Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Neuroleptique chez l'autiste



  1. #1
    mr green genes

    Neuroleptique chez l'autiste

    Bonjour,

    je suis étudiant infirmier et je fais actuellement un stage en psychiatrie.

    Je me pose une question concernant le traitement d'un patient autiste (adulte) qui est sous neuroleptique (piportil et nozinan) et je me demandais l'intérêt des neuroleptiques dans l'autisme.
    Etant donné que ce patient présente(ait) des troubles du comportement, agressivité, je me suis dit que c'était sans doute pour le sédater un petit peu, calmer ses angoisse et son agressivité.
    Mais est-ce la seule explication ? Existe-t-il chez certains autistes une indication particulière pour les neuroleptiques ?

    (Vous allez me dire pose la question à l'équipe médicale de ton service, mais les internes viennent tout juste de commencer donc je pense que je vais les laisser s'adapter avant de les embêter ^^)

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    mauricemaltais

    Re : Neuroleptique chez l'autiste

    Bonjour

    J'ai 81 ans et il se peut que dans mes premières années de ma vie j'étais un autiste. Mon comportement de plusieurs façon ressemblaient à ceux qui étaient autistes. Contrairement à ce que les psychiatres en France croient la cause principale de l'autisme est d'ordre physique . Le fait qu'il y a plusieurs autistes qui étaient des enfants prématurés comme moi aide aide à approndir cette piste.

    Si mon comportement à changé âprès l'âge de 8 ans le fait que je faisais partie d'une famille nombreuse a possiblement aiser à avoir une vie sociale normale. Les gens étaient plus attiré vers moi que moi envers les autres. J'avais une très belle voix d'enfant et j'était bon dans les sports.

    Je pense que la première cause de l'autisme est un manque de capacité respiratoire. Et cela a contrubuer dès les premières années de la vie d'autisme à avoir des problèmes de santé. Et ce qui rend la vie sociale plus difficile est que selon certaines données les autistes ont une vitalité sexuelle plus faible que les autres. L'influence de l'ocytocine va dans ce sens.

    À partir de 58 ans j'ai découvert un moyen pour augmenter ma capacité respiratoire. Et un des bénéfices a été une augmentation considérable de la vitalité sexuelle. Et je me demande si en augmentant le plus tôt possible la capacité respiratoire des autistes ces personnes auraient une vie sociale semblable aux autres par cette augmentation de leur vitalité sexuelle en plus d'avoir une meilleure santé.

    Maurice

  4. #3
    myoper

    Re : Neuroleptique chez l'autiste

    Citation Envoyé par mauricemaltais Voir le message
    Je pense que la première cause de l'autisme est un manque de capacité respiratoire. [...]

    Et un des bénéfices a été une augmentation considérable de la vitalité sexuelle...
    Encore une fois :
    Citation Envoyé par de la charte Voir le message
    6. Ayez une démarche scientifique. Ce forum n'est pas un lieu de discussion sur de soi-disant phénomènes paranormaux ou "sciences" parallèles. Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions.
    Merci d'avance !

  5. #4
    mauricemaltais

    Re : Neuroleptique chez l'autiste

    bonjour


    Il est souvent admis que l'exercice peut aider à avoir une bonne vitlalité sexuelle. Je donne ici une référence.

    Maurice






    Courez, pour prolonger votre vitalité sexuelle
    avril 1, 2010 par femmenligne

    Une enquête récente, menée auprès de 2.000 personnes a montré que les coureurs auraient une vie sexuelle beaucoup plus active que ceux qui ne courent pas.

    Pour plus de détails, 10% des coureurs réguliers feraient l’amour une fois par jour et 3% d’entre eux deux fois par jour, tandis que 25% des personnes qui ne courent pas avoueraient avoir des rapports sexuels moins d’une fois par mois.

