Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 50 sur 50

Homeopatie, marche, marche pas ?



  1. #31
    vilveq

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?


    ------

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    + 1 (médicalisation systématique que je n'aurais peut être pas critiqué au moyen âge mais que je pointe du doigt dans notre société actuelle).
    T'es plus tout jeune en fait !

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    Mahault

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    J'aimerais rajouter un point sur le fait que les traitements Homéopathiques soient remboursé par la collectivité.

    D'une part les politiques ne voudront jamais retirer ce droit à ce type de "médicament", car le déremboursement = 3000 chômeurs de plus et des milliards d'euros de perte à l'exportation. C'est aussi décrédibilisé l'industrie Pharma française, qui est une des industrie qui résiste le mieux à la crise économique. C'est en quelque sorte se tiré une balle dans le pieds pour celui ou celle qui désire être réélu.

    Et pourtant, dans les circonstances actuelles (médiator) on devrait pouvoir entendre autre chose que l'homéopathie même si elle ne guérie pas, n'est pas dangereuse!! Car il existe dans le droit Français une notion qui prend de plus en plus d'importance et notamment dans le droit de la santé. Cette notion, c'est "la perte de chance". Pour faire cours, si un professionnel de santé prescrit ou délivre un produit dont il connait le faible niveau d'efficacité ou si il estime que le niveau d'efficacité est insuffisant par rapport à l'état de santé du patient, il lui fait perdre une chance d'être conseiller et aider de façon normale (=dans la moyenne). J'aimerais de plus rappeler que "la perte de chance" ne fonctionne pas que dans le domaine de la santé mais peut être utilisé dans presque toutes les activité de conseils (finance, expertise...)
    Pour résumé, il est possible de considérer presque toutes les prescription homéopathique comme une perte de chance pour le patient, soit médicalement lorsque l'état de santé est dégradé de façon moyenne ou importante, soit financièrement (au vu de la société) si l'état de santé est dégradé de façon bénin. (bobologie)

    Sur ce!! Si vous voulez devenir responsables ne suivez surtout pas nos politiques.

  4. #33
    myoper

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    Citation Envoyé par Mahault Voir le message
    Car il existe dans le droit Français une notion qui prend de plus en plus d'importance et notamment dans le droit de la santé.
    Juste en passant : c'est le droit aux soins. La santé ne peut être garantie.

    Cette notion, c'est "la perte de chance". Pour faire cours, si un professionnel de santé prescrit ou délivre un produit dont il connait le faible niveau d'efficacité ou si il estime que le niveau d'efficacité est insuffisant par rapport à l'état de santé du patient, il lui fait perdre une chance d'être conseiller et aider de façon normale (=dans la moyenne).

    Pour résumé, il est possible de considérer presque toutes les prescription homéopathique comme une perte de chance pour le patient, soit médicalement lorsque l'état de santé est dégradé de façon moyenne ou importante, soit financièrement (au vu de la société) si l'état de santé est dégradé de façon bénin. (bobologie)
    Oui mais aussi et surtout par rapport aux bénéfices et risques des autres thérapeutiques envisageables dans son cas, ce qui change la conclusion.

  5. #34
    Divos

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    Est-ce qu'il y a une différence entre l'homéopathie et les pyramides ? Les deux vendent du rêve et pourtant le premier est permis alors que le second est criminel...

  6. #35
    mh34

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    Désolée, je ne comprends pas très bien de quoi il s'agit, là, avec vos pyramides...

  7. #36
    mh34

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    En y réfléchissant ; vos pyramides, s'agit-il de cela? http://fr.wikipedia.org/wiki/Cha%C3%AEne_de_Ponzi
    Si c'est le cas, je trouve la comparaison un peu capillotractée...

  8. Publicité
  9. #37
    ventilopomme

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    Citation Envoyé par Sifo-Dyas Voir le message
    Concernant le fait que si l'homéopathie ne soigne pas, au moins elle n'est pas dangereuse et un enfant qui prend des granules est un enfant qui ne prend pas un produit potentiellement toxique, j'ai un autre avis.
    et moi j'ai un autre avis aussi il vaut mieux prendre de l'homéopathie ou de la phytothérapie (bien sur cela dépend des affections )
    plutot que des medicaments modernes qui tout en soignant vont te demolir ailleurs l'organisme ce qui entrainera par ailleurs d'autres traitements .
    Si tout le monde etait bien portant , les labos feraient faillite
    exclu à jamais du présent

  10. #38
    myoper

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    Citation Envoyé par ventilopomme Voir le message
    Concernant le fait que si l'homéopathie ne soigne pas, au moins elle n'est pas dangereuse et un enfant qui prend des granules est un enfant qui ne prend pas un produit potentiellement toxique, j'ai un autre avis.
    et moi j'ai un autre avis aussi il vaut mieux prendre de l'homéopathie ou de la phytothérapie (bien sur cela dépend des affections )
    plutot que des medicaments modernes qui tout en soignant vont te demolir ailleurs l'organisme ce qui entrainera par ailleurs d'autres traitements .
    La phytothérapie comporte des molécules actives et vont donc "demolir ailleurs l'organisme ce qui entrainera par ailleurs d'autres traitements" autant qu'un "médicament moderne".

