Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 33

La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?




  1. #1
    B Dugué

    La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Bonjour,

    Je pose une question sur cette pandémie H1N1 qui me paraît avoir été construite de manière abusive sur la base de quelques faits scientifiques avérés mais pas de quoi affoler les populations, ni les vacciner. Bref, une sorte d'expérience sanitaire où nous serions les cobayes

    Qu'en pensez-vous ?

    Bernard Dugué*

    #################

    -----

    Dernière modification par mh34 ; 28/12/2010 à 18h20.

  2. Publicité
  3. #2
    Yoyo

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Salut

    Au debut de l'épidémie on ne connaissait rien du virus, et il y avait un risque qu'il entraine comme le H5N1 30% de mortalité.
    qu'aurais tu dis si aucune mesure n'avait été prise a ce moment la?

    YOyo

  4. #3
    B Dugué

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Bonsoir,

    Il n'y avait pas de risque mais une incertitude. Au début de la pandémie, enfin, disons autour du 6 juin, l'OMS savait que la grippe n'était pas virulente. Les données du Mexique n'étaient pas fiables et de plus, elles ont été revues à la baisse. Si aucune mesure n'avait été prise, personne n'en parlerait et la situation ne serait pas plus grave que pour une banale grippe saisonnière


  5. #4
    Yoyo

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    Bonsoir,

    Il n'y avait pas de risque mais une incertitude. Au début de la pandémie, enfin, disons autour du 6 juin, l'OMS savait que la grippe n'était pas virulente. Les données du Mexique n'étaient pas fiables et de plus, elles ont été revues à la baisse. Si aucune mesure n'avait été prise, personne n'en parlerait et la situation ne serait pas plus grave que pour une banale grippe saisonnière
    c'est toujours facile de refaire l'histoire a posteriori....

    YOyo

  6. #5
    B Dugué

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Il n'est pas question de refaire l'histoire mais de critiquer les décisions prises pour éviter les erreurs à l'avenir
    Mais cette erreur n'aura pas plus d'incidence que les milliards dépensés pour Superphénix ou le Concorde. C'est un peu notre privilège, nous Français, de nous offrir des caprices technologiques avec notre savoir faire.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Yoyo

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Salut

    Je sais pas, peut etre, mais je trouve quand meme facile de critiquer a posteriori les décisions prises ... auraient on mieux fait a leur place? je n'en suis pas certains!

    Pendant longtemps ont a été dans le flou le plus complet, ce qui est sur c'est que beaucoup plus de monde aura la grippe cet hivers, on a deja dépassé le nombre de cas de grippe de l'année derniere et la période hivernale est loin d'etre finie! Or trop de personnes actives malades = desorganisation de la société et c'est un risque non négligeable.

    Yoyo

  9. #7
    B Dugué

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    La grippe est dans le flou scientifique depuis que cette affection est connue
    Mais j'aime bien ton avis, très instructif. Le flou a été supprimé par l'activisme sanitaire. C'est une marque de fabrique de notre société. Quand on ne sait pas, on s'agite, comme le fait un type bien connu au sommet de la vie politique.

    La Modernité a été construite sur le savoir guidant le savoir-faire
    La Modernité va vers son crépuscule car le faire savoir a dépassé le savoir

  10. Publicité
  11. #8
    myoper

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    Il n'y avait pas de risque mais une incertitude.
    Rebonsoir,
    Comment fait on la différence ?

    Au moment de la commande des vaccins (mai) et du début de la fabrication (juin) on avait une mortalité de quelques pourcents (même si les chiffres étaient non fiables, on ne devait en aucun cas en tenir compte ?) et un délai incompressible de fabrication.

    D'ailleurs, aucun chiffre n'et encore consolidé.

    D'autre part, c'était (et c'est toujours) une grippe pour laquelle on vaccine les groupes a risques.
    On constate encore maintenant que celle-ci remplit plus les réanimations que la grippe saisonnière (Pour faire 6 semaines de réa, il faut, par exemple, se faire salement secouer dans un accident).

    Pour ce qui est de la peur, je trouve (c'est personnel) que les gens se font beaucoup plus d'idées délirantes quand il y a déficit d'information et il semblerait que le français n'ai pas de juste millieu (soit trop, soit pas assez, jamais bien et toujours des critiques).

    Les critiques plus ou moins fondées s'ajoutant au discours percu, brouillant le message et pouvant être au final (pour les non fondées) a l'origine d'une perception erronée de l'information : qui est vraiment a l'origine de cet état : le virus, les médias, les discours officiels ou les discours non officiels ?

    Par contre, j'ai lu une argumentation (que je ne retrouve pas) qui présente une communication suffisante comme substitut de la peur et le fait est que si la pandémie avait fait un tant soit peu peur, il n'y aurait pas eu ces centres de vaccination vides il y a un mois (ou alors, l'information qui fait peur vient seulement d'être diffusée).

