Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

nitrates et santé



  1. #1
    Cécile

    nitrates et santé


    ------

    Et hop, je rebondis sur une phrase de Kinette pour relancer un débat :
    Si on considère le cas des nitrates, on avait effectivement appliqué le principe de précaution en pensant que les bactéries intestinales pouvaient transformer les nitrates absorbés en nitrite qui eux sont toxiques. Du coup on a fixé des normes très strictes... beaucoup plus que nécessaires (les nitrates sont bien plus un problème environnemental que de santé).
    Qu'en pensez-vous ?

    Lucky-Cécile, qui lance des débats plus vite que son ombre.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    kinette
    Hello,
    Bon je mets ici quelques adresses sur ce problème:

    http://www.fertilisants.org/fiches/nitrates.htm
    http://assoc.wanadoo.fr/erb/lobby7.htm
    Sur le site de l'asso: http://assoc.wanadoo.fr/erb/
    sur le lobby pro-nitrates: http://assoc.wanadoo.fr/erb/lobby.htm
    http://www.institutdanone.org/avenir...ux/bellec.html
    http://www.e-sante.fr/francais/artic...&idrubrique=98
    http://www.environnement.gouv.fr/act...8/nitrate2.htm
    http://centre.sante.gouv.fr/environ/eaux/nit_risq.htm

    A la lecture de tout ceci, je pense qu'il est effectivement une bonne chose de conserver des normes assez strictes. Pour ce qui est du risque pour les nourrissons: je me demande s'il y a encore des personnes qui fassent boire l'eau du robinet aux nourrissons...
    Pour le risque de cancer, ça a l'air d'être peu clair, mais bon ni dans un sens ni dans l'autre. En tout cas même si c'est peu dangereux je trouve un peu fort que certains utilisent ça comme argument pour polluer!

    De toute façon, les nitrates posant des problèmes environnementaux autres et qui sont très loin d'être négligeables, c'est presque une bonne chose qu'on ait des inquiétudes pour la santé des gens parce que dès que ça concerne leur santé les gens sont plus près à bouger que lorsque ça concerne quelques algues vertes et l'écosystème d'une rivière...

    K.lore
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  4. #3
    Cécile
    Bravo, Kinette, pour ta recherche d'infos variées
    Je crois aussi que ta conclusion est juste : mieux vaut garder ce taux, ne serait-ce que pour l'environnement, et par principe de précaution vu qu'on n'est pas totalement sûr de l'innocuité.
    Pour ce qui est du risque pour les nourrissons: je me demande s'il y a encore des personnes qui fassent boire l'eau du robinet aux nourrissons...
    Oui, mais en lisant tes liens, je viens d'apprendre que c'est pareil pour la femme enceinte, qui ne doit pas consommer d'eau avec trop de nitrates. Perso, j'ai jamais fait gaffe à ça quand j'étais enceinte. Et c'est un argument de plus pour ne pas changer la norme : si l'eau potable doit être interdite pour certaines personnes, on met le doigt dans un engrenage, et elle finira par ne plus être potable du tout.

  5. #4
    kinette
    Bonjour,
    Pour les femmes enceintes tout comme pour le problème des nourrissons, je crois qu'on applique tout simplement le principe de précaution, le même qui fait que pour femmes enceintes et nourrissons on prescrit le moins de médicaments possibles (peur d'effets tératogènes, de complications, etc...).
    Le problèmes pour ces classes de "patients" est qu'on dispose généralement de peu d'études comparatives (et l'expérimentation est bien entendue exclue).

    A mon avis ça ne pose aucun problème pour une femme enceinte de consommer de l'eau avec le taux de nitrate autorisé pour l'eau potable (vu que les normes sont très strictes cf. ci-dessus).
    Et l'apport en nitrates par la nourriture n'est-il pas bien supérieur à celui qui est apporté par l'eau???

    Pour le problème des nourrissons qui est évoqué à mon avis c'est un peu comme le problème des morts subites, où on a quelques présomptions par rapport à un facteur ou un autre, alors on fait des recommandations au cas où... m'est avis que la première cause des problèmes est loin d'être le taux de nitrates...

