Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

trouble de la personalité schizoïde et schizophrénie : les différences majeures



  1. #1
    jojo17

    trouble de la personalité schizoïde et schizophrénie : les différences majeures


    ------

    Bonjour,
    Quelle peut être la "frontière" entre le trouble de la personalité schizoïde et la schizophrénie?
    Comment distingue-t-on et donc diagnostique-t-on les deux?
    Un "schizoïde" peut-il évoluer vers une schizophrénie? si oui, est-ce systématique?
    Beaucoup de questions, mais c'est un sujet qui me touche de près.
    Merci.

    -----
    les gens qui ont des montres n'ont pas le temps. Sagesse africaine

  2. Publicité
  3. #2
    Résilient

    Re : trouble de la personalité schizoïde et schizophrénie : les différences majeures

    Bonsoir,

    Une frontière importante est l'absence d'idées délirantes dans la personnalité schizoïde.L'absence d'hallucinations également.

    Un schizoïde peut évoluer vers une schizophrénie mais ce n'est pas systématique.

    Ce qui est important dans la personnalité schizoïde c'est l'intensité des troubles et à quel degré ceux ci gênent la vie affective et relationnelle de la personne.

    Le mieux est d'aller poser ces questions à un spécialiste et/ou d'en parler à l'entourage de la personne concernée pour qu'elle le fasse, seul un professionnel est apte à diagnostiquer et à agir ensuite en conséquence si il y a lieu.

    Bonne soirée
    "Il n'est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être". G.Eliot

  4. #3
    jojo17

    Re : trouble de la personalité schizoïde et schizophrénie : les différences majeures

    Bonjour,
    D'abord merci pour ces réponses.
    Pour lever un voile
    Le mieux est d'aller poser ces questions à un spécialiste et/ou d'en parler à l'entourage de la personne concernée pour qu'elle le fasse, seul un professionnel est apte à diagnostiquer et à agir ensuite en conséquence si il y a lieu.
    cela fait maintenant 10 ans que je suis atteint d'une maladie qui relève de la psychiatrie, et donc suivi (de près) par un psychiatre.
    C'est en parcourant wikipédia que je me suis aperçu qu'il y avait aussi, à part de la schizophrénie, ce trouble de la personalité schizoïde.
    Ceci dit, j'aurai du m'en apercevoir plus tôt, puisque actuellement en arrêt maladie, et que lorsqu'il s'agit pour le psychiatre de renouveler l'arrêt et d'y porter le nom de la maladie, c'est parfois schizophrénie, parfois trouble schizoïde.
    Mes questions, donc, pour connaitre les différences entre ces deux affections, ce sont imposées puisque étant donné mon "expérience", il m'apparait, plutôt que des diiférences, comme si le trouble schizoïde était l'état latent mais pathologique de la schizophrénie.
    En effet, les symptômes décrient dans le trouble schizoïde sont les miens au quotidien, et ceux de la schizophrénie sont ceux de mes "pics" de détresse (qui au passage n'en est une que vue par autrui, dans ces moments là, et par la malade...après!)
    C'est pourquoi donc je vous demanderai si le trouble de la personalité peut être identifié comme l'état "latent" d'un schizophrène?
    En tout cas, le "passage" d'un état stabilisé (schizoïde?) à celui de crise se passe comme si rien ne ce passe.
    Salut.

    Ps (pour la modération): Ce n'était pas le but de l'ouverture de ce fil, mais si vous y voyez un "témoignage", vous pouvez rectifier.
    les gens qui ont des montres n'ont pas le temps. Sagesse africaine

  5. #4
    nikov

    Re : trouble de la personalité schizoïde et schizophrénie : les différences majeures

    Citation Envoyé par jojo17 Voir le message
    Ceci dit, j'aurai du m'en apercevoir plus tôt, puisque actuellement en arrêt maladie, et que lorsqu'il s'agit pour le psychiatre de renouveler l'arrêt et d'y porter le nom de la maladie, c'est parfois schizophrénie, parfois trouble schizoïde.
    Bonjour!
    Resilient a apporté un éléménet de réponse mais il existe des schizophrénies ou le délire est pauvre voir absent. En fait, tout dépend du référent du praticien. Si l'on se réfère au DSM, on parlera plus volontier d'un trouble de la personnalité schizoïde. En France, les psychiatres se réfèrent encore beaucoup à la classification française. On parlera de schizophrénie simple pour des tableaux cliniques mettant en avant l'indifférence affective et la pauvreté de relations sociales (voire d'hébéphrénie chez le sujet plus jeune).
    Dans tous les cas, on va de plus en plus vers une approche dimensionnelle de ces troubles, plutôt qu'une approche catégorielle qui a montré ses limites.
    L'intolérence est commune à tous ceux dont l'idéal est d'imposer aux autres leur idéal.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    jojo17