    Pour ce qui est de l'activisme sanitaire, il a commencé a partir du moment ou on a commencé la prévention (en quoi celle-ci est moins bonne qu'une autre et quels devraient en être les critères ?).

  12. #9
    Khremy

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Ouah quel honneur ! Le vrai B. Dugué de Gogovox en personne !

    Elle est marrante ta "question" rhétorique, surtout quand on voit que toi, tu sais, tu savais même avant tout le monde :

    - Tu savais depuis le mois de mai que de toute façon tout ça n'était qu'une manipulation. Allez je ne peux résister à l'envie de te citer
    La conclusion la plus raisonnable, c’est que compte tenu des déficiences cognitives des élites, des corruptions généralisées, des velléités de profit émanant des industriels, des intentions sécuritaires provenant des tyrannies politiciennes, on ne peut plus accorder confiance au propos écrits dans la presse ainsi qu’aux mesures édictées par les autorités et qu’en la matière, l’attitude du citoyen, une fois la perplexité résolue, sera de résister à ce matraquage de la peur et si le cas se présente, à être libre d’accepter les mesures sanitaires décrétées, notamment celle de refuser la vaccination. Les médias sont au garde à vous face à la menace brandie par les autorités sanitaires. Comme ils l’ont été face à P. en 39 en France et face à H. en Allemagne en 33.
    - Tu savais aussi en mai que
    A qui profite la grippe ? Voilà la question. Mais comme élément de réponse, on notera que les conflits militaires ont profité au complexe militaro-industriel. Les pandémies, avérées ou imaginaires, profitent aux labos pharmaceutiques. Et comme cela a été révélé dans le Book d’avril 2009, le corps médical est largement corrompu pour ce qui relève de l’expertise sur l’efficacité des nouveaux traitements. L’hypochondrie mondiale fait les profits des multinationales du médicament. Et cette affaire de grippe n’est qu’une alerte sur ce processus dont il faudra reparler. Les industries pharmaceutiques mettent en place, avec la complicité des Etats, une propagande de la santé, pendant à la publicité pour les marques
    - Tu savais en septembre que de toute façon les chiffres étaient manipulés pour provoquer la panique dans la population

    - Et de toute façon tu sais depuis octobre qu'on peut guérir naturellement du cancer mais que les méchants labos et cliniques veulent le cacher parce que ça les arrange que les gens soient malades et meurent.

    Bref... Dans deux jours ont trouvera sur Gogovox un lien vers ce sujet dans un de tes "articles", dans lequel tu dénonceras courageusement la propagande honteuse des lobbies pharmaceutiques sur futura sciences.


    A la modération : désolé de ce message aggressif, limite hargneux. Par contre on est obligés de laisser les coordonnées de son bouquin dans le message initial ?

  13. #10
    myoper

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Citation Envoyé par Khremy Voir le message
    A la modération : désolé de ce message aggressif, limite hargneux. Par contre on est obligés de laisser les coordonnées de son bouquin dans le message initial ?
    Disons que ça a l'avantage de remettre officièlement les choses dans leur contexte.

    Par contre :
    Citation Envoyé par Khremy Voir le message
    - Tu savais en septembre que de toute façon les chiffres étaient manipulés pour provoquer la panique dans la population
    A partir du moment ou (mais je l'ai déjà dit) il n'y a pas eu et il n'y a toujours pas de panique, il n'y a plus d'argumentaire et l'ouvrage repose sur pas grand chose (il serait aussi juste de l'appeler "La pandémie de la joie"...).

    Je pressens que ce fil aura une durée de vie limitée ...

  14. #11
    B Dugué

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Rebonsoir,
    Comment fait on la différence ?

    Au moment de la commande des vaccins (mai) et du début de la fabrication (juin) on avait une mortalité de quelques pourcents (même si les chiffres étaient non fiables, on ne devait en aucun cas en tenir compte ?) et un délai incompressible de fabrication.

    ?).
    Rebonjour

    Une incertitude repose sur un manque d'information

    En usant du principe de précaution, on peut la "qualifier" en un risque ce qui permet de déclencher un plan d'action

    Pour ma part, après une investigation, j'en ai déduit que le risque était surévaluée et que le déclenchement du plan pandémie ressemble par certains côté à l'affaire des ADM en Irak

    Ensuite, le battage médiatique a amplifié l'épidémie en introduisant un biais statistique. Le ressort principal de ce plan, c'est de faire fonctionner le plan et non pas oeuvrer pour le bien public. Telle est ma conclusion. Et bien évidemment, elle est ouverte à toutes les critiques et discussions. Nous sommes en démocratie !

  15. #12
    B Dugué

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Citation Envoyé par Khremy Voir le message
    Ouah quel honneur ! Le vrai B. Dugué de Gogovox en personne !



    - Et de toute façon tu sais depuis octobre qu'on peut guérir naturellement du cancer mais que les méchants labos et cliniques veulent le cacher parce que ça les arrange que les gens soient malades et meurent.

