Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Poils sous les bras



  1. #1
    Florette

    Poils sous les bras

    Bonsoir,
    Je me suis posé une question un peu bête mais bon: à quoi servent les poils sous les bras? Protègent-ils de quelque chose? Ont ils un rôle à jouer?
    Merci!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Np81

    Re : Poils sous les bras

    C'est pas une question bête.
    Je n'ai pas la réponse mais je fais l'hypothèse suivante en attendant que quelqu'un ait une autre idée : ces poils sont là parce qu'ils ne servent à rien et ne gènent absolument pas. Contrairement aux poils qui recouvraient l'ensemble du corps de nos ancêtres et qui au fur et à mesure de l'évolution de l'homme sont devenus des attributs un peu "pesants" (milieu idéal pour divers parasites, etc) et peu appréciés par les partenaires sexuels donc contre-sélectionnés.

  4. #3
    smelly

    Re : Poils sous les bras

    En fait il me semble avoir lu une explication disant que les poils sous les bras et au niveau de l'aine avaient simplement un rôle de "roulement à bille"...

  5. #4
    Jean-Luc P

    Re : Poils sous les bras

    Ca retient aussi un peu d'humidité pour la perte de chaleur par transpiration.

    Et il y aurait peut-être (domaine très très controversé) des phéromones (ou équivalent) humaines concentrées par là.
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

  6. #5
    tangoD

    Re : Poils sous les bras

    Citation Envoyé par Np81 Voir le message
    Contrairement aux poils qui recouvraient l'ensemble du corps de nos ancêtres et qui au fur et à mesure de l'évolution de l'homme sont devenus des attributs un peu "pesants" (milieu idéal pour divers parasites, etc) et peu appréciés par les partenaires sexuels donc contre-sélectionnés.
    Vous êtes surs de ça? en fait je fais un TPE sur les poils, pourquoi on les a perdu, donc ça m'intéresserait de savoir vos sources

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    nexus6

    Re : Poils sous les bras

    Citation Envoyé par Jean-Luc P Voir le message
    Et il y aurait peut-être (domaine très très controversé) des phéromones (ou équivalent) humaines concentrées par là.
    Bonjour,
    Pourquoi très très controversée, alors à quoi servent les poils pubiens et périphériques sinon à concentrer nos odeurs corporelles ?
    Et on ne transpire pas du pubis donc ce n'est pas pour nous rafraichir...
    Depuis l'interdiction de fumer dans les boites de nuit, je peux vous affirmer qu'on en apprend beaucoup sur les gens (état hormonal, état émotionnel, taux d'alcoolémie, alimentation,...) en respirant leurs odeurs de transpiration

  9. Publicité
  10. #7
    Mikka

    Re : Poils sous les bras

    attention, odeur et phéromomes ce n'est pas la même chose! les phéromones n'ont pas d'odeur.

  11. #8
    nexus6

    Re : Poils sous les bras

    Bonjour Mikka,
    Je suis d'accord, le mot "odeur" n'est pas approprié, mais ce n'est pas si évident de déterminer une autre terminologie :
    Une odeur est "une molécule chimique volatile perçue par l'organe de l'odorat" (que cette perception soit consciente ou inconsciente ?).
    Une phéromone est une molécule chimique de type hormonal, et sous sa forme volatile elle est perçue par l'odorat (chez les mammifères en tout cas), d'où l'oxymoron qui me vient : odeur inodore .

    Humains, odorat et phéromones :
    http://www.jle.com/en/revues/bio_rec...type=text.html
    Extrait :
    Des tests, faits avec des étudiantes, montrent qu’elles trouvent plus agréables des odeurs provenant de garçons qui différent de leur propre groupe d’histocompatibilité [14]. Cette appréciation est inversée dans le cas de l’utilisation de contraceptifs oraux. Une analyse des allèles HLA fait apparaître un choix préférentiel pour l’odeur issue de sujets possédant des allèles homologues aux allèles paternels et non maternels du sujet testé [15]. Il a également été noté une reconnaissance olfactive des mères pour leur nouveau-né [16].
    La détection n’est pas obligatoirement consciente car les produits fraîchement sécrétés sont inodores et sont le plus souvent ensuite transformés en produits odorants par les micro-organismes présents sur la peau. Cette communication inconsciente peut permettre d’expliquer des comportements d’attrait ou de répulsion contribuant à la communication intersexe [1], avec une plus grande sensibilité chez les femmes en période ovulatoire.
    D'autres sources parlent de "odor cues called pheromones" (CAT/INIST). Et là j'arrête le hors sujet.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [PM87]Boule de poils ?
    Par Seirios dans le forum Physique
    Réponses: 18
    Dernier message: 07/01/2007, 13h59
  2. poils de aisselles
    Par vondom dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 6
    Dernier message: 24/03/2006, 16h08
  3. Les bras invisibles de la galaxie voisine
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/07/2005, 09h38
  4. poils de chats
    Par lisou dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/01/2004, 21h21