    A savoir, les femmes aussi bénéficient de l’effet «libidinal» de l’exercice, selon une autre enquête menée auprès de 8.000 femmes, qui a déjà montré que 25 % d’entre elles avaient le goût de faire l’amour après leur workout. Trois pour cent seulement ont dit connaître une baisse de leur désir sexuel. Après plus de six mois, 34 % des femmes ont mentionné avoir une vie sexuelle plus satisfaisante depuis qu’elles faisaient de l’exercice et presque toutes (89%) ont soutenu qu’elles avaient davantage confiance dans leurs capacités sexuelles.

    les experts dans la sexualité, expliquent que le sport agit à la fois sur le physique et le mental. Le fait d’être plus détendu (le stress nuirait à la vie sexuelle), plus mince, plus musclé, plus à l’aise dans son corps, de se trouver en somme plus attrayant, améliore la confiance en soi, ce qui ne peut qu’enrichir la vie sexuelle. Le fait aussi d’avoir une plus grande endurance cardiovasculaire et un meilleur tonus musculaire constituent sûrement des atouts lors d’une relation sexuelle. Et si la relation se prolonge, il est certain que la personne en bonne condition physique risque moins de se fatiguer. C’est une question d’énergie.

    Sans doute, le sport stimule le désir sexuel, mais il faut en profiter avec modération car trop d’exercice pourrait nuire à la libido des deux sexes. A savoir qu’on peut observer chez des athlètes qui participaient à des efforts de longue durée (plus de trois heures) une baisse marquée du taux de testostérone dans le sang.

    Nous vous recommandons d’éviter le stress, le tabac, l’alcool et les drogues comme étant les pires ennemis d’une sexualité active, et il vaut mieux de faire un bilan de santé complet au minimum une fois par an car il y a différents problèmes de santé qui peuvent interférer dans votre vie sexuelle.
    Publié dans Psychologie | Taggé énergie, endurance cardiovasculaire, enquête, femme, l'alcool, la libido, la relation sexuelle, la vie sexuelle, le désir sexuel, le mental, le physique, le sang, le sport, le stress, le tabac, les athlètes, les coureurs, les drogues, santé, testostérone, vitalité sexuelle | Un commentaire
    Courez, pour prolonger votre vitalité sexuelle
    avril 1, 2010 par femmenligne

    Une enquête récente, menée auprès de 2.000 personnes a montré que les coureurs auraient une vie sexuelle beaucoup plus active que ceux qui ne courent pas.

    Pour plus de détails, 10% des coureurs réguliers feraient l’amour une fois par jour et 3% d’entre eux deux fois par jour, tandis que 25% des personnes qui ne courent pas avoueraient avoir des rapports sexuels moins d’une fois par mois.

    A savoir, les femmes aussi bénéficient de l’effet «libidinal» de l’exercice, selon une autre enquête menée auprès de 8.000 femmes, qui a déjà montré que 25 % d’entre elles avaient le goût de faire l’amour après leur workout. Trois pour cent seulement ont dit connaître une baisse de leur désir sexuel. Après plus de six mois, 34 % des femmes ont mentionné avoir une vie sexuelle plus satisfaisante depuis qu’elles faisaient de l’exercice et presque toutes (89%) ont soutenu qu’elles avaient davantage confiance dans leurs capacités sexuelles.

    les experts dans la sexualité, expliquent que le sport agit à la fois sur le physique et le mental. Le fait d’être plus détendu (le stress nuirait à la vie sexuelle), plus mince, plus musclé, plus à l’aise dans son corps, de se trouver en somme plus attrayant, améliore la confiance en soi, ce qui ne peut qu’enrichir la vie sexuelle. Le fait aussi d’avoir une plus grande endurance cardiovasculaire et un meilleur tonus musculaire constituent sûrement des atouts lors d’une relation sexuelle. Et si la relation se prolonge, il est certain que la personne en bonne condition physique risque moins de se fatiguer. C’est une question d’énergie.

    Sans doute, le sport stimule le désir sexuel, mais il faut en profiter avec modération car trop d’exercice pourrait nuire à la libido des deux sexes. A savoir qu’on peut observer chez des athlètes qui participaient à des efforts de longue durée (plus de trois heures) une baisse marquée du taux de testostérone dans le sang.

