Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

cognition spatiale.degenerescence^^et compensation.



  1. #1
    swiggybloodflood

    cognition spatiale.degenerescence^^et compensation.


    ------

    bonjour,

    En neophyte,je serai curieuse de connaitre ce concept neuro /psycho /cognitif absconce de ce qu on appelle la representation spatiale,ses applications ,travailler ses neurones avec des exercices pour attenuer cette incapacité .

    Je vous expose mon cas ,j ai regardé mon carnet de santé infantile et j ai vu que les medecins lors de visites medicale me notait pas specialement bien cette "vision/representation spatiale",mon fils fut declaré par un psy scolaire lors de tests, "dyspraxique visuo spatiale" , il est hypermetrope ce qui veut dire qu il aurait dut avoir un oeil a 1/10 ce qui n est pas le cas il a 10 partout .ce qui lui a valu le nom d extra terrestre par un ophtalmo.son cerveau as dut compensé quelque part...

    sa "dyspraxie" pourrait étre liée avec le sens de la vue et tout ce qui se trame derriere, le cerveau, tout ca...

    hors ma grand mere a un probleme d oreille interne ,ce qui lui vaut quelques situations parfois cocasses tant dans l orientation que la gravité,elle est un peu comme une quille qui n aurait pas de fond stable,il m arrive aussi ce probleme par petite bribes lentement ,mais surement... enfin j espere pas ,mais je le sent bien.

    entre le sens de la vue pour mon fils et l oreille pour ma grand mere et moi.

    peut etre que tout ca n est pas lié et que l heredité que je suspecte est infondée,je l ignore.


    il s avere que je trvaille dans le btp,demandant des capacités de representations spatiale j y arrive tres bien mais je pense que mon processus mental demande plus d effort,j ai aussi souvent passer des tests psychotechnique,de logique spatiale je n aurai jamais reussi de moi meme,je n aurai jamais acquis cette comprehension si je n y avait pas été preparée,a vrai dire. (la rotation ,toussa toussa...)

    je m excuse d avance pour ce petit pavé ,passant du coq a l ane j espere juste que vous aurez compris le fond.c est un sujet qui m interesse...et peut etre d autre.

    que faire lorsque l on ne dispose pas de "gps" interne?





    .

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    vep
    Responsable des forums

    Re : cognition spatiale.degenerescence^^et compensation.

    Bonjour

    -> La dyspraxie, comme les troubles des apprentissages ont bel et bien une cause génétique et donc héréditaire dans la majeure partie des cas.
    Votre fils ayant une dyspraxie visuo-spatiale, la probabilité pour que vous en ayez une également n'est pas négligeable donc.

    -> Par contre, je ne vois pas le lien avec les problèmes d'équilibre et d'oreille interne
    les troubles visuo-spatiaux sont en rapport avec les difficultés d'élaborer un référentiel spatial et corporels stable ainsi que des difficultés de planification et de traitement de ces informations spatiales. Ce sont donc les aires pariétales et frontales qui sont en jeu.

    -> A votre question "que faire pour remédier au pb" :
    Une rééducation orthoptique est souvent d'une grande aide.
    Elle aide à automatiser certains processus (par exemple les mouvements des yeux : de gauche à droite, ligne après ligne, ce qui n'est pas le cas chez les dyspraxiques visuo-spatial)
    Une rééducation ergothérapeuthique peut également être très utile.
    Le but de ces rééducations est d'automatiser au maximum certains gestes et processus cognitifs, ce que les dyspraxies n'arrivent pas à faire.
    Ceci afin que cela ne les gène pas trop dans les apprentissages en mobilisant trop leurs capacités d'attention.
    Mais ces rééducations n'ont pas un pouvoir magique et souvent, chez les "dys" l'automatisation ne sera pas totale.

