenté. La recherche va très mal en France, et c'est un mal profond.

    John, furax

    MESSAGE DE LA MODERATION

    Votre message a ete deplace dans une rubrique plus appropriee du forum.

    Yoyo
    Responsable du forum

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Yoyo
    Salut john

    Cote desinformation je trouve que toi aussi tu y vas un peu fort tout de meme!

    Je résume : les OGM vont résoudre tout les problèmes agronomiques des pays en dévellopement. Evidemment pas 1 mot des problèmes environementaux soulevé par les OGM. Le fait que tout les producteurs indiens deviennent dépendants à 100% des grands trust agronomique, c'est pas un problème non plus....
    Ce resume est bien partial puisque l'article ne parle QUE du developpement d'un nouveau coton transgenique lui permettant de resister mieux aux infections. Tu fais un amalgame ici qui est assez surprenant!

    Je crois que sur certains sujets la reflexion devrait l'emporte sur l'emotion! voici une citation de l'article
    Le coton quant à lui est particulièrement sensible à un ver connu sous le nom d’anthonome du cotonnier et des traitements lourds par des pesticides ( jusqu’à 10 par an) sont absolument nécessaires si l’on veut espérer récolter quelque chose.

    Ceci a pour effet de polluer gravement les sols et encore plus d’intoxiquer sévèrement les agriculteurs. Un taitement contre certains ravageurs consiste à répandre dans les champs une bactérie appellée Bacillus thuringinsis. Celle-ci contient toute une série de toxines regroupées sous le nom de "toxines Bt". Celles-ci sont des protéines totalement inoffencives pour la quasi-totalité des animaux. Par contre elles endommagent très grièvement l’intestin de certaines larves d’insectes qui en meurent. L’idée est donc venue aux chercheurs d’introduire le gène d’une des toxine Bt dans les chromosomes de certaines plantes et en particulier du mais et du coton.
    Au vu de ce paragraphe il me semble clair que l'utilisation d'un tel coton transgenique:
    1. permet d'eviter l'ependage de produits pesticides hautement toxiques.
    2. ne fait que changer le mode d'administration des toxines de Bacillus thuringiensis (puisque celles-ci sont deja utilisees en agriculture).
    3. Il n;a pas ete montre d'effet notoire de ces toxines sur d'autres animaux (ca faudrait le verifier)

    Alors il serait bon d'arreter de crier a la desinformation et aux complots des mechantes societes agroalimentaires (qui n'ont pas besoin des OGM pour imposer leur loi aux agriculteurs, puisque les semences "non OGM" sont deja achetees dans ces meme societes!) et de rejetter en bloc tout ce qui porte l'etiquette "OGM"... ton amalgame de cet article avec Bove et les autres OGM est desolante.

    Si meme les scientifiques ne sont pas capables de debattre objectivement, et calmement ca ne m'etonne pas qu'on assiste a toutes les derives actuelles.

    Je ne pourrais que te conseiller tres vivement la lecture de ce dossier ... avant de critiquer futura par ce beau proces d'intention (parce que ce que tu as lu heurte tes convictions personnelles) il serait bon de te renseigner sur ce que futura a publie sur le sujet.

    Yoyo lui aussi assez enerve par ce genre d'attitude

  4. #3
    rm1
    Je suis tout à fait d'accord avec Yoyo...

  5. #4
    kinette
    Bonjour,
    J'ai eu en cours une conférence de JM Houdebine.
    Il ne faut pas confondre propagande et remise en cause des idées reçue.
    J'avais aprécié chez ce scientifique son honnêteté: pas de langue de bois à propos des risques et problèmes causés par les OGM, une classification très claire des différents type de risque, mise en évidence de l'hypocrisie autant des "pro" que des "contre".

    La démarche de ce chercheur est qu'il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain, et je pense qu'en ceci il a raison.

