Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 31

Hallucination hypnagogique et rêve.



  1. #1
    Niels Adribohr

    Hallucination hypnagogique et rêve.


    ------

    Bonjour,
    il y a quelques semaines, je regardais la télé une télécommande à la main. A la télévision, il y avait les informations, et ils parlaient de Benoit 16 et de sa visite en Australie. En même temps que le sommeil me gagnait et que j'écoutait vaguement ce qu'ils disaient à la télé, je me disais qu'il allait bientôt falloir que je l'éteigne avec la télécommande. C'est à ce moment que je suis tombé peu à peu dans un rêve que je qualifierais de classique, avec la différence que ce rêve était très visiblement lié au fait que j'avais la télécommande dans les mains et qu'on me parlait de l'église catholique. Bon, ça peu paraitre stupide comme rêve, mais il consistait tout simplement au fait que j'étais entrain de chercher une église et que je devais ouvrir ces portes à l'aide d'une télécommande. Cela n'a pas duré longtemps et je me suis réveillé, en me disant : "c'est dingue, ce qui se passe autour de moi peut influencer mes rêves ! "

    Sauf qu'ayant lu certains livres sur les rêves et le sommeil, j'ai appris que des études ont été faites montrant que les stimulis exterieurs n'influencaient pas les rêves d'une part, et la grande majorité de ceux ci (surtout de ceux dont on se souvient) se déroule pendant la phase du sommeil REM, soit 90 minutes après l'endormissement. J'ai appris l'existence des allucinations hypnagogiques qui intervenaient géneralement au moment de l'endormissement, et qui étaient elles susceptibles d'être influencés par nos dernieres pensées de l'éveil. Je me suis donc dit que j'avais seulement fait une allucination hypnagogique. Dans autre coté, lorsque je me renseigne sur ces allucinations, ils ne semblent pas être décrits comme de simple et banales rêves, mais plutot comme de véritables allucinations (dans le sens ou celui qui en subit une à vraiment l'impression qu'il s'agit de la réalité), alors que je ne vois aucune différence entre ce que j'ai vécu et un rêve banale. Quelqu'un pourrait me dire d'après ce que j'ai décris si j'ai bien fait une allucination hypnagogique ou définir un peu plus précisément en quoi consiste ces allucinations ?

    -----

  2. #2
    invite73192618

    Re : Allucination hypnagogique et rêve.

    Citation Envoyé par Niels Adribohr Voir le message
    j'ai appris que des études ont été faites montrant que les stimulis exterieurs n'influencaient pas les rêves
    Quelles études montrent ça STP?

  3. #3
    Niels Adribohr

    Re : Allucination hypnagogique et rêve.

    Dans un livre de Peretz Lavie "le monde du Sommeil"

    http://www.alapage.com/-/Fiche/Livre...ee_appel=GOOGL

    Celui-ci raconte qu'un individu de la fin du 19ème siècle (dont je ne me souviens plus du nom) avait tenté de montrer que les rêves sont bien influencés par des stimuli exterieurs (par exemple en demandant à son valet de chambre de chauffer ses pieds à l'aide d'une bougie, puis de le réveillé un peu après pour voir s'il avait bien pris en compte le stimuli). Lavie a fait des études sur ce sujet dans son laboratoire (en stimulant des patients de différentes façon pendant le sommeil paradoxale puis en les réveillant quelques instants plus tard) et ces stimulis ne semblent pas incorporés dans les rêves.

  4. #4
    invite73192618

    Re : Allucination hypnagogique et rêve.


  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Niels Adribohr

    Re : Allucination hypnagogique et rêve.

    Salut,
    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Je ne cherchais pas à argumenter, les arguments se trouvant dans le livre de Lavie, et étant un inculte dans ce domaine, je ne voyais pas de raison pour le remettre en doute. Mais je précise tout de même que Lavie ne prétend pas dans le livre avoir montré que les stimulis ne sont pas incorporés durant les rêves du REM, mais seulement qu'il n'a pas réussi à montré ces influences, mais je trouves quand même bizarre qu'il n'était pas au courant d'autres recherches effectués sur ce domaine qui montre le contraire (par exemple, un de tes liens indiquent que Dement à travaillé dessus, or, il cite les travaux de Dement tout au long de son livre). Enfin bref, cela montre bien qu'il ne faut pas s'arretter à un auteur pour être sûr d'être correctement informé...

  7. #6
    Niels Adribohr

    Re : Allucination hypnagogique et rêve.

    Pour être exact:

    Citation Envoyé par Wikipédia(rêve)
    Plusieurs groupes de chercheurs ont tenté de refaire les expériences de Maury, en vain. L’intégration de stimuli externes dans le rêve était au mieux partielle, souvent nulle. Dans aucun cas le stimulus devint le sujet central d'un rêve. Cette difficulté de détourner l’attention du rêveur de sa création interne a été nommé par Allan Rechtschaffen « processus monomaniaque » (single-minded process).
    Je pense que ce que Lavie voulait dire, c'est que ces expériences réfutaient la théorie de Maury selon laquelle les stimuli externes étaient l'élément fondamental du déclenchement du rêve en démontrant que l'intégration de ces stimulis était au mieux partielle.

