Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Problème Immunitaire?/Froid




  1. #1
    Karinaa

    Problème Immunitaire?/Froid

    Bonjour.

    Depuis aussi loin que remonte mon enfance, durant l'hiver, je contracte souvent un rhume ou/et un mal de gorge. Je m'explique : je sais que le froid n'est pas directement responsable quand on tombe malade. Qu'en réalité, il s'agit des virus et que, durant l'hiver, on s’emmitoufle généralement plus, on ouvre moins les fenêtres etc...ce qui favorise la prolifération des virus (eux qui adorent les coins chauds et humides.)
    Seulement voilà, pour ma part, je ressens souvent un besoin de sortir, que ce soit l'hiver ou l'été. Hier, j'ai couru le soir avec une amie. Il faisait froid mais je n'avais 'pas froid'. Pourtant, à la fin de la course, j'étais déjà en train d’éternuer. En ouvrant la porte de chez moi, c'était fini, j'avais déjà le nez rouge et j'ai passé toute la soirée à me moucher.
    Aussi, quand je sors de la douche avec les cheveux mouillés, il me suffit d'avoir oublié de fermer la fenêtre pour, le lendemain, avoir mal à la gorge, ou éternuer.
    Quand je me couvre très bien, ou que je ferme toutes les fenêtres chez moi, généralement ça se passe plutôt bien. D'ailleurs en été, c'est vraiment très rare que je tombe malade comme ça (en dehors des maladies plus sérieuses telles que angine blanche, gastro etc..) Maintenant j'ai appris à me couvrir mais voilà, il arrive que je sois sous le froid, parfois, et dans ce cas j'ai une chance sur deux de me chopper un rhume/mal de gorge.
    Je suis allée voir un médecin...un médecin qui en a conclu que j'étais sûrement 'fragile' et que, même si je ne ressentais pas le froid, mon corps devait tout de même avoir froid => résultat : baisse d'immunité, ce qui me rend plus favorable à choper les microbes ? J'ai fait une sérologie, mais rien. Selon eux, mon système immunitaire est normal.
    Comble du comble, je mange bien, varié, vitamines et compagnie. Ce qui est embêtant, c'est que dés que je manque de vigilance, que j'oublie de bien m’emmitoufler, c'est reparti pour un tour. Même si ça reste anodin en comparaison d'autres situations, à la longue je dois avouer que ça me fatigue..
    Serais-je effectivement plus fragile que d'autres ? Est-ce que je vais devoir vivre avec la "crainte du froid" ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Obamot

    Re : Problème Immunitaire?/Froid

    Citation Envoyé par Karinaa Voir le message
    Je suis allée voir un médecin...un médecin qui en a conclu que j'étais sûrement 'fragile' et que, même si je ne ressentais pas le froid, mon corps devait tout de même avoir froid => résultat : baisse d'immunité, ce qui me rend plus favorable à choper les microbes ?[...]
    Qu'en réalité, il s'agit des virus
    Je ne sais pas comment vous interprétez ce que vous a dit votre médecin, ni quel médecin vous avez, mais il y a quelques confusions ici. Un virus n'est pas «vivant» ce n'est donc pas un microbe... Et par ailleurs la chaleur et les UV désactivent le virus de la grippe commune... (et bien d'autres)

    Donc comme je suis un peu dans la prévention, on va essayer de trier un peu...:

    Citation Envoyé par Karinaa Voir le message
    Ce qui est embêtant, c'est que dés que je manque de vigilance, que j'oublie de bien m’emmitoufler, c'est reparti pour un tour. Même si ça reste anodin en comparaison d'autres situations, à la longue je dois avouer que ça me fatigue..
    Serais-je effectivement plus fragile que d'autres ?
    Tout d'abord, et ce n'est pas seulement valable pour la grippe ou les coups de froid mais pour tout ce qui concerne notre résistance à ce qu'on appelle maladie, CHAQUE SUJET EST DIFFÉRENT, de part plusieurs facteurs (à titre exemplatif, dans le désordre et sans qu'il faille immédiatement établir des liens de cause à effet sans diagnostique préalable):
    — les facteurs génétiques;
    — la réponse immunitaire;
    — la résistance au stress;
    — le psychisme;
    — le mode de vie;
    — le métabolisme (je veux dire la façon dont on métabolise)
    etc.

