Discussion fermée
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 47 sur 47

Psychologie, manipulation



  1. #31
    JulesGiraud

    Re : Psychologie, manipulation


    ------

    Article intéressant. Je pense maintenant que peu importe comment une personne essaie d'éviter toute influence extérieure, elle est toujours sous une autre influence.

    -----

  2. #32
    aygline

    Re : Psychologie, manipulation

    bonjour,

    j'ai déjà eu dans ma carrière un redoutable manipulateur-destructeur comme chef, et pour avoir étudié la question (y compris dans des bouquins de psychologues voire plus) je peux t'assurer d'une chose : ce sont des manipulateurs-nés. Ils n'ont pas appris avec des méthodes, ils se sont construits comme ça, dès l'enfance ou l'adolescence. Leur âge mental est d'ailleurs souvent resté à cette phase de leur vie, malgré une apparence (surjouée) de sérieux, d'aisance en public, voire d'humanisme ou d'excentricité etc... Certains n'ont même pas conscience d'être manipulateur-destructeur.
    Hélas l’être humain a en propre d’être en effet lui-même menteur, lâche, faux, fourbe et manipulateur-né en effet lui-même

    Donc dès qu’une position de pouvoir existe ici ou là (religieuse, médiatique, politique ou simplement de savoir genre un profton haut perché dans une petite sphère intellectuelle ici ou là, etc.) celles ou ceux qui s’y collent exercent direct « de là-haut » si j’ose dire ou de cette position dominante-ci ils font naître autour d’eux une sorte d’« effet de cour » en quelque sorte.

    Donc s’ils sont eux-mêmes des manipulateurs-nés alors c’est très bien pour la fonction qu’ils incarnent ou occupent mais même s’ils ne le sont pas du tout et d’aucuns sont carrément des anti-héros au reste, la fonction qu’ils incarnent, de fait, leur confère cette qualité dominante que peut-être ils n’ont pas par eux-mêmes.

    Exemple un « prix Nobel » crée autour de lui direct une sorte de petite cour qui lui est toute dévouée et boit ses paroles et donc souvent les « prix Nobel » s’ils pérorent, donnent leur avis sur quoi que ce soit et même sur des sujets sur lesquels ils n’ont a priori aucune compétence, du fait qu’ils sont eux-mêmes « prix Nobel » cela leur confère direct une sorte d’aura d’omniscience et donc des tas de gens s’imaginent qu’il suffit d’être en effet soi-même « prix Nobel » ou être soi-même très instruit sur quoi que ce soit en effet soi-même, pour avoir le droit de raconter n’importe quoi
    Dernière modification par aygline ; 07/12/2020 à 11h20.

  3. #33
    aygline

    Re : Psychologie, manipulation

    … les recrutements vont devenir de plus en plus virtuels https://www.lemonde.fr/campus/articl...5_4401467.html d’autant qu’en ces temps de coronavirus ce mode de recrutement est préférable : ça évite aux drh de prendre des postillons et le virus maléfique dans la tronche par la même occasion lors d’entretiens « de vives voix » d’autant que la distanciation sociale ou sociétale risque de devenir la norme maintenant, essentielle, et de fait les sociétés modernes sont de plus en plus robotisées, mécanisées et donc les personnes communiquent là-dedans de plus en plus virtuellement.

    D’autant que l’ « intelligence artificielle » s’il est possible d’appeler cela de l’intelligence qui est réputée ne jamais mentir en effet celle-là, est toujours autrement plus efficace pour dénicher la perle rare et donc les drh ont recours à l’ « intelligence artificielle » pour trier les cvs en grand nombre qu'ils reçoivent.

