Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Interprétation du résultat d'une étude



  1. #1
    Nexus75

    Question Interprétation du résultat d'une étude

    Bonjour tout le monde.

    Une étude vient de paraître à propos d'un nouveau traitement contre l'insuffisance cardiaque, le LCZ696, qui serait, selon les médias, 20% plus efficace que les traitements habituels.

    Ayant pour habitude de me méfier des dires de ses bons vieux médias, je suis allé lire les résultats de cette étude.
    Malheureusement, j'ai beaucoup de mal à interpréter les résultats et c'est pour cela que je poste ce message

    Voici le résumé :
    The trial was stopped early, according to prespecified rules, after a median follow- up of 27 months, because the boundary for an overwhelming benefit with LCZ696 had been crossed. At the time of study closure, the primary outcome had occurred in 914 patients (21.8%) in the LCZ696 group and 1117 patients (26.5%) in the enalapril group (hazard ratio in the LCZ696 group, 0.80; 95% confidence interval [CI], 0.73 to 0.87; P<0.001). A total of 711 patients (17.0%) receiving LCZ696 and 835 patients (19.8%) receiving enalapril died (hazard ratio for death from any cause, 0.84; 95% CI, 0.76 to 0.93; P<0.001); of these patients, 558 (13.3%) and 693 (16.5%), respectively, died from cardiovascular causes (hazard ratio, 0.80; 95% CI, 0.71 to 0.89; P<0.001). As compared with enalapril, LCZ696 also reduced the risk of hospi- talization for heart failure by 21% (P<0.001) and decreased the symptoms and physical limitations of heart failure (P=0.001). The LCZ696 group had higher pro- portions of patients with hypotension and nonserious angioedema but lower pro- portions with renal impairment, hyperkalemia, and cough than the enalapril group.
    Si je comprend bien, il y a eu 17% de mort chez les patients qui on reçut du LCZ696 et 19,8% de mots chez ceux traité par enalapril sur 27 mois dont respectivement 13,3% et 16,5% sont mort par causes cardiovasculaires.
    Donc si je poursuis le raisonnement, en tenant compte des morts toutes causes confondues, on a 2,8% de mieux avec le LCZ696 qu'avec l'enalapril qui est le traitement de référence.

    Ce résultat me parait faible comparé aux titres d'articles du genre
    Insuffisance cardiaque : un traitement 20% plus efficace
    .

    Qu'en pensez-vous ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    myoper

    Re : Interprétation du résultat d'une étude

    Bonsoir aussi.
    Citation Envoyé par Nexus75 Voir le message
    Si je comprend bien, il y a eu 17% de mort chez les patients qui on reçut du LCZ696 et 19,8% de mots chez ceux traité par enalapril sur 27 mois dont respectivement 13,3% et 16,5% sont mort par causes cardiovasculaires.
    Donc si je poursuis le raisonnement, en tenant compte des morts toutes causes confondues, on a 2,8% de mieux avec le LCZ696 qu'avec l'enalapril qui est le traitement de référence.


    Qu'en pensez-vous ?
    Je reprends juste ce passage et ces chiffres (concernant la validité statistique de la citation de l'original cité ici, je pense qu'il va falloir montrer ça dans le forum des maths du supérieur).
    Ceci dit, en ce qui concerne la mortalité cardiovasculaire on à 13.3% et 16.5%. Ce qui fait une diminution de presque 20% (de 16.5%), si je ne m'abuse.
    Mais si je comprends bien le texte, c'est le risque d'hospitalisation qui a été diminué de 21%.
    Mais de toutes façons, ce genre de chiffres doit toujours être rapporté au nombre de cas traités par période pour en sauver un (et si je ne me goure dans ce que j'ai calculé avec ce passage, il faut en traiter environ 31 pendant 27 mois pour en sauver 1 ; ce qui est un bon résultat - sauf s'ils meurent tous à 28 mois).

