Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Prévisions météorologiques et fiabilité



  1. #1
    Futura

    Prévisions météorologiques et fiabilité

    Bonjour,

    Pour citer votre dossier :
    En dépit des progrès de la modélisation de l’atmosphère il semble qu’il y ait une limite, un horizon, au-delà duquel il sera toujours impossible de faire une prévision météorologique c’est à dire un temps au bout duquel l’état de l’atmosphère sera complètement indépendant de ce qu’il était à l’instant initial. Cet horizon est vraisemblablement d’une quinzaine de jours.
    Comment a été estimée cette limite de 15 jours ? Ces prévisions à 15 jours pourront-elles être fiables un jour, quand on sait qu'aujourd'hui même une météo à quelques jours, a un indice de fiabilité relativement faible.

    Quels sont les moyens à mettre en oeuvre pour améliorer ces prévisions (puissance de calculs, nouvelles modélisations, nouveaux instruments scientifiques...) ?

    Les sondeurs de programme météo type GOES (US) peuvent-ils changer la donne, sachant que les problèmes mathématiques d'inversion de matrice complexe qui sont derrière, font toujours partis des défis à relever ?

    Merci pour vos réponses,

    -----

    Just do it !

  2. #2
    B. Voituriez

    Re : Prévisions météorologiques et fiabilité

    Citation Envoyé par Futura Voir le message
    Bonjour,

    Pour citer votre dossier :

    Comment a été estimée cette limite de 15 jours ? Ces prévisions à 15 jours pourront-elles être fiables un jour, quand on sait qu'aujourd'hui même une météo à quelques jours, a un indice de fiabilité relativement faible.

    Quels sont les moyens à mettre en oeuvre pour améliorer ces prévisions (puissance de calculs, nouvelles modélisations, nouveaux instruments scientifiques...) ?

    Les sondeurs de programme météo type GOES (US) peuvent-ils changer la donne, sachant que les problèmes mathématiques d'inversion de matrice complexe qui sont derrière, font toujours partis des défis à relever ?

    Merci pour vos réponses,
    Cette limite de 15 jours n'est pas déterminée. C'est une estimation faite sur celle de la sensibilité du climat aux conditions initiales. On pense que l'état de l'atmosphère au bout d'un certain temps est indépendant de ce qu'il était à l'état initial. L'amélioration des observations et des modèles peut améliorer la prévision météorologique mais ne saurait faire disparaître cette limite dont on s'approche asymptotiquement et que l'on "découvre" en progressant.

    L'amélioration des modèles de prévision passe par (1) celle des mesures et réseaux d'observation(spatial compris) et des techniques d'assimilation des données(2) une amélioration de la "physique", notamment celle des nuages de leur interaction avec le rayonnement et des changements de phase (3)le couplage avec la dynamique océanique; jusqu'à il n'y a guère les modèles météo réduisaient l'océan à sa surface considérée comme un plancher dont les paramètres controlant les échanges avec l'atmosphère (comme la température) étaient considérés comme invariables(4) un maillage plus fin des grilles de modèles.

    Il faut évidemment distinguer la prévision météo qui se soucie du temps qu'il va faire à un endroit et un moment donnés de la prévision climatique qui est d'ordre statistique et cherche à prévoir les valeurs moyennes des paramètres qui font le climat(température, précicpitations etc...)

    bv

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Prévisions - prémonitions
    Par mathématix dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/09/2007, 21h51
  2. Réponses: 7
    Dernier message: 03/07/2007, 07h14
  3. prévisions poru le bac
    Par Astro boy dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/06/2006, 18h24
  4. TPE previsions tornades
    Par magicol78 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/12/2005, 11h12