    En ce qui concerne l'article lui-même, il montre les avantages d'une variété de coton transgénique mais reste réaliste sur le fait que malheureusement ça ne règlera pas les problèmes des pays en voie de développement qui produisent du coton.
    Un des gros problèmes actuellement est la législation sur les brevets de semences. Toutefois il est à noter que beaucoup de pays et de paysans ne s'embarassent heureusement pas avec ça, preuve en est une étude sur les variétés de maïs au Mexique qui a montré qu'il y avait eu récupération de semences (trasgéniques, ce qui a permis de les identifier) par les paysans depuis les USA (et bien sûr sans payer de droits aux grandes firmes...).

    Bref, ne pas crier systématiquement "au loup" à chaque fois qu'on parle de transgénique...

    K.orn...
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  6. #5
    John78
    Citation Envoyé par Yoyo
    Ce resume est bien partial puisque l'article ne parle QUE du developpement d'un nouveau coton transgenique lui permettant de resister mieux aux infections. Tu fais un amalgame ici qui est assez surprenant!


    Faux. Il parle aussi du maïs bt et des négociations de l'OMC. C'est l'article qui fait l'amalguame entre les difficultés des pays en voie de dévellopement et les OGM. Il est scandaleux d'utiliser comme prétexte la misère des pays du tier du monde pour justifier l'utilisation d'OGM. On sait tous que le commerce équitable visant à payer nos matières première au juste prix permettrait aux pays pauvres de bénéficier de meilleures conditions de croissances. Au lieu de celà on asservis encore plus les pays du tiers monde avec nos technologie pour encore payer moins cher nos denrées comme le coton. L'inde n'a oas besoin d'OGM, elle a besoin de vendre son coton au prix juste. C'est tout et point à la ligne.



    Si meme les scientifiques ne sont pas capables de debattre objectivement, et calmement ca ne m'etonne pas qu'on assiste a toutes les derives actuelles.


    J'ai écris noir sur blanc dans ma contrib précédente qu'il y avait besoin d'un vrai débat public en France sur les OGM. Tout les environnementalistes et syndicat agricole non-FNSEA le demande. Et il n'existe pas !

    Une écrasante majorité des Francais demande l'étiquetage, il n'existe pas.

    Les scientifiques voulant donner une opinion divergente face à la pensée unique ambiante dans la profession demande à etre auditionné par les commitions. Ils ne sont même pas invités.

    Qui refuse le débat, merci de me répondre !

    Mais ouvrez les yeux toi et Kinette ! Les OGM c'est pour l'année prochaine en France sans qu'AUCUN débat n'aie eu lieu, même pas un débat parlementaire. C'est trop demander ça ? Juste la démocratie, rien d'autre.

    A+
    John
    Et je n'attaquais pas Futura...

    MESSAGE DE LA MODERATION

    Merci de respecter l'anonymat des intervenant et d'utiliser leur pseudo et non leur prenoms.

    Yoyo

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Yoyo
    Citation Envoyé par John78
    Faux. Il parle aussi du maïs bt et des négociations de l'OMC.
    Oui en effet, pour le maïs c'est un mot a la fin 3eme paragraphe, pour l'OMC c'est le dernier paragraphe qui justement abonde dans ton sens!

    L'inde n'a oas besoin d'OGM, elle a besoin de vendre son coton au prix juste. C'est tout et point à la ligne.
    Moi ce que je lis c'est :
    "Les Indiens viennent à leur tour de découvrir cette nouvelle variété. Ils ont obtenu en 2001 jusqu’à 80 % de plus de rendement tout en diminuant l’épandage des pesticides de 70 % et en augmentant très substantiellement leurs revenus de 63 euros par hectare (bien que la semence du coton Bt soit 4 fois plus chère que la semence classique) tout en préservant leur santé."
    Pour moi les Indiens profitent plutot bien de cette nouvelle espece de cotton!... si c'est reelement le cas, ton argumentation ne tiens plus! car comment leur refuser l'utilisation de plantes transgeniques si celles ci ameliorent notablement leur conditions de vie?
    Une écrasante majorité des Francais demande l'étiquetage, il n'existe pas.
    C'est un autre debat

    Les scientifiques voulant donner une opinion divergente face à la pensée unique ambiante dans la profession demande à etre auditionné par les commitions. Ils ne sont même pas invités.
    Je crois que la pensee unique dans le domaine n'est pas que les OGM sont positifs mais plutot l'inverse!...et les scientifiques voulant nuancer ces propos des mechants OGM, sont soit traites de pantins capitalistes a la solde des multinationales soit d'incompetants chroniques...
    Qui refuse le débat, merci de me répondre !
    toute personnes ayant une position trop radicale sur un sujet!