    J'ai également trouvé ce lien qui traite du sujet :

    http://sommeil.univ-lyon1.fr/article...sens/sens.html

  8. #7
    invite73192618

    Re : Allucination hypnagogique et rêve.

    Citation Envoyé par Niels Adribohr Voir le message
    Citation Envoyé par jiav
    Franchement c'est très leger comme argument. Pas convaincu!
    Je ne cherchais pas à argumenter
    Je voulais dire "je trouve ça léger de la part de l'auteur". Tu l'as bien exprimé d'ailleurs: c'est bizarre d'aller pêcher un compte rendu du 19ème (avant l'invention de la psychologie expérimentale!) et de passer sous silence qu'il existe des évidentes récentes allant à l'encontre de ce qu'il raconte. Bien sur qu'il les connait, donc son propos est peut-être un peu différent, comme ton dernier message le suggère (i.e. que les stimuli externes peuvent influencer les rêves mais pas nécessairement être l'élément central). Bon perso je ne vois pas trop comment il peut exclure qu'une certaine proportion des rêves obéisse à l'idée de Maury, mais n'ayant pas lu son bouquin je ne peux pas lui rendre justice.

    Pour revenir à ton question de départ, la distinction entre rêve et hallucination hypnagogique n'est pas si claire que ça. De ce que j'ai lu ici et là, ce serait plutôt une HH si 1) le temps de sommeil a été très court 2) le contenu est effrayant 3) le contenu incluait une représentation claire de l'environnement. De ce que tu disais, ça serait donc plutôt un rêve.

  9. #8
    Niels Adribohr

    Re : Allucination hypnagogique et rêve.

    Merci pour la réponse. Effectivement, des trois critères, seul le 1er est clairement remplit. Le 2ème ne l'est pas du tout, et quand au 3ème mon souvenir est trop vague pour pouvoir en juger (mais peut être qu'il aurait été plus précis si l'environnement avait été représenté de manière claire).

  10. #9
    Cyrille999

    Lightbulb Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    Citation Envoyé par Niels Adribohr Voir le message
    Bonjour,
    il y a quelques semaines, je regardais la télé une télécommande à la main. A la télévision, il y avait les informations, et ils parlaient de Benoit 16 et de sa visite en Australie. En même temps que le sommeil me gagnait et que j'écoutait vaguement ce qu'ils disaient à la télé, je me disais qu'il allait bientôt falloir que je l'éteigne avec la télécommande. C'est à ce moment que je suis tombé peu à peu dans un rêve que je qualifierais de classique, avec la différence que ce rêve était très visiblement lié au fait que j'avais la télécommande dans les mains et qu'on me parlait de l'église catholique. Bon, ça peu paraitre stupide comme rêve, mais il consistait tout simplement au fait que j'étais entrain de chercher une église et que je devais ouvrir ces portes à l'aide d'une télécommande. Cela n'a pas duré longtemps et je me suis réveillé, en me disant : "c'est dingue, ce qui se passe autour de moi peut influencer mes rêves ! "

    Sauf qu'ayant lu certains livres sur les rêves et le sommeil, j'ai appris que des études ont été faites montrant que les stimulis exterieurs n'influencaient pas les rêves d'une part, et la grande majorité de ceux ci (surtout de ceux dont on se souvient) se déroule pendant la phase du sommeil REM, soit 90 minutes après l'endormissement. J'ai appris l'existence des hallucinations hypnagogiques qui intervenaient géneralement au moment de l'endormissement, et qui étaient elles susceptibles d'être influencés par nos dernieres pensées de l'éveil. Je me suis donc dit que j'avais seulement fait une hallucination hypnagogique. Dans autre coté, lorsque je me renseigne sur ces hallucinations, ils ne semblent pas être décrits comme de simple et banales rêves, mais plutot comme de véritables hallucinations (dans le sens ou celui qui en subit une à vraiment l'impression qu'il s'agit de la réalité), alors que je ne vois aucune différence entre ce que j'ai vécu et un rêve banale. Quelqu'un pourrait me dire d'après ce que j'ai décris si j'ai bien fait une hallucination hypnagogique ou définir un peu plus précisément en quoi consiste ces hallucinations ?
    Bonjour Niels Adribohr,

    Hallucination avec un h

    C'est une très intéressante question. Bon, Jiav t'a déjà répondu sur l'incorporation des stimuli externes, qui effectivement, ont PARFOIS un impact sur les rêves.

    Pour ce que tu as vécu, je connais: Je travaille de façon très expérimentale sur les rêves depuis longtemps, et effectivement, tu as des phases, que j'appelle "paliers" où tu peux descendre dans des états de conscience, proches du rêve, mais pas tout à fait.

    Il est hélas dommage que beaucoup de scientifiques, dans le domaine de la psychologie ou des neurosciences ne s'intéressent pas à ces phénomènes et surtout qu'ils ne les ont pas vécu !!!!