    A titre personnel, pendant près de 45 ans, j'étais comme vous, j'ai fait appel à tant de médecins (ce qui fut un long calvaire), pour enfin trouver quelques réponses avec les avancées de la médecine, mais en allant frapper aux bonnes portes (ce que j'ai eu la chance de faire, ou tout au moins que ça corresponde à MON métabolisme). Donc, comme ils semble que ça corresponde à votre expérience, ça pourrait avoir des chances de marcher.


    Citation Envoyé par Karinaa Voir le message
    Depuis aussi loin que remonte mon enfance, durant l'hiver, je contracte souvent un rhume ou/et un mal de gorge [...]

    Seulement voilà, pour ma part, je ressens souvent un besoin de sortir, que ce soit l'hiver ou l'été. Hier, j'ai couru le soir avec une amie. Il faisait froid mais je n'avais 'pas froid'. Pourtant, à la fin de la course, j'étais déjà en train d’éternuer. En ouvrant la porte de chez moi, c'était fini, j'avais déjà le nez rouge et j'ai passé toute la soirée à me moucher.
    Aussi, quand je sors de la douche avec les cheveux mouillés, il me suffit d'avoir oublié de fermer la fenêtre pour, le lendemain, avoir mal à la gorge, ou éternuer [...]

    il arrive que je sois sous le froid, parfois, et dans ce cas j'ai une chance sur deux de me chopper un rhume/mal de gorge.
    [...]
    Voilà le point central (du moins c'est ce que j'ai obsevé et ce que des médecins de la médecine du stress m'ont rapporté). Notre corps subit constamment différents type de stress (qui peuvent avoir des effets favorables ou indésirables selon le psychisme et quantités de facteurs exogènes et endogènes...). Par ailleurs notre organisme à des mécanismes d'effet mémoire.

    Le froid (et le chaud) sont des types de stress pour l'organsime (qui peuvent même être mortels selon la température, et la rapidité avec lequel ils nous frappent et aussi leur durée mais aussi quelques prédispositions.) Pour le froid ça peut être l'hypothermie (etc) donc ça ne doit pas être pris à la légère, puisque stress contre lequel il ne peut guère lutter, puisqu'il s'agit de quelque chose d'exogène. Notre corps, lorsqu'il est en contact avec du froid nous envoie alors des messages pour nous dire qu'il faut l'écouter et rétablir à sa place, ce qu'il n'est plus capable de compenser. Nous avons donc:
    — des frissons et tremblements;
    —*nous éternuons;
    — nous avons l'extrémité des membres qui se refroidissent, pour maintenir les organes vitaux à température constante.
    etc

    Donc, trois fois oui, il ne faut pas stresser le corps avec le froid, lorsqu'on y est sensibles. Depuis que je fais ça, je ne suis quasiment plus jamais malade (plus une seule grippe depuis 12 ans)

    Ainsi le fait que vous preniez froid les cheveux mouillés, n'est pas étonnant, du fait que c'est par la tête qu'on perd le plus vite la température du corps. C'est pourquoi un chapeau est tellement important par temps froid! Mais on peut tout aussi bien prendre froid par 27 degrés C, en plein été en marchant sur un sol froid de faience ou de marbre (apparement ça dépend de la zone du corps et du différentiel de température...)

    Citation Envoyé par Karinaa Voir le message
    Je m'explique : je sais que le froid n'est pas directement responsable quand on tombe malade
    . Je suis convaincu qu'il peut y avoir de avis/expériences différentes, mais définitivement, j'estimerais qu'il y a un lien direct! Certes, on peut s'aguerrir au froid, mais si on abuse, le corps s'en souvient et vous rappelle à son bon souvenir, et ça peut mettre parfois des années à se rétablir.

    Citation Envoyé par Karinaa Voir le message
    durant l'hiver, on s’emmitoufle généralement plus, on ouvre moins les fenêtres etc...ce qui favorise la prolifération des virus (eux qui adorent les coins chauds et humides.) [...]