    Et je n'attaquais pas Futura...
    Y'avait de quoi se meprendre!

    yoyo

  9. Publicité
  10. #7
    John78
    Moi ce que je lis c'est :
    "Les Indiens viennent à leur tour de découvrir cette nouvelle variété. Ils ont obtenu en 2001 jusqu’à 80 % de plus de rendement tout en diminuant l’épandage des pesticides de 70 % et en augmentant très substantiellement leurs revenus de 63 euros par hectare (bien que la semence du coton Bt soit 4 fois plus chère que la semence classique) tout en préservant leur santé."
    Pour moi les Indiens profitent plutot bien de cette nouvelle espece de cotton!... si c'est reelement le cas, ton argumentation ne tiens plus! car comment leur refuser l'utilisation de plantes transgeniques si celles ci ameliorent notablement leur conditions de vie?


    Les gains de productivité sont très faible, ils ne règlent rien du tout. Et on verra comment les marchés vont réagir à des augmentations de 80% de la production. On verra aussi les conséquences environnementales. On verra aussi demain comment le parasite va s'adapter. Et on verra aussi demain lorseque 95% de la production de coton sera le fait d'une seule variété. Quand un nouveau parasite ravagera la totalité de la production parceque génétiquement il n'y aura plus de diversité. Adieu les variétés traditionelles. Et bonjour la dépendance technologique à 100% du paysans indiens envers l'Occident. C'est bien, comme ça il sera dépendant à la source et à la vente. Vive la mondialisation ultra-libérale.


    C'est un autre debat

    Non l'étiquetage c'est le choix de la transparence. Si les OGM c'est si bien, et bien on a qu'a l'indiquer, je comprends pas. Ah pardons, c'est un autre débat.


    Je crois que la pensee unique dans le domaine n'est pas que les OGM sont positifs mais plutot l'inverse!...et les scientifiques voulant nuancer ces propos des mechants OGM, sont soit traites de pantins capitalistes a la solde des multinationales soit d'incompetants chroniques...

    Mais alors qu'attends l'Académie des Sciences ou la comission Environnement de Mr Coppens pour auditionner les partis plutôt opposer aux OGM et de transmettre par écris, à destination des parlementaires, un rapport sur les avantages et inconvénients des OGM ?
    Ensuite un débat parlementaire aura lieu, avec un vote, pour dire si OUI ou NON la France autorise les OGM.

    Où est ce que celà te pose problème ? Je milite pour la pensée plurielle suivis d'un débat, c'est ça la démocratie. Pas je décide dans mon coin et je met les Francais devant le fait accomplis. Et je t'aurais tenu excatement le même raisonement si on avait interdis les OGM sans consultation ni débat.


    A+
    John

  11. #8
    kinette
    Bonjour,
    Je pense que comme d'habitude on mélange tout.
    Une nouvelle sur le coton transgénique/ les OGMs débarquent en France.

    Je suis d'accord pour qu'il y ait un débat en France, mais je ne voit pas en quoi cette news y est liée et est inacceptable!!!

    Et si on lit le dernier § on voit bien que l'auteur ne pense pas que les OGMs vont régler les problèmes économique comme ça.

    Par contre, pour des culture intensives comme le coton, si ça permet de réduire les épandages d'insecticide ça peut être une bonne chose, et dire que l'Inde a seulement besoin de vendre son coton a bon prix est se voiler la face sur la façon dont cette agriculture fonctionne actuellement (dans un monde idéal, la culture de coton "biologique" serait une super solution mais...).
    Je tiens à rappeler que l'Inde a développé ses propres OGM donc ici l'argument que ça va rendre dépendant des grands trusts économiques ne me semble pas tenir (et cf. ce que j'ai dit sur la diffusion des semences).

