Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Interprétation de la MQ



  1. #1
    invite73192618

    Interprétation de la MQ


    ------

    Bonjour,

    Qu'est-ce que l'interprétation de Copenhague? Que pensez-vous des interprétations de type Manyworld? Que pensez-vous de l'utilisation des arguments de type anthropique sur cette question?

    Quelle est votre interprétation personnelle du problème de la mesure? Quels sont, d'après vous, les critères ou les façons de voir qui devraient guider notre apréhension de ces problèmes?

    Grosses questions! Merci d'avance

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    A. Bouquet

    Re : Interprétation de la MQ

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Bonjour,

    Qu'est-ce que l'interprétation de Copenhague? Que pensez-vous des interprétations de type Manyworld? Que pensez-vous de l'utilisation des arguments de type anthropique sur cette question?

    Quelle est votre interprétation personnelle du problème de la mesure? Quels sont, d'après vous, les critères ou les façons de voir qui devraient guider notre apréhension de ces problèmes?

    Grosses questions! Merci d'avance
    Là, il va me falloir quelques heures: des bibliothèques entières ont été écrites sur la question, elle a sûrement déjà été traitée sur un forum de FS. Pour aller très (trop) vite, je dirai:

    # que l'interprétation de Copenhague (dans la formulation de von Neumann) revient à dire qu'un système quantique évolue de façon déterministe suivant l'équation de Schrödinger, sauf quand une "mesure" est effectuée par un "observateur". Le système bascule alors de façon aléatoire vers l'un des états propres de l'opérateur de mesure, avec une probabilité parfaitement définie.

    # la bizarrerie de ce comportement schizophrène, et la difficulté de définir ce qui constitue une "mesure", a fait couler beaucoup d'encre. Everett a suggéré que le système obéissait toujours à l'équation de Schrödinger, de même que l'observateur, et qu'une mesure n'était que le couplage de l'un à l'autre. Après la mesure, on se retrouve simplement (si l'on peut dire) avec deux "mondes", l'un où l'observateur voit un résultat de mesure, un autre (ou plusieurs autres) où il voit un autre résultat. Ces différents mondes ne sont pas indépendants (ils peuvent interférer) mais ils le deviennent rapidement en interagissant avec le reste de l'univers (décohérence).

    #J'ai toujours pensé que les arguments de type anthropique soit enfonçaient des portes ouvertes (nous vivons sur Terre parce que les conditions sur la Lune ne sont pas favorables) soit n'expliquaient rien, soit plaçaient l'homme comme objectif final de l'univers, ce qui me semble quelque peu présomptueux.

    #Pour revenir au "problème de la mesure" en mécanique quantique, je trouve par exemple les thèses de Deutsch plausibles et cohérentes, et elles permettent de concevoir des expériences capables de les infirmer. Le guide souverain est toujours l'expérience.

    Cordialement

  4. #3
    invite73192618

    Re : Interprétation de la MQ

    Ok merci. Peut-on en profiter pour aller vers Deutsch? J'ai des confusions persistantes sur son cas...

    Est-ce qu'il y a une différence entre l'interprétation de Deutsch et celle d'Everett? Existe-t-il un exemple accessible au profane d'expérience capable d'infirmer les thèses de Deutsch?


    PS: par pitié la schizophrénie n'a rien à voir. Même initialement quand Bleuler a introduit ce terme c'était pour dire "dissociation entre affect et pensée" et non "conflit entre pensées contradictoires"

  5. #4
    A. Bouquet

    Re : Interprétation de la MQ

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Ok merci. Peut-on en profiter pour aller vers Deutsch? J'ai des confusions persistantes sur son cas...

    Est-ce qu'il y a une différence entre l'interprétation de Deutsch et celle d'Everett?
    Je devrais me rafraîchir la mémoire et relire "L'étoffe de la réalité", je l'avais trouvé très stimulant il y a quelques années. A la base, Deutsch reprend Everett mais il va plus loin en essayant de comprendre quand et comment les différents mondes interfèrent. Mais je reconnais que c'est devenu un peu flou dans ma mémoire.

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Existe-t-il un exemple accessible au profane d'expérience capable d'infirmer les thèses de Deutsch?
    "Les lapins de Schrödinger" de Colin Bruce (autopromo ) présente plusieurs expériences (pas forcément techniquement réalisables aujourd'hui) d'interférence quantique permettant de distinguer entre différentes interprétations modernes de la "mesure quantique", dont celles de Deutsch, de Vaidman ou de Zeilinger.

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    PS: par pitié la schizophrénie n'a rien à voir. Même initialement quand Bleuler a introduit ce terme c'était pour dire "dissociation entre affect et pensée" et non "conflit entre pensées contradictoires"
    Désolé pour cet abus de langage, d'autant qu'il n'y a nulle "pensée" en jeu! Je tâcherai de m'en souvenir.

    Cordialement

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite73192618

    Re : Interprétation de la MQ

    Je vais rajouter ça à ma liste de noël. Merci

Discussions similaires

  1. Interprétation Weibull
    Par cheeser dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/07/2007, 08h15
  2. interpretation de programme
    Par traxxa dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/04/2007, 07h27
  3. interprétation géométrique
    Par _CaThYoO_ dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/04/2006, 13h20
  4. interprétation enthalpie
    Par vasilovee dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/04/2006, 08h16
  5. interprétation de j
    Par indian58 dans le forum Physique
    Réponses: 21
    Dernier message: 02/01/2006, 15h28