Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 30 sur 30

La schizophrénie




  1. #1
    jordane

    Question La schizophrénie

    Bonjour à tous!
    Voilà, j'aimerais avoir quelques renseignements sur la schizophrénie, quels sont les symptômes exacts, mais aussi comment la détecter et la réaction que les proches doivent adopter face à l'individu schizophrène.
    Voilà, merci d'avance!
    Jordane.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Corazon

    Re : La schizophrénie

    Pour la réaction à adopter, je n'en sais rien.

    Pour le reste, il existe 2 types de schizophrénies, à savoir les schizophrénies de type I et II. Celle de type I est si je me souviens bien, d'apparition plus brutale, et se manifeste principalement par des troubles de la perception (hallucinations visuelles, olfactives, etc). Elle est aussi celle qui se traite le mieux et où il y a possibilité de rémission complète (dans les faits, un pourcentage élevé des invididus connaîtront un épisode schizophrénique au moins une fois dans leur vie).

    La schizophrénie de type II est d'évolution plus lente et est incurable je crois, bien que traitable dans une certaine mesure. Elle peut être diagnostiquée entre autres par imagerie (dilatation des ventricules cérébraux...ce qui laisse entrevoir sa gravité distinctive par rapport à la I).

    Pour les symptômes précis du type I vs du type II je ne saurais dire avec exactitude. Cependant, il semble que l'on puisse définir la schizophrénie de manière générale comme étant une incapacité de distinguer le réel de l'irréel (distortion de la réalité).

    Pour ma part ca se résume à ce que j'en sais en gros.

  4. #3
    Corazon

    Re : La schizophrénie

    ....voilà, j'ai retrouvé une réponse que j'avais donnée dans un travail. Je crois que c'est une bonne explication de base, mais je suis loin d'être certain sur la question de la chronicité, surtout en ce qui concerne la schizophrénie de type I (je crois qu'il y a une erreur la )

    Les schizophrénies se traduisent par des perturbations des fonctions mentales, ayant une incidence sur la pensée, l’affectivité et le comportement. Il s’agit en fait d’une perte de contact avec la réalité. Les schizophrénies sont habituellement chroniques.

    Les différents types de symptômes sont les suivants : 1) troubles de la perception ; 2) troubles de l’émotion ; 3) troubles de la pensée. Les troubles de la perception peuvent par exemple se manifester par des hallucinations auditives ou olfactives. Les troubles de l’émotion peuvent se manifester par des émotions inappropriées, comme rire ou pleurer lorsque la situation ne s’y prête pas du tout (et le passage rapide d’un extrême émotif à l’autre). Les troubles de la pensée peuvent être des associations vagues et non évidentes de divers éléments (qui n’ont en fait aucun lien réel ou logique entre eux) donnant lieu à une perception fausse de la réalité ou à une construction imaginaire (déformation du réel). De manière générale, le schizophrène peut avoir de la difficulté à établir des liens logiques, et son processus de réflexion est perturbé.

    Il existe 2 formes différentes de schizophrénie, soit la forme de type 1 et la forme de type 2. La forme de type 1 réfère à la manifestation de symptômes positifs, telles les hallucinations, les fantasmes, les troubles de la pensée ; la forme de type 2 réfère à la manifestation de symptômes négatifs, telle la diminution de la réponse émotionnelle, l’absence de motivation, la diminution de la faculté d’élocution, l’immobilité prolongée. Toutefois, un schizophrène peut représenter les symptômes de ces deux différentes catégories, de manière simultanée ou successive. Les schizophrènes de type 1 répondent beaucoup mieux que ceux du type 2 aux médicaments antipsychotiques. De plus, contrairement au type 1 (dans la plupart des cas), le schizophrène de type 2 démontre des anomalies cérébrales (atrophie du cerveau, du cervelet; dilatation des ventricules cérébraux). Il semble aussi que les schizophrènes dont les symptômes sont d’apparition soudaine, ont une évolution plus favorable de leur maladie.