    Tu critiques l'INRA, OK, mais dans l'INRA il y a des personnes de tous les bords (cf. le Courrier de l'environnement de l'INRA une revue très intéressante, j'arrive plus à retrouver l'adresse mais les articles sont visibles en ligne).
    JM Houdebine défend une position très personnelle sur les OGM, et n'est pas un "pro" à 100% il me semble. L'organisme de recherche lui-même est un peu perdu en ce qui concerne sa communication sur les OGM, et quand je suis rentrée en DEA on a eu une visite de l'INRA et leur "conseiller en communication" nous a clairement expliqué que actuellement ils avaient pour consigne de ne pas communiquer sur ce sujet!!!).
    Donc le discours stéréotyoé "INRA=OGM=caca" me semble en fait très déplacé.

    K.

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  12. #9
    Yoyo
    Citation Envoyé par John78
    Les gains de productivité sont très faible, ils ne règlent rien du tout.
    puis
    Et on verra comment les marchés vont réagir à des augmentations de 80% de la production.
    Ca me parait contradictoire d'avoir des gains de productivite tres faibles de l'ordre de 80% :?ou alors j'ai rate un wagon :?
    On verra aussi les conséquences environnementales. [quote:b0a4a53d8e]
    70% de pesticides en moins ca ne peut etre que positif non?
    On verra aussi demain comment le parasite va s'adapter.[/quote:b0a4a53d8e]
    meme probleme avec l'utilisation de pesticides! donc c'est un faux probleme.
    Et on verra aussi demain lorseque 95% de la production de coton sera le fait d'une seule variété.
    De mon point de vue c'est le seul probleme serieux... d'ou l'idee que je toruvais interessante de melanger les differentes especes de cotton...faut voir si c'est realisable.

    Et bonjour la dépendance technologique à 100% du paysans indiens envers l'Occident.
    Les pesticides ne seraient ils pas occidentaux aussi par hasard?

    Moi aussi je suis pour le debat d'idees, a condition qu'il soit constructif, et sans parti pris "affectif".

    Yoyo

  13. #10
    kinette
    Les gains de productivité sont très faible, ils ne règlent rien du tout. Et on verra comment les marchés vont réagir à des augmentations de 80% de la production.
    C'est pas un peu contradictoire comme discours ça?

    On verra aussi les conséquences environnementales. On verra aussi demain comment le parasite va s'adapter.
    On commence à connaître assez bien l'adaptation des parasites, à connaître son coût et la façon de gérer l'augmentation des résistances (en fait c'est pas si éloigné des insecticides classiques, ça se gère).

    Et on verra aussi demain lorseque 95% de la production de coton sera le fait d'une seule variété.
    Ca c'est un problème, mais est-il vraiment lié aux OGMs?
    Et si les OGM ne sont pas si efficaces comme tu le prétends, pourquoi remplaceraient-ils les autres variétés alors???

    Quand un nouveau parasite ravagera la totalité de la production parceque génétiquement il n'y aura plus de diversité. Adieu les variétés traditionelles. Et bonjour la dépendance technologique à 100% du paysans indiens envers l'Occident. C'est bien, comme ça il sera dépendant à la source et à la vente. Vive la mondialisation ultra-libérale.
    Et puis come ça on aura un troisième guerre mondiale et tout ira bien...

    Bon je sais j'exagère mais ça n'est pas avec des discours exagérés qu'on va régler le problème.
    Le problème de la diffusion des semences et de la variabilité géntique n'est pas directement lié aux OGMs, sans les OGM il existait déjà!!!!
    Tu me sembles bien méprisant vis-à-vis de l'Inde... je ne pense pas que ce pays soit si démuni, et se retrouvera pieds et poings liés par l'"Occident" comme tu le prétends.
    Ce pays, tout comme la Chine a lancé un projet ambitieux (et pas toujours très réaliste et efficace, mais bon) de "révolution verte", et essaie d'être le plus idépendant possible pour sa production (le problème se situe plus économiquement du côté de l'achat de la production).