    Est-ce que je vais devoir vivre avec la "crainte du froid" ?
    Il vaut mieux dire «apprivoiser» que craindree, car ça ne fait qu'aggraver le stress!
    Mais non, les virus ne s'activent guère que lorsque l'on prend froid. (là aussi, je serais heureux d'entendre d'autres avis/étudeds documentées, si il y en a! Je me rappelle du cas célèbre de ce capitaine infecté durant la grippe espagnol et qui s'était isolé de sa troupe pour ne pas la contaminé => il s'était emmitouflé dehors sous une tonne de couverture au soleil et au grand air, il en avait réchappé alors que toute sa troupe était mort, idem dans les sanatoriums, les gens survivaient lorsqu'on les mettaient dans de telles conditions sur les terrasses...)

    Citation Envoyé par Karinaa Voir le message
    Quand je me couvre très bien, ou que je ferme toutes les fenêtres chez moi, généralement ça se passe plutôt bien. D'ailleurs en été, c'est vraiment très rare que je tombe malade comme ça (en dehors des maladies plus sérieuses telles que angine blanche, gastro etc..) Maintenant j'ai appris à me couvrir [...]
    Vous le constatez vous-même, c'est donc que c'est la chose à faire, non?

    Citation Envoyé par Karinaa Voir le message
    J'ai fait une sérologie, mais rien. Selon eux, mon système immunitaire est normal.
    Comble du comble, je mange bien, varié, vitamines et compagnie.
    Même si c'est éventuellement connexe, c'est un autre sujet. Mais je pense que vous êtes sur la bonne voie.
    Dernière modification par Obamot ; 01/02/2013 à 15h34.

  4. #3
    jfba

    Re : Problème Immunitaire?/Froid

    Bonjour,
    Juste pour rapprocher mon cas de celui de Karina. Et témoigner.

    Sujet à des rhumes à répétitions durant toute ma vie (j'ai 65a) , j'ai fini par les relier à mon exposition au froid.
    Pas forcément un froid extrême, un simple courant d'air peut suffire.

    J'avais lu dans une revue de la Mgen que les virus (?) se stockaient notamment dans l'arrière gorge et restaient inactifs (ou presque) tant que la température de la gorge était suffisante. Par contre, par le fait de la respiration d'un air plus frais, la temperature de leur "logement" peut baisser (2-3° suffisent) et leur prolifération est lancée ; il devient alors très difficile de l'arrêter. Le rhume n'est pas loin.

    Voyageant beaucoup sous les tropiques, j'ai noté que les rhumes m'agressaient moins (plusieur mois sans rhume), voire disparessaient dès mon arrivée sur un tarmac surchauffé ; mais l'exposition aux climatisations pouvait rapidement les redéclencher.

    Je n'ai pas à ce jour trouvé de parade réelle : les oligo éléments de cuivre ont semblé réduire le risque ; couvrir la gorge, la tête... etc.

    J'aimerais bien trouver le moyen de nettoyer cette arrière gorge (sans amygdale depuis ma toute petite enfance) que je soupçonne être le siège principal de mes agresseurs (une petite irritation est le signe avant coureur du rhume).

    Merci.


  5. #4
    myoper

    Re : Problème Immunitaire?/Froid

    Bonjour et bienvenue.

    Citation Envoyé par jfba Voir le message
    J'avais lu dans une revue de la Mgen que les virus (?) se stockaient notamment dans l'arrière gorge et restaient inactifs (ou presque) tant que la température de la gorge était suffisante. Par contre, par le fait de la respiration d'un air plus frais, la temperature de leur "logement" peut baisser (2-3° suffisent) et leur prolifération est lancée ; il devient alors très difficile de l'arrêter. Le rhume n'est pas loin.
    Oui, c'est une bonne façon de présenter les choses, il y a une modification des barrières immunitaires (en générales muqueuses) qui permettent à des agents infectieux se trouvant la de la passer.
    Ensuite, suivant l'état du reste des défenses (qualité, quantité, ainsi que le fait "d'avoir en mémoire un profil" permettant une défense secondaire immédiate - par exemple, des anticorps spécifiques) font que cette infestation se transformera ou pas en infection et donc que les signes dureront de quelques dizaines de minutes à quelques jours.
    Si en plus cette infection induit des changements qui permettent à d'autres agents infectieux de coloniser le coin ...

