Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 59

Ne pas manger le matin ...



  1. #1
    powel

    Ne pas manger le matin ...

    Bonsoir,

    "on" dit qu'il est important de bien manger le matin, sinon on perd en concentration et en vivacité d'esprit jusqu'au repas de midi.
    Alors éternelle question, est-ce vraiment une légende ?

    De toutes façons même chez une personne affamée, l'organisme ira puiser dans ses réserves de graisses et y trouvera tout ce qu'il lui faut, non ?

    Donc j'aimerai vraiment entendre vos réponses et plus particulièrement de personnes s'étant penché sur la question, car le matin je n'ai pas vraiment beaucoup d'apétit ...

    merci.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    v_711

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Ce dont le cerveau a besoin, c'est de sucre !
    Il n'utilise pas les graisses aussi bien que le font les muscles.

    Quoi qu'il en soit, le foie devrait pouvoir subvenir au besoins de l'encéphale même après une nuit de jeûne...
    Alors la question reste en suspens ; sans doute faut-il aller chercher du côté du sucre rapidement mobilisable, et non du côté des réserves énergétiques...

    Si quelqu'un a plus de précisions

  4. #3
    powel

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Citation Envoyé par v_711 Voir le message
    Ce dont le cerveau a besoin, c'est de sucre !
    Il n'utilise pas les graisses aussi bien que le font les muscles.

    Quoi qu'il en soit, le foie devrait pouvoir subvenir au besoins de l'encéphale même après une nuit de jeûne...
    Alors la question reste en suspens ; sans doute faut-il aller chercher du côté du sucre rapidement mobilisable, et non du côté des réserves énergétiques...

    Si quelqu'un a plus de précisions
    Merci pour la réponse,

    j'avais quand même remarqué que la concentration venait plus naturellement lorsque je mangeais le matin ... alors est-ce psychologique ?

    d'autres réponses ?

  5. #4
    Cécile

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Un spécialiste de l'alimentation m'a dit la même chose : manger le matin est une nécessité physiologique. Si on ne le fait pas, on pioche dans ses réserves, mais c'est moins efficace, car le cerveau a besoin de sucre rapidement mobilisable. Donc si on ne mange pas le matin, on a plus de mal à se concentrer.
    Quant à l'aspect physique... un ami guide de montagne m'a dit qu'il refusait d'emmener en course de montagne les gens qui n'avaient pas mangé. Ils avaient forcément un énorme coup de barre au bout de quelques heures.

  6. #5
    mirroiratrou

    Re : Ne pas manger le matin ...

    bonjour a tous

    Pour moi ce n'est pas une légende.
    Même si je ne mange pas tout les matins je sais que les jours ou je me dépenserai intellectuellement ou phisiquement je manges et je n'ai pas de moment de fatigue ou de déconcentration.

    Cela peut être psychologique mais je ne pense pas car j'arrive a sauter très facilement le repas du midi même en me dépensant et tenir bon toute l'après midi mais si je mange pas le matin je tiens pas une matiné sans me sentir par moment en dessous et crevé.
    A t-on besoin d'une raison pour aider quelqu'un?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    paola72

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Bonjour,
    Je pense que le fait de puiser dans ses réserves est beaucoup plus éprouvant pour l'organisme que la simple utilisation du glucose issu de la digestion d'un petit déjeuner...

  9. Publicité
  10. #7
    benjy_star

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Salut !

    Je suis resté des années sans manger le matin puis je me suis forcé à manger puis je me suis forcé à manger "beaucoup".

    Et pour moi, y'a pas photo !

    Je tiens bien mieux le coup le matin, j'ai moins de problèmes d'estomac (il aime pas trop rester vide apparemment) et plus je mange le matin, moins je mange aux autre repas, ce qui est une information importante pour quiconque fait attention à sa ligne.