    Dans un travail sur la schizophrénie, j'avais proposé déjà qu'il était intéressant d'observer son monde intérieur, car il était facile même pour une personne sans trouble mental à reproduire des "voix", c'est assez stupéfiant.
    C'est sûr que si tu vis ça "en temps réel non choisi" comme le vivent les schizophrènes, tu peux comprendre ensuite leurs angoisses !

    C'est effectivement dans un état "mi conscient, mi rêve" que tu accèdes à un tas d'informations, de sons, etc.... Effectivement les psychiatres ont regroupé ceci dans le vaste fourre tout "hallucinations hypnagogiques", tous ces phénomènes qui sont vécu dans cet état là, juste avant l'endormissement (au réveil, ça s'appelle hallucinations hypnopompiques).

    Un éclairage, particulièrement en anthropologie, peut te donner des perspectives beaucoup plus intéressantes que d'associer ce vécu à des "hallucinations"....

    J'ai eu la chance de partager mes vécus et mes expériences autour du rêve auprès d'un neurobiologiste de la première heure (reconverti dans l'informatique, hélas, car il n'arrivait pas à trouver des crédits pour faire des recherches sur sa passion: les rêves) et qui m'a mis un livre de Patricia Garfield dans les mains... après j'ai suivi ma route tout seul, lu Castaneda, etc....

    Oui, ce qui se passe autour de toi peut influencer tes rêves; Mais même la réciproque est vraie: Tes rêves peuvent influencer ta réalité de veille A toi de chercher et de trouver....

    Cyrille

  11. #10
    Niels Adribohr

    Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    Merci pour la réponse.

    Citation Envoyé par Cyrille999 Voir le message
    Bonjour Niels Adribohr,

    Hallucination avec un h
    Autant pour moi

  12. #11
    cosmophy

    Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    Bonjour,

    Je suis venue sur ce forum en cherchant un lien sur les haluucinations hypnagogiques. j'ai en effet 3 ou 4 "cauchemars" à mon actif (sur plusieurs années) qui ne paraissent pas être des rêves symboliques.
    voici le dernier en date du 20 août dernier donc très récent:

    "A 7h ce matin je suis réveillée par un de ces bizarres cauchemars dans lesquels j’ai la sensation d’être éveillée, je vois mon environnement (chambre, lit), je me ressens dans la position où je suis et où je lutte contre des forces désagréables qui m’immobilisent.
    Cette fois-ci j’ai la sensation que le matelas et la couette se tordent en formant des sortes de boules ondulantes qui m’entourent, et que le lit bouge. Je dis « oh non encore ! Allez stop ça suffit ! ». Mais les choses m’entourent et m’empêchent de bouger. Pourtant je parviens à tendre le bras gauche vers mon chevet pour attraper mon répertoire électronique afin de savoir l’heure. J’appuie sur le bouton mais il ne répond pas ! « Evidemment, dis-je encore, d'un ton sarcastique, c’est détraqué hein ! » en sous-entendant que les phénomènes plus ou moins diaboliques en cours détraquent les machines. Alors je décide d’en rire, et je parle à nouveau, disant à mes présumés interlocuteurs « ah vous voulez jouer ? Mais tant qu’à me chatouiller faites-le donc au bon endroit !". Et à un moment donné vers la fin, une sorte d’éclair se manifeste dans mon crâne, non pas comme un trait blanc zébrant le ciel mais comme la lumière d’une torche éclairant brusquement un sous-bois très sombre. Je lutte encore un peu et parviens à libérer mon bras droit." Puis je me réveille vraiment.

    mon premier réflexe est de tendre le bras gauche vers mon chevet pour saisir et vérifier le fonctionnement de mon répertoire électronique qui répond immédiatement.

    Dans un précédent, j'étais allongée sur le dos dans mon lit, voyant ma chambre de la même façon dans la pénombre et je luttais contre une ombre qui m'écrasait les mains sur la poitrine, m'immobilisant là aussi. Je me parlais à moi-même en m'encourageant "Allez!!" et parvenais à me jeter à plat ventre en travers du lit !! Pour me réveiller sur le dos, les mains sur la poitrine. Quelqu'un peut-il me dire quelle est cette sorte de rêve? Et ce qui peut bien les provoquer?
    Merci par avance.

  13. #12
    magical

    Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    Sa ressemble a une hallucination.
    "Un autre élément est le sentiment d'être conscient au cours des rêves, et de l'état hypnagogique. Nous montrons que dans de nombreux cas il ne s'agit en fait que d'une illusion de conscience car le sujet hallucine son corps et sa chambre. Nous proposons alors une nouvelle définition de l'hallucination hypnagogique, incluant le corps et l'environnement : l'état hypnagogique peut être pensé comme un danger menaçant le soi et le chez-soi. Cette définition possède deux avantages : être applicable aux deux grands types d'hallucinations, dites « simples » et « complexes », et ouvrir des perspectives interprétatives : l'hallucination hypnagogique constituerait alors le signe clinique d'un danger réel ou imaginaire menaçant l'intimité du sujet."
    Ou alors ta conscience te dit que quelques chose (ou quelques un)te menace.

