Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

récepteurs nucléaires et hormones thyroidiennes



  1. #1
    marie49

    Question récepteurs nucléaires et hormones thyroidiennes


    ------

    bonjour
    j'aiun petit souci pour comprendre une partie de mon cours de pharmaco.
    on a pris l'exemple de T3 et T4. T3 active va au niveau de l'ADN.
    ce que je comprend pas, c'est qu'on a parlé de TR homodimère alpha/alpha, R/beta, alpha/beta
    puis de monomère T3 qui se fixe à des réce^pturs acides rétinoiques
    d'hétérodimère acide rétinoique avec 1 monomèez T3 RXR-TR

    ça veut dire quoi toutes ces lettres.?????!!!!

    merci de m'aider!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Bichat

    Re : récepteurs nucléaires et hormones thyroidiennes

    RXR est un partenaire commun a l'ensemble des récepteurs nucléaires, elle est sous la dépendance d'une hormone qui est l'acide 6-9 rétinoique.

    Et pour que ton hormone puisse avoir son action sur l'adn, et bien elle forme des complexes de type T3-RXR.

    Mais le TR çà serait pas le nom de ton récepteur ?

  4. #3
    marie49

    Re : récepteurs nucléaires et hormones thyroidiennes

    merci de ta réponse. Quand tu parle de RXR, on peut dire, pour simplifier, qu'il s'agit d'un récepteur à l'écide rétinoique non?

    donc en gros, pour que T3 se fixe à l'ADN, soit il se met en dimère avec un autre T3, soit il se fixe avec un récepteur à l'acide rétinoique?

    mais pourquoi on parle d'homodimère et hétérodimère avec le récepteur à l'acide rétinoique?

    et alpha et béta c'est des isoformes du récepteur à l'hormone thyroidienne?

    désolé pour toutes ces questions mais juis perdue là!

  5. #4
    Bichat

    Re : récepteurs nucléaires et hormones thyroidiennes

    Pour les isoformes alpha/beta, je ne les connais que pour les recepteurs aux oestrogenes, donc pour la thyroide je ne sais pas trop...

    Sinon va voir ici : http://www.med.univ-rennes1.fr/respe...ssartPCEM2.ppt

  6. #5
    marie49

    Re : récepteurs nucléaires et hormones thyroidiennes

    jvais aller voir
    merci bien!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    TR phd student

    Re : récepteurs nucléaires et hormones thyroidiennes

    aie aie aie ...

    je vous la fais simple:

    cas général: (on va dire réponse de cours)
    en absence de T3:
    RXR (Rétinoic X Receptor) ET TR (Thyroid hormone Receptor) sont liés au T3RE (T3 Response Element ie sequence AGGTCANNNNAGGTCA (DR4) site consensus) il est donc en présence d'un hétérodimère (RXR-TR) TR peut-etre alpha, beta il existe pas mal d'isoformes plus ou moins exprimés de manière tissu spécifique
    dans ce cas il y recrutement de co-represseursssss qui empechent le recrutement de la machinerie transcriptionnelle notamment via une action au niveau de la chromatine (c'est mon kif on s'en fout) = repression

    quand la T3 arrive:
    RXR et TR restent fixés au niveau du T3RE mais TR change de conformation ce qui a pour effet le relargage des corepresseurs et recrutement de coactivateursssss, "ouverture" de la chromatine, et finalement recrutement de la machinerie transcriptionnelle et donc expression du gène cible direct

    comme c'est trop facile en fait tous les cas sont possibles:
    en absence de T3 RXR et TR ne sont pas forcement présents et tu peux aussi avoir des fixations de TR en homodimere (et la avec ce que tu veux comme isoforme)
    existe aussi des cas ou la régulation est négative trop de bonheur encore assez mal décrit je trouve en tout cas moi je suis clean je ne touche pas a ca

    il existe une voire des voies non direct encore assez mal connu

    attention les T3RE ne sont pas forcément à proximité du promoteur (d'ailleurs def promoteur en train d'etre grave revu)

    une revue bien faite mais elle est tres loin d'estre complete:
    New insights into thyroid hormone action Oetting A, Yen PM.
    Best Pract Res Clin Endocrinol Metab. 2007 Jun;21(2):193-208

    bon mal de tete

  9. Publicité
  10. #7
    piwi

    Re : récepteurs nucléaires et hormones thyroidiennes

    Ah.... Les joies des récepteurs nucléaires.