    K.i doute toujours...
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  6. #5
    Cécile
    A mon avis ça ne pose aucun problème pour une femme enceinte de consommer de l'eau avec le taux de nitrate autorisé pour l'eau potable (vu que les normes sont très strictes cf. ci-dessus).
    Je suis bien d'accord, mais il y a plein d'endroits (surtout en Bretagne), où le taux de 50 mg/l est largement dépassé.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    kinette
    Hello,
    A mon avis dans les endroit où le taux est dépassé, il est nécessaire d'en informer les gens (je ne sais pas si c'est toujours fait) et leur expliquer clairement l'état des connaissances sur le sujet à l'heure actuelle.

    Ensuite, en amont faut voir qui a la responsabilité des taux élevés de nitrates (là ça coince...), et discuter comment on répercute les coûts de traitement.

    Je parlais des aliments contenant des nitrates: bon voili je viens de trouver ceci: http://www.servicevie.com/01Alimenta...ini120499.html Ca me ferait pas mal marrer que les personnes qui boivent de l'eau de source, et hurlent à la mort dès que le taux recommandé de nitrates dans l'eau est dépassé donnent à côté de ça plein d'épinards et carottes à leurs bébés... Comme quoi le manque d'info...

    Sinon je crois que je vais ouvrir un fil sur miel est botulisme c'est pas la première fois que je vois ceci et moi qui adore le miel...

    K.aramel
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  9. Publicité
  10. #7
    kinette
    Hello,
    Bon je pense avoir trouvé un dossier très intéressant sur tout ceci:

    http://www.securitealimentaire.org/nitraten.shtml


    NITRATES DANS LES ALIMENTS


    Les nitrates se retrouvent essentiellement dans certaines sortes de légumes, dans l'eau potable, les charcuteries préparées et les fromages. Etant donné que ces aliments font partie d'une alimentation sûre, il est important de savoir dans quelle mesure les nitrates représentent un risque pour la santé. D'où proviennent les nitrates? A quel point les nitrates sont-ils d angereux? N'en absorbons-nous pas trop? Devons-nous adapter nos habitudes alimentaires, et si oui, comment?

    SOURCES DE NITRATES

    1. Produits végétaux:
    Les nitrates représentent des composants naturels des plantes. Celles-ci captent les nitrates du sol comme source minérale d'azote pour fabriquer des protéines, nécessaires à leur croissance. La plupart du temps, les quantités d'azote naturelles du sol ne suffisent cependant pas, et un complément par des engrais organiques et chimiques est nécessaire. En cas d'utilisation modérée, il n'y a pas de problèmes et tous les nitrates seront transformés en protéines. Cependant, en cas de fumage excessif, la plante ne peut transformer tous les nitrates, avec comme conséquence qu'elle contiendra des résidus de nitrates. C'est surtout le cas de certaines sortes de légumes.

    Deux autres facteurs importants sont la lumière et la température. Une association de température élevée et de peu de lumière - un climat typique de nos cultures d'hiver en serres - favorise l'accumulation de nitrates dans les légumes. Les légumes d'hiver contiennent donc plus de nitrates que les légumes d'été. Enfin, la teneur en nitrates des plantes dépend également de l'espèce (par exemple les épinards contiennent plus de nitrates que les pois ) et de la variété (par exemple la laitue pommée contient plus de nitrates que la salade iceberg).

    Aliments à haute teneur en nitrates (1000 - 4000 mg/kg) p.ex. chicorée endive, céleri à côtes, laitue pommée, mâche, épinards, radis, persil, navet, chou Chinois
    Aliments à teneur moyenne en nitrates (300 - 1000 mg/kg) p.ex. poireau, céleri-rave, haricots, concombre, melon, banane
    Aliments à teneur modérée en nitrates (100 - 300 mg/kg) p.ex. pommes de terre, carottes, fraises, chou blanc, chou rouge et chou de Milan
    Aliments à faible teneur en nitrates (moins de 100 mg/kg) p.ex. salsifis, poivrons, tomates, oignons, champignons, chicons, choux de Bruxelles, pois, pommes, poires, raisins, oranges, nectarines, pêches.