  14. #13
    cosmophy

    Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    Citation Envoyé par magical Voir le message
    Sa ressemble a une hallucination.
    "Un autre élément est le sentiment d'être conscient au cours des rêves, et de l'état hypnagogique. Nous montrons que dans de nombreux cas il ne s'agit en fait que d'une illusion de conscience car le sujet hallucine son corps et sa chambre. Nous proposons alors une nouvelle définition de l'hallucination hypnagogique, incluant le corps et l'environnement : l'état hypnagogique peut être pensé comme un danger menaçant le soi et le chez-soi. Cette définition possède deux avantages : être applicable aux deux grands types d'hallucinations, dites « simples » et « complexes », et ouvrir des perspectives interprétatives : l'hallucination hypnagogique constituerait alors le signe clinique d'un danger réel ou imaginaire menaçant l'intimité du sujet."
    Ou alors ta conscience te dit que quelques chose (ou quelques un)te menace.
    Merci Magical pour ta réponse. Pourtant je ne me sens pas menacée... du moins consciemment!
    Il me samblait avoir lu quelque part que ces rêves ou hallucinations (hypnagogiques et hypnopompiques) étaient la conséquence du réveil prématuré de la conscience dans un corps encore paralysé par le sommeil profond de la phase de rêve...

  15. #14
    magical

    (je répond tard désolé.)
    "Merci Magical pour ta réponse. Pourtant je ne me sens pas menacée... du moins consciemment! "
    Justement ces hallucinations te viennent de ton subconcient ,de ton inconcient qui te dit que quelques chose ne va pas.
    Experience personelle:
    je déteste ma voisine et sa fille qui est bien pire!Sa fille allait dans ma chambre que je partage avec ma petite soeur.Ma chambre c'est ma "maison" ,mon "territoire".Je ne le supportais plus inconsciament.
    Le soir j'ai fait un réve.J'était sur la plage et j'étais une héroine de sérié télé() .Avec mes deux acolytes ,nous nous sommes mis a nager au bord de l'eau pour trouver des indices (sur je ne sais quoi).Apres je me suis fait attaquer et mordre par un pinguoin mais qui avait une bouche de baleine/rhinocéros ().
    J'adore la mer c'est mon territoire .Le pinguoin n'avait rien a faire la et normalement il n'avait pas a m'attaquer.
    J'ai donc chercher qui n'avait pas a etre la et n'avait pas a m'attaquer ainsi que pourquoi j'ai eu peur apres mettre réveillé alors que c'est mimi un pinguoin.
    J'en suis venue a la fille de ma voisine.Avec tout ce qu'elle m'avait fait elle rentrait "chez moi" .J'avais peur car je ne pouvais rien dire car sa mere me l'aurais fait payer.
    Tu vois comme c'est bizarre les reves(surtout les miens) mais c'est ton cerveau qui te parle.( il pourrait arreter de me parler et dormir le mien)
    Dernière modification par Jiav ; 10/09/2008 à 13h25. Motif: à la demande

  16. #15
    Andythaï

    Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    Tiens, cela me donne l'occasion de raconter enfin cette histoire. J'étais moi aussi en train de regarder un film, et j'étais vraiment absorbé. Du moins je le croyais, car il m'a semblé tout d'un coup de façon évanescente sans que la pause publicitaire interrompt le film, voir une marque de saucisses High Grade je crois il y a plus de trente ans au Canada.. Je me suis dit par après que j'ai eu affaire à un message subliminal ou un essai de message subliminal. La marque des saucisses était en filigrane dans le ciel au-dessus de la barrière du ranch. Il m'a semblé aussi qu'en étant dans une demi inconscience que justement je me suis aperçu de ce trucage. Alors que si j'avais été vraiment attentif au film je ne m'en serais pas aperçu puisque ça passe à la vitesse de l'éclair. Et que probablement le message va imprégné malgré nous-mêmes un endroit de notre cerveau. Peut-être bien.

    On a du utiliser deux projecteurs et faire passer l'annonce publicitaire là on était le plus captivé dans la trame. C'est vraiment confondant, car il me semblait pourtant être concentré sur le film comme d'habitude. Mais sans doute que mon inconscient n'a pas voulu être dupé, et j'ai comme repris conscience et j'ai été agacé par cela qui m'avait distrait de cette aventure avec John Wayne.