    Cvs en grand nombre qui en général sont traités pour ne pas dire expédiés en quelques minutes ou secondes seulement, par des gugusses eux-mêmes conditionnés en amont par tout un tas d’a priori foireux et ils sont eux-mêmes menteurs, lâches, faux, fourbes par nature ou essence bien entendu. Et donc ils ne sont pas toujours très fiables quant au jugement qu’ils peuvent formuler sur tel ou tel cv ici ou là, bien entendu en effet ceux-là

  4. #34
    aygline

    Re : Psychologie, manipulation

    il n'existe aucune définition scientifique de ce que serait "être soi-même" : les seules définitions sont normatives et idéologiques.
    n'y a t-il pas un risque de voir se multiplier certaines pathologies dans le monde professionnel avec des recrutés qui ne sont plus eux-même par obligation?
    Bonjour,

    Qu’est-ce que ça veut dire « être soi-même » ? Est-ce que ça veut dire penser, agir par soi ?

    Mais penser, agir par soi direct il faut dire que c’est impossible car nul ne pense ni n’agit à proprement parler par lui-même car, tout le monde est conditionné.

    Conditionné par les « gènes » ou par l’héritage biologique, l’environnement immédiat dans lequel on a grandi, s’est forgé soi-même une personnalité, au reste :

    1) Un friqué est puissant non par lui-même mais par la thune qu’il possède et donc si vous ôtez la thune d’un sac à fric il risque d’apparaître dans sa nudité édénique en effet celui-là, pour ce qu’il est vraiment lui-même et souvent les friqués sans fric sont peu de chose ou pas grand-chose

    2) Ôtez la perche à un homme de télé ou de radio => idem il risque de s’en trouver pas bien le bonhomme et sa bien-pensance professionnelle de diseur de prompteur ou de fadaises, car il est puissant d’ordinaire quand il se la pète et pérore mais bien planqué derrière et il perd ses billes, si la perche lui est ôtée

    3) Rarement une personne pense et agit par elle-même car par instinct grégaire ou autre, pour penser quelque chose il faut choisir son camp et dire je suis ceci et je ne suis pas cela et donc appartenir soi-même non à soi-même d’abord mais, à quelque chose d’autre tout de même genre à une communauté, de pensée ou d’action.

  5. #35
    Merlin95

    Re : Psychologie, manipulation

    Citation Envoyé par aygline Voir le message
    Mais penser, agir par soi direct il faut dire que c’est impossible car nul ne pense ni n’agit à proprement parler par lui-même car, tout le monde est conditionné.
    Il existe un moyen de le définir mais il n'est pas pratique et impossible à utiliser. Il s'agit de voir dans le futur d'un choix pour comparer avec ce que soi-même avait imaginé c'est à dire une certaine satisfaction (c'est ce qu'on peut attendre chacun je pense).
    « Il y a 3 sortes de gens au monde : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas. »

  6. #36
    aygline

    Re : Psychologie, manipulation

    Entre le moine qui est une crevure en tant qu’individu (yes ça existe, je l’ai rencontré) et un saint homme en tant que moine, et l’homme de télé ou de radio qui se la pète bien planqué derrière le petit micro ou la petite caméra mais aussi paradoxal que ça puisse paraître car en général ces gens-là prennent très bien la lumière, la différence est-elle que « sa sainteté » le moine est aussi vertueux quand il fait le moine que l’homme de télé ou de radio, en train d'officier à la télé ou à la radio ?

    Vous avez quatre heures

  7. #37
    Merlin95

    Re : Psychologie, manipulation

    Heuu je pense que vous vous vous êtes trompé de discussion en postant ça ici.

    Mais réponse rapide : dans tous les choix éthiquement acceptables, c'est l'intention qu'on doit apprécier pas le choix en lui-même.

    J'ai mis 4 micros secondes...
    « Il y a 3 sortes de gens au monde : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas. »

  8. #38
    aygline

    Re : Psychologie, manipulation

    Mais réponse rapide : dans tous les choix éthiquement acceptables, c'est l'intention qu'on doit apprécier pas le choix en lui-même.
    … de la dangerosité d’agir par principe car si j’ai pour principe que toute violence est injustifiable et que je vois une personne qui se fait tabasser ici ou là, alors je n’interviens pas pour aider la victime car si j’intervenais direct je serais violent ce que, par principe, je m’interdis

    Au reste je ne dois pas tuer mais si une personne m’agresse je peux la tuer, par légitime défense.