  5. #4
    jordane

    Smile Re : La schizophrénie

    Salut,
    Merci pour ta réponse. Apparemment, la schizophrénie qui m'interesse le plus c'est celle de type2.
    En fait, je dois faire face à un problème délicat: une personne de mon entourage a été diagnostiquée dépressive, mais il lui arrive d'avoir des comportements étranges: elle change d'humeur rapidement. Par exemple, elle plaisante avec moi, puis tout un coup, elle est devenue agressive. Elle s'est aussi emportée contre quelqu'un d'autre, c'était assez impressionant, j'ai vraiment cru qu'elle allait la frapper.
    On en est donc venu à se demander s'il ne s'agissait pas de schizophrénie, et on essaie de se renseigner pour voir si les symptomes cerrespondent. A ton avis, ilfaut mettre ça sur le compte de la dépression ou est-ce qu'il peut s'agir de schizophrénie? La personne dont je parle a 45 ans, c'est un peu vieux pour la schizophrénie, non?
    En tout cas, merci encore pour ta réponse.

  6. #5
    Corazon

    Re : La schizophrénie

    Je sais pas Jordane, c'est pas mon domaine. Ce que tu décris pourrait aussi ressembler à une personalité borderline avec dépression. Mais je dis ca comme ca là. Je crois que tu devrais poser la meme question dans la section de neuropsychologie et psychologie http://forums.futura-sciences.com/forum101.html

    ...c'est là que se tiennent les psy.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Rhedae

    Re : La schizophrénie

    Salut jordane,

    Ce que tu decrits ressemble plus a des troubles bipolaires ou borderlines . L'age de ton ami ne jout pas en faveur d'une schizophrenie, car cette maladie se developpe avant l'age de trente ans .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  9. #7
    blackpowder

    Re : La schizophrénie

    Jordane: Les symptôme varie tout dépendant la forme de schizophrenie. (exemple de forme de schizophrenie: paranoïde, dysthymique, hébéphrénique, héboidophrenique, catatonique, indifférencier, pseudo nevrotique).
    Ensuite il existe les crises aigu et chronique. Et les symptome positif (hallucination, délire) et négatif (démotivation, retrais du monde, etc.). On peut etre atteint de symptome positif et négatif en meme temps.

    Pour ton ami je ne crois pas qu'il s'agis de schizophrenie. Le changement d'humeur rapide peut vouloir dire qu'il est bipolaire, mais pas nessecerement. Il y a de grande possibilité que se sois sa dépression qui le fait agir de la sorte.


    Rhedea: La schizophénie peut se developper apres 30èn, malgré que c'est plus rare.

  10. Publicité
  11. #8
    Amon GAIA

    Re : La schizophrénie

    Sinon comment explique-t-on ces symptômes dans les cultures étrangères et anciennes ? quel nom donne-t-on à ce genre de situation ?

    Chamanisme, éveil ?

    Ce mot n'est-il pas juste la preuve que l'Occident a encore beaucoup à apprendre ? Ne croyez-vous que, comme les fourmis, la psyché des humains est tout de même reliée entres elles et à la Nature ? Et que dans le doute, cette sensibilité est encore plus intense ?

    On parle souvent de ces symptômes après une dépression ; la dépression étant un passage où l'on souffre et où l'on doute (de ce qui se passe et pourquoi cela se passe-t-il ?), sans savoir pourquoi l'on souffre (=>doute).

  12. #9
    kinette

    Re : La schizophrénie

    Citation Envoyé par Amon GAIA Voir le message
    Ce mot n'est-il pas juste la preuve que l'Occident a encore beaucoup à apprendre ? Ne croyez-vous que, comme les fourmis, la psyché des humains est tout de même reliée entres elles et à la Nature ? Et que dans le doute, cette sensibilité est encore plus intense ?
    Bonjour,
    Désolée mais je pense que ceci n'a rien à faire sur un forum de sciences...
    Je connais bien les fourmis et je ne vois pas ce que cette histoire de "psychés reliées entre elles et à la nature" vient faire ici... c'est du domaine de la croyance et non de la science.
    (petite remarque: une fourmilière est bien loin d'être le monde idéal que vous semblez vous imaginer...).

    On parle souvent de ces symptômes après une dépression ; la dépression étant un passage où l'on souffre et où l'on doute (de ce qui se passe et pourquoi cela se passe-t-il ?), sans savoir pourquoi l'on souffre (=>doute).
    J'aimerais bien savoir d'où vous sortez ce lien entre schizophrénie et dépression...

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  13. #10
    Rhedae

    Re : La schizophrénie

    Je trouve que c'est quand même interessant de se poser la question de la perception de cette maladie dans d'autres cultures. Par exemple dans la culture chamanique, car pour moi l'action du chaman est tres proche d'une attitude schizophrène. Les croyances animistes aussi sont tres proches il me semble d'un ressenti schizophrène qui attribut à chaque objets une "âme" . J'ai jamais trouvé d'information sur le traitement de la schizophrénie, ou l'integration des schizophrènes dans ces cultures . Ce serait je pense interessant de se pencher sur la question . LA question essentielle etant l'integration des chizophrénes ou non dans ces cultures primitives...