    Bref... Dans deux jours ont trouvera sur Gogovox un lien vers ce sujet dans un de tes "articles", dans lequel tu dénonceras courageusement la propagande honteuse des lobbies pharmaceutiques sur futura sciences.


    A la modération : désolé de ce message aggressif, limite hargneux. Par contre on est obligés de laisser les coordonnées de son bouquin dans le message initial ?

    Bonjour,

    Je le trouve bien, ce message hargneux, il signe le style de son auteur et comme disait Nietzsche, le style fait l'homme.

    Ton procédé aussi est connu. Pour discréditer une thèse, on va chercher quelques lignes d'un auteur qu'on sort du contexte et qu'on présente de manière déformée

    Par exemple, je n'ai pas dit qu'on guérit d'un cancer mais que chez beaucoup d'individus, on observe une rémission des petites tumeurs, ce qui veut dire qu'il n'y a pas une flèche du temps inéluctable. Dans le billet auquel tu fais allusion, je cite un billet du NYT ainsi que les propos de scientifiques américains

  16. #13
    Khremy

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Non. Tu pars de faits réels pour finir dans le fantasme.


    Sur le plan de la santé publique, on pourra penser que les politiques de santé risquent d’être infléchies, sous réserve que les autorités jouent la carte de l’humain et de la vérité scientifique, prenant quelques distances avec les industries médicales. Car comme on le pressent, l’idée d’une guérison naturelle n’est pas une bonne nouvelle pour les laboratoires et les cliniques dont le chiffre d’affaire est proportionnel au nombre de cancers traités, avec ou sans succès.
    ou encore

    Ces constats invitent ainsi à changer de paradigme et d’une manière générale, à repenser le vivant (ce que propose mon essai en lecture chez quelques éditeurs) La question irrésolue de ces guérisons spontanées du cancer est évidemment reliée à celle de la résistance aux virus et tout spécialement celui de la grippe. Découvrir l’essence du vivant, sa logique, son énergie liée à la forme non calculable du biocode, son aptitude à se « maintenir en forme », voilà des sujets incitant à faire reposer la santé des individus sur leurs capacités naturelles, quitte à réfléchir à un mode d’existence « sain ». Du coup, la dépendance à l’égard de la machine médicale sera limitée. On imagine aisément les gains réalisés, les économies et la redistribution des moyens vers une médecine plus proche, et surtout, accessible à la population entière. La science se prépare à basculer pour un changement aussi important que celui daté de Descartes et Galilée.
    Le point de départ était intéressant et posait de bonnes questions : le problème est qu'au lieu de se cantonner à l'observation des faits tu en tires tes propres conclusions, qui contiennent comme toujours des accusations au mieux d'incompétence, mais plus souvent de malhonnêteté criminelle de la part des autorités médicales.


    Maintenant là n'est pa la question, je n'aurais pas du citer cet "article", c'est du hors sujet et je m'en excuse.
    Afin de ne pas faire dériver ce fil je ne répondrai plus sur ce point (ce n'est pas pour avoir le dernier mot, je te le laisse si tu veux)

  17. #14
    B Dugué

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Citation Envoyé par Khremy Voir le message
    Non. Tu pars de faits réels pour finir dans le fantasme.


    That is the question

    Le fantasme est à la philosophie ce que l'erreur est à la science

    C'est bien là le centre du débat. Je rectifie la question que j'ai mal posée dans le titre

    le déclenchement du plan pandémie anti-grippe généralisé est-il disproportionné ?

    autre question : les experts de l'OMS et du ministère de la santé ont-il été compétents ?

    Je crains qu'on n'ait jamais la réponse, et d'ailleurs, il paraît improbable qu'une commission d'enquête soit diligentée. La démocratie a des limites tout de même ! On ne va pas embêter tous ces experts qui sont des bienfaiteurs de l'humanité !

  18. #15
    Khremy

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    La question de la compétence n'a pas lieu d'être à mon sens : c'est digne de la discussion de comptoir de baver sur l'incompétence des experts alors que nous on sait hein, nous on aurait fait mieux.

    On peut se demander s'ils ont eu raison, mais pour cela il faut se remettre exactement dans un contexte précis :
    - Tu parles de quelle période ? Des décisions prises en mars ? En juillet ? En novembre ?
    - Une fois la période connue il faut établir précisément la liste des informations et des incertitudes dont ils disposaient, et des différents scénarios envisagés et surtout l'inertie du système (parfois on doit prendre une décision sans pouvoir attendre de disposer de toutes les informations)

    Il est inutile de juger sur des faits établis plus tard les décisions prises dans le passé.


    Je trouve la question de la "disproportion" plutôt amusante . Désolé si je me trompe mais sur d'autres sujets (que tu amalgmes allègrement dans tes "articles") j'ai l'impression que tu dis exactement l'inverse. Donc en gros quand on prend des précautions c'est trop, quand on n'en prend moins c'est trop peu. Mais dans les deux cas c'est dans le cadre d'obscures manipulations qui nous dépassent.