    K.onfédération paysanne...
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  14. #11
    John78
    Citation Envoyé par kinette
    Je suis d'accord pour qu'il y ait un débat en France, mais je ne voit pas en quoi cette news y est liée et est inacceptable!!!

    Parceque les organismes de recherches public qui travaille sur les OGM (je n'y vois pas d'inconvénient) utilise souvent l'alibi des pays pauvres pour justifier les OGM dans le cas général. C'est le fameux riz résistant à la sécheresse. Je trouve cet argument falacieux, parcequ'en réalité une écrasante majorité des OGM sont dévellopé dans des buts productivistes. Les groupes agronomique n'ont que faire de la faim dans le monde (se n'est pas une critique). Chacun sa place. Donc que l'on dise la vérité aux gens, toutes la vérité, sans oeillère. Si on plante du maïs bt en France c'est pour faire du rendement, des gains de productivité, et rien d'autre. Disons tout.


    Par contre, pour des culture intensives comme le coton, si ça permet de réduire les épandages d'insecticide ça peut être une bonne chose, et dire que l'Inde a seulement besoin de vendre son coton a bon prix est se voiler la face sur la façon dont cette agriculture fonctionne actuellement (dans un monde idéal, la culture de coton "biologique" serait une super solution mais...).

    Je n'essaie pas de te convaincre que le commerce équitable c'est la panacée, je dis simplement : essayons, a petite échelle et regardons ce que celà donne. Qu'a t'on a perdre à essayer ?

    Au lieu de ça, on encourage la course aux rendements pour permettre aux paysans de vendre plus au lieu de vendre plus cher. Celà fait des décénies que ce modèle économique défendus par l'OMC prévaut partout. Plus de production, les prix baisse, qui gagne à la baisse des prix ? Le paysan Indien ou le consomateur Francais ?
    Est-ce que ce modèle a permis aux PVD de sortir du marasmes économique ? D'améliorer la qualité de vie ? D'éviter l'exode rural ?
    Je pose les questions.

    A+
    John

  15. #12
    Igothigh
    Citation Envoyé par John78
    Non l'étiquetage c'est le choix de la transparence. Si les OGM c'est si bien, et bien on a qu'a l'indiquer, je comprends pas. Ah pardons, c'est un autre débat.
    L'Europe leve le moratoire sur les produits OGM mais impose l'etiquetage de la presence des OGM dans l'alimentation (voir un article du Monde).
    Dans le forum sur les questions a M. Griffon, j'avais pose la question sur ce qu'il pensait des OGM et si pour lui ca pouvait etre une option pour le developpement durable. Sa reponse est interessante (et chiffree) dans le sens ou pour lui, le probleme majeur est politico-economique et que les cultures OGM devrait etre la solution du dernier recours. Maintenant, je reprends juste Mais s‚il n‚y a pas d‚autre solution à la hauteur des enjeux et si toutes les précautions sont prises en matière de biosécurité, nous ne devons pas nous interdire de produire des plantes génétiquement modifiées ayant un tel intérêt social

    Citation Envoyé par John78
    Plus de production, les prix baisse, qui gagne à la baisse des prix ? Le paysan Indien ou le consomateur Francais ?
    Est-ce que ce modèle a permis aux PVD de sortir du marasmes économique ? D'améliorer la qualité de vie ? D'éviter l'exode rural ?
    Ces questions auraient tres bien pu etre posees avant les OGM.

    Pour l'hypocrisie, je suis en partie d'accord avec toi mais ca ne tient bien evidemment pas seulement des OGM et quand certains dirigeants (en fait je devrais dire un certain) affirment que l'Europe affame l'Afrique a cause de leur moratoire sur les OGM, ca n'aide pas.

  16. Publicité
  17. #13
    John78
    Citation Envoyé par Yoyo
    Ca me parait contradictoire d'avoir des gains de productivite tres faibles de l'ordre de 80% :?ou alors j'ai rate un wagon :?