    Sinon je pense qu'il ne faut pas douter de l'influence des schizophrènes dans la religion en général, car il n'est pas rare de trouver des recits d'hallucinations et de delires mystiques dans ces livres , c'est comme cela que dirait un psychiatre, ou illumination ou revelation, pour les religieux . Aujourd'hui n'importe qui qui raconterait que Dieu lui parlé serait bon pour l'asile , c'est ce que je veu dire .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  14. #11
    Amon GAIA

    Re : La schizophrénie

    Je pense au contraire que ces liens ont bien leur place dans un forum scientifique, car surtout autrefois, les sciences débuttaient par ce genre de supposition et probabilité, et ce qui a motivé l'Esprit scientifique, c'est de se prouver ce qui n'a pas encore été expliqué par les scientifiques.

    Que ce soit les phéromones qui existent aussi à l'échelle humaine, et dont notre inconscient semble lié, ou encore du fait que par exemple, les animaux pendant le Tsunami aient pu se réfugier avant que l'humain s'aperçoivent de la catastrophe qui lui tomba dessus (certains diront que les animaux ont ressenti les vibration alors que d'autres...). Comme explique-t-on en Science l'empathie ? prouvant tout de même que les êtres sont liés.

    Quand à la dépression, c'est en lisant certains passage sur le net que je me suis aperçut que c'est par la souffrance et la dépression que certains symptômes peuvent apparaitre...

    Sinon si on jour on devait évoluer psychologiquement et spirituellement, comment cela se passerait-il ?

  15. #12
    Yoghourt

    Re : La schizophrénie

    Autrefois... Ah... Heureusement, on ne fait plus de la science comme du temps d'Aristote. En médecine, ça permet entre autres de finguer moins de patients
    Je vous rappelle que Futura-sciences est un forum scientifique (comme son nom l'indique). Si vous voulez parler de spiritualité, allez plutôt sur un forum spirituel
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  16. #13
    Corazon

    Re : La schizophrénie

    C'est bon pour l'intellect de vouloir expliquer certains phénomènes naturels via la philosophie, mais ça ne mène nulle part: la schizophrénie peut se voire en imagerie médicale...et ce n'est donc pas un problème d'insertion sociale d'un individu X dans une société Y trop rigide. La dépression aussi peut dans certains cas être déduite d'un point de vue biologique. Ça n'a rien à voir avec la culture de la société.
    M'excusant pour la pauvre qualité de mon Francais écrit. Corazon, alias Vésicule.

  17. #14
    Rhedae

    Re : La schizophrénie

    Salut,

    C'est quand même interessant de comprendre l'integration des shizophrènes dans d'autres cultures. Parfois des états pathologiques sont moteurs d'innovation comme dans le cas d'autistes de haut niveau qui ont contribué à des avancées techniques dans des domaines divers. Dans ce cas aussi il y a une atteinte phisiologique du cerveau, mais ca n'empeche pas qu' ils puissent apporter une contribution à la société et jouer un rôle.

    La question de fond pour la schizophrénie étant de savoir si cette pathologie aurait pu contribuer elle aussi d'une certaine maniere à faire avancer des raisonement d'ordre spirituels, scientifiques, artistiques etc ... Si c'est le cas alors on peut se poser la question dans le cas de certaines schizophrénies si elles peuvent encore être considérées comme une pathologie, ou une mutation par exemple, si certaines sociétés reconnaissent la schizophrénie comme pathologique, ou si elle est integrée comme une forme de "don" par exemple.

    On a longtemps cru que l'homosexualité etait une deviance voir une pathologie, et peut être si la schizophrénie etait considérée autrement, les schizophrènes pourraient mieux exploiter leur potenciel, et je crois que la plupart developpent un sensibilité tres forte par exemple, sans pour autant qu'ils puissent l'exploiter dans un travail.

    Il est frappant de constater que des schizophrènes célèbres ont un don certain pour les mathématiques et la logique , alors que ce qui carracterise cette maladie est l'incohérence de la pensée . C'est tout de même paradoxal .