    Nous vous recommandons d’éviter le stress, le tabac, l’alcool et les drogues comme étant les pires ennemis d’une sexualité active, et il vaut mieux de faire un bilan de santé complet au minimum une fois par an car il y a différents problèmes de santé qui peuvent interférer dans votre vie sexuelle.
    Publié dans Psychologie | Taggé énergie, endurance cardiovasculaire, enquête, femme, l'alcool, la libido, la relation sexuelle, la vie sexuelle, le désir sexuel, le mental, le physique, le sang, le sport, le stress, le tabac, les athlètes, les coureurs, les drogues, santé, testostérone, vitalité sexuelle | Un commentaire

  6. #5
    adhalam

    Unhappy Re : Neuroleptique chez l'autiste

    Les neuroleptiques aident à régler le comportement et l'humeur au cours de l'autisme mais ce n'est pas un traitement curatif
    "Never say what you know but always know what you say"

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    myoper

    Re : Neuroleptique chez l'autiste

    Citation Envoyé par mauricemaltais Voir le message
    Il est souvent admis que l'exercice peut aider à avoir une bonne vitlalité sexuelle. Je donne ici une référence.
    ... par femmenligne

    Une enquête [...]
    Pour éviter le copier-coller, je mets les liens :
    http://veloptimum.net/Encyclo/P/exerciceLibido.html
    http://www.femmezoom.com/femme-2083.htm
    http://femmenligne.wordpress.com/201...lite-sexuelle/
    Sachant qu'une enquète n'a rien a voir avec une démonstration scientifique.

    Citation Envoyé par mauricemaltais Voir le message
    Sans doute, le sport stimule le désir sexuel, mais il faut en profiter avec modération car trop d’exercice pourrait nuire à la libido des deux sexes.


    Nous vous recommandons d’éviter le stress, le tabac, l’alcool et les drogues comme étant les pires ennemis d’une sexualité active,
    Une enquête récente, menée auprès de 2.000 personnes a montré que les coureurs auraient une vie sexuelle beaucoup plus active que ceux qui ne courent pas.
    Mais je ne vais pas nier qu'être en forme et l'entretenir permet (...) une activité sexuelle plus intense (je reste dans les vagues généralités) mais qu'un surentrainement va plomber le résultat.
    Idem pour les autres activités ...

    Mais au delà du poncif, je ne vois pas ou ça nous mène ...

  9. Publicité
  10. #7
    mh34

    Re : Neuroleptique chez l'autiste

    ET je ne vois pas le rapport avec la question initiale...
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  11. #8
    zendub

    Re : Neuroleptique chez l'autiste

    ça serait tellement simple

    traitons les pathologie neurologiques en stimulant l'activité sexuelle

    Concernant l'OP, je ne sais pas si il existe UNE indication des neuroleptiques et encore le terme "neuroleptiques" est extrêmement vaste.
    Un début de réponse à été donné quand à l'agitation et l'agressivité. L'utilisation de sédatif ou anxiolytique légers n'est parfois pas souvant et l'utilisation de neuroleptique sédatif peut devenir nécessaire sans qu'il y de pathologies neuro : psychoses, schizophrénie, paranoïa, PMB ...

    Ensuite l'autisme tout comme les neuroleptiques est très complexe et je pense qu'il faut voir au cas par cas. Demande donc au médecin
    "la vie est une farce" E. Ionesco - section santé for ever :D

  12. #9
    mauricemaltais

    Re : Neuroleptique chez l'autiste

    Bonjour

    Quand on fait de l’exercice qui augmente notre capacité respiratoire. il augmente la production de différentes hormones. et non seulement les hormones sexuelles comme la testostérone o et l’ocytocine. Vu qu’on parle de l’autisme et que l’augmentation de l’ocytocine aide à améliorer la vie sociale des autistes il est logique qu’on veule augmenter cette production d’ocytocine. On sait que cette hormone a son mot à dire concernant la communication avec les ’autres.

    Ce qui reste à savoir est jusqu’où cette augmentation de l’ocytocine peut améliorer la vie sociale des autistes. Il est donc primordial qu’on fasse tout ce qu’il faut pour faire augmenter la production de cette hormone.