  11. #8
    f6bes

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Citation Envoyé par benjy_star Voir le message

    Jje me suis forcé à manger "beaucoup".
    Et pour moi, y'a pas photo !
    Bjr à toi,
    ben oui , on comprend que tu veuilles pas la monter la PHOTO, déjà obése!
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  12. #9
    kinette

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Bonjour,
    Je veux bien comprendre l'argumentation... mais pour ma part, le matin c'est un café au lait sucré et rien d'autre avant une pause plus tardive où j'arrive à ingérer plus (avant je n'ai pas faim, et vraiment aucune envie d'ingérer plus). J'ai rencontré pas mal d'autres personnes dans mon cas qui n'avaient pas l'air de souffrir de tares
    Dans le temps, les paysans se levaient tôt et prenaient un déjeuner rapide... ce n'est que plus tard qu'ils ingéraient un casse-croûte substantiel. J'ai eu l'occasion de tester ça en faisant les vendanges et le maïs, et je n'ai pas trouvé ça problématique.

    Après, chacun a peut-être son propre fonctionnement, et un foie plus ou moins efficace pour stocker et relarguer le sucre?

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  13. #10
    camaron

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Citation Envoyé par benjy_star Voir le message
    Je tiens bien mieux le coup le matin, j'ai moins de problèmes d'estomac (il aime pas trop rester vide apparemment) et plus je mange le matin, moins je mange aux autre repas, ce qui est une information importante pour quiconque fait attention à sa ligne.

    C'est assez explicable par l'évolution de la glycemie et les reactions hormonales par l'intermediaire de l'insuline que des prises d'aliments regulier permet globalement de maitriser son poids.

    Les publications sur les obéses sont claires sur ce sujet. Lorsque des gens prennent des sucres rapides il y a une montée de glycemie rapide qui déclenchent un besoin de manger important ensuite lors de la chute de la glycemie. Ce besoin de manger et d'autant plus fort que la chute est brutale par la concentration en glucides simples.

    Ainsi si on mange que du sucre sous forme d'une barre chocolatée on se retouve avec un pic de glycemie et si on attent midi pour déjeuner on va se ruer sur les aliments et grossir, en revanche avec une tranche de pain le matin et une pomme à 10h la glycemie sera beaucoup plus régulière et la prise d'aliment de la journée plus faible.


    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Dans le temps, les paysans se levaient tôt et prenaient un déjeuner rapide.. ce n'est que plus tard qu'ils ingéraient un casse-croûte substantiel. J'ai eu l'occasion de tester ça en faisant les vendanges et le maïs, et je n'ai pas trouvé ça problématique.
    .

    Pour ce que j'ai pratiqué en France, en Angleterre dans les fermes on prennait un café le matin vers 6h, mais un petit déjeuner copieux vers 8h du matin aprés s'être occupé des animaux. On ne jeunait pas toute la matinée loin de là même si le petit déjeuner avait lieu 2 à 3h aprés le lever. Je ne pense pas que des travilleurs physiques soient trés efficaces sans un minimum de prise de glucides régulièrement.
    Dernière modification par camaron ; 15/06/2008 à 09h03.

  14. #11
    Cécile

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Je pense que ton café au lait n'est déjà pas négligeable (énergie du sucre + énergie du lait), et t'aide à tenir jusqu'à ta pause plus substantielle.
    Les paysans qui se levaient tôt prenaient, comme tu dis, un déjeuner rapide, c'est à dire là encore de quoi tenir jusqu'à leur casse-croûte. Tu as raison sur le fait que le matin, juste après le réveil, on n'a pas forcément d'appétit. Mais il vient généralement 1 h après le lever.

    Et puis ne pas manger le matin, ça rend probablement un tout petit peu moins efficace... ce qui ne veut pas dire bon à rien !

  15. #12
    ipsos101

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Perso impossible de manger la matin avant les concours par exemple et je n'ai pas l'impression d'avoir plus de mal à me concentrer pour autant.