  17. #16
    kelkuun

    Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    bonjour,
    je voudrais moi aussi vous parler de choses qui me sont arrivées, car je pense que j'ai un peu le meme problème d'hallucination hypa..chose
    voila: en fait, il y a deja plusieur mois, voire un an, je me suis mise à entendre des bruits au moment où je m'endormais, et parfois, me reveillais.
    Au debut, c'était des "éclats de voix", ou une voix qui disais quelques mots, mais j'ai oublier ce que c'était. Et puis, apres ca a changer, j'entendais n'importe quel bruit, ca pouvait etre le bruit que fait une cuillère quand elle touche de la mousse au chocolat, ou, le plus souvent, des objets en metal qui tombaient, se raclait... et puis ca a encore évoluer, je n'entendais plus des bruits, mais carrement de la musique. J'étais à moitier endormie, à peine consciente, quand de la musique se formait dans ma tete? Ca pouvait etre n'importe quoi, du piano, une sorte de gospel-jazz, de la musique classique ou -et le plus souvent je crois- du metal symphonique(j'arretais pas d'en écouter à l'époque) j'ai l'impression que c'étais moi qui les inventais, en tout cas, je ne reconnaissais pas les airs, et quand j'entendais du piano par exemple, le j'interressais à ce que j'entendais, et influencais sur la musique, jusqu'à ce que je soit completement éveillée et que ca s'arrete.

    et puis ces phenomene se sont arretés. mais je pense qu'ils étaient liés à une chose: à l'époque, je me suis mise à méditer-du moins à essayer- pas très souvent, mais à peu près une fois par semaine. et quand j'ai arréter, ils se sont aussi arréter.
    J'ai passer plusieurs mois sans que ca m'arrive, et sans vraiment méditer. (d'ailleur, ces phénomènes m'arrivaient aussi quand je méditais, parfois. (normal, on est à moitier endormi))
    et il y a quelques semaines, j'ai recommencer à mediter. juste une ou deux fois. Et il m'est arriver quelque chose de vraiment bizarre:
    Cette fois, j'étais, non pas en train d'essayer de m'endormir, mais bien endormie. Ah, oui, mais par contre j'arrivais pas du tout à m'endormir, j'ai passer des heures à me retournée dans mon lit, à m'endormir, me reveiller, me re-endormir... mais bon, j'étais quand meme endormie-et mieux: je revais
    J'étais dans le salon, tout au fond, et ma mère était vers la porte. Je tenais des livres dans mes mains, les regardait, lorsque tout d'un coup la lumière s'éteint et je me retrouve dans le noir: ma mère est partie et a éteint la lumière. Finalement, non, elle est toujours là, pres de la porte et elle m'appelle: "hé!" elle continue "hé!" ca continue toujours "hé!" "hé!" je suis en train de me reveiller, ce "hé' ne provient pas du reve, il est beaucoup plus fort, il continue, il est dans ma chambre, en fait, je pense que ma mère est pres de ma porte et veux me reveiller, comme le matin avant d'aller en cours, pour que je me lève (sauf que d'habitude elle dit pas "hé!") comme il est de plus en plus insitant ce "hé!",je me dit qu'il faut que je reponde, que je fasse quelque chose histoire de tirer ca au clair (là, j'étais réveillée, hein, mais pas completment, encore un peu dans les vappes) Alors je fais: "huuuum" J'entend un dernier "hé!" qui, celui-là, plus fort que les autres "retentit" du milieux de ma chambre, et non de la porte.
    Là, je me réveille completement, un peu en sursaut, les "hé!" se sont arrêter, j'ai le coeur qui bat vite et un peu peur, mais finalement, je me calme et me rendort...
    j'espere que j'ai pas été trop longue et énervante.

    Alors, voila: cette espece d'hallucination n'était pas comme les autres, elle a commencée lorsque je dormais, a continuer lors de mon reveil et s'est arretée quand j'ai été bien reveillée. Pouvez-vous m'en dire un peu plus sur tout ca?

  18. #17
    magical

    Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    "le bruit que fait une cuillère quand elle touche de la mousse au chocolat"

    c'est tres précis!

  19. #18
    kelkuun

    Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    ben...oui ca m'a fait penser à ca, et puis, il faut bien pouvoir caractériser les choses par des images! bon, apres, la mousse, elle est pas obligée d'etre au chocolat!

  20. #19
    ruen

    Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    Bonjour à toutes et à tous, je m'incruste sur ce fil pour moi aussi raconter une hallucination hypnagogique, survenue il y a à peu près 2 semaines. J'ai en fait eu deux hallucinations hypnagogiques dans ma vie, la première est intervenue à l'âge de 8 ans, elle m'a valu de nombreuses séances de pédiatrie et un traumatisme qui m'a fait m'endormir avec la lumière allumée jusqu'à l'âge de 11 ans, j'ai donc un antécedent. Mais ce n'est pas de cet épisode là dont je vais parler car celui-ci s'est déroulé il y a de cela 15 ans, ma mémoire me fait donc désormais un peu défaut.

    La seconde a elle aussi eu lieu lors de la phase d'endormissement, alors que je naviguais entre toilettes et lit (la tisane de grand mère avait du mal à être évacuée). Cette hallucination s'est tout d'abord manifestée par un bruit extrêmement grave et puissant alors que j'étais allongé depuis à peu près 10 minutes. C'était un mélange entre explosion prolongée et corne de brume (je sais pas terrible la description...). Je ne me souviens plus "exactement" de ce bruit, étant moi-même incapable de le reproduire à l'identique dans ma tête, par contre je me rappelle parfaitement la terreur qu'il avait alors provoqué chez moi.