    2. Eau potable
    On retrouve également des nitrates dans l'eau potable, suite à la contamination des réserves d'eau. Les nitrates que les plantes ne captent pas s'écoulent vers l'eau présente en surface (p.ex. rivières), avec en conséquence une eutrophisation, dont les principaux symptômes sont une croissance excessive d'algues et la mort des poissons. Les nitrates que les plantes n'ont pas captés sont également absorbés lentement dans l'eau du sol, où les dégâts provoqués ne seront visibles qu'après de nombreuses années. Plus de 70 % de notre eau de distribution sont pompés au départ de l'eau du sol, le reste au départ de l'eau de surface. On a fixé des normes de teneur maximale en nitrates dans l'eau potable. Purifier une eau riche en nitrates est un problème onéreux, de telle sorte qu'il vaut mieux prévenir que guérir.

    3. Additifs
    Les nitrates (E 251 et E 252) et nitrites (E 249 et E 250) peuvent être utilisés en quantités bien déterminées dans certaines charcuteries préparées (p.ex. salami, pâté, jambon cuit) et dans certains fromages durs et mi-durs (p.ex. fromages d'abbaye et gouda). Les raisons de cette utilisation sont la prévention du développement de la bactérie responsable du botulisme, une intoxication qui est parfois mortelle. Dans l'absorption totale de nitrates, ils ne représentent qu'une quantité minime.

    RISQUES POUR LA SANTE

    Les nitrates représentent une menace pour notre environnement, surtout pour l'eau du sol et l'eau en surface. Pour l'homme, les nitrates en eux-mêmes ne sont pas si dangereux, et une grande partie est excrétée via les reins. Les adultes peuvent supporter temporairement des doses élevées de nitrates (10 g) sans danger pour leur santé, exception faite de diarrhées et de nausées. De telles quantités correspondent à la teneur en nitrates présente dans cinq grosses salades pommées. Seul un faible pourcentage des nitrates recirculent via la circulation sanguine et les glandes salivaires dans la cavité buccale, où ils sont transformés par des bactéries en nitrites, qui sont eux bel et bien néfastes. L'absorption directe de nitrites au départ de l'alimentation est faible. Les concentrations de nitrites dans l'estomac sont beaucoup plus importantes étant donné que les nitrates sont transformés en nitrites, tant dans l'alimentation que dans la salive. Chez des adultes sains, environ 5 % de la quantité totale de nitrates absorbée est transformée en nitrites. Le problème est que chez les nouveau-nés, ce pourcentage peut augmenter jusqu'à 80 % et entraîner une coloration bleue de la peau ou cyanose, une affection rare mais sévère dans laquelle le transport d'oxygène est compromis. Chez un adulte, les nitrites ne sont dangereux que s'ils se lient dans l'estomac à des acides aminés, formant ainsi des nitrosamines, dont des expériences de laboratoire ont démontré qu'ils sont cancérigènes.
    Il est intéressant de savoir en outre que diverses études épidémiologiques ont révélé que chez de grands consommateurs de fruits et de légumes, on a constaté une diminution du nombre de cas de cancers gastriques, ce qui indique que l'influence négative potentielle des nitrates est neutralisée par des facteurs protecteurs, tels que fibres, vitamines et minéraux. Dans l'eau potable, cette protection est absente, il s'agit, dès lors, de faire plus attention.

    ADAPTER LES HABITUDES ALIMENTAIRES

    Des techniques de culture respectant l'environnement, tout comme une alimentation variée associée à une préparation correcte et une bonne hygiène en cuisine - lors de la préparation et de la conservation, il faut limiter la transformation bactérienne des nitrates en nitrites - suffisent pour maintenir l'absorption de nitrates à des quantités acceptables. Il faut donc tenir compte des précautions suivantes pour limiter l'absorption de nitrates.