    Sur la fin de ton message... Dommage, tu ne peux vraiment pas t'abstenir hein ?

  19. #16
    myoper

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    Une incertitude repose sur un manque d'information

    En usant du principe de précaution, on peut la "qualifier" en un risque ce qui permet de déclencher un plan d'action
    Je ne vois pas ou le principe de précaution a été utilisé.
    Par contre, on a prend en effet des précautions (voir ce mot) simples "au cas ou", comme, par exemple, freiner avant un virage.
    Mais chacun sa propre sensibilité, sa propre façon de conduire et donc ses propres accidents.


    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    Pour ma part, après une investigation, j'en ai déduit que le risque était surévaluée et que le déclenchement du plan pandémie ressemble par certains côté à l'affaire des ADM en Irak

    Ensuite, le battage médiatique a amplifié l'épidémie en introduisant un biais statistique. Le ressort principal de ce plan, c'est de faire fonctionner le plan et non pas oeuvrer pour le bien public. Telle est ma conclusion. Et bien évidemment, elle est ouverte à toutes les critiques et discussions. Nous sommes en démocratie !
    C'est donc bien un risque !
    Je ne vois pas le rapport avec l'Irak mais vous pouvez le quantifier.
    Le nombre de morts et de malades aux EU, en australie, dans les TOM-DOM : on a des chiffres non finalisés (comme pour la grippe saisonnière) mais tout a fait palpables.
    On peut aussi comptabiliser le nombre de gens en réanimation pendant une épidémie de grippe et maintenant.

    Une fois quantifié, par rapport a quoi serait elle surévaluée ?

    Enfin, pensez vous que l'épidémie soit bien terminée ?
    Que le virus ne va pas muter ?
    En une forme plus bénigne ?
    Ou en une forme plus grave, (représentée par un virus qui pourrait se multiplier directement et plus facilement au niveau alvéolaire) ?

    Pour des gens qui veulent succiter la peur, je trouve que la mutation effectivement observée a été bien peu médiatisée...

    En plus du message 15 ...

  20. #17
    B Dugué

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Je ne vois pas ou le principe de précaution a été utilisé.





    Enfin, pensez vous que l'épidémie soit bien terminée ?
    Que le virus ne va pas muter ?
    En une forme plus bénigne ?
    Ou en une forme plus grave, (représentée par un virus qui pourrait se multiplier directement et plus facilement au niveau alvéolaire) ?

    Pour des gens qui veulent succiter la peur, je trouve que la mutation effectivement observée a été bien peu médiatisée...

    En plus du message 15 ...
    Quelques remarques

    Cela fait trente ans et plus que la grippe mute

    La vaccination est du reste controversée

    La comparaison avec 1957 ne se justifie pas. Car le système de santé n'avait rien à voir avec celui qu'on connaît depuis 30 ans

    La grippe de 2009 est moins mortelle qu'une grippe saisonnière

    Les experts ont agi intempestivement en étant motivé par la peur, ou l'intérêt, ou le caporalisme de la profession qui s'exécute dans sa tâche avec le sérieux du garçon de café de Sartre

    Les médias ont amplifié la peur, ont médiatisé des décès alors que souvent, ils ne sont que notifiés. Quant aux cas de pneumonies foudroyantes, c'est un peu facile d'accuser le H1N1. On ne meurt pas de la grippe mais des bactéries pulmonaires comme le streptocoque

    La ministre Bachelot a manipulé les Français en évoquant ces cas d'affections pulmonaires en nombre très limité

    Mais c'est d'époque. J'y vois le signe d'une fin de civilisation. La science n'est pas en cause. C'est l'usage qu'en font les politiques et les experts qui pose problème.

  21. #18
    B Dugué

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Citation Envoyé par Khremy Voir le message
    La question de la compétence n'a pas lieu d'être à mon sens : c'est digne de la discussion de comptoir de baver sur l'incompétence des experts alors que nous on sait hein, nous on aurait fait mieux.




    Il est inutile de juger sur des faits établis plus tard les décisions prises dans le passé.


    t'abstenir hein ?
    Non, ce n'est pas une discussion de café mais un débat démocratique

    J'ai contextualisé (dans.....H1N1.....) la décision. Il n'y avait pas matière à déclencher le niveau 6 et justifier la commande de 96 millions de doses. C'est de l'incompétence ministérielle. On reparlera le tout ça. Un député russe est remonté contre l'OMS et demande une enquête. D'autres personnalités du monde de la santé aussi.

