Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Pépins de pamplemousses ???



  1. #1
    Mickey-l.ange

    Pépins de pamplemousses ???


    ------

    Bonjour,

    Je viens d'entendre parler d'un nouveau truc, l'essence de pépins de pamplemousses.

    Une rapide visite à Google ne montre que des liens conduisant à des sites de médecines dites "naturelles".

    Quartiers choisis :

    http://naturelle.blogspirit.com/arch...iotique-n.html
    Depuis un certain temps, on ne cesse d'entendre des lamentations à propos des nouvelles résistances aux antibiotiques, mais, est-ce bien grave, alors que l'on connaît les dégâts qu'ils génèrent au sein des organismes. Déjà, nous avions élaboré un dossier: "Huile essentielles au secours des antibiotiques" mettant l'accent sur la non accoutumance à leurs puissants effets. Nous étions dans la bonne direction car vient d'apparaître un nouveau "Zorro" de l'infection et de l'inflammation, l'huile de pépins de grapefruit, c'est-à-dire de pamplemousse.
    http://www.alternativesante.fr/pepin...-pamplemousse/
    Le rhume, les infections de la sphère ORL en général, la grippe, les affections bronchiques..
    (...)
    L'étude citée plus haut a ainsi confirmé que l'action de l'EPP s'étend à environ 800 souches de bactéries et virus,
    Un antibiotique permettrait de combattre le virus de la grippe et d'autres virus ?

    Avantage imparable par rapport aux antibiotiques chimiques : l'EPP inhibe les bactéries nocives au niveau intestinal mais ne touche pas les indispensables bifidus et ne diminue que très peu les lacto-bactéries. Globalement, l'ensemble de la flore s'en trouve améliorée.
    (...)
    La meilleure filière qui soit, reste celle du pamplemousse originel, sauvage, à savoir le Citrus paradisi provenant d'Asie.
    Avant de sortir votre porte-monnaie, avant de craquer sur un prix alléchant, vérifiez autant que possible les points suivants :
    • Assurez-vous qu'il s'agit bien de pépins de Citrus paradisi.
    • Privilégiez les extraits ou macérats obtenus sans solvant chimique, sans alcool et de préférence avec de la glycérine végétale, sans pulpe ou péricarpe, sans ajout de bioflavonoïdes ou de vitamine C.
    • Choisissez de préférence la forme liquide, a priori plus pure et plus efficace que les comprimés.
    • Vérifiez qu'il n'y ait aucun additif autre qu'un conservateur inoffensif et surtout pas, évidemment, de chlorure de benzéthonium.
    • Méfiez-vous surtout des importations bon marché, souvent identifiables à leur contenance bizarre (30 ml par exemple) ou à leur goût très amer (l'EPP ne doit être que très légèrement amer voire pas du tout) ou bien des marchands Internet implantés à l'étranger.
    http://alguonat.over-blog.com/articl...100048901.html

    L'extrait de pépins de pamplemousse est la solution à beaucoup de petits désagréments grâce à sa richesse en bioflavonoides (diosmine, hespéridine.), et vitamine C qu'il contient.
    Ces deux antioxydants puissants possèdent entre autres la propriété de prévenir des effets des radicaux libres.
    L'activité antioxydante, est plus élevée après la consommation d'extraits de pépins de pamplemousse.
    Appelé aussi antibiotique naturel, l'extrait de pépins de pamplemousse est à la fois doux et puissant, il est utilisable très simplement par voie orale (usage interne) ou cutanée (usage externe).
    (…)
    Le docteur Léo Galland de New York déclare :
    Cette substance a une particularité unique.
    Quoiqu'elle fasse, elle le fait sans effet secondaire néfaste.
    Elle a le mérite d'être 100 % non toxique
    Etc. etc.
    Que faut-il penser de cela ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    vincent66

    Re : Pépins de pamplemousses ???

    Bonsoir,
    Bien que coutumier des HE c'est la première foi que j'entends parler de ceci...
    "100% non toxique"... Comme d'habitude l'hépato-toxicité est mise de côté...

    En cas d'infection virale bien des bactéries opportunistes colonisent les tissus nécrosés , des antibio sont alors indispensables en complément...
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  4. #3
    myoper

    Re : Pépins de pamplemousses ???

    J'ai jeté un rapide coup d’œil aux liens et c'est encore un produit miracle qui n'a jamais guéri personne.
    Il est confondu (anti) viral et (anti) bactérien ; un petit coup d'anti-oxydant et de radicaux libre et hop, un anti-truc qui magiquement ne provoquerait ni résistance, ni effets secondaires est vendu.
    Préférer directement les passes