    On peut produire plus et faire baisser les gains de productivité (parceque la semence coute plus cher, les traitements plus chers, et surtout parceque les prix s'éffondre du a l'augmentation de l'offre). Et produire moins tout en faisant des gains de productivité, par exemple en vendant plus cher un produit de meilleur qualité. Mon raisonement est naze ?


    On verra aussi les conséquences environnementales.
    70% de pesticides en moins ca ne peut etre que positif non?

    Tu as raison sur ce point. Mais on verra sur le long terme.


    On verra aussi demain comment le parasite va s'adapter.

    meme probleme avec l'utilisation de pesticides! donc c'est un faux probleme.

    Euh non c'est le même problème et celà ne le règle pas. Et pareil pour la contrib de K. a propos de la variabilité génétique. Même problème, même logique.


    Et bonjour la dépendance technologique à 100% du paysans indiens envers l'Occident.
    Les pesticides ne seraient ils pas occidentaux aussi par hasard?

    Oui et c'est bien ça tout le problème, c'est la même logique agricole, les même problèmes, les même tenants et aboutissant. Je suis pour le changement et pas pour un changement idéologique. Je suis pour essayer une autre mondialisation, sans course aux rendements, en payant un prix juste notre café ou nos t-shirt. Si l'on a besoin d'OGM utilisons les. Dans l'interet des populations, pas dans l'interet des marchés.

    A+
    John

  18. #14
    John78
    Citation Envoyé par kinette
    Tu me sembles bien méprisant vis-à-vis de l'Inde... je ne pense pas que ce pays soit si démuni, et se retrouvera pieds et poings liés par l'"Occident" comme tu le prétends.

    Je veux bien discuter et argumenter, mais j'arrette si on me prete des intentions que je n'ai pas et pour des phrases que je n'ai pas écrites.

    Je milite au contraire pour laisser les pays en voie de dévellopement aller vers le chemin de la prosperité, seul et sans assistanat. Mais en établissant des règles justes et équitables. Les règles actuelles du commerce internationnale ne sont pas juste. Elles favorisent les économies occidentales. La logique agricole actuelle défavorise aussi les PVD, celà ne sert à rien de continuer cette logique, il y a d'autres solutions, alors essayons. Pourquoi ne pas tirer les leçons des échecs ?

    J'arrette là, je suis fatigué et j'ai une thèse à terminer.

    Merci à tout les auteurs du fil d'avoir pris le temps d'argumenter

    A+
    John

  19. #15
    kinette
    Hello,
    A la lecture de tout ça je trouve toujours la réaction à l'article de départ bien exagérée...
    On est tous d'accord je pense que:

    - le problème est économique, et que la façon dont ça tourne actuellement n'est certainement pas la bonne, qu'une plus grande diversité des variétés et des systèmes d'exploitation est bénéfique

    - les OGM ne sont pas LA solution à ces problèmes

    - les OGM peuvent poser les mêmes problèmes que d'autres variétés commerciales s'ils envahissent totalement le mérché (perte de diversité)

    - on peut avoir apparition de résistances, ce qui peut diminuer l'intérêt de ces variétés (mais là je soulignerai que le problème de la toxicité pour l'environnement se pose beaucoup moins qu'avec certains pesticide, mais reste le problème de la possible toxicité pour le consommateur... enfin je pense qu'on a pas mal développé ça dans un autre fil).

    Je me pose une question: l'article aurait parlé de la création (non OGM) d'une variété de maïs plus productive, aurais-tu réagi de la même façon?
    L'artcile aurait parlé de l'apparition sur le marché d'un insecticide moins toxique que les précédents et plus efficace (ce qui permet d'améliorer les rendements, donc sert encore les grandes firmes et la productivité) aurais-tu réagi ainsi?

    Finalement les OGM servent actuellement de cible, de "grand satan" sur lequel on focalise tout. C'est tellement plus facile que de regarder le système dans son ensemble.
    OK on arrache des parcelles d'OGM... mais personne n'est allé vider de cuves d'engrais, de silos de graines enrobées au gaucho, personne n'a bloqué de camions de pesticides...