  22. #19
    myoper

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    Quelques remarques

    Cela fait trente ans et plus que la grippe mute

    La vaccination est du reste controversée

    La comparaison avec 1957 ne se justifie pas. Car le système de santé n'avait rien à voir avec celui qu'on connaît depuis 30 ans

    La grippe de 2009 est moins mortelle qu'une grippe saisonnière

    Les experts ont agi intempestivement en étant motivé par la peur, ou l'intérêt, ou le caporalisme de la profession qui s'exécute dans sa tâche avec le sérieux du garçon de café de Sartre

    Les médias ont amplifié la peur, ont médiatisé des décès alors que souvent, ils ne sont que notifiés. Quant aux cas de pneumonies foudroyantes, c'est un peu facile d'accuser le H1N1. On ne meurt pas de la grippe mais des bactéries pulmonaires comme le streptocoque

    La ministre Bachelot a manipulé les Français en évoquant ces cas d'affections pulmonaires en nombre très limité

    Mais c'est d'époque. J'y vois le signe d'une fin de civilisation. La science n'est pas en cause. C'est l'usage qu'en font les politiques et les experts qui pose problème.
    Vous voyez beaucoup de chose en partant d'une observation qui n'est pas partagée : La peur.
    Ou est la ruée dans les centres de vaccinations qui sont restés désert de longs jours.

    Donc le reste du raisonnement est nécessairement faux.


    Oui, la grippe mute et tue des gens mais surtout provoque la grippe et voila un nouveau variant :moi je n'en tire pas de conclusions particulières.
    Je remarque une grippe suppléméntaire avec les traitements et la prévention usuelle dans ce cas.

    Ce nouveau variant tue moins que le saisonnier, c'est bien de l'affirmer alors que la mortalité n'a même pas été encore comptabilisée et que les réanimations sont plus remplies que pour une saisonnière et qu'au même moment de l'épidémie d'une grippe saisonnière, on compte moins de morts (voir les différents fils qui dissequent ce sujet).

    Et quand bien même ?
    Une mortalité "inférieure" ne serait pas suffisante ?

    Moins que le maximum est mieux que mauvais car trois fois rien ne fait pas grand chose, donc plus il y a de gruyère, moins il y a de gruyère.
    Prière de chiffrer vos assertions car sinon on tombe dans le grand n'importe quoi.

    Passer 6 semaines en réa, ce n'est pas un bon motif d'éviter la grippe (en plus des 600€ de forfait hospitalier non remboursé !) ?
    Passer une semaine au lit, payer une semaine d'arret de travail, voire une maladie préexistante s'aggraver, Etc,etc..; ne sont pas des bons motifs ?

    Mais il est vrai que votre livre doit être vendu avant la fin de l'épidémie, il est donc nécessaire d'employer tous les arguments a cette fin.

    S'il n'y avait pas eu les vaccins, il y aurait eu des gens (peut être même vous même) qui auraient crié au scandale et qu'on laissait des gens mourir, d'autres s'aggraver, quasiment tous s'exposer a des effets bien plus graves dus au traitements utilisés lors d'une grippe (AINS,AV...).

    Bon mis a part une nième tentetive de manipulation, je ne lis rien ici qui puisse préter a débat.

    Au moins cette discution montre que faute de vous appuyer sur des éléments concrets et constatés (mais plutot imaginés), il est inutile d'acheter votre livre.

  23. #20
    Khremy

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Et sinon, c'est quoi le rapport avec le titre du sujet ?

    Tel qu'il est tourné je comprends que tu te demandes si la pandémie aurait pu être évitée si l'OMS avait mieux géré, mais ce n'est pas du tout ce que tu développes.

  24. #21
    B Dugué

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Citation Envoyé par Khremy Voir le message
    Et sinon, c'est quoi le rapport avec le titre du sujet ?

    Tel qu'il est tourné je comprends que tu te demandes si la pandémie aurait pu être évitée si l'OMS avait mieux géré, mais ce n'est pas du tout ce que tu développes.
    C'est exactement ce que j'ai dit plus haut. Le titre est mal choisi.

    C'est le plan pandémie qui aurait pu être évité. Quand on voit tout ce bordel pour une banale grippe. Sans compter les effets nocébo. Quand on effraie les gens, on réduit leurs défenses naturelles. Qui sait si cette peur n'a pas produit quelque panique chez des patients qui se sont alors retrouvé en réa.
    #########################
    Je confirme qu'il est inutile d'acheter mon livre, qui ne parle pas de la grippe mais d'un problème de société. C'est facultatif, comme du reste les cours d'histoire en terminale S
    Dernière modification par mh34 ; 10/12/2009 à 08h38.

  25. #22
    B Dugué

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message

    Bon mis a part une nième tentetive de manipulation, je ne lis rien ici qui puisse préter a débat.

    Au moins cette discution montre que faute de vous appuyer sur des éléments concrets et constatés (mais plutot imaginés), il est inutile d'acheter votre livre.
    Le débat n'est pas terminé, j'espère bien voir d'autres points de vue

    Tout à fait d'accord avec la fin de ton message. Il est inutile d'acheter mon livre car il pourrait convaincre le lecteur que mes thèses sont appuyées et plausibles.