  16. Publicité
  17. #13
    hanaeuh

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Le petit dejeuner est une vrai guerre chez moi le matin, ma mére se léve tot, prépare du café, du lait, des tartines, omelettes,... mais personne ne veut manger, sauf elle et mon père. elle a tendance à nous y obliger, ce qui gêne beaucoup, j'ai un petit frère qui est comme moi lorsque j'étais plus jeune, il a des reflux gastrique après la prise de ce repas, moi, à la vue de la nourriture et surtout du lait j'avais des nausées et je vomissais. Maintenant, je prend juste un petit café noir ou un verre de thé mais pas tous les jours, et comme je ne rentre pas à la maison entre midi et deux, des fois je saute aussi le déjeuner, et je ne mange qu'une fois à la maison (19h), je ne ressens pas de faim tout au long de la journée, mon ventre gargouille, certes, mais il tient le coup.
    Sinon, les weekends et en période de vacances, quand on se lève plus tard que d'habitude (10h), et seulement si on mange en famille, tout le monde prend le petit déjeuner. et à la fac, quand je suis avec mes copines et qu'on part ensemble à la buvette, je peux déjeuner sans difficulté et j'ai faim à midi.
    Donc, ce que je peux dire c'est que l'importance d'une prise quotidienne du petit déjeuner comme source d'énergie principale de l'activité journalière est reconnue par tous, elle permet de mieux gérer ses réserves en énergie et de ne pas sauter les repas, rappelant que les repas sautés favorisent une alimentation trop riche en sucres et en gras.
    Cependant, comme je l'ai appris dans mon cours de "physiologie de la digestion" l'envie de manger est généré par deux centres nerveux qui sont l'hypothalamus ( le noyau latéral comme centre de la faim, et le noyau médioventral centre de la satiété) et le nerf dorsal de vague et qui peuvent stimuler ou inhiber notre envie de manger selon notre mode de vie (stress par exemple).
    « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »

  18. #14
    camaron

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Citation Envoyé par hanaeuh Voir le message
    Le petit dejeuner est une vrai guerre chez moi le matin, ma mére se léve tot, prépare du café, du lait, des tartines, omelettes,... mais personne ne veut manger, sauf elle et mon père. elle a tendance à nous y obliger, ce qui gêne beaucoup, j'ai un petit frère qui est comme moi lorsque j'étais plus jeune, il a des reflux gastrique après la prise de ce repas, moi, à la vue de la nourriture et surtout du lait j'avais des nausées et je vomissais. Maintenant, je prend juste un petit café noir ou un verre de thé mais pas tous les jours, et comme je ne rentre pas à la maison entre midi et deux, des fois je saute aussi le déjeuner, et je ne mange qu'une fois à la maison (19h), je ne ressens pas de faim tout au long de la journée, mon ventre gargouille, certes, mais il tient le coup.
    Sinon, les weekends et en période de vacances, quand on se lève plus tard que d'habitude (10h), et seulement si on mange en famille, tout le monde prend le petit déjeuner. et à la fac, quand je suis avec mes copines et qu'on part ensemble à la buvette, je peux déjeuner sans difficulté et j'ai faim à midi.
    Donc, ce que je peux dire c'est que l'importance d'une prise quotidienne du petit déjeuner comme source d'énergie principale de l'activité journalière est reconnue par tous, elle permet de mieux gérer ses réserves en énergie et de ne pas sauter les repas, rappelant que les repas sautés favorisent une alimentation trop riche en sucres et en gras.
    Cependant, comme je l'ai appris dans mon cours de "physiologie de la digestion" l'envie de manger est généré par deux centres nerveux qui sont l'hypothalamus ( le noyau latéral comme centre de la faim, et le noyau médioventral centre de la satiété) et le nerf dorsal de vague et qui peuvent stimuler ou inhiber notre envie de manger selon notre mode de vie (stress par exemple).
    Ce qui confirme que l'alimentation n'est pas qu'une question de physiologie....La part de culturel, psychologique, comportemental est important pour cette discipline.