    La seule différence, c'est que les "médicaments modernes" sont testés et évalués contrairement à la plupart des produits phytothérapeutiques qui comportent souvent beaucoup de molécules actives (ne sont pas isolées ni épurés) et dont la composition peut varier suivant la présentation, la préparation, le stockage (etc ...) et dont on ne connait alors pas réellement (voire pas du tout) ni les bénéfices ni les risques.
    La méconnaissance des risques ne signifie pas qu'il n'y en ait pas (en fait, la phyto est l’ancêtre de la pharmacologie moderne : c'est un recul de plusieurs siècles).

    Un petit rappel sans préjuger des doses possibles suivant l'individu ou l'affection visée :
    http://www.medix.free.fr/sim/plante-medicinale.php
    http://www.pharmanatur.com/Intoxicat...20toxiques.htm

  11. #39
    Sifo-Dyas

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    Pareil.

    Confondre (volontairement ?) phytothérapie et homéopathie, c'est costaud ! On a d'un côté des produits faciles d'accès (d'où leur succès historique, bien avant l'invention du premier médicament synthétisé) contenant des molécules ayant des effets recherchés, mais en contenant d'autres aux effets non recherchés, et de l'autre des produits qu'il faut fabriquer, qui ne contiennent la plupart du temps rien que du sucre, dont aucune étude sérieuse n'a jamais validé les effets.

    La phytothérapie est assimilable à une médecine qui comporte des risques d'effets secondaires pas toujours étudiés, avec un dosage en molécules actives imprécis, inhérent à la nature même des plantes (d'où la prudence à adopter quant à son utilisation), l'homéopathie non, et le fait que la France soit le seul ou un des seuls pays à autoriser la vente de préparations homéopathique en pharmacie n'y change rien. Si ventilopomme ne part pas sur cette base simple, j'ai peur qu'on tourne en rond (comme un ventilo) et que le brassage de l'air soit la seule base de la discution.

    La confusion vient peut-être de l'emploi de plantes dans les préparations homéopathiques, mais dans ce cas comme dans les autres, la plante dont le nom est inscrit sur le tube n'est souvent pas présente dans le produit. C'est préférable quand on voit que "Aconitum napellus" est proposé dans plusieurs cas ! Fort heureusement, c'est en dilution 9 ch (c'est pareil pour Belladonna), c'est-à-dire qu'avec 0,05 gramme de la plante on fabrique 1 000 000 000 000 000 000 granules. Ces 50 mg peuvent donc "traiter" 1 milliard d'humains à raison d'1 milliard de granules chacun (soit une masse de 50 tonnes, deux semi-remorques pleins de granules), il n'y a pas de risque de surdosage !

    Désolé d'en revenir souvent aux dilutions et à l'explicitation des nombres cités (ici 0,05 gramme de produit pour 1 ou 2 milliards de semi-remorques pleins de granules), mais c'est la clef pour faire comprendre aux non scientifiques fâchés avec les puissances de 10 que l'homéopathie, c'est du bidon, ou plutôt du semi-remorque.
    Dernière modification par Sifo-Dyas ; 03/06/2011 à 13h10.
    Cordialement. Sifo-Dyas

  12. #40
    myoper

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    Citation Envoyé par Sifo-Dyas Voir le message
    Désolé d'en revenir souvent aux dilutions et à l'explicitation des nombres cités (ici 0,05 gramme de produit pour 1 ou 2 milliards de semi-remorques pleins de granules), mais c'est la clef pour faire comprendre aux non scientifiques fâchés avec les puissances de 10 que l'homéopathie, c'est du bidon, ou plutôt du semi-remorque.
    n prend le produit, n le jette à la mer et n attend un peu (beaucoup, en fait, mais depuis le temps que ces produits circulent sur la planète, n'importe quel verre d'eau fait office den'importe quel traitement homéo (a partir de 10 ou 12 CH (?), je vous laisse faire le calcul).

  13. #41
    ventilopomme

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    mais la mémoire a de l'eau ou l'inverse
    exclu à jamais du présent

  14. #42
    vilveq

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    n prend le produit, n le jette à la mer et n attend un peu (beaucoup, en fait, mais depuis le temps que ces produits circulent sur la planète, n'importe quel verre d'eau fait office den'importe quel traitement homéo (a partir de 10 ou 12 CH (?), je vous laisse faire le calcul).
    L'eau n'aura peut être pas été sécouée dans le bon sens

  15. Publicité
  16. #43
    ventilopomme

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    Citation Envoyé par vilveq Voir le message
    L'eau n'aura peut être pas été sécouée dans le bon sens
    atteution l'eau a de la mémoire
    fais attention quand tu vas prendre ton bain
    on m'informe que l'eau du robinet contient des traces de médicaments chouette j'ai de l'eau homéopathique gratuite !!!
    exclu à jamais du présent

  17. #44
    myoper

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    De l'eauméaupathie ...