    Actuelement il n'y a rien de concret pour aider les schizophrènes à developper leurs capacités naturelles , et c'est en ca que je me demande si il existe des cultures qui contrairement à nous leurs permettent de le faire .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  18. #15
    Paindepicce

    Re : La schizophrénie

    Salut a tous,

    Je viens vous voir car mon beau père a été diagnostiqué schizophrène et du coup je me pose beaucoup de questions.
    Je sais qu'il est malade depuis l'âge de ces 18ans (mais sans diagnostic precit) et qu'il est sous médicaments, mais il ne les prend pas tout le temps. Le probleme c'est que depuis la séparation de ma mère avec lui, son état c'est vraiment dégradé, et depuis (environ 6ans) il ne parle quasi plus, et fait sejour sur sejour en HP, entre autre a cause d'hallucination. Il est amaigrit, ne s'occupe plus de lui tout seul, et sa famille (ses parents) sont obligés de s'occuper de lui.
    Ma demie-soeur (sa fille unique) se pose beaucoup de question (tout comme moi d'ailleur) comme par exemple:
    -y a t'il un risque de transmission génétique?
    -que se passera t'il lorsque ses parents ne seront plus là pour s'occuper de lui (ma soeur n'a que 18ans)?
    -y a t'il un risque de suicide?

    Enfin voilà, moi j'ai vécu avec lui et sa maladie pendant plus de 15ans et je suis vraiment inquiète quand a son avenir (il ne travaille plus...) et à celui de ma petite soeur qui vie très mal la maladie de son père et refuse de le voir car il ne lui parle pas...

    Merci d'avance à tous ceux qui liront ce message et qui prendront le temps de me repondre

    Biz

  19. #16
    fifikz

    Re : La schizophrénie

    Bonsoir,

    Ces questions sont certainement celles que tous les proches de schizophréne se posent. C'est vrai que cette maladie est aussi trés destructrice pour la famille et les amis du malade. Je vais tenter de te répondre avec des réponses qui ne sont que celles d'un proche de malade.

    Première question: il semble que oui, car il existe des famille de skizophrène. Toutefois la cause génétique n'est pas essentielle. Par exemple si un vrai jumeau est atteint l'autre ne l'est pas forcément. Ta soeur ne doit donc pas trop s'inquiéter, conseille lui toutefois de ne JAMAIS consommer de cannabis qui est une cause de déclanchement majeur de la maladie.

    Deuxième question: C'est un gros problème qui ne trouve pas vraiment de solutions idéales. Je te conseille de prendre contact avec des associations de proche de malades. Il y en a partout car c'est une maladie trés fréquente.

    Troisième question: Il y a bien un risque de suicide chez les schizophrènes, mais si ton beau-père vit avec sa maladie depuis plusieurs années il y a peu de risques. C'est au cours des première crises que le risque est le plus grand.

    Une petite note d'espoir les traitement de cette maladie évolue trés rapidement, il sont de plus en plus supportable pour le malade. Ils continuent donc à les prendre et peuvent mener une vie presque normale. Et de nouvelles molécules encore plus performantes vont être misent sur le marché cette année.

    Bon courage!

    Fifikz
    ne pas avoir de règles c'est déjà en avoir une

  20. #17
    Corazon

    Re : La schizophrénie

    On a longtemps cru que l'homosexualité etait une deviance voir une pathologie,
    Euh d'un point de vue médical, il y a en effet la piste pathologique (sous exposition foetale aux hormones androgènes); sur la plan psychologique, faut voir pour le concept de déviance...mais d'un point de vue sémantique je ne vois pas autre chose qu'une "déviance" (je ne la juge pas ceci dit, sauf que le caractère de l'homosexualité demeure "anormal" sur tous les plans).

    La question de fond pour la schizophrénie étant de savoir si cette pathologie aurait pu contribuer elle aussi d'une certaine maniere à faire avancer des raisonement d'ordre spirituels, scientifiques, artistiques etc ... Si c'est le cas alors on peut se poser la question dans le cas de certaines schizophrénies si elles peuvent encore être considérées comme une pathologie
    Oui c'est une pathologie. La schizophrénie correspond à tous les critères d'une pathologie: atteinte physiologique, dégénérescence, réponse à la médicamentation etc. On dirait que tu es en train de croire que la schizophrénie peut être un plus, un avantage. C'est une maladie terrible et handicapante. Il n'y a aucun avantage à en tirer.