    On peut produire plus et faire baisser les gains de productivité (parceque la semence coute plus cher, les traitements plus chers, et surtout parceque les prix s'éffondre du a l'augmentation de l'offre). Et produire moins tout en faisant des gains de productivité, par exemple en vendant plus cher un produit de meilleur qualité. Mon raisonement est naze ?
    Le problème à la fin est qu'on a un besoin global (par exemple pour le coton). A ce que je sache on n'en est pas au point qu'il y ait une surproduction de coton et que celui-ci parte à la poubelle...
    Donc si on diminue la productivité et qu'on augmente la qualité il faut aussi augmenter les surfaces cultivées (ou alors on essaie de convaincre tout le monde de consommer moins de coton, mais bon...).

    De plus en ce qui concerne le coton je ne suis pas sûre qu'on ait comme pour les produits alimentaires un véritable "trade-off" entre qualité et productivité...

    K. litée
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  20. #16
    Yoyo
    Citation Envoyé par John78
    On peut produire plus et faire baisser les gains de productivité (parceque la semence coute plus cher, les traitements plus chers, et surtout parceque les prix s'éffondre du a l'augmentation de l'offre). Et produire moins tout en faisant des gains de productivité, par exemple en vendant plus cher un produit de meilleur qualité. Mon raisonement est naze ?

    Non ton raisonement est bon, sauf que dans le cas de la news on indique un gain de production de 80% et un gain financier de 63 euros/hectare (et ce malgre des semences plus cheres).
    Donc dans ce cas la ce nouveau cotton semble tres interessant d'un point de vu economique puisque plus de production et plus de productivite...

    Pour le reste Kinette a je pense bien resume la situation

    Yoyo

  21. #17
    John78
    Citation Envoyé par kinette
    Je me pose une question: l'article aurait parlé de la création (non OGM) d'une variété de maïs plus productive, aurais-tu réagi de la même façon?
    L'artcile aurait parlé de l'apparition sur le marché d'un insecticide moins toxique que les précédents et plus efficace (ce qui permet d'améliorer les rendements, donc sert encore les grandes firmes et la productivité) aurais-tu réagi ainsi?

    Je pense que j'aurais réagis différement, je te l'accorde, en fonction du contexte et au cas par cas (c'est d'ailleurs pareils pour le type d'OGM en question, juger au cas par cas).


    Finalement les OGM servent actuellement de cible, de "grand satan" sur lequel on focalise tout. C'est tellement plus facile que de regarder le système dans son ensemble.
    OK on arrache des parcelles d'OGM... mais personne n'est allé vider de cuves d'engrais, de silos de graines enrobées au gaucho, personne n'a bloqué de camions de pesticides...

    Je ne comprends pas très bien où tu veux en venir. Depuis le début de ce fil je dis que c'est une logique agronomique dont certains veulent voir changer. Moins de course aux rendements, plus de pratique respecteuses de l'environnement, des produits de meilleurs qualités, avec une tracabilité et un étiquetage conforme.

    Si on me dit : voici un porc transgénique qui produit un lisier moins riche ne azote. Je dis : d'accords. Si on me dit voilà un maïs OGM qui a besoin de moins d'eau, ou une pomme avec un bon gout, d'accords. Un riz pour les pays désertiques, super ! Mais ça celà ne rapporte rien, ni aux paysans, ni aux groupes agronomique ça.
    Et qu'est ce qu'on voit concretement sur le marché ? Du maïs à gros rendement, du blé à gros rendement, du soja a grand rendement etc etc......

    Les OGM sont aujourd'hui le fer de lance de l'agriculture productiviste, LA technologie de demain pour produire et produire encore plus. Moi ca ne m'étonne pas qu'il y aie une levée de bouclier contre ça.

    Et je ne cautionne pas la violence et l'illégalité, d'où qu'elle vienne.


    A+
    John

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. laine de coton
    Par authilo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 02/07/2011, 09h23
  2. l avion B2 des americains désinformation
    Par davy01 dans le forum Physique
    Réponses: 68
    Dernier message: 12/05/2004, 16h06
  3. DéSINFORMATION - MSN Messenger devient payant...
    Par Futura dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/05/2003, 13h38