    Maurice

  13. #10
    myoper

    Re : Neuroleptique chez l'autiste

    Citation Envoyé par mauricemaltais Voir le message
    ... l’augmentation de l’ocytocine aide à améliorer la vie sociale des autistes ...

    Etudes, SVP.














    Et hop, ils sont guéris ! ...

  14. #11
    gmb

    Re : Neuroleptique chez l'autiste

    pour vous servir,

    Paris, 15 février 2010
    Autisme : l'administration d'ocytocine améliore le comportement social des patients

    L'autisme est une maladie caractérisée par des difficultés à communiquer efficacement avec l'entourage et à développer des liens sociaux. L'équipe du Centre de neuroscience cognitive (CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1)), dirigée par Angela Sirigu, montre que l'administration intranasale d'ocytocine, une hormone connue pour son rôle dans l'attachement maternel et le lien social, améliore significativement les capacités des patients autistes à interagir avec les autres personnes. Pour ce faire, les chercheurs ont administré de l'ocytocine à 13 patients autistes puis ils ont observé le comportement social des patients pendant des jeux de balle et des tests visuels de reconnaissance de visages exprimant différents sentiments. Leurs résultats, publiés dans PNAS le 15 février 2010, montrent ainsi le potentiel thérapeutique de l'ocytocine pour traiter les troubles sociaux dont souffrent les patients autistes.
    L'ocytocine est une hormone qui favorise l'accouchement et la lactation. Elle joue un rôle crucial dans le renforcement des comportements sociaux et émotionnels. De précédentes études qui ont mesurées le taux de cette hormone dans le sang des patients ont montré qu'elle était déficitaire chez les patients atteints d'autisme.
    L'équipe d'Angela Sirigu du Centre de neuroscience cognitive à Lyon a donc fait l'hypothèse qu'une déficience de cette hormone pourrait être impliquée dans les problèmes sociaux des autistes. L'équipe, en collaboration avec le Dr Marion Leboyer de l'Hôpital Chenevier, à Créteil, a examiné si l'administration de l'ocytocine pouvait améliorer le comportement social de 13 patients souffrant d'autisme de haut niveau (HFA) ou du syndrome d'Asperger (SA). Dans ces deux formes d'autisme, les malades ont des aptitudes intellectuelles et linguistiques normales mais n'arrivent pas à s'engager spontanément dans des situations sociales. Ainsi au cours d'une conversation, les sujets dévient la tête et les yeux pour ne pas croiser le regard de l'autre.

    Les chercheurs ont tout d'abord observé le comportement social des patients pendant qu'ils interagissaient avec trois personnes dans un jeu de balle. Trois profils étaient représentés : un joueur renvoyant toujours la balle au patient, un joueur ne renvoyant pas la balle au patient et enfin un joueur qui renvoyait indifféremment la balle au patient ou aux autres joueurs. A chaque fois que le patient recevait la balle, il gagnait une somme d'argent. Le jeu était recommencé 10 fois pour permettre au patient d'identifier les différents profils de ses partenaires et agir en conséquence. Sous placebo, les patients renvoyaient la balle indistinctement aux 3 partenaires. Au contraire, les patients traités par l'ocytocine discriminaient les différents profils et renvoyaient la balle au partenaire le plus coopérant.

    Les chercheurs ont également mesuré le degré d'attention aux signaux sociaux des patients en leur faisant observer des séries de photos représentant des visages. Sous placebo, les patients regardent la bouche ou en dehors de la photo. Mais après avoir inhalé de l'ocytocine, les patients montrent un degré d'attention plus élevé aux stimuli faciaux : ils regardent les visages et on observe même une augmentation des regards portés précisément sur les yeux des visages photographiés.

    Pendant ces tests, les chercheurs ont également contrôlé les effets comportementaux par des mesures physiologiques du taux d'ocytocine plasmatique avant et après la pulvérisation nasale.. Avant la pulvérisation nasale, le taux d'ocytocine était très bas. Après la prise d'ocytocine, le taux dans le plasma augmente.