  26. #23
    myoper

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    C'est le plan pandémie qui aurait pu être évité.
    Bien sur, il aurait suffit de ne pas l'appliquer !
    De la même façon que le France (et d'autres pays) n'ont pas respecté les demandes de l'OMS en restant en deça des recommandations.

    Mais pour quelles raisons a t'on bien pu avoir l'idée saugrenue d'imaginer un tel plan (gouverner n'est pas prévoir ou ça se saurait...) et qu'est ce qui a bien pu faire penser a ceux qui l'ont mis en oeuvre qu'il s'agissait d'une maladie infectieuse contagieuse et pouvant être grave ?

    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    Je confirme qu'il est inutile d'acheter mon livre, qui ne parle pas de la grippe mais d'un problème de société. C'est facultatif, comme du reste les cours d'histoire en terminale S
    Oui, certes mais les cours d'histoires sont sinon corrects , font au moins concensus et présentent l'avantage d'être vérifiés et de ne pas sortir de l'imagination d'une seule personne.

    Et surtout ne tirant pas de conclusions sur ce qui ne s'est pas encore passé (fin de la pandémie en 2010, voire 2011).
    CQFD

    Je note que vous évitez soigneusement de répondre au suggetions et autres biais sinon erreurs que j'ai souligné mais restez dans le sophisme de base.
    Ce que ne fait pas mon livre d'histoire.

    C'est bien d'affirmer mais c'est mieux de démontrer.

  27. #24
    B Dugué

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message

    Mais pour quelles raisons a t'on bien pu avoir l'idée saugrenue d'imaginer un tel plan (gouverner n'est pas prévoir ou ça se saurait...) et qu'est ce qui a bien pu faire penser a ceux qui l'ont mis en oeuvre qu'il s'agissait d'une maladie infectieuse contagieuse et pouvant être grave ?


    .
    Deux faits croisés ont suscité la méfiance de l'OMS

    Une mortalité assez importante, mais dont l'estimation a contourné les règles de l'épidémiologie, car nombre insuffisant de cas et de plus, le Mexique n'est pas fiable dans ses analyses. Par un étrange miracle, la grippe H1N1 s'est révélée bénigne aux Etats-Unis. Ensuite, il y a eu l'identification du virus dont la supposée origine a fait peur, un peu comme une combinaison de poker peut faire frissonner le joueur.

    Je suis d'accord sur un point. Attendre avril 2010 pour le résultat des courses

    Cela dit, je ne fais pas confiance aux autorités et aux chiffres qui peuvent être biaisés. Le diagnostic grippal, c'est fait au pifomètre.

    Voilà une autre question. Qui fait confiance aux autorités et aux corps sanitaire ? Pas moi

  28. #25
    Khremy

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Et en avril 2010 tu vas utiliser quelles sources pour faire le bilan ? Gogovox ? OnnouscachetoutmaisnoussurInte rnetonestmalins ?

    Faudrait peut-être voir à être cohérent dans ta démarche, parce que là dès qu'une source officielle va dans ton sens (enfin, dès que tu le crois en tout cas) tu la cites comme une source fiable, tout en continuant à dire que tu n'as pas confiance en ce type de sources(dans l'énorme majorité des cas où elles ne vont pas dans ton sens).

    Alors ils sont méchants et incompétents les experts ou pas finalement ?

  29. #26
    myoper

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    Une mortalité assez importante, mais dont l'estimation a contourné les règles de l'épidémiologie, car nombre insuffisant de cas et de plus, le Mexique n'est pas fiable dans ses analyses.
    Pourquoi ?
    Quelles sont les règles de l'épidémiologie ?
    Qu'aurait-il fallu faire ?
    En quoi ne sont ils pas fiables ?
    Sur quelles bases le mexique fait elle sa politique de santé ?

    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    Par un étrange miracle, la grippe H1N1 s'est révélée bénigne aux Etats-Unis. Ensuite, il y a eu l'identification du virus dont la supposée origine a fait peur, un peu comme une combinaison de poker peut faire frissonner le joueur.
    J'aimerais la définition de "bénin" pour vous car quelques milliers de gens au cimetière et je ne sais plus combien de fois plus nombreux en réanimation (mais vous allez me rafraichir la mémoire), les encore plus nombreux cas de pathologies déséquilibrées voire décompensées; c'est bénin ?

    Je veux bien, moi mais on soigne quotidiennement et pour beaucoup plus cher beaucoup plus "bénin" que ça.

    Encore donc un sophisme qui repose sur un jugement de valeur personnel.

    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    Je suis d'accord sur un point. Attendre avril 2010 pour le résultat des courses;
    Alors pourquoi nous abreuver de "moins", de "plus", de "bénins" ... alors que vous n'avez aucun point de comparaison ?
    Manipulation de votre part ?

    Enfin si, il en existe un : la fréquentation des services (réanimation) et la mortalité hospitalière observée a la même semaine de référence d'une épidémie grippale standard.