  18. #45
    ventilopomme

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    De l'eauméaupathie ...
    Donc moralité on ne doit plus utiliser les toilettes ...
    exclu à jamais du présent

  19. #46
    Divos

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    Bonjours

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    En y réfléchissant ; vos pyramides, s'agit-il de cela? http://fr.wikipedia.org/wiki/Cha%C3%AEne_de_Ponzi
    Tu as trouvé

    Si c'est le cas, je trouve la comparaison un peu capillotractée...
    En toute sincérité je trouve pas, les intentions des gens qui en font la promotion sont semblables et les résultats finaux sont étrangement similaires ( personne est blessée , mais tout le monde c'est fait floué).

  20. #47
    myoper

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    Citation Envoyé par Divos Voir le message
    ( personne est blessée ...).
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Primum_non_nocere
    Alors tout le monde n'est pas floué ...

  21. #48
    Lighter

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    Bonjour,
    Je suis engagé dans un vif débat sur l'homéopathie sur un autre forum (non-scientifique celui-là...). Mon interlocuteur me dit que si le même niveau de preuve était demandé aux pilules homéopathiques qu'aux médicaments classiques, seuls 11% des médicaments passeraient les tests. Sceptique, je lui ai demandé une source et j'ai reçu ceci: http://clinicalevidence.bmj.com/cewe.../knowledge.jsp (site du British Medical Journal). Qu'en pensez-vous?
    Merci!

  22. Publicité
  23. #49
    Mahault

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    Plusieurs commentaires à faire selon moi.

    En premier la source. Certes elle paraît d'un bon niveau scientifique étant donné le site qui héberge cette page. Mais le fait que ce Clinical evidence soit une sorte d'association ou regroupement de personne qui sont plus ou moins bien identité (des experts selon eux) me fait toujours hésiter avant d'y donner réel confiance.

    Ensuite le contenu de la page.
    Je n'arrive pas bien à définir le scope des conditions cliniques examiné (of important clinical conditions), mais tout laisse à penser que c'est la pratique médicale occidentale qui est évaluée (providing busy clinicians with access to the very latest and most relevant medical knowledge for treatment decisions) et par conséquent je ne suis pas certain que l'homéopathie rentre dans leur scope (ainsi que d'autre médecine alternative).
    Donc pour ton débat cet article ne sert à rien, en tout cas pas tout seul. Il n'apporte pas la preuve que les données chiffrées correspondent à l'homéopathie.

    En dernier j'aimerais rebondir sur ta phrase "Mon interlocuteur me dit que si le même niveau de preuve était demandé aux pilules homéopathiques qu'aux médicaments classiques, seuls 11% des médicaments passeraient les tests"
    Si on demandait à l'homéopathie d'apporter le niveau de preuve des médicaments classiques (chimique ou biologique produit de façon industriel je suppose), on ne pourrait tout simplement pas savoir combien de médicament homéopathique pourrait garder son AMM.
    Mais en toute vraisemblance si on se base uniquement sur des résultats d'efficacités et de risque, en effet il n'est pas interdit qu'un certain nombre obtiendrait l'AMM (je ne donne pas de chiffre car c'est encore une fois inestimable).
    Mais ce qu'il ne faut pas oublier, c'est qu'un médicament n'est pas évaluer que sur ce critère. Notamment, actuellement (ce n'était pas le cas il y a 10-15ans) si il est impossible d'établir théoriquement sur quelques données physiologiques ou pharmacocinétiques un potentiel mécanisme d'action, l'évaluation est simplement bloquée. On ne va même pas au stade de l'évaluation Benef/Risque.
    Par conséquent, et ce n'est que mon avis, dans l'état actuel des chose, en france et en europe, aucun médicament homéopathique ne pourrait avoir une AMM si ils devaient respecter les conditions de validation des médicaments chimiques ou biologiques.

  24. #50
    jiherve

    Re : Homeopatie, marche, marche pas ?

    Bonsoir,
    il n'y a pas vraiment d'AMM pour les médicaments homéopathiques qui bénéficient d'un régime dérogatoire!
    On ne peut donc perdre ce que l'on a pas.
    http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article671
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. [Maple] Marche au hasard/ Marche de l'ivrogne.
    Par IexGIfate. dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/05/2010, 14h15
  2. [Thermique] Chauffe eau marche que sur marche forcée
    Par rosette28 dans le forum Dépannage
    Réponses: 15
    Dernier message: 21/07/2009, 15h45
  3. Windows7 : quoi qui marche, quoi qui marche pas?
    Par archeos dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 11
    Dernier message: 18/01/2009, 16h04
  4. tv qui marche pas et qui marche!!
    Par bobluc dans le forum Dépannage
    Réponses: 12
    Dernier message: 19/09/2006, 18h12
  5. Réponses: 5
    Dernier message: 11/08/2006, 21h29