Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2




  1. #1
    trebor

    Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2

    Bonjour à toutes et tous,
    Lorsque je bois du vin, j'ai mal à la tête, maintenant je connais la cause le SO2, j'ai vu une émission de télé ou cet additif détruit les neurones et provoque le mal de tête.
    Certaines personnes disent qu'avec du bon vin, on n'a pas de mal de tête, mais pas chez moi car le SO2 est employé dans tous les vins de n'importe quel prix.
    Voici un lien qui en parle.
    http://www.finances.gouv.fr/DGCCRF/0.../2001/dmdc.htm
    A+

    -----

    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  2. Publicité
  3. #2
    Corazon

    Re : Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2

    Toute la question du vin est une autre éjaculation précoce du domaine de la nutrition et, malheureusement à laquelle éjaculation la communauté scientifique a consentie en partie, le tout évidemment appuyé par l'industrie du vin et mis en relief par des chroniqueurs alcoolos.

    Avant toute chose, l'alcool est un puissant cancérigène. Il est mis en cause dans un tas de cancers, notamment du tractus gastro-intestinal (plus d'ailleurs que la cirrhose du foie si je ne m'abuse).

    Je n'ai plus les chiffres exacts, mais il me semble que la consommation cancérigène débute à 2 verres de vin/jour. Avant le vin, on disait de la bière qu'elle avait de bonnes propriétés nutritives.

    À la limite, manger de la merde de vache peut avoir ses bienfaits, comme cela peut être fatal (bactéries entre autres).

  4. #3
    Vinc

    Re : Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2

    Citation Envoyé par Vésicule Voir le message
    Avant toute chose, l'alcool est un puissant cancérigène. Il est mis en cause dans un tas de cancers, notamment du tractus gastro-intestinal (plus d'ailleurs que la cirrhose du foie si je ne m'abuse).
    Je vais préciser ce point!
    En ce qui concerne les carcinomes hépatos cellulaires, du point de vue mondiale, le facteur majeur de risque reste l'HBV, puis l'HCV et enfin l'alcool en troisième position!
    Mais en France l'alcool reste le facteur majeur suivit par l'HBV et l'HCV..... comme quoi la tradition viticolle française est respectée

    A+
    Vinc
    Primum non nocere.


  5. #4
    lucie42

    Red face Re : Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2

    bonsoir,

    je pense que des trucs pas bon pour la santé on en trouve dans pas mal d'aliments. les vins contiennent du SO2, mais les doses ne sont pas très élevées, en particulier dans les vins rouges. Mais effectivement le SO2 c'est pas terrible, et c'est vrai que ça donne mal à la tête, mais il faut en avoir avalé une certaine dose avant de sentir les effets!!

    c'est pire de boire du whisky (même s'il n'y a pas de SO2 dedans!)

    bonne soirée!

  6. #5
    haile

    Re : Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2

    je pense que la question n'est pas de savoir ce qui est pire, c'est de savoir si on nous a raconté des salades pendant des années en nous disant que 2 verres de vin par jour, c'est bon pour la santé... C'est comme si on nous avait dit "mangez 10 twix, vous irez mieux". Après, connaitre les réels risques du vin, est-ce que ça ferait baisser la consommation? sans doute pas, mais on a le droit à une vraie information je pense

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    halman

    Re : Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2

    C'est la mode en ce moment de dire qu'un verre de vin rouge pendant un repas c'est bon pour la santé.

    Alors sans plus se poser de question, on accepte et justifie que les personnes agées dans un hopital de gériatrie aient droit à leur petit verre à midi, c'est bon pour le moral qu'ils disent.

    Mais ce n'est pas du Sauterne qu'on leur donne mais une éffroyable piquette dans une petite bouteille en plastique de 25 cl, aigre et répugnante.

    Rien qu'à l'odeur c'est absolument immonde.

    Et on oublie que les personnes agées hospitalisées sont non seulement sous traitements médicamenteux qui réagissent avec l'alcool, mais qu'étant particulièrement fragiles, un petit verre voire moins les mets dans un état tout aussi "pompette" qu'une personne jeune qui se torche au whisky par exemple.

    Résultat, le personnel hospitalier, déjà largement sursaturé, malade d'épuisement de travail doit surveiller l'après midi, presque sans pouvoir les lacher du regard des patients pompettes qui font n'importe quoi, se mettent en danger et mettent en danger les autres patients.

    Alors qu'en leur donnant à la place de ce verre de picrate infame et poison, quelques carrés de chocolat noir, l'effet anti dépresseur est plus que garanti et autrement moins dangereux qu'avec l'alcool !

    De plus il a été prouvé que le cacao était du meilleur effet sur le systeme cardio vasculaire et sur l'élimination des graisses.

    Des tests sur plusieurs semaines ont été effectués, il n'y a pas photo.

    Et c'est sans compter les familles, bien plus satisfaites de retrouver leur grand père souriant et plus pompette.

    "Comment mais je n'ai jamais vu mon père dans cet état ! Il n'a jamais bu un verre d'alcool et vous me le saoulez !" se prend on tous les jours...

    Avec le verre de picrate a midi la consommation d'anti dépresseur ne baisse absolument pas, alors qu'avec la consommation de chocolat elle baisse presque d'un facteur 2.

    Comment des médecins sérieux peuvent ils prescrire de l'alcool à des patients ?

  9. #7
    halman

    Re : Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2

    Certains me réponde "mais les études épistémologiques montrent que.."

    Oui, mais les études épistémologiques ne montrent pas que l'après midi les patients sont bourrés et ont des comportements dangereux et franchement choquants pour leurs familles...

  10. Publicité
  11. #8
    haile

    Re : Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2

    j'ignorais ce genre de pratiques... de l'alcool avec ce genre de médicaments, c'est n'importe quoi, tout le monde sait que les effets sont décuplés et que c'est dangereux -_-

  12. #9
    _Mayou_

    Re : Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2

    Pour en revenir au vin, on trouve de tout partout. Si on analysait tout ce que l'on mangeait, on finirai par ne plus rien manger du tout.

    Faut arrêter un peu. Après chacun ses objectifs : vivre longtemps ou vivre bien. Pourquoi se priver de tout ? Allez demander aux vignerons s'ils préfèrent arrêter le vin ou avoir quelques neurones de détruits...

    Quant au mal de tête, perso, pour qu'il se ressente il faut que j'ai beaucoup trop bu. Comme pour n'importe quel alcool..

  13. #10
    haile

    Re : Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2

    qui a dit qu'il fallait se priver de vin? on parle d'information

  14. #11
    _Mayou_

    Re : Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2

    Information pour quoi à ton avis ? Pour que les gens arrêtent d'en boire ou modèrent énormément. Sinon pour quoi ?
    Pour le plaisir de parler ?

  15. #12
    haile

    Re : Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2

    de contre information alors, si tu préfères
    celle qui a été faite sur les bienfaits du vin

  16. #13
    _Mayou_

    Re : Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2

    Les bienfaits ne sont pas remis en cause !! Il y en a.
    (je ne sais plus ce que c'est exactement, c'est pas des phénols avec une action anti oxydante ou quelque chose comme ça ?)

    C'est comme les médicaments : à trop forte dose c'est pas bon. (c'est comme à peu près tout d'ailleurs..)

    Et puis si c'était si toxique que ça, plus personne n'oserait y toucher depuis des siècles.

    Encore une fois il faut voir ce que l'on veut. Vivre en ne mangeant que des légumes et autres trucs très sains, pas un gramme de graisse, pas d'huile... ça ne m'interesse pas. Faut arrêter avec le "tout est mauvais".
    Ca va beaucoup trop loin tout ça. Avant les gens ne regardais pas s'il y avait trop de gras sur un magret, et ils ne s'en portaient pas plus mal.


    PS : je ne me considère pas comme quelqu'un qui mange déséquilibré. Mais faut savoir oublier les régimes (régime ne veut pas dire "pr maigrir", je parle de régimes alimentaires)
    Dernière modification par _Mayou_ ; 25/04/2007 à 18h36.

  17. #14
    haile

    Re : Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2

    C'est le même genre de débats que le débat sur les bienfaits de la colonisation (bon d'accord, il n'y a pas le droit à la politique, mais bon...). A savoir, faut-il nous cacher une des faces méfaits/bienfaits?
    Après, les bienfaits du vin ne sont pas remis en cause, enfin je n'espère pas.

    Encore une fois il faut voir ce que l'on veut. Vivre en ne mangeant que des légumes et autres trucs très sains, pas un gramme de graisse, pas d'huile... ça ne m'interesse pas. Faut arrêter avec le "tout est mauvais".
    je suis tout à fait d'accord avec toi, moi-même, je sais abuser des bonnes chose

  18. #15
    _Mayou_

    Re : Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2

    Je pense que le vin a assez eu une mauvaise publicité comme ça, quoiqu'on en dise. Avec la campagne anti-alcool qui est menée depuis quelque temps..

    C'est pas que je sois contre le fait d'informer, mais le truc c'est qu'aujourd'hui on ne fait pas qu'informer. On oblige. On punit. On fait culpabiliser.
    Faut apprendre à dire au gens que ce n'est pas mauvais à petite dose !!! Mais ça....il y en a beaucoup qui ne veulent pas le comprendre. C'est tout ou rien. Or nous sommes dans un pays de droits.

  19. #16
    Corazon

    Re : Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2

    Ce que ces études pro vin rouge omettent toujours de mettre en relief, c'est l'incidence beaucoup mieux connue de l'alcool dans nombre de cancers.

    Comme pour un médicament, il faudrait y calculer l'indice thérapeutique, c-a-d le risque vs le bénéfice. Je ne crois pas que ça ait été fait.

    Sinon, faut être prudent avant de se lancer dans toutes ces théories d'anti-oxydants, de consommation de vin rouge et de légumes. Ce sont avant tout des théories de chimistes. C'est loin d'être aussi évident d'un point de vue in vivo, et à ce que je sache, même d'un point de vue clinique, ce n'est pas encore prouvé. Il ne suffit pas de verser du jus de brocoli sur une cellule cancéreuse en laboratoire, pour pouvoir en tirer des conclusions.

  20. #17
    ipsos101

    Re : Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2

    désolé pour le doublon je pensé avoir pressé éditer mais je me suis en faite autoquoté
    Dernière modification par ipsos101 ; 07/05/2007 à 00h57. Motif: doublon

  21. #18
    ipsos101

    Re : Boire du vin, pas si bon qu'on le croit SO2

    Citation Envoyé par Vésicule Voir le message
    Comme pour un médicament, il faudrait y calculer l'indice thérapeutique, c-a-d le risque vs le bénéfice. Je ne crois pas que ça ait été fait.
    Il me semble que ça a été fait et ce serait de là que serait tiré les 2 verres par jour pour les femmes et 3 pour les hommes. Passé ce stade l'augmentation des risque de cancer des voies aero-digestives supérieurs à celui protecteur qu'a l'éthanol sur le système cardio-vasculaire. Au rôle protecteur de l'éthanol il faut ajouter celui du resveratrol un polyphenol présent dans le vin rouge source : http://www.lefigaro.fr/sciences/2006...l_obesite.html

    en ce qui concerne les risques de cancer http://www.lefigaro.fr/sciences/2007..._du_colon.html

Discussions similaires

  1. lentilles (pas celles qu'on mange)
    Par gil grissom dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 7
    Dernier message: 30/08/2007, 18h01
  2. SO2 dans le vin
    Par Filleperdue62 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/04/2007, 22h09
  3. [Blanc] Micro-ondes : bon ou pas bon !
    Par BCR dans le forum Dépannage
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/01/2007, 09h53
  4. on ne donne pas à boire à l'acide
    Par invite654345 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/12/2006, 17h22
  5. Réponses: 188
    Dernier message: 18/03/2006, 16h57