    Ca a été fait et ça ne va pas dans votre sens.
    Ici http://forums.futura-sciences.com/co...elon-grog.html ou la http://forums.futura-sciences.com/co...nce-rouge.html ou peut être la http://forums.futura-sciences.com/sa...estionsoe.html .

    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    Cela dit, je ne fais pas confiance aux autorités et aux chiffres qui peuvent être biaisés. Le diagnostic grippal, c'est fait au pifomètre.
    Quel chiffres, quelles estimations, collectés de quelles façon, avec quel intervalle de confiance, pondérés comment, avec quelles plages d'utilisation, etc, etc,etc..; ?
    Que vous ne fassiez pas confiance a (a quelles autorités, exactement ?) est votre problème. Mais je ne vois aucune raison de faire confiance a quelqu'un qui n'a aucun chiffre, aucun moyen, propose des raisonnement sans base(s), nous abreuves de sophismes en tantant de nous manipuler et a des intérets directs dans l'affaire (livre a vendre).

    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    Voilà une autre question. Qui fait confiance aux autorités et aux corps sanitaire ? Pas moi
    Oui certes, vous remplacez a vous tout seul les virologues, épidémiologistes, immunologistes, biologistes et autres cliniciens dont c'est le métier et qui s'occupent de ce virus entre autres depuis longtemps ?
    Qui croire ?
    Question délicate, en effet ...

    Citation Envoyé par Khremy Voir le message
    Et en avril 2010 tu vas utiliser quelles sources pour faire le bilan ? Gogovox ? OnnouscachetoutmaisnoussurInte rnetonestmalins ?

    Faudrait peut-être voir à être cohérent dans ta démarche, parce que là dès qu'une source officielle va dans ton sens (enfin, dès que tu le crois en tout cas) tu la cites comme une source fiable, tout en continuant à dire que tu n'as pas confiance en ce type de sources(dans l'énorme majorité des cas où elles ne vont pas dans ton sens).

    Alors ils sont méchants et incompétents les experts ou pas finalement ?
    Seront gentils si y recommandent le livre et quand ils donneront des chiffres qui iront dans son sens, sinon, ils sont forcément faux.
    C'est pour ça qu'on en aura pas, des chiffres.

    Pour passer le temps et illustrer la chose je vais vous refaire celle du gruyère :

    Il y a des trous dans le gruyère (en tous cas, dans celui la : oui).
    Les trous ne contiennent pas de gruyère.
    Plus il y a de gruyère plus il y a de trous.
    Donc plus il y a de gruyère, moins il y a de gruyère.

  30. #27
    B Dugué

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Je crois que chacun restera sur ses positions

    On peut légitimer l'action de la machine sanitaire ou la contester

    Il est certains qu'il y a des biais statistiques. La manipulation des chiffres, c'est possible mais pas avéré. Il faut savoir que le directeur des Grog est aussi le directeur d'une Sarl Openrome et occasionnellement invité pour vanter le Tamiflu. Ce n'est qu'un indice

    Pas plus tard que ce soir, lors d'un débat actualité, une dame a confié être inquiète de la peur des familles et des enfants générée par cette médiatisation de la grippe

    On sait que la plupart des décès sont des patients à risque. Cette grippe est peu virulente, sauf dans les esprits. Les décès sont dus à des pneumocoques essentiellement.

    Inutile de me faire passer pour un manipulateur, les chiffres que j'utilise sont ceux émis par les instances officielles. Comme ces données officielles du 17 juillet 2009 montrant qu'il n'y avait pas de raison de déclencher cette panique pandémique.

    Au fait, pourquoi n'y a-t-il pas d'autres débatteurs ? La peur de s'opposer au consensus ? Le scientifique doit-il obéir aux autorités ? Voilà encore une question

  31. #28
    mh34

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Au fait, pourquoi n'y a-t-il pas d'autres débatteurs ? La peur de s'opposer au consensus ? Le scientifique doit-il obéir aux autorités ? Voilà encore une question
    Je ne sais pas pour les autres, mais moi je sature...la grippe AH1N1, j'en ai au moins aussi marre que du réchauffement climatique...faites une petite recherche sur ce forum, et vous verrez si pour nous la question est nouvelle...
    Et je trouve Myoper très courageux de continuer à argumenter avec tous ceux qui veulent remettre le paquet à ce sujet...
    Personnellement, j'ai laissé tomber.
    Que chacun pense et croie ce qu'il veut.