  4. #3
    minushabens

    Re : Interprétation du résultat d'une étude

    Je n'ai pas lu l'article, mais d'après ce qui est écrit les chercheurs ont défini un "primary outcome" qui n'est pas la mort. Ce doit être un certain état de dégradation de la fonction cardiaque.. à voir. En tout cas, dans le bras traité il y a eu 914 patients qui ont atteint cet état, et dans le bras témoin 1117. Si tu fais le quotient, tu as 914/1117 = 0.82, soit une réduction de 18% dans le bras traité. Le chiffre de 20% vient probablement de ce que la méthode statistique d'analyse tient compte des dates exactes de survenue de l'événement (le "primary outcome") et pas seulement des nombres de patients l'ayant vécu à la fin de l'expérience.

    Si sur les décès le rapport de risque est différent, c'est peut-être parce que l'expérience a été arrêtée relativement tôt, en accord avec le protocole auquel les auteurs font allusion, et qui doit être détaillé dans le reste de l'article. Mais ça peut aussi être parce que le médicament étudié offre une protection moindre sur la mortalité que sur le critère principal de l'étude.
    Dernière modification par minushabens ; 02/09/2014 à 11h16.

  5. #4
    myoper

    Re : Interprétation du résultat d'une étude

    Pour précision: il n'est pas rare que les traitements offrent une protection moindre sur la mortalité que sur un autre critère (ou vis versa) et ce n'est pas si fréquent que la mortalité soit aussi évaluée dans la même étude (ce qui est fréquemment reproché aux initiateurs des études). Sinon, un arrêt anticipé est en général du à un très bon ou très mauvais résultat pour soustraire les patient à des risques de l'un ou l'autre traitement ou pour leur faire bénéficier d'un avantage évident.

  6. #5
    mh34

    Re : Interprétation du résultat d'une étude

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    un arrêt anticipé est en général du à un très bon ou très mauvais résultat pour soustraire les patient à des risques de l'un ou l'autre traitement ou pour leur faire bénéficier d'un avantage évident.
    Ici c'est du fait d'un très bon résultat, apparemment...
    L'article original est ici : http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1409077

    le "primary outcome" était un critère composite regroupant un décès d'origine cardio-vasculaire et une hospitalisation pour insuffisance cardiaque.
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    minushabens

    Re : Interprétation du résultat d'une étude

    Je m'aperçois qu'en calculant le risque relatif par le rapport 914/1117 j'ai supposé implicitement qu'il y avait le même nombre de patients dans les deux bras, ce qui n'est pas forcément vrai. Mais ça doit être à peu près vrai ici puisqu'on trouve à peu près ce qui a été publié. Sinon, s'il y avait N1 patients dans le bras traité et N2 dans le bras témoin, le risque relatif serait (914/N1)/(1117/N2).

  9. Publicité
  10. #7
    myoper

    Re : Interprétation du résultat d'une étude

    Citation Envoyé par minushabens Voir le message
    Je m'aperçois qu'en calculant le risque relatif par le rapport 914/1117 j'ai supposé implicitement qu'il y avait le même nombre de patients dans les deux bras, ce qui n'est pas forcément vrai.
    C'est bon: en reprenant les patients et leurs pourcentages, on obtient un peu moins de 4200 pour le l'IEC nouvelle version et un peu plus de 4200 pour le rénitec.

  11. #8
    myoper

    Re : Interprétation du résultat d'une étude


Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Immunologie] interprétation de résultat
    Par exsodia dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/03/2013, 23h11
  2. Résultat IRM
    Par zorro18 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 38
    Dernier message: 14/06/2012, 11h47
  3. Interpretation d'un resultat imaginaire: module de poisson
    Par membreComplexe12 dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 03/01/2010, 20h48
  4. Monomur VS Iso Extérieure : Résultat d'une étude thermique
    Par conscience dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 66
    Dernier message: 10/03/2009, 09h15
  5. resultat TPE
    Par dark-snake dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/06/2008, 11h08