Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

arrêt DNA et zone arctique



  1. #1
    meteor31

    arrêt DNA et zone arctique


    ------

    bonjour Bruno



    Quelle est la part énergétique apportée par la DNA au-delà de 65N dans l'Atlantique Nord?
    Est-ce qu'un arrêt de cette DNA (ou un ralentissement) serait suffisant pour engendrer une plus grande permanence des glaces arctiques et donc une rétroaction positive par augmentation de l'albédo?
    Ce point a t'il déjà fait l'objet d'études particulières?

    Un arrêt de la DNA se traduirait-il par une augmentation des SST dans la zone tropicale de l'Atlantique et ainsi, éventuellement par des cyclones plus puissants?

    Enfin (j'ai énormément de questions à ce sujet mais il faut être raisonnable)quelle serait l'influence de cet arrêt de la DNA sur le "conveyor belt"?
    D'autres régions du globe ne pourraient-elles être influencées ?

    merci de votre participation à ce forum.

    -----

  2. #2
    B. Voituriez

    Re : arrêt DNA et zone arctique

    Citation Envoyé par meteor31 Voir le message
    bonjour Bruno



    Quelle est la part énergétique apportée par la DNA au-delà de 65N dans l'Atlantique Nord?
    Est-ce qu'un arrêt de cette DNA (ou un ralentissement) serait suffisant pour engendrer une plus grande permanence des glaces arctiques et donc une rétroaction positive par augmentation de l'albédo?
    Ce point a t'il déjà fait l'objet d'études particulières?

    Un arrêt de la DNA se traduirait-il par une augmentation des SST dans la zone tropicale de l'Atlantique et ainsi, éventuellement par des cyclones plus puissants?

    Enfin (j'ai énormément de questions à ce sujet mais il faut être raisonnable)quelle serait l'influence de cet arrêt de la DNA sur le "conveyor belt"?
    D'autres régions du globe ne pourraient-elles être influencées ?

    merci de votre participation à ce forum.
    A 65°N le transport de chaleur vers le nord par l'océan est nul dans le Pacifique; il est de 0.2 pétawatt(10*15) dans l'Atlantique.Le ralentissement de la dérive nord atlantique peut donc avoir un impact positif sur la banquise et donc sur l'albedo.C'est une boucle qui est prise en compte dans les modèles de manière complexe et je ne puis vous donner une relation liant directement le débit de la DNA à la banquise.

    En cas de diminution de la DNA de la chaleur s'accumule effectivement dans les eaux tropicales ce qui va activer la cellule de hadley et renforcer les circulations anticycloniques atmosphérique et océanique associées; le transport méridien de chaleur par l'atmosphère est alors renforcé. C'est ce qui se passe d'ailleurs à une autre échelle de temps dans le Pacifique en période El Niño. Les cyclones qui sont aussi un moyen d'"évacuer" le surplus de chaleur océanique peuvent être plus fréquents.

    Pour la relation DNA/conveyor belt la question se pose e sens inverse: ce que l'on risque c'est un ralentissement de la conveyor belt du fait de la diminution de la plongée des eaux de surface en Mer du Groenland (pour cause de moindre densité). Diminution qui se fait au détriment de la DNA.

    bv

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie Moléculaire] dna chips
    Par agrofusagx dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/08/2007, 21h14
  2. T4 DNA polymérase
    Par Lun-a-tik dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/04/2007, 18h14
  3. pH molecule DNA
    Par Gin' dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/10/2006, 13h07
  4. Dna
    Par t.m dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/04/2005, 06h14
  5. DNA polymerase
    Par no_bogey dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/12/2004, 09h33