    J'ai allumé ma lampe de chevet en catastrophe et j'ai alors eu la surprise de voir que tout mon environnement tremblait. C'était absolument effrayant, j'avais la ferme impression que c'était comme si ce bruit monstrueux était à l'origine de ces "vibrations". Malgré cette impression je me suis très vite persuadé qu'il s'agissait d'un tremblement de terre. Je me lève donc en panique et commence à courir dans le couloir pour rejoindre les chambres des autres membres de ma famille, j'étais alors certain de les voir éveillés et dans le même état que moi. Je crois que c'est à ce moment là que les tremblements ont cessé (En fait les tremblements étaient maintenant à mettre sur le compte de ma mère et de ma soeur qui hurlaient en me demandant de la ferm.., ou peut être de mon coeur qui me donnait l'impression d'être prêt à exploser ...). L'hallucination a duré 8/10 secondes tout au plus.

    Je ne sais pas vraiment comment on peut définir la limite entre rêve et hallucination hypnagogique, mais une chose est sûre, cette dernière a le mérite de provoquer une panique traumatisante prolongée, à tel point qu'on est ensuite terrifié à l'idée de retourner au lit pendant plusieurs jours... Je ne pense pas que l'on puisse vraiment comprendre ce phénomène tant qu'on ne l'a pas vécu, dans le sens où j'ai l'impression que plusieurs points importants m'échappent, que ma mémoire ne veut pas se souvenir de certains détails, et que mon témoignage est très loin d'exprimer ce qui s'est vraiment passé ce soir là.

  21. #20
    Niels Adribohr

    Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    Citation Envoyé par cosmophy Voir le message
    Merci Magical pour ta réponse. Pourtant je ne me sens pas menacée... du moins consciemment!
    Il me samblait avoir lu quelque part que ces rêves ou hallucinations (hypnagogiques et hypnopompiques) étaient la conséquence du réveil prématuré de la conscience dans un corps encore paralysé par le sommeil profond de la phase de rêve...
    Ca me paraît effectivement ressembler à des témoignages de paralysie du sommeil !

  22. #21
    CEugène

    RE Hallucination hypnagogique et rêve.

    @Niels Adribohr

    Au contraire il a été démontré que l'influence existe bel et bien et se produit même fréquemment. Vous avez dû mal comprendre ou bien vos sources se sont trompées...

    Les hallucinations hypniques (= hypnagogiques ou hypnopompiques) ne sont pas plus susceptibles d'être influencées par les dernières pensées de l'éveil que les rêves et ce serait même plutôt moins vu la forme simplissime qu'elles ont il serait bien difficile d'interprêter leurs origines et leurs significations contrairement aux rêves...

    Ce que vous avez eu n'est pas une image hypnagogique mais un rêve hypnagogique. C'est un rêve de forme simple qui se déroule pendant l'hypnagogie, il est assez fréquent chez les personnes coutûmières des diverses manifestations de l'hypnagogie.

    Mais il faut quand même préciser que si vous êtes sujets à des endormissements rapides et suivant la complexité de votre rêve vous pouviez bien déjà vous situer dans un stade de sommeil léger même si vous n'avez pratiquement pas perdu connaissance entre l'éveil et le rêve.

    Dans ce cas-là ce serait un rêve simple et non hypnagogique. Seulement ne pouvant pas appréhender ce que vous avez vécu vous seul pourriez répondre à cette question si vous aviez expérience de différents types de rêve.

  23. #22
    CEugène

    RE Hallucination hypnagogique et rêve.

    Les hallucinations hypniques peuvent prendre tout un tas de formes et de contenus différents donc les 3 critères de Jiav sont sans objet.

    De plus je rappelle qu'il peut y avoir un rêve hypnique et une hallucination hypnique et que les deux sont différents.

  24. #23
    CEugène

    Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    Citation Envoyé par cosmophy Voir le message
    Bonjour,

    Je suis venue sur ce forum en cherchant un lien sur les haluucinations hypnagogiques. j'ai en effet 3 ou 4 "cauchemars" à mon actif (sur plusieurs années) qui ne paraissent pas être des rêves symboliques.
    voici le dernier en date du 20 août dernier donc très récent:

    "A 7h ce matin je suis réveillée par un de ces bizarres cauchemars dans lesquels j’ai la sensation d’être éveillée, je vois mon environnement (chambre, lit), je me ressens dans la position où je suis et où je lutte contre des forces désagréables qui m’immobilisent.
    Cette fois-ci j’ai la sensation que le matelas et la couette se tordent en formant des sortes de boules ondulantes qui m’entourent, et que le lit bouge. Je dis « oh non encore ! Allez stop ça suffit ! ». Mais les choses m’entourent et m’empêchent de bouger. Pourtant je parviens à tendre le bras gauche vers mon chevet pour attraper mon répertoire électronique afin de savoir l’heure. J’appuie sur le bouton mais il ne répond pas ! « Evidemment, dis-je encore, d'un ton sarcastique, c’est détraqué hein ! » en sous-entendant que les phénomènes plus ou moins diaboliques en cours détraquent les machines. Alors je décide d’en rire, et je parle à nouveau, disant à mes présumés interlocuteurs « ah vous voulez jouer ? Mais tant qu’à me chatouiller faites-le donc au bon endroit !". Et à un moment donné vers la fin, une sorte d’éclair se manifeste dans mon crâne, non pas comme un trait blanc zébrant le ciel mais comme la lumière d’une torche éclairant brusquement un sous-bois très sombre. Je lutte encore un peu et parviens à libérer mon bras droit." Puis je me réveille vraiment.

    mon premier réflexe est de tendre le bras gauche vers mon chevet pour saisir et vérifier le fonctionnement de mon répertoire électronique qui répond immédiatement.

    Dans un précédent, j'étais allongée sur le dos dans mon lit, voyant ma chambre de la même façon dans la pénombre et je luttais contre une ombre qui m'écrasait les mains sur la poitrine, m'immobilisant là aussi. Je me parlais à moi-même en m'encourageant "Allez!!" et parvenais à me jeter à plat ventre en travers du lit !! Pour me réveiller sur le dos, les mains sur la poitrine. Quelqu'un peut-il me dire quelle est cette sorte de rêve? Et ce qui peut bien les provoquer?
    Merci par avance.
    @cosmophy

    Ce que vous racontez ressemble à un cas de projection éthérique avec éléments perturbateurs.

    Votre lucidité s'éveille (sur-activité du cortex pré-frontal) alors que peu ou pas de courant électrique circule dans les nerfs de votre corps (inactivité du thalamus) ce qui fait donc que si vous avez plus ou moins la capacité de vous déplacer c'est votre corps sensoriel qui se déplace (c'est ce que vous ressentez) alors que votre corps matériel ne bouge pas... Vous avez également la capacité de voir ce qui est autour de vous.

    Quand cet état cesse vous regagnez votre état habituel (un niveau de conscience inférieur) car les différentes régions du cerveau retrouvent leur degré d'activité habituel.

    Les "éléments pertubateurs" de cet état pourraient être dûs à une sur-activité de l'hippocampe puisque cela ressemble à un mélange de cauchemard et de projection éthérique et que c'est l'hippocampe qui génère les rêves et hallucinations.

  25. #24
    CEugène

    Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    Citation Envoyé par kelkuun Voir le message
    bonjour,
    je voudrais moi aussi vous parler de choses qui me sont arrivées, car je pense que j'ai un peu le meme problème d'hallucination hypa..chose
    voila: en fait, il y a deja plusieur mois, voire un an, je me suis mise à entendre des bruits au moment où je m'endormais, et parfois, me reveillais.
    Au debut, c'était des "éclats de voix", ou une voix qui disais quelques mots, mais j'ai oublier ce que c'était. Et puis, apres ca a changer, j'entendais n'importe quel bruit, ca pouvait etre le bruit que fait une cuillère quand elle touche de la mousse au chocolat, ou, le plus souvent, des objets en metal qui tombaient, se raclait... et puis ca a encore évoluer, je n'entendais plus des bruits, mais carrement de la musique. J'étais à moitier endormie, à peine consciente, quand de la musique se formait dans ma tete? Ca pouvait etre n'importe quoi, du piano, une sorte de gospel-jazz, de la musique classique ou -et le plus souvent je crois- du metal symphonique(j'arretais pas d'en écouter à l'époque) j'ai l'impression que c'étais moi qui les inventais, en tout cas, je ne reconnaissais pas les airs, et quand j'entendais du piano par exemple, le j'interressais à ce que j'entendais, et influencais sur la musique, jusqu'à ce que je soit completement éveillée et que ca s'arrete.