    Re : trouble de la personalité schizoïde et schizophrénie : les différences majeures

    Bonjour,

    Citation Envoyé par jojo17
    C'est pourquoi donc je vous demanderai si le trouble de la personalité peut être identifié comme l'état "latent" d'un schizophrène?
    Citation Envoyé par nikov Voir le message
    Dans tous les cas, on va de plus en plus vers une approche dimensionnelle de ces troubles, plutôt qu'une approche catégorielle qui a montré ses limites.
    Merci, cette réponse me convient parfaitement.
    Au plaisir.
    les gens qui ont des montres n'ont pas le temps. Sagesse africaine

  8. #6
    plouch

    Re : trouble de la personalité schizoïde et schizophrénie : les différences majeures

    Bonjour, je viens de lire cette discussion, car moi aussi je me demande ce que sont exactement ces maladies.
    Je n'ai pas compris ce qu'est le trouble de la personalité schizoïde?
    Et Nikov tu parles "d'hébéphrénie", j'ai cherché ce que c'était sur encarta et je n'ai rien trouvé. Est-ce que tu pourrais m'expliquer, stp? Merci

  9. Publicité
  10. #7
    nikov

    Re : trouble de la personalité schizoïde et schizophrénie : les différences majeures

    Bonsoir Plouch,
    Tout d'abord il faut préciser que le trouble de la personnalité schizoïde s'inscrit dans le DSM qui est le manuel américain de diagnostique des troubles mentaux. C'est pour ça que la descritpion de ce trouble peut fortement ressembler à d'autres issus d'une autre classification. Le DSM distingue les troubles de la personnalité Schizotypique et Schizoide, ainsi que la personnalité paranoïaque dans un même grand axe appelé spectre de la schizophrénie. Ces personnalités peuvent refléter l'"état latent" (donc en dehors de phases aigues) de la schizophrénie comme le proposait jojo. Beaucoup de traits cliniques sont communs aux trois troubles du "spectre de la schizophrénie": détachement affectif, pauvreté des relations sociales, repli sur soi, altérations du langage...
    Cependant, lorsque le detachement affectif est au devant du tableau clinique, donc prédominant, on parlera de trouble de la pesonnalité schizoïde. Si les troubles de la pensée dominent le tableau clinique on parlera alors de schizotypie. Et si la méfiance est au devant, de personnalité paranoïaque. Comme tu peux le constater les frontières sont très ténues.


    Dans le cadre de la psychiatrie française:
    L'hébéphrénie est une forme de schizophrénie ou les hallucinations ne font pas le devant du tableau clinique (tout comme les troubles sus-cités) au contraire de la schizophrénie paranoïde. Ce qui fait le devant du tableau est le repli autustique voire la désorganisation de la pensée. Mais le critère majeure pour la différencier de la schizophrénie simple, c'est qu'elle apparait chez le sujet jeune (adolescence) et est de nature plus insidieuse. (La SZ simple apparait vers 30 ans).
    L'intolérence est commune à tous ceux dont l'idéal est d'imposer aux autres leur idéal.

  11. #8
    nikov

    Re : trouble de la personalité schizoïde et schizophrénie : les différences majeures

    Ce lien m'a l'air assez sérieux:
    http://www.ma-schizophrenie.com/index2.php
    L'intolérence est commune à tous ceux dont l'idéal est d'imposer aux autres leur idéal.

  12. #9
    plouch

    Re : trouble de la personalité schizoïde et schizophrénie : les différences majeures

    Merci.
    Ces maladies sont très compliquées et on leur donne plein de noms alors que les symptomes se ressemblent.

  13. #10
    plouch

    Re : trouble de la personalité schizoïde et schizophrénie : les différences majeures

    Merci, ce site est vraiment très bien fait.

Discussions similaires

  1. test personalité pour embauche
    Par vin_100 dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/04/2007, 12h55
  2. Comprendre les gènes associés à la schizophrénie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/02/2007, 22h17
  3. connaissez-vous les différences entre les piles
    Par alliss dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/12/2006, 19h04
  4. Schizoide, neurasthénique, associabilité
    Par nihil dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 4
    Dernier message: 31/08/2006, 13h12
  5. Question : les découvertes majeures récentes en biologie ?
    Par Fulcanelli dans le forum Biologie
    Réponses: 39
    Dernier message: 01/11/2005, 16h45