    Et donc si une personne tue ou autre, direct elle se fabrique tout un monde dans sa tête pour justifier son acte et donc à l’entendre elle est blanche comme neige, n’a rien fait de répréhensible => quelle avait été l’intention initiale, comment savoir de l’extérieur, au for externe ?

    Moralité l’intention est souvent difficile à établir surtout chez les menteurs et l’être humain est un animal qui ment et donc ce sont surtout les choix qui transparaissent dans les actes, qu’il est possible de juger.

    Les hommes de justice (avocats, juges, etc.) savent très bien cela, et que des gens savent mentir effrontément quand ils sont confrontés à la justice (civile ou citoyenne.

  9. #39
    Merlin95

    Re : Psychologie, manipulation

    Citation Envoyé par aygline Voir le message
    … de la dangerosité d’agir par principe car si j’ai pour principe que toute violence est injustifiable et que je vois une personne qui se fait tabasser ici ou là, alors je n’interviens pas pour aider la victime car si j’intervenais direct je serais violent ce que, par principe, je m’interdis
    Ca s'est juste que vous ne savez pas que la violence n'est jamais une bonne chose pour personne. C'est juste proche d'une pensée sont les principes sont au mieux bâclés au pire crétins.
    Dernière modification par Merlin95 ; 09/06/2021 à 12h02.
    « Il y a 3 sortes de gens au monde : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas. »

  10. #40
    Merlin95

    Re : Psychologie, manipulation

    Et vous avez oublié que j'ai mis :

    dans tous les choix éthiquement acceptables
    Ce qui n'est pas le cas de votre exemple
    « Il y a 3 sortes de gens au monde : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas. »

  11. #41
    aygline

    Re : Psychologie, manipulation

    dans tous les choix éthiquement acceptables, c'est l'intention qu'on doit apprécier pas le choix en lui-même.
    Décider de se faire vacciner ou décider de ne pas se faire vacciner (contre la Covid) : choix éthique acceptable mais qui est biaisé par le fait que la Covid est une maladie jeune et que les vaccins sont non moins jeunes et donc toutes les intentions sont louables là-dedans car tout le monde veut se débarrasser du virus mais, nul n’a « toutes les cartes en mains » pour juger en toute connaissance de causes et d’effets des bienfaits réels ou supposés, des vaccins anti-Covid.

    Donc ce qu’il faudrait c’est pouvoir juger des vaccins en toute connaissance de causes et d’effets et donc non pas en raison d’intentions toutes plus louables les unes que les autres mais en raison des bienfaits réellement avérés, que les vaccins procureraient certainement.

    Même chose les lois « positives » servent à éviter que les justiciables se fassent eux-mêmes justice car tous sont animés de bonnes intentions mais l’enfer est pavé de bonnes intentions.

    Donc les justiciables sont tous égaux devant les lois positives et donc si la loi dit dans ces cas-ci « tu ne tueras pas » il faut ne pas tuer dans ces cas-ci, point barre.

    Et si quelqu’un dit la petite sorcière là-bas tu peux la tuer ou l’hérétique que tu vois là-bas prépare plutôt les bûches, alors direct la loi rétablit l’ordre là-dedans car qui que tu sois puissant ou misérable, tu ne tueras pas la petite sorcière là-bas ni l’hérétique non moins là-bas, point barre !

    la possibilité d'être réduit à un masque social arbitrairement circonscrit ; elle est donc bel et bien normative (et idéologique –
    Dans un monde ultra normé, régulé, par des lois - morales ou sociales - limite pour rester soi-même il faudrait se fondre ou disparaître dans la masse, ne plus être soi-même du tout et donc non seulement faire des concessions chose que tout le monde comprend aisément mais encore, disparaître soi-même complètement de la circulation, « en tant que soi-même » et donc mourir avant l’heure, se suicider soi-même pour pouvoir continuer à vivre ou à survivre là-dedans en quelque sorte

  12. #42
    Merlin95

    Re : Psychologie, manipulation

    Citation Envoyé par aygline Voir le message

    Donc ce qu’il faudrait c’est pouvoir juger des vaccins en toute connaissance de causes et d’effets
    C'est un contre-sens, si tu as tous les éléments pour savoir de quoi il en retourne, tu ne juges plus. Tu t'en remets à ce que dit la science.