    Les résultats de ces tests montrent donc que l'administration d'ocytocine permet aux patients autistes de s'adapter au contexte social en identifiant des comportements différents parmi les membres de l'entourage et d'agir en conséquence en montrant plus de confiance envers les individus les plus coopérants. L'ocytocine diminue également la peur des autres et favorise le rapprochement social.

    Cette étude est une des premières à démontrer un effet thérapeutique potentiel de l'ocytocine sur les déficiences sociales dans l'autisme. Certes, des variations interindividuelles sont retrouvées dans la réponse au traitement et les chercheurs reconnaissent l'importance et la nécessité de poursuivre ces travaux. Ils vont notamment étudier les effets à long terme de l'ocytocine sur l'amélioration des troubles de la vie quotidienne des patients autistes et son efficacité à un stade précoce de la maladie.


    Références :
    E Andari, J-R Duhamel, T Zalla, E Herbecht, M Leboyer, A Sirigu (2010) Promoting social behavior with oxytocin in high-functioning autism spectrum disorders, PNAS, in press.

  15. #12
    mh34

    Re : Neuroleptique chez l'autiste

    Merci gmb.
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  16. Publicité
  17. #13
    myoper

    Re : Neuroleptique chez l'autiste

    Citation Envoyé par gmb Voir le message
    pour vous servir,
    ...

    Ca, c'est net.

  18. #14
    mauricemaltais

    Re : Neuroleptique chez l'autiste

    Bonjou

    À Myoper, je donne l'adresse d'un site qui parle d'études faites sur l'ocytine et l'autisme. Une étude qui devrait être faite mais qui coûte trop cher, c'est une étude à long terme. Injecter des hommes dans l'organisme est toujour un risque d'effets cecondaires graves. L'estrogène et la testostérone risquent de donner des cancers.

    Le fait que l'augmentation de la capacité respiratoire peut augmenter la productioin d'ocytocine sans effets secondaires rend ce moyen très utile.

    Maurice



    http://autisme-info.blogspot.com/201...-pourrait.html

  19. #15
    myoper

    Re : Neuroleptique chez l'autiste

    Citation Envoyé par mauricemaltais Voir le message
    ... je donne l'adresse d'un site qui parle d'études faites sur l'ocytine et l'autisme.

    http://autisme-info.blogspot.com/201...-pourrait.html
    Comme quoi tout arrive.
    Je n'ai par ailleurs pas qualité pour évaluer les critères d'amélioration du comportement social sur de petites séries.

    Citation Envoyé par mauricemaltais Voir le message
    Le fait que l'augmentation de la capacité respiratoire peut augmenter la productioin d'ocytocine sans effets secondaires rend ce moyen très utile.
    Maintenant, il reste a démontrer ces deux items. Vu que c'est mesurable, ce devrait être simple.

  20. #16
    mauricemaltais

    Re : Neuroleptique chez l'autiste

    Bonjour

    Le fait que l'exercice peut augmenter la vitalité sexuelle cela signifie que les hormones qui sont en jeux fontionnent mieux et l'ocytocine est une une de celles-là. En augmentant graduellement ma capacité respiratoire, ma vitalité sexuelle qui vu mon âge était très diminuée après cinq ans cette vitalité est devenue trèsl forte.. Donc un autiste pourrait voir son niveau d'ocytocine multiplié plusieurs fois pour rejoindre le niveau des autres. Il reste aux autistes de m'imiter quoi que que pour moi c'était pour avoir une vieillesse le plus longtemps en santé .

    Une chose me surprend; vu que le niveau d'ocytocine était huit fois plus bas que les autres on n'a pas trouvé avant il y a une couple d'années le lien entre leur manque de communication et leur niveau très bas d'ocytocine.

    Maurice

  21. #17
    myoper

    Re : Neuroleptique chez l'autiste

    Citation Envoyé par mauricemaltais Voir le message
    Le fait que l'exercice peut augmenter la vitalité sexuelle cela signifie que les hormones qui sont en jeux fontionnent mieux et l'ocytocine est une une de celles-là.
    Démonstration ?