    et puis ces phenomene se sont arretés. mais je pense qu'ils étaient liés à une chose: à l'époque, je me suis mise à méditer-du moins à essayer- pas très souvent, mais à peu près une fois par semaine. et quand j'ai arréter, ils se sont aussi arréter.
    J'ai passer plusieurs mois sans que ca m'arrive, et sans vraiment méditer. (d'ailleur, ces phénomènes m'arrivaient aussi quand je méditais, parfois. (normal, on est à moitier endormi))
    et il y a quelques semaines, j'ai recommencer à mediter. juste une ou deux fois. Et il m'est arriver quelque chose de vraiment bizarre:
    Cette fois, j'étais, non pas en train d'essayer de m'endormir, mais bien endormie. Ah, oui, mais par contre j'arrivais pas du tout à m'endormir, j'ai passer des heures à me retournée dans mon lit, à m'endormir, me reveiller, me re-endormir... mais bon, j'étais quand meme endormie-et mieux: je revais
    J'étais dans le salon, tout au fond, et ma mère était vers la porte. Je tenais des livres dans mes mains, les regardait, lorsque tout d'un coup la lumière s'éteint et je me retrouve dans le noir: ma mère est partie et a éteint la lumière. Finalement, non, elle est toujours là, pres de la porte et elle m'appelle: "hé!" elle continue "hé!" ca continue toujours "hé!" "hé!" je suis en train de me reveiller, ce "hé' ne provient pas du reve, il est beaucoup plus fort, il continue, il est dans ma chambre, en fait, je pense que ma mère est pres de ma porte et veux me reveiller, comme le matin avant d'aller en cours, pour que je me lève (sauf que d'habitude elle dit pas "hé!") comme il est de plus en plus insitant ce "hé!",je me dit qu'il faut que je reponde, que je fasse quelque chose histoire de tirer ca au clair (là, j'étais réveillée, hein, mais pas completment, encore un peu dans les vappes) Alors je fais: "huuuum" J'entend un dernier "hé!" qui, celui-là, plus fort que les autres "retentit" du milieux de ma chambre, et non de la porte.
    Là, je me réveille completement, un peu en sursaut, les "hé!" se sont arrêter, j'ai le coeur qui bat vite et un peu peur, mais finalement, je me calme et me rendort...
    j'espere que j'ai pas été trop longue et énervante.

    Alors, voila: cette espece d'hallucination n'était pas comme les autres, elle a commencée lorsque je dormais, a continuer lors de mon reveil et s'est arretée quand j'ai été bien reveillée. Pouvez-vous m'en dire un peu plus sur tout ca?
    @cosmophy
    Magical raconte n'importe-quoi...
    "Le sommeil profond de la phase de rêve" : je suppose que par "phase de rêve" vous entendez "phase de sommeil paradoxal" là où les rêves sont le plus fréquents donc ce n'est pas du sommeil profond...

  26. #25
    CEugène

    Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    @kelkuun

    Oui, ce sont de beaux cas d'hallucinations hypnagogiques...

  27. #26
    magical

    Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    Désolé. Je ne suis pas médecin. J'ai aucun bagage scientifique. J'essayais juste d'aider à comprendre.

  28. #27
    CEugène

    Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    Pas de souci, il n'y a aucun mal ! Et je ne voulais pas être "rude".

  29. #28
    invité6543212033

    Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    Citation Envoyé par magical Voir le message
    Désolé. Je ne suis pas médecin. J'ai aucun bagage scientifique. J'essayais juste d'aider à comprendre.
    Et de toute façon même un "médecin" peut se tromper de diagnostique, l'erreur est humaine souvent et peu informatique bug non voulu (machines en pannes) !

    Quand à moi j'ai eu une seule hallucination hypnagogique, au réveil le matin après avoir fait un rêve dont je ne peux me souvenir (y'a quelques années de çà ...), car je m'étais alcoolisé la veille et j'avais pris du cannabis en plus !
    Mais l'hallucination, elle je m'en souviens parfaitement, on aurait dit le cri du diable en personne ou d'un monstre/démon ; effrayant c'était, je me suis réveillé tout de suite et ai allumé la lumière pour me rassuré qu'il n'y avait rien dans ma chambre ... ouf ! Ce ne fût pas le cas mais çà restera gravé comme étant la plus grande peur de ma vie ...

    @ +

  30. #29
    Nanaille

    Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    Ceugène, vous avez la regrettable tendance à marteler des affirmations sans fondement.

    Quand vous parlez de localisations cérébrales, un sujet qui m'est familier, c'en est quasiment risible. Je n'ose pas imaginer le degré de crédibilité qui soutient le reste de votre discours.

    Veuillez citer vos sources.

    Cordialement.

  31. #30
    CEugène

    Re : Hallucination hypnagogique et rêve.

    Je ne peux affirmer qu'avec ce que je sais. Je ne certifie ni que tout est absolument juste ni encore moins que je sais tout... J'essaye d'aider approximativement (et en simplifiant) avec le peu que j'arrive à avoir.

    Il va de soi que les personnes qui en savent plus long doivent nous le faire partager et me rectifier là où je me trompe !

    Mais me demander de citer mes sources, ÇA NON. Mon travail de collecte d'informations dans les endroits les plus variés, de réflexion, de confrontation et de synthèse est assez difficile comme ça et encore une fois je ne peux faire qu'avec ce qui arrive en ma connaissance.

    Je suis complètement ouvert à tout ce que je pourrai entendre et puisqu'apparemment vous en savez plus que moi je vous laisse nous éclairer davantage et nous dire ce qu'il en est...

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Divers] le rêve
    Par samara dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 14/11/2007, 00h39
  2. rêve
    Par vince54 dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 8
    Dernier message: 17/09/2007, 17h40
  3. Le rêve
    Par Yliane dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/01/2007, 11h53
  4. Le Rêve ???
    Par pouchtreux dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 9
    Dernier message: 06/12/2003, 21h20
  5. Freud... et le rêve !
    Par 14bds75_cb dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 6
    Dernier message: 11/09/2003, 14h21