    Citation Envoyé par jfba Voir le message
    J'aimerais bien trouver le moyen de nettoyer cette arrière gorge (sans amygdale depuis ma toute petite enfance) que je soupçonne être le siège principal de mes agresseurs (une petite irritation est le signe avant coureur du rhume).
    Oui, si ce n'est un agent transmis dans le moment de "fragilité" - quand il lui est possible de passer cette première barrière -, c'est qu'il est déjà présent.
    Le problème étant qu'une fois nettoyée, la colonisation reprendra immédiatement derrière.
    Il y a la piste des probiotiques, les protections physiques (masques) et l'acclimatation plus progressive de l'organisme au changements de conditions, outre, comme proposée, la désinfection momentanée de ces foyers et une hygiène de vie globale "améliorée" (dans la mesure du possible si ce n'est déjà fait) .


    Je profite pour laisser la définition de microbe ici:
    http://www.mediadico.com/dictionnair...nition/microbe
    http://www.baccide.fr/les_microbes.html
    http://dictionnaire.reverso.net/fran...nition/microbe
    maintenant, de savoir s'ils sont vivants, ça se discute encore suivant la définition donnée à "vivant".

  6. #5
    noir_ecaille

    Re : Problème Immunitaire?/Froid

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    maintenant, de savoir s'ils [les virus] sont vivants, ça se discute encore suivant la définition donnée à "vivant".
    Cette discussion est particulièrement sensible depuis la découverte des virus géants et des virophages d'ailleurs



    J'apporte ma pierre à l'édifice.

    De famille, on supporte tellement mieux la chaleur que le froid Probablement une histoire de terrain familial et/ou d'éducation.

    J'ai aussi une bête remarque : ma température de repos à 36,6 °C n'est peut-être pas étrangère à ma sensibilité au froid ou ma meilleure résistance à la chaleur. On peut aussi associer ma silhouette athlétique -- donc favorable aux déperditions caloriques.

    J'ai parfois un comportement d'ectotherme quand je suis malade : hyperventilation en cherchant à refroidir le plus de surface bucco-rhino-pharyngée, bains tièdes-froids , compresses fraîches/froides, trempages de tête sous l'eau froide, nudité... Tout est bon pour faire baisser ma fièvre. C'est instinctif chez moi car déjà petite je recherchais le froid des vitres ou du métal en plus d'ouvrir mon manteau même en hiver quand j'avais de la fièvre (tout en gardant la gorge, les mains et les pieds couverts). Il est d'ailleurs difficile de me trouver une vraie fièvre de cheval car j'oublie trop souvent d'attendre la venue du médecin avant de prendre des douches froides ou simplement refroidir la température de la pièce à 12°C ou moins. J'ai beau limite grelotter, je déteste transpirer quand je me sens mal ^^;

    À noter que 25 °C est la température idéale pour moi -- en-dessous j'ai du mal à tomber le pull. Il ne m'est pas non plus difficile d'effectuer des footings même par 30°C ou 35°C (quand je peine à démarrer par 0 ou 5 °C). Au-dessus, j'ai des tendances à la somnolence et je me meus à un rythme plus nonchalant.

    Bien sûr, je tombe plus facilement malade quand il fait froid que quand il fait chaud.


    Ah, le corps et ses facéties
    Dernière modification par noir_ecaille ; 15/03/2013 à 20h54.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    myoper

    Re : Problème Immunitaire?/Froid

    Je n'ai pas les chiffres précis sous les yeux mais il me semble qu'il y a eu autant de malades de la grippe (pour éviter l'éventuel tropisme d'un virus particulier pour la chaleur) dans les deux hémisphères (à niveau socio-économique équivalent).
    Mais il me semble en effet que chacun à ses préférences fondées sur la connaissance empirique des réactions de son corps et de son passé...

Discussions similaires

  1. [Blanc] Probleme frigo samsung à froid ventilé trop froid
    Par vinc73 dans le forum Dépannage
    Réponses: 11
    Dernier message: 23/11/2008, 21h48
  2. [Blanc] probleme de froid
    Par dyloki dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/08/2008, 23h13
  3. [Blanc] Probleme de froid
    Par Philippe58 dans le forum Dépannage
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/08/2008, 05h40
  4. probleme de froid
    Par 3315 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/08/2006, 11h18
  5. probleme de froid
    Par miljac dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/02/2005, 17h15