  32. #29
    B Dugué

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Je ne sais pas pour les autres, mais moi je sature...la grippe AH1N1, j'en ai au moins aussi marre que du réchauffement climatique...faites une petite recherche sur ce forum, et vous verrez si pour nous la question est nouvelle...
    Et je trouve Myoper très courageux de continuer à argumenter avec tous ceux qui veulent remettre le paquet à ce sujet...
    Personnellement, j'ai laissé tomber.
    Que chacun pense et croie ce qu'il veut.
    C'est vrai en effet. Je précise pour aggraver mon cas que je ne crois pas aux calculs du GIEC et dénonce les manoeuvres de Copenhague sur la nécessité de réduire les effets de serre. Il y a d'autres priorités. Je n'ai pas vu de sommet pour réduire la pauvreté mais il est vrai que cela ne satisfait pas l'intérêt des élites. Le monde des décideurs est planétairement à l'écart de l'éthique et de la morale, que ce soit en matière de climat ou de santé. Il n'y a rien à faire, ce monde est trop puissant, il a la bénédiction des populations manipulées par la complicité des médias.

  33. #30
    myoper

    Re : La pandémie H1N1 est-elle le résultat d'un dysfonctionnement de l'OMS ?

    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    Je crois que chacun restera sur ses positions
    Bah et pour la troisième fois, ce n'est pas avec des "plus", "moins", "pas beau" et autres jugements de valeur non étayés que je risque de me prononcer.
    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    On peut légitimer l'action de la machine sanitaire ou la contester
    Même réponse mais elle a au moins le mérite de chiffrer ses arguments et ses projections.

    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    Il est certains qu'il y a des biais statistiques. La manipulation des chiffres, c'est possible mais pas avéré. Il faut savoir que le directeur des Grog est aussi le directeur d'une Sarl Openrome et occasionnellement invité pour vanter le Tamiflu. Ce n'est qu'un indice
    Ce qui veut dire qu'il est contre la vaccination, non ?

    C'est étrange, plus on vaccine moins on vend de Tamiflu, vous vous tirez encore une balle dans le pied.
    Vous insinuez que cette SARL vend le TAMIFLU, pouvez vous le prouver ?
    http://www.openrome.org/rapport-activite-2003.pdf

    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    Pas plus tard que ce soir, lors d'un débat actualité, une dame a confié être inquiète de la peur des familles et des enfants générée par cette médiatisation de la grippe
    "être inquiète de la peur ".
    Je la note celle la !
    Une dame est inquiétée (même pas encore inquiète !) et c'est la panique !
    Ca c'est de l'épidémiopsychostatistique et c'est nouveau.
    Et si on lui avait moins dit que plus, elle aurait été complétement vraiment paniquée ?

    Bon, moi je suis paniqué par la connerie, ça compte ?
    D'autant qu'il n'y a pas de vaccin !

    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    On sait que la plupart des décès sont des patients à risque. Cette grippe est peu virulente, sauf dans les esprits. Les décès sont dus à des pneumocoques essentiellement.
    Encore des affirmations sans aucune base.
    Moi je dis que cette grippe nous transforme en nounours vert a taches rouges.

    Pour la quatrième fois : des chiffres et des liens (je dis ça pour vous qui ne semblez en avoir vu aucun car moi, depuis le temps ... enfin, ça montre que vous ne lisez même pas ceux qu'on vous propose mais semblez être interressé par la contradiction pour la contradiction.
    Un livre a vendre : c'est un conflit d'intéret majeur).

    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    Inutile de me faire passer pour un manipulateur, les chiffres que j'utilise sont ceux émis par les instances officielles. Comme ces données officielles du 17 juillet 2009 montrant qu'il n'y avait pas de raison de déclencher cette panique pandémique.
    Oui, des chiffres de juillet quand le vaccin était commandé et dont la fabrication avait commencée et qui justifie pleinement cette décision.
    (Vous n'avez pas mal aux pieds ?).

    Je ne vous fait pas passer pour un manipulateur, il suffit de vous lire pour comprendre que vous voulez faire admettre aux gens vos propres points de vue sans aucun autre argument que votre conviction.
    Un manipulateur aurait au moins eu quelques chiffres qui iraient dans son sens.

    Citation Envoyé par B Dugué Voir le message
    Au fait, pourquoi n'y a-t-il pas d'autres débatteurs ? La peur de s'opposer au consensus ? Le scientifique doit-il obéir aux autorités ? Voilà encore une question
    Le scientifiques obeit aux faits, pas aux délires.
    C'est l'absence d'arguments et la pauvreté des raisonnement éloignent les débatteurs.

    D'ailleurs, ce fil risque de passer rapidement aux oubliettes pour cette raison.
    Ce n'est pas faute de ne pas vous avoir laissé vos chances de justifier vos assertions.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Grippe A(H1N1) : le vaccin n'est pas encore au point, l'OMS temporise
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 33
    Dernier message: 30/07/2009, 19h40
  2. Actu - Grippe A(H1N1) : l'OMS déclare l'état de pandémie mondiale
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/06/2009, 10h07
  3. Actu - Grippe A(H1N1) : le risque de pandémie serait réel
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/05/2009, 12h08
  4. Actu - Pandémie grippale A/H1N1: quelle stratégie mondiale de vaccination ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/05/2009, 13h24