    Légumes et fruits

    Alternez des légumes riches et pauvres en nitrates.
    Eliminez les feuilles externes de la laitue pommée, étant donné que ce sont elles qui contiennent le plus de nitrates; parmi toutes les sortes de salades, c'est la salade iceberg qui contient le moins de nitrates.
    Tenez compte des saisons: par exemple, mangez de préférence les épinards frais et la salade en été, car ils contiennent clairement plus de nitrates en hiver. Pour les épinards, éliminez toujours les tiges et les nervures, et pour la salade, éliminez toujours les feuilles extérieures et les nervures.
    En hiver, il vaut mieux manger des épinards surgelés (récoltés en été). Il vaut mieux ne pas réchauffer les épinards deux fois, étant donné que le refroidissement relativement lent et le réchauffement favorisent la transformation bactérienne de nitrates en nitrites.
    Congelez de petites portions de légumes riches en nitrates. Ceci permet d'accélérer le processus de congélation, et limite la transformation en nitrites par les bactéries. De même, essayez de maintenir le processus de décongélation le plus court possible, pour les mêmes raisons. La transformation de nitrates en nitrites par des bactéries se produit surtout lorsque les plats se trouvent longtemps dans la zone de température dangereuse, entre 10 et 55°C.
    La cuisson fait diminuer la teneur en nitrates des légumes étant donné que les nitrates passent dans l'eau de cuisson. Pour cette raison, n'utilisez jamais l'eau de cuisson de légumes riches en nitrates pour l'incorporer ensuite dans des préparations.
    Conservez les légumes riches en nitrates au frigo, et pas plus de 2 jours; n'utilisez pas les parties flétries.
    Ne donnez pas de légumes riches en nitrates à des bébés, et n'exagérez pas non plus chez de petits enfants (la valeur ADI est plus vite dépassée suite à leur poids corporel moindre).
    Il vaut mieux associer les poissons avec un légume pauvre en nitrates, afin de prévenir la formation de nitrosamines cancérigènes. Si vous mangez du poisson avec par exemple de la salade ou des épinards, arrosez alors le poisson de jus de citron.
    Si vous mangez des légumes de votre propre jardin, il faut bien entendu faire attention lors des cultures, d'utiliser judicieusement les engrais chimiques et d'animaux.
    Lavez soigneusement tous les légumes et les fruits, rincez-les de préférence à l'eau.
    Aucune variété de fruits ne contient de grandes quantités de nitrates, de telle sorte que l'on peut continuer à les manger sans modération.

    Attention à l'eau potable
    Etant donné le risque plus élevé de cyanose, les femmes enceintes (pour leur bébé à naître) et les jeunes mères (pour les biberons des bébés) doivent éviter l'eau contenant beaucoup de nitrates. Il vaut mieux utiliser de l'eau en bouteille, on peut lire la teneur en nitrates (NO3-) sur l'étiquette.

    Comme d'habitude la conclusion me semble être qu'il suffit de manger correctement pour bien se porter...

    K.énopode (l'épinard est une chénopodiacée...)
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  11. #8
    Cécile
    Hello Kinette,

    Je crois que tu as bien clos le débat.
    ...les jeunes mères (pour les biberons des bébés) doivent éviter l'eau contenant beaucoup de nitrates.
    Les jeunes pères aussi peuvent préparer les biberons

  12. #9
    kinette
    Hello,
    Ben je ne vois pas non plus pourquoi il y a marqué les "jeunes" mères...
    Ben oui les clichés ont la vie dure...

    K.lichés...
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  13. #10
    majax

    Re : nitrates et santé

    Citation Envoyé par Cécile
    Et hop, je rebondis sur une phrase de Kinette pour relancer un débat :

    Qu'en pensez-vous ?

    Lucky-Cécile, qui lance des débats plus vite que son ombre.
    J'en pense, que je vais reconsidérer le saucisson avec suspicion, sous l'angle du poison dangereux, car bourré de nitrates, bien plus que n'importe quelle eau "potable" peut l'être. Il ne faut pas faire une fixation sur les nitrates, c'est encore un cheval de bataille enfourché par des journalistes en mal de copie....Les quantités présentes dans nos breuvages, sont dans le plus mauvais des cas à l'état de simples traces et bien loin des quantités qui pourraient être jugées nuisibles à la santé.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 09/02/2011, 21h55
  2. nitrates
    Par inniche dans le forum Chimie
    Réponses: 17
    Dernier message: 25/03/2007, 21h13
  3. service de santé des armées (santé naval)
    Par alexandra1347 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2007, 16h04
  4. Nitrates
    Par Chimelo dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/04/2006, 12h44