    Si le diagnostic a été posé, j'imagine que vous avez fait faire des bilans à des professionnels et que votre fils est suivi ?
    Il faudra donc discuter avec ces professionnels de l'opportunité de ces rééducations et de leur hiérarchisation.
    Il ne faut pas négliger la reconnaissance de ce handicap par la MDPH afin de bénéficier d'aménagements et aides spécifiques sur le plan scolaire.
    Dernière modification par vep ; 05/12/2014 à 13h33.

  4. #3
    swiggybloodflood

    Re : cognition spatiale.degenerescence^^et compensation.

    bonjour,

    Merci de toute vos precisions ,c est interessant que vous souleviez cette fameuse aire parietale qui selon wiki concerne la vision ,le toucher,l audition ,la perception de l espace,ainsi que l attention ,cela fait pas mal de hasards connivent quand aux troubles de notre "lignée",ni d ailleurs ce que cela peut donner dans le futur generationel vis a vis de cette deficience et pourquoi pas une compensation?^^

    A vrai dire pour mon fils tout s est exprimé trop tard ,il a eut un parcours de dys ,apparemment classique ,soupcons de precocité ,puis tests ,4 ans de decalage retard math et avance verbale.
    il s est helas descolarisé depuis cette année,les reponses scolaire manquant cruellement.en l etat actuel des choses ,la voie serait de l inscrire en apprentissage,des metiers manuel ,alors que c est un "pierre richard " en puissance.

    J ai eut vent de l obsolescence de certains tests encore pratiqué pour deceler des troubles cognitif,ou encore des capacités intellectuelle,certains on emis l hypothese dans son college que le psy aurait peut etre poussé le "bouchon"quand aux resultats,comme j ai demenagé dans une regions manquant de specialistes medicaux ,rien est officialisé actuellement.nous sommes encore vraiment dans le doute ,meme si je sent bien qu il y a des soucis de l ordre du geste et de l organisation,un visuo spatiale a des problemes de graphies,mon fils est doué et le mot n est pas fort en dessin et toute reproduction graphique..

    enfin bref les dyspraxies sont vraiment fluctuante d un sujet a un autre,j imagine la difficulté que cela doit etre pour deceler de telles failles cognitive.


    je vous remercie de votre reponse.

  5. #4
    vep
    Responsable des forums

    Re : cognition spatiale.degenerescence^^et compensation.

    Il existe différentes sortes de dyspraxies, et si vous dites que votre fils est un Pierre Richard en puissance, il est possible qu'il ait également une dyspraxie constructive.
    Auquel cas, les métiers manuels sont déconseillés.
    D'abord parce que la personne y réussira peu, ensuite parce qu'elle va s'épuiser (la difficulté à automatiser les gestes fait que chaque geste est très coûteux en attention, donc en énergie. Et pour être efficace et ne pas s'épuiser un boulanger,un maçon ou un mécanicien ne doit pas réfléchir à chaque geste mais les faire de façon automatique)

    Je ne sais pas quel âge à voter fils, mais s'il est descolarisé,il y a urgence à agir.
    Aller dans un CIO rencontrer des conseillers d'orientations serait une bonne option.

    Il existe des métiers ne nécessitant pas forcément énormément d'études et où les dyspraxiques peuvent réussir : le commerce /vente, les métiers techniques (electronique / informatique ...) par exemple. Mais c'est à étudier au cas par cas, chaque dyspraxique étant différent.

    (PS : il existe des associations de parents très actives dans le domaine des troubles des apprentissages, ex apedys, DMF et d'autres. Peut-être y trouverez-vous un soutien)

  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Langage et cognition
    Par CAL30 dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/09/2011, 18h42
  2. Langage des sourds et cognition
    Par Dordon dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 15
    Dernier message: 13/03/2007, 09h43
  3. Rire et cognition
    Par Dordon dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 14
    Dernier message: 27/09/2005, 02h09
  4. Évolution et cognition
    Par actae dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 67
    Dernier message: 25/07/2005, 18h12