  19. #15
    jfcas

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Il est important de manger le matin, en effet on observe chez toute personne, quelle qu'elle soit, un pic d'hypoglycémie vers 5 heures du matin. Donc au réveil l'organisme a déjà commencé à puiser sur ses réserves, ce qui fait qu'une personne qui ne déjeune pas à ce moment là continuera à puiser sur ses réserves jusqu'au repas du midi.

    Se contenter d'un café sucré est insuffisant car il n'y a que des sucres dits "rapides" qui vont entraîner un pic réflexe d'insuline qui à son tour amènera une notion de creux au ventre dans la matinée, souvent compensée par une barre sucrée qui calera sur le moment mais on en reviendra au point de départ.

    Il faut faire la part entre les deux, c'est à dire amener un peu de sucre rapide pour donner de l'énergie rapide au cerveau, mais surtout des sucres lents qui permettront de tenir jusqu'au repas de midi.

    L'organisme a besoin d'un minimum d'énergie chaque jour, c'est à dire 2000 à 2500 Kcal pour l'homme et 1800 à 2000 Kcal pour la femme (selon le travail). Négliger cela, c'est épuiser son corps qui va puiser trop souvent sur ses réserves pour privilégier les organes nobles (cerveau, foie, rein) aux dépens du reste du corps.

    Pour mémoire je rappelle que les sucres rapides ne sont qu'un amas de molécules de glucose très vite utilisées car "libres". Ces sucres libres vont amener un pic de glucose sanguin immédiat qui sera compensé par une production importante d'insuline pour le faire rentrer dans les cellules, donc après ingestion on aura une montée très rapide de la glycémie, suivie d'une chute aussi rapide par insulinisme réactionnel. Le bilan est qu'on aura apporté rapidement de l'énergie, mais sur une période très courte, donc vite épuisée.
    Au contraire, les sucres dits lents sont des chaines très longues de glucose liés les uns aux autres et qui ne sont libérés que lentement dans l'organisme et donc n'entraînent jamais d'insulinisme réactionnel. L'organisme peut donc utiliser ce glucose sans puiser dans ses réserves

  20. #16
    powel

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Merci pour vos réponses,

    pas mal d'éclaircissements j'ai eu ... donc mise à part la désagréable sensation de faim jusqu'à midi, si on prend juste un thé sucré le matin, les sucres rapides devraient suffir pour le cerveau jusqu'à midi ?

    Mais globalement peut-on se laisser guider par notre sensation de faim ? si l'on a pas faim c'est que le corps n'a besoin de rien ...?

    Et est-ce que la sensation de faim lorsqu'elle ciblée ; envie de sucreries ou de viande par exemple est-elle en rapport avec ce que le corps a besoin (sucres ou protéines ?)

    Merci.

  21. #17
    piwi

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Ben non vous avez compris tout l'inverse de ce qu'il fallait comprendre.

    Cela dit personnellement je ne mange jamais le matin et ce depuis peut être pas loin de 20 ans (ça me retourne le bide et je ne me force que quand je pars en montagne). Mon parcours me fait dire que finalement mon cerveau n'a pas du tant que cela manquer de sucre

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  22. #18
    kinette

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Citation Envoyé par jfcas Voir le message
    Il est important de manger le matin, en effet on observe chez toute personne, quelle qu'elle soit, un pic d'hypoglycémie vers 5 heures du matin. Donc au réveil l'organisme a déjà commencé à puiser sur ses réserves, ce qui fait qu'une personne qui ne déjeune pas à ce moment là continuera à puiser sur ses réserves jusqu'au repas du midi.

    Se contenter d'un café sucré est insuffisant car il n'y a que des sucres dits "rapides" qui vont entraîner un pic réflexe d'insuline qui à son tour amènera une notion de creux au ventre dans la matinée, souvent compensée par une barre sucrée qui calera sur le moment mais on en reviendra au point de départ.

    Il faut faire la part entre les deux, c'est à dire amener un peu de sucre rapide pour donner de l'énergie rapide au cerveau, mais surtout des sucres lents qui permettront de tenir jusqu'au repas de midi.

