Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Comment décrire au mieux une douleur?



  1. #1
    Runjulia

    Comment décrire au mieux une douleur?

    Bonjour,

    j'ignore si c'est le bon endroit pour poser cette question, peut-être est-ce mieux en neuro-psy?

    Comment faire comprendre une douleur (physique) à son médecin généraliste, un spécialiste ou au kiné ? Y-a-t'il une sorte de langage universel que le médecin ou le paramédic peut comprendre ?

    Je sais qu'il existe un système pour les enfants (relativement récent malgré tout, à tout casser un bon 25 ans) existe-t-il une échelle pareille (p.ex, couleur, chiffres, etc) pour les adultes ? Il est parfois très difficile de décrire une ou des douleurs...

    Donc où en est-on, nous ne sommes pas égaux devant la douleur...et pourquoi une telle différence: ceux qui ont plus mal, on les traitera de tous les noms, ceux qui ont moins mal on les traitera de courageux, de personne extraordinaire ou ayant accompli un exploit "psychologique", et ceux qui disent souffrir, sont traités comme des nuls ne sachant pas surmonter le "phénomène"...ne sachant pas se sublimer ou, même d' hypocondriaques, menteurs, hypocrites, chochotes et j'en passe quelques unes des meilleures (surtout pour le sexe masculin ! ) Il s'agit plus, en parlant des douleurs, d'une échelle de valeurs "sociales" que d'autre chose !?

    Qu'en pensez-vous? Y a-t-il aujourd'hui plus qu'hier une réelle prise en compte, une mesure, un discernement? Ou bien est-on toujours dans le judéo-musulano-christianisme: l'"homme" résistera la "femme doit souffrir"....

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    mh34

    Re : Comment décrire au mieux une douleur?

    Les médecins sont formés à poser les questions qui leur permettent de caractériser les douleurs, parce qu'elles n'ont pas toutes la même "'tonalité" : une douleur viscérale, par exemple, sera décrite plus souvent comme un spasme, une sensation de torsion, une douleur de sciatique ( et de façon générale provenant de l'irritation d'un nerf) comme des décharges électriques, etc... C'est même comme ça, en demandant de décrire précisément la douleur, sa localisation, son irradiation, sa fréquence, ses moments d'apparition ou facteurs déclenchants, qu'on fait un premier débrouillage diagnostique.
    C'est un temps capital de l'interrogatoire, c'est pour ça que je m'étonne que vous posiez cette question.
    Oui il existe des échelles, la plus utilisée est celle qui va de 1 à 10, elle est très simple ; on vous demande de vous représenter par le chiffre 10 la plus forte douleur que vous imaginez, et de placer ensuite celle que vous éprouvez sur l'échelle. Ca donne une bonne idée non de l'intensité propre de la douleur, ce dont on n'a que faire, mais du ressenti douloureux du patient. Et c'est celui-là qui est important, et qui sera pris en compte.
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  4. #3
    Runjulia

    Re : Comment décrire au mieux une douleur?

    Merci MH,

    je suis simplement de mauvaise foi ni objective ni raisonnable ni ...
    La douleur me stresse; me rend sourde, incapable de comprendre une phrase, d'objectiver, de quoi que ce soit en fait. Mon généraliste: faut prendre les médocs. Le spécialiste: cela passera. La kiné: faut passer par là...
    Et moi qui suis comme un YOPLAIT ! Bête comme un Yop !

  5. #4
    mh34

    Re : Comment décrire au mieux une douleur?

    je suis simplement de mauvaise foi ni objective ni raisonnable ni ...

    Quelque part, on est tous un peu comme ça ; il y a peu de gens qui ne réagissent pas, d'une façon ou d'une autre, à la douleur, et heureusement ; c'est fait pour ça. C'est un signal d'alerte, qu'il faut écouter : il vaut mieux en fait s'alerter pour rien que faire la "sourde oreille". Et chacun réagit à sa façon, il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon. Une fois qu'on a compris ça...ça va déjà mieux.
    Amicalement.
    marie-helene
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  6. #5
    Mheta

    Re : Comment décrire au mieux une douleur?

    Il existe bien des echelle qui objective la douleur( echelle visuelle analogique) mais elles sont principalement utilisé pour caractérisé l'efficacité d'un antalgique. LE mieux reste la description oral et personel de ce que l'on ressent. ET chaque douleur est interprété en fonction des signes associé, det de la personne que l'on a en face. On ne reagit pas de la méme maniére dans une algie vasculaire de la face et dans une nevralgie facial par exemple, alors que la douleur et localisé au méme endroit ( a peu prés).

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Runjulia

    Re : Comment décrire au mieux une douleur?

    Bonsoir mheta,

    oui je comprends. Normaliser la douleur, c'est à dire donner des valeurs et des signes quantifiables, cela aide le patient. Quand tu souffres: la surdité t'emporte dans un voyage de tensions et c'est un cercle vieux. Je dis et je le répète: ceux qui résistent seront mieux vus que moi qui souffre qui ai du mal à exprimer, pas grave aux yeux de, mais ...
    Je pose le problème: fait-on assez attention, soi-même ? utilise t-on en médecine généraliste (celle en qui on a confiance) le protocole des douleurs effectives (je doute) ?Oui Marie-hélène, bien sur mais est-ce dans la réalité dans une consultation comme cela...eh bien non.Je ne peux être objective dans cette discuss,

  9. Publicité
  10. #7
    myoper

    Re : Comment décrire au mieux une douleur?

    Citation Envoyé par Runjulia Voir le message
    Mon généraliste: faut prendre les médocs. Le spécialiste: cela passera. La kiné: faut passer par là...
    Et moi ...
    Ils sont gentils mais c'est au patient de dire ce qu'il entend supporter.
    Une fois que la douleur a été utilisé "cliniquement", le patient va préciser s'il demande que cette douleur doit être calmée, un peu ,beaucoup ou pas du tout et ce qu'il accepte de faire pour ça. Ces deux prises de positions s'éclairent l'une l'autre (par exemple, un patient qui veut absolument être calmé mais est idéologiquement contre le fait de prendre des comprimés).

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Comment isoler au mieux un vide sanitaire ventilé et une dalle de veranda?
    Par sachem dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/10/2010, 13h05
  2. [Biochimie] Comment décrire une séquence d'ADN?
    Par manousteph dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 16/02/2010, 21h51
  3. comment décrire des mélanges et dilutions ?
    Par adrienlucca dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/04/2009, 14h12
  4. comment décrire des mélanges et dilutions ?
    Par adrienlucca dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/04/2009, 18h52
  5. Comment utiliser au mieux une batterie lithium-ion
    Par jemdem dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/08/2008, 10h33