    Si elles fonctionnent mieux, il n'y a peut être pas besoin d'en avoir plus ...

    PS : après le repas ou le matin (...), "mes hormones" fonctionnent mieux aussi ?

    On devrait pouvoir retrouver un certain nombre de références qui montrent qu'une bonne hygiène de vie (alimentation, exerice physique ...) diminue le risque cardio-vasculaire et le risque de trouble de la mémoire (centraux ...?) - dans une certaine mesure.
    Dernière modification par myoper ; 20/04/2010 à 23h55.

  22. #18
    myoper

    Re : Neuroleptique chez l'autiste

    Je vois qu'on s'écarte largement du sujet du fil.
    Ceci et les entorses a la charte necéssiteront netoyage.

    Citation Envoyé par Charte Voir le message
    6. Ayez une démarche scientifique. Ce forum n'est pas un lieu de discussion sur de soi-disant phénomènes paranormaux ou "sciences" parallèles. Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions.

  23. Publicité
  24. #19
    mauricemaltais

    Re : Neuroleptique chez l'autiste

    Bonjour

    Depuis le début de ce dialogue j'ai toujours répondu à vos questions par des arguments scientifiques. Vouloir enlevér ces réponses c,est le pire des comportements antiscientifiques. Et c'est une forme de fraude. Je réponds au sujet qui concerne l les médicaments. Que ce soit un neuroleptique ou autres médicaments que les autistes prennent il faut faire en sorte d'abord de s'en passer. En trouvant la cause de l'autisme c'est le meilleur moyen .

    En s'intéressant aux maladies il faut en premier aider les malades le plus possible. Que la connaissance de la cause des maladies dérange les infirmiers ,les pharmaciens et les compagnies pharmaceutiques c'est secondaire. Il faut en premier aider ceux qui en souffrent pas ceux qui en vivent. J'ai plusiers infirmières dans ma famille. Et on faisait des souhaits à une qui venait d'avoir son diplome. Et une de ces amies lui disait " je te souhaite le moins de malades possibles". Elle répondit " Ah non les personnes en santé ce n'est pas payant."

    Si le forum a décidé de s'intéresser d'abord à ceux qui en vive je ne vois pas comme je pourrais continuer à venir sur ce forum. Vous ne m'avez pas répondu à la question concernant pourquoi alors q'on savait que les autistes avaient une production d'ocytocine 8 fois moins que les autres en n'en a pas parlé. On connaissait depuis longtemps les bienfaits de cette hormone concernant la communication.

    Ça ne tourne pas rond dans le domaine de la médecine. Les malades doivent réagir même concernant les forums.

    Maurice

  25. #20
    myoper

    Re : Neuroleptique chez l'autiste

    On s'éloigne du sujet du fil : autisme et neuroleptique.
    Quitte a continuer sur la voie hormonale, je m'attendais a une interrogation sur l'effectif des études, la spécificité de critères reflétant l'évolution "psycho-sociale" et leurs valeur ou un comparaison des valeurs d'ocytocine et son évolution dans des populations témoins (H/F) a divers stades de vie (etc...), bref a une certaine estimation des niveau de preuve et la façon dont ces événements sont liés (cause, conséquence ... ?).
    Au lieu de cela on a droit au menaces en guise d'autojustification de nombreuses convictions personelles (bien que cette fois-ci, des arguments aient été apportés).
    Puisque le commentaire doit seulement être de priver les autistes de leurs traitements actuels et que le corps médical est vendu, je clos la dérive maintenant.
    Dernière modification par myoper ; 21/04/2010 à 14h19.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Stage chez un Vétérinaire ?
    Par Ripoux dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 8
    Dernier message: 03/07/2011, 08h15
  2. Eligibilite adsl ok chez orange = ok chez bouygues?
    Par alex13abc dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/08/2009, 14h06
  3. [Physiologie] Hormone chez l'enfant
    Par moustika dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/03/2008, 11h07
  4. yams chez free
    Par azt dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/06/2006, 21h41