    Il est frappant de constater que des schizophrènes célèbres ont un don certain pour les mathématiques et la logique , alors que ce qui carracterise cette maladie est l'incohérence de la pensée . C'est tout de même paradoxal .
    Simple question de proportion; les schizophrènes que tu sembles connaître sont des personnalités publiques. Il y en a plusieurs dizaines de millions, non connus, qui on perdu cette capacité.

    En ce qui concerne la schizophrénie dans les société anciennes...il ne faut pas que tu oublies qu'il n'y avait pas de médicamentation. Et je ne crois pas que tu saisisses bien la nature de la spiritualité. La tradition orale dans ces sociétés, même si elle peut sembler mythique, n'a rien d'incohérente. Elle s'est forgée sur des milliers d'années (et n'est pas la création inopinée d'une personne), et elle constitue surtout un moyen de se représenter le monde et de transmettre de générations en générations les valeurs structurantes de la société afin qu'elle se reproduise (selon les même schèmes sociologiques).

    Au même titre est le christiannisme. Il serait facile de conclure que JC était schizo. Mais ce raisonnement, qui n'est pas con en soit a priori, oublie de replacer les choses dans le contexte historique (lequel contexte est totalement différent de celui d'aujourd'hui). Cela faisait des centaines d'années que cette société attendait le "messie". Bref, il n'y avait rien "d'anormal" dans le comportement de Jésus si on replace la chose dans le contexte. Et en gros, tout était mythique (Dieux, miracles, etc)


    Bref, de manière générale la schizophrénie consiste en une détérioration des facultés cognitives, avec souvent une dégénérescence du tissu nerveux dans le néocortex, ainsi que dans certaines zones inférieures.
    M'excusant pour la pauvre qualité de mon Francais écrit. Corazon, alias Vésicule.

  21. #18
    loumotte

    Re : La schizophrénie

    Pour faire court:
    -si vous êtes très intéressés par les aspects diagnostics, vous devriez aller voir le DSM-IV, relativement disponible en bibliothèque. Ainsi vous pourrez trouver davantage d'indices sur les comportements types.

    -que je sache, autant les névrosés deviennent "chamans" ou encore "gourous", autant les schizophrènes ont un tel désordre de la pensée qu'il empoisonne leur vie. Ils sont plus ou moins soutenus par leur communauté selon les pays, mais je ne pense pas qu'ils aient un autre statut que d'être tourmenté/malade, etc...

    - oui il y a un facteur génétique, comme toute maladie mentale, et variable selon les familles/antécédents, mais il y a également de gros facteurs environnementaux (un contexte d'apparition en somme)
    Et paindepicce, si ça peut la rassurer, les hommes sont plus atteints que les femmes pour cette maladie =)
    Dernière modification par loumotte ; 13/03/2011 à 11h45.

  22. #19
    myoper

    Re : La schizophrénie

    On peut raisonnablement penser que depuis quatre ans, l'auteur de ce fil a trouvé les réponses à ses questions.

  23. #20
    loumotte

    Re : La schizophrénie

    Olala, je m'excuse, je n'avais pas noté la date... (je suis tombée sur le topic par hasard suite à une recherche pour des précisions de documentation ^^")

  24. #21
    myoper

    Re : La schizophrénie

    Pas de problème, l'essentiel étant de finir par s'en apercevoir.

  25. #22
    loumotte

    Re : La schizophrénie

    Et heureusement qu'il y a des gens avisés pour le signaler au pauvres étourdis!

  26. #23
    lorrainedey

    Re : La schizophrénie

    Je suis fille se schizophrène, auteure, je peux aider en vous faisant découvrir mon histoire, comprendre les distances, il existe des dizaines de profils pour la schizophrénie. Mon histoire sera en vente prochainement, elle pourrait vous aider. Pour des questions, rejoignez-moi sur face book : Lorraine Dey

  27. #24
    myoper

    Re : La schizophrénie

    Citation Envoyé par lorrainedey Voir le message
    ... je peux aider en vous faisant découvrir mon histoire
    Mon histoire sera en vente prochainement, elle pourrait vous aider.
    Je crois que les autres aussi, proches ou schizophrènes eux mêmes qui sont ou deviendront auteur(e)s et pourront vous faire partager leur(s) histoire(s) que vous pourrez découvrir, ce qui pourra aussi vous éclairer, voire vous aider.
    Sans compter tous les livres médicaux ou écrits par des personnels soignants qui côtoient et soignent ces patients et les connaissent particulièrement bien...
    Dernière modification par myoper ; 18/05/2013 à 18h41.