    L'organisme a besoin d'un minimum d'énergie chaque jour, c'est à dire 2000 à 2500 Kcal pour l'homme et 1800 à 2000 Kcal pour la femme (selon le travail). Négliger cela, c'est épuiser son corps qui va puiser trop souvent sur ses réserves pour privilégier les organes nobles (cerveau, foie, rein) aux dépens du reste du corps.
    Bonjour,
    Je trouve que la diététique tourne parfois à la "religion"... à écouter les chantres du déjeuner copieux, les personnes qui se contentent d'un café le matin mettent leur vie en danger, soumettent leur organisme à une privation dangereuse, etc...
    L'organisme a parfaitement les capacités de s'en sortir sans une apport hyper-régulier (on finirait par se mettre en continu sous perfusion, à croire qu'un apport irrégulier est dangereux).

    Pour mémoire je rappelle que les sucres rapides ne sont qu'un amas de molécules de glucose très vite utilisées car "libres". Ces sucres libres vont amener un pic de glucose sanguin immédiat qui sera compensé par une production importante d'insuline pour le faire rentrer dans les cellules, donc après ingestion on aura une montée très rapide de la glycémie, suivie d'une chute aussi rapide par insulinisme réactionnel. Le bilan est qu'on aura apporté rapidement de l'énergie, mais sur une période très courte, donc vite épuisée.
    Au contraire, les sucres dits lents sont des chaines très longues de glucose liés les uns aux autres et qui ne sont libérés que lentement dans l'organisme et donc n'entraînent jamais d'insulinisme réactionnel. L'organisme peut donc utiliser ce glucose sans puiser dans ses réserves
    Je ne bois qu'un café le matin... je n'ai jamais de fringale avant midi (faut dire qu'en bossant devant un ordi, on ne doit pas épuiser énormément de réserves), je pèse un poids totalement normal, je ne me sens pas "diminuée" ni physiquement ni intellectuellement, je n'ai jamais eu de vertiges...
    Je sais de plus que mon organisme est facilement capable de se passer d'un repas, voire s'en sortir avec plusieurs repas très peu copieux de suite... on est peut-être inégaux par rapport à la capacité de manger irrégulièrement. Je sais que j'ai aussi une très bonne résistance à long terme à l'effort, sans entraînement particulier.
    Bref, ça m'amuse pas mal quand j'entends les discours affolants sur le fait de ne pas manger le matin

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  23. Publicité
  24. #19
    jfcas

    Re : Ne pas manger le matin ...

    bonjour,

    vous êtes peut être un cas particulier, mais tous les nutritionnistes et diététiciens recommandent un repas minimum le matin et non un "gavage".

    L'organisme a parfaitement les capacités de s'en sortir sans une apport hyper-régulier (on finirait par se mettre en continu sous perfusion, à croire qu'un apport irrégulier est dangereux).
    Un apport régulier de nutriments est sûrement plus bénéfique que des apports "anarchiques" dans la journée. Il est évident qu'une personne sédentaire consommera moins de calories qu'un travailleur de force mais ce n'est pas pour autant qu'il faut négliger son alimentation.
    Bien sûr que l'organisme est capable de tenir le coup si on saute un repas, il a des réserves, mais tout le monde s'accorde à dire que sauter un repas est une erreur nutritionnelle.

    Bref, ça m'amuse pas mal quand j'entends les discours affolants sur le fait de ne pas manger le matin
    ça vous amuse peut être mais je trouve cette réflexion un peu déplacée car si vous, êtes résistant, tout le monde ne l'est pas autant et par là, cela sous entend que le fait de prôner le repas au lever relève de la dictature diététicienne.
    Quand j'ai connu ma femme, elle faisait comme vous et petit à petit, sans la forcer, je lui ai conseillé de prendre un petit déjeuner un peu plus consistant, c'est à dire 2 tartines de pain beurré, et bien depuis elle ne peut plus s'en passer et s'en trouve mieux.

    Quand j'ai passé mon diplôme d'Université de diététique et maladies de la nutrition, on nous a bien expliqué que l'alimentation, qu'elle soit excédentaire ou insuffisante, jouait un rôle dans beaucoup de maladies. Maintenant si vous considérez comme aberrant des études scientifiques sérieuses, cela ne regarde que vous, mais n'en faites pas l'apologie.

  25. #20
    rajamia

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Bonjour,

    Pour ma part je trouvais toujours des difficultés pour manger le matin, pas d'appétit du tout .

  26. #21
    jfcas

    Re : Ne pas manger le matin ...

    pourquoi cet imparfait ? Maintenant vous mangez ?

  27. #22
    rajamia

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Citation Envoyé par jfcas Voir le message
    pourquoi cet imparfait ? Maintenant vous mangez ?
    non pas avant 9h, je ne peux manger le matin, j'ai envie de vomir si j'essaie de manger avant 9h. cela veut dire que toujours je part travailler avec l'estomac vide puisque je sors à 7:30h pour le travail

  28. #23
    camaron

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Citation Envoyé par jfcas Voir le message
    Quand j'ai passé mon diplôme d'Université de diététique et maladies de la nutrition, on nous a bien expliqué que l'alimentation, qu'elle soit excédentaire ou insuffisante, jouait un rôle dans beaucoup de maladies. Maintenant si vous considérez comme aberrant des études scientifiques sérieuses, cela ne regarde que vous, mais n'en faites pas l'apologie.
    C'est bien ce que dit Kinette la diétetique est peu tolerente. L'experience de nombreuses personnes met en défaut ces règles. Alors les règles changent... et l'histoire recommence.

    Il n'existe pas de comportement alimentaire ayant demontré sa supériorité, sinon les groupes humains le pratiquant aurait pris un avantage selectif sur les autres ???

    En revanche les diététicens promulguent des régles qui peuvent faire bien rire 10 ans aprés. Je conseille la lecture des interdits alimentaires, supposés scientifiques chez les enfant à travers les générations celà ressitue quelques idées du moment. Et le XX eme siecle suffit pour lire tout et son contraire.

    Certes, nos connaissances en physiologie nous montre bien que chez les obeses il y a des problèmes de pic de glycemie suivis de dépression qui déclenche des décharges d'insuline et donc des nouvelles prises alimentaires. Mais il n'y a pas de raison d'appliquer à tous cette règle...

    C'est comme l'interdiction de gouter dans les écoles francaises : quelle anerie recommandée par les dieteciens pour lutter contre l'obesite alors que l'état physiologique des enfants qui ne sont pas atteint d'obesité serait meilleurs avec une bonne pomme à 10h.... Desolé JFCAS mais sont ce les même qui t'ont enseigné tes principes soit disant scientifiques que ceux qui ont fait pression pour que cette interdiction des gouters soit appliquée ?

  29. #24
    etoile64

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Citation Envoyé par jfcas Voir le message

    ça vous amuse peut être mais je trouve cette réflexion un peu déplacée car si vous, êtes résistant, tout le monde ne l'est pas autant et par là, cela sous entend que le fait de prôner le repas au lever relève de la dictature diététicienne.

    Quand j'ai passé mon diplôme d'Université de diététique et maladies de la nutrition, on nous a bien expliqué que l'alimentation, qu'elle soit excédentaire ou insuffisante, jouait un rôle dans beaucoup de maladies. Maintenant si vous considérez comme aberrant des études scientifiques sérieuses, cela ne regarde que vous, mais n'en faites pas l'apologie.

    Faudrait pas être alarmiste non plus...
    Personne n'a prôné ici de sauter un repas au lever : tout juste ont-ils dit apparemment, pour ceux qui ne peuvent pas manger le matin, il valait mieux ne pas se forcer et manger à sa faim.

    Là, on ne parle pas d'alimentation "insuffisante", puisque les apports peuvent être compensés dans la journée... il s'agit juste d'une répartition un peu différente dans la journée.

  30. Publicité
  31. #25
    jfcas

    Re : Ne pas manger le matin ...

    bonjour,

    je n'ai jamais intimé l'ordre impératif de manger le matin, mais je l'ai conseillé sur des données physiologiques que personne ici ne peut nier.

    Chaque être est particulier et réagit selon les besoins de son corps, mais je ne faisais que répondre à kinette qui considérait cela, limite, comme de la ségrégation envers ceux qui ne déjeunent pas.
    Que vous ne veuilliez pas manger ne regarde que vous et s'il doit y avoir des conséquences ultérieures (même pour ceux qui mangent dailleurs) et bien il faut simplement les accepter et savoir ne pas être arrogant envers "l'autre", comme j'ai pu le ressentir. Maintenant, préjuger des effets bénéfiques ou non à long terme est en soi sûrement de la supercherie, mais je n'ai fait que me baser sur des données bien connues.

    C'est bien ce que dit Kinette la diétetique est peu tolerente. L'experience de nombreuses personnes met en défaut ces règles. Alors les règles changent... et l'histoire recommence.
    non, l'histoire ne recommence pas, elle ne fait que continuer car il y a eu et il y aura toujours des gens qui ne mangeront pas le matin au réveil. Je ne parle que des civilisations qui en ont les moyens bien sûr et pas des gens souffrant de malnutrition.

    Chacun donne son avis et il faut savoir le respecter.

    C'est comme l'interdiction de gouter dans les écoles francaises : quelle anerie recommandée par les dieteciens pour lutter contre l'obesite alors que l'état physiologique des enfants qui ne sont pas atteint d'obesité serait meilleurs avec une bonne pomme à 10h.... Desolé JFCAS mais sont ce les même qui t'ont enseigné tes principes soit disant scientifiques que ceux qui ont fait pression pour que cette interdiction des gouters soit appliquée ?
    26/06/2008 15h58

    Pourquoi les erreurs du passé devraient elles prendre le pas sur les vérités d'aujourd'hui ? La science progresse chaque jour et les scientifiques savent reconnaître leurs fautes.
    On en apprend tous les jours et ce n'est pas ce forum qui me contredira, les scientifiques vivant la même chose.
    Ce qui était un dogme hier, n'est aujourd'hui qu'une pure fantaisie : les "humeurs" responsables de maladies au Moyen Âge ne souffraient d'aucune contestation, mais aujourd'hui cela fait rire. Comme je l'ai dit la science progresse chaque jour et on démontre parfois le contraire de ce qu'on considérait comme vrai la veille.

    Il ne faut pas me faire un procès parce que je défends des idées que je crois sincères et pour lesquelles je ne veux pas faire de prosélytisme. On peut ne pas y croire, ce forum étant là pour échanger des idées, mais doit on pour autant y pratiquer l'ironie ?

    Cela vous paraîtra peut être exagéré, mais si j'ai réagi ainsi c'est parce que je l'ai ressenti comme tel. On ne se refait pas…

  32. #26
    jfcas

    Re : Ne pas manger le matin ...

    bonjour,

    c'est marrant comme donner des conseils peut parfois être pris au premier degré et tout de suite c'est haro sur le baudet.

    Je répète encore une fois que je n'ai fait que donner des conseils. Je signale quand même que vous prenez un yaourt avec votre café donc vous n'êtes pas vraiment à jeûn selon ce qui est évoqué ici c'est à dire ne rien ingérer du tout.

    Le comportement de votre diététicienne ne peut être pris comme exemple pour condamner cette profession, tout comme on ne peut condamner la médecine parce qu'un médecin est incompétent. Elle a réagi selon ce qu'elle pensait juste, tout comme vous selon ce que vous ressentez, donc ne jetez pas la pierre à une profession qui essaie malgré tout d'éduquer des gens qui ont souvent une conduite nutritionnelle aberrante, et en cela je pense surtout aux accros des MacDo.

    On ne peut pas comparer le sommeil et la nourriture ce sont deux choses différentes, même si bien dormir est important. Bien manger l'est aussi et si vous pensez que ne rien ingérer le matin vous convient et bien tant mieux pour vous mais ne le prônez pas comme vous me reprochez de, soi disant, prôner le contraire…

  33. #27
    bricoliste

    Re : Ne pas manger le matin ...

    coucou
    Moi je dit Vive le Nutella le matin

    ==>> Une tartine un verre de lait et un verre de jus d'orange
    c'est tellement bon que meme sans apetit je serai capable d'en manger
    PS: moi pas de pb j'ai tjs faim le matin
    cordialement

  34. #28
    myoper

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Bonjour a tous,
    Mis a part un "il est important", cela reste de l'ordre du conseil général et tous le monde semble bien etre d'accord la dessus. Je pense qu'on peut éviter de se titiller la dessus (j'allais dire "friter" ).
    Depuis le temps, certains ont peut etre meme adapté leur métabolisme a cet état et sont mieux (?). Je connais quelqu'un faire comme les chats et ne manger que le soir, meme quand il passe la journée dans l'eau (pourquoi ne conseille t'on qu'un repas pour ces animaux ?).
    Important pour certains (un grand nombre), inutile pour d'autres (les nombreux autres).
    Bon apétit.

  35. #29
    invité576543
    Invité

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Bonjour,

    Je trouve que l'agressivité est envers jfcas dans cette discussion, et pas le contraire.

    Je suis bien d'accord que les discussions sur la diététique sont souvent assez "religieuses", mais cela m'amène à plusieurs réflexions:

    1) on peut diviser les interventions entre ceux qui défendent ce qu'ils font, et ceux qui proposent des arguments généraux, sans dire "c'est ce que je fais, et ça marche pour moi".

    2) La position "religieuse" implique toujours la défense de ce que l'on fait.

    3) La propension à l'agressivité est du côté de ceux qui se sentent attaqués par des généralités non conformes à leurs particularismes: c'est une agressivité réactive à ce qu'ils perçoivent, de manière erronée, comme une attaque contre eux. J'ai du mal à ne pas faire le parallèle avec "moi je fume depuis 70 ans et je ne suis pas malade".

    Je me permet de remarquer que jfcas n'a pas commencé avec un premier message du genre "voilà ce que je fais, et ça ne me pose pas de problème". Il a présenté des arguments d'ordre généraux, rien d'autre.

    Cordialement,

  36. #30
    myoper

    Re : Ne pas manger le matin ...

    Citation Envoyé par MaliciaR Voir le message
    Bon, puisque vous insistez...
    Quand ya du vous, c'est que ça va plus aller ...

    Citation Envoyé par MaliciaR Voir le message
    C'est louable. Et quand on n'est pas accro à MacDo et qu'on se retrouve traité comme tel, on fait quoi?
    On y va ...

    J'ai suffisament lu de message a tous les deux pour savoir que vous etes et valez tres nettement plus que ça. Les propos ont mal été interprété de part et d'autre, peut etre parce que:

    Citation Envoyé par MaliciaR Voir le message
    j'avais mal dormi.
    En tout état de cause, laissez tomber tous les deux jusqu'a demain. Ca ira mieux (lundi, super).

    Citation Envoyé par MaliciaR Voir le message
    Cordialement,
    Oui tout a fait.

    Au plaisir de vous lire.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. manger bio !
    Par Mikos dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 35
    Dernier message: 01/12/2009, 10h14
  2. [Thermique] eau chaude le matin mais pas l'après midi
    Par sven66 dans le forum Dépannage
    Réponses: 26
    Dernier message: 22/01/2008, 01h31
  3. Manger de la viande ?
    Par trebor dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 91
    Dernier message: 05/03/2007, 18h17
  4. Réponses: 188
    Dernier message: 18/03/2006, 15h57