    C'est justement quand on a pas tous les éléments qu'il faut justement faire un choix en évaluant par exemple les conséquences possibles.
    « Il y a 3 sortes de gens au monde : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas. »

  13. #43
    aygline

    Re : Psychologie, manipulation

    ... par principe tous les choix sont biaisés et donc la liberté de choisir formellement n'existe pas car pour être vraiment libre de choisir il faut décider en toute connaissance des causes et des effets. Ce n'est jamais le cas dans la pratique et donc, tous les choix possibles sont toujours biaisés d'entrée de jeu.

  14. #44
    Merlin95

    Re : Psychologie, manipulation

    Dans l'arithmétique de Peaneo 0+1=1 je vous assure que vous n'avez rien à choisir si vous vous placez dans ce cadre, preuve qu'on a pas toujours le choix. C'est l'idée.
    « Il y a 3 sortes de gens au monde : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas. »

  15. #45
    aygline

    Re : Psychologie, manipulation

    Pour choisir vraiment il faudrait être vraiment libre et donc pour être libre de choisir, il faudrait pouvoir choisir en toute connaissance des causes et des effets.

    Or choisir c’est présager de l’avenir car par définition l’avenir n’existe pas encore et donc, par définition (de ce qu’est l’avenir) nul n’est jamais vraiment libre de choisir. Exemples :

    1) Vous vous engagez avec une personne, avez des enfants avec etc. mais un jour patatras tout fout le camp, vous vous séparez etc. et donc peut-être vous vous retrouvez dans le désert à poil sans vos bottes à devoir payer des pensions alimentaires etc. et à ce moment-là vous dites « merde si j’avais su » ou quelque chose comme ça.

    2) Faut-il sortir du nucléaire ? Vaste question et choix éthique mais là encore il faut présager de l’avenir car Fukushima se produit et direct les allemands sortent du nucléaire, reviennent au charbon.

    3) Idem le vaccin c’est trop rapide, nul ne sait sur le long terme ce que ça va donner, peut-être les vaccinés tomberont comme des mouches victimes d’avc ou autre allez savoir et comment la Nature va-t-elle réagir aux vaccins ne va-t-elle pas plutôt contourner le problème et fabriquer un variant réfractaire à tous les vaccins etc. et donc là encore, nul ne peut présager de l’avenir


    Formellement quand une personne commet un acte répréhensible en regard du droit positif les juges d’instruction et autres, ne devraient pas se préoccuper des intentions mais seulement de savoir si au moment des faits les protagonistes avaient toutes leurs facultés de discernement, s’ils n’étaient pas plutôt sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants ou alors s’ils n’avaient pas perdu la raison (les fous ne sont pas jugés.

    Donc formellement ce sont non les intentions qui sont jugées mais les choix qui transparaissent dans des actes encore que, dans la pratique, chercher à savoir qu’elles avaient été les intentions en amont (préméditation etc.) ça puisse aider à amoindrir ou à aggraver les peines (circonstances aggravantes ou atténuantes.

    Maintenant agir c’est prendre des risques et donc si vous ne faites rien vous ne risquez pas grand-chose non plus, ne commettez que peu d’erreurs certainement mais toute votre vie est une erreur
    Dernière modification par aygline ; 11/06/2021 à 10h37.

  16. #46
    Merlin95

    Re : Psychologie, manipulation

    Peut-être mais si voulez le libre arbitre, la liberté c'est justement celle de choisir.
    « Il y a 3 sortes de gens au monde : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas. »

  17. #47
    vep
    Responsable des forums

    Re : Psychologie, manipulation

    ce n'est pas un forum de philosophie.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. école de psychologie - métier de psychopathologie - fac de psychologie
    Par hahahey dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/02/2015, 21h10
  2. Manipulation du HF
    Par mastah71 dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 27/03/2012, 13h28
  3. Manipulation et psychologie
    Par invite9321657 dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/04/2009, 22h04
  4. Psychologie de l'espace-psychologie du temps : au coeur de la géographie
    Par albius21 dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/03/2006, 06h22