  28. #25
    lorrainedey

    Re : La schizophrénie

    Merci Myoper, en effet, j'ai une bibliothèque bien remplie, je me renseigne et me nourrit des témoignages de malades et des familles de patients. J'ai suivi un cursus en psychologie (Maitrise) afin de comprendre les rouages de cette maladie, et le journal intime de mon père, mon vécu, permet une vision réelle de cette maladie.
    Je continue donc mes recherches.

  29. #26
    myoper

    Re : La schizophrénie

    Citation Envoyé par lorrainedey Voir le message
    ... permet une vision réelle ...
    Une vision* (tout court), je dirais...




    * Au vu des schizophrènes que je vois (dans la réalité) qui ont chacun leur vision, de même que leurs proches, toutes bien différentes les unes des autres.

  30. #27
    amandine-lemoine

    Re : La schizophrénie

    C'est une maladie dégénératrice du cerveau, cela se soigne difficilement mais c'est possible via des plantes médicinales comme l'Ashwagandha, le Ginseng et même le Cannabis (je vous invite à voir les nombreux reportages là dessus)

  31. #28
    myoper

    Re : La schizophrénie

    Citation Envoyé par amandine-lemoine Voir le message
    C'est une maladie dégénératrice du cerveau,
    Non, ce n'est pas une maladie dégénérative (ni dégénératrice, fusse t'elle du cerveau).

    Citation Envoyé par amandine-lemoine Voir le message
    cela se soigne difficilement mais c'est possible via des plantes médicinales comme l'Ashwagandha, le Ginseng et même le Cannabis (je vous invite à voir les nombreux reportages là dessus)
    je vous invite à lire la littérature scientifique et fournir des références scientifiques (les reportages n'ont aucun intérêt de ce point de vue puisque les médias ne sont ni médecins, ni biologistes, ni spécialistes ni scientifiques, mais surtout ne s'appuyant sur aucune référence validée scientifiquement, n'ont aucune compétence en le domaine) qui montrent un quelconque intérêt de ces plantes.
    Les schizophrènes sont plus souvent addicts aux stupéfiants et si quelque chose leur est bien déconseillé, c'est bien le cannabis et en l'absence de référence et de cadre scientifique, cet avis serait même criminel.

    Un rappel d'une partie de la charte que vous avez signez et accepté en vous inscrivant:

    6. Ayez une démarche scientifique. Ce forum n'est pas un lieu de discussion sur de soi-disant phénomènes paranormaux ou "sciences" parallèles. Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions. Étant sur un forum scientifique, les discussions religieuses ou politiques ne sont pas tolérées. D'autre part la seule vocation de Futura-Sciences étant la vulgarisation scientifique de bon niveau ce n'est pas le lieu pour des questionnements ou remises en cause de théories admises dont seuls des spécialistes ont les compétences pour débattre, ni pour l'exposé de théories strictement personnelles. Une telle démarche aurait sa place uniquement dans un séminaire ou un congrès scientifique.

    Toute affirmation de ce style non scientifiquement fondée sera donc supprimée.
    Dernière modification par myoper ; 19/05/2013 à 00h46.

  32. #29
    noir_ecaille

    Re : La schizophrénie

    Selon certains, le ginseng soigne tout, des mycose de pied aux problèmes de quéquette, en passant par le cancer, les infections, voire comme plus haut les problèmes mentaux Et je ne parle même pas du reste, à l'avenant.

    Ah, les "médecines douces"... et leur cortège de croyances mystiques façon potions magiques -- et les dégâts éventuels...
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  33. #30
    myoper

    Re : La schizophrénie

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Selon certains, le ginseng soigne tout, des mycose de pied aux problèmes de quéquette, en passant par le cancer, les infections, voire comme plus haut les problèmes mentaux Et je ne parle même pas du reste, à l'avenant.
    Tout à fait: ces gens sont donc guéris de ces maladies mais consultent pourtant tout autant en médecine EBM pour ces mêmes maladies avec la même gravité - non soulagés - (si on excepte l'aggravation du au retard pris en essayant ces autres produits).

Discussions similaires

  1. Schizophrénie
    Par plouch dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 38
    Dernier message: 03/10/2007, 09h01
  2. schizophrénie,
    Par etudianteide dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/06/2007, 18h10
  3. je pense à la schizophrénie??
    Par calotina dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 6
    Dernier message: 01/05/2007, 09h41