    Juste parce que la discussion a été déterrée et qu'il serait dommage de ne pas en profiter pour corriger quelques vielles choses dites précisons que le fameux ligand de RXR n'est pas le 6-9-AR mais le 9 cis AR (Heyman, 1992). C'est assez différent.
    Cependant, une fois que l'on a dit ça on a mit le pied dans une belle bouse parce que personne n'a été fichu de mettre en évidence de manière indiscutable du 9-cis AR. De plus certaines études ont montré qu'in vivo il était peu probable que ce ligand, si tant est qu'il existe, soit le ligand endogène.
    exemple 1: vous enlevez l'enzyme de synthèse de l'AR (je simplifie) et vous obtenez des embryons mal fichus. Vous donnez de l'AR, vous pouvez sauver le phénotype. Vous donnez du 9-cis AR... Rien. (Mic, 2003)
    exemple 2: Dans la peau, le 9-cis AR ne peut carrément pas être le ligand de RXR. (Calleja, 2006)

    Donc appeller RXR récepteur de l'acide rétinoïque semble être une mauvaise idée par les temps qui courent. Les gens préferent l'appeller récepteur des réxinoides (rétinoides synthétiques).
    Mais on reste dans la panade parce que quand même, dans certains cas il semblerait que RXR nécessite un ligand pour être actif (pas le 9-cis AR, vous suivez?), ou au moins son domaine AF-2 (domaine de transactivation dépendant du ligand des récepteurs nucléaires). Alors c'est quoi le ligand de RXR? Ben on sait pas. Plusieurs ont cependant été proposés, l'acide phytanique (Lemotte, 1996) ou l'acide docohexanoique (DHA) (De Urquiza, 2000). A voir...

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  11. #8
    BrontoJR

    Re : récepteurs nucléaires et hormones thyroidiennes

    Étant en pleines révisions (rattrapages dans 28h), j'ai trouvé pas mal de choses à rectifier.

    RXR est un récepteur nucléaire, commun à tous les récepteurs nucléaires de type 2, pas de tous les récepteurs nucléaires. En effet, les récepteurs nucléaires de type 1 (œstrogènes, glucocorticoïdes...) fonctionnent en homodimères, tandis que les récepteurs de type 2 (Vitamine D, Acide Rétinoïque, hormones Tyroïdes....) fonctionnent en hétérodimères avec RXR.

    Pour l'activation des éléments de réponse aux hormones qui passent par les récepteurs de type 2, il faut donc activation des deux monomères : RXR par son ligand inconnu, et T3 pour TR par exemple, ou la vitamine D pour VDR... Ils vont s'assembler et donc former un hétérodimère. Ainsi, en supposant que le ligand de RXR est présent, et en présence de vitamine D, l'hétérodimère VDR/RXR pourra s'activer ; en présence de T3, TR/RXR pourra s'activer, etc... Comme expliqué plus haut, il peut y avoir confusion, du au nom mal donné à RXR (Retinoic X Receptor) avec RAR (Retinoic Acid Receptor).

    Pour ce qui est des alpha, beta... Ce sont des formes différentes des récepteurs ; semblables par l'architecture, le site de liaison à l'ADN, mais de petites différences pour la force de fixation à l'ADN notament. Ainsi on trouve trois monomères pour RAR : alpha, beta et gamma, de même pour RXR, dont la force de fixation à l'ADN est la plus importante pour gamma, un peu moins pour beta, un peu moins pour alpha ;
    alpha < beta < gamma.
    Dans cet exemple, ça nous fait 9 hétérodimères de RAR : alphaRAR/alphaRXR , alphaRAR/betaRXR , betaRAR/betaRXR etc... Chacun ayant un role précis et différent. Certains peuvent même avoir des actions antagonistes (cas de différentes versions du récepteur de type 1 aux oestrogènes).

    En espérant que cela serve à quelqu'un un jour

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. hormones thyroidiennes
    Par andromak11 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/08/2007, 14h15
  2. Hormones ?
    Par blondie dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/07/2006, 11h34
  3. récepteurs adrénergiques.
    Par lododie dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/04/2006, 15h45
  4. hormones
    Par ranoucha dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/03/2006, 14h33
  5. Recepteurs de la mort
    Par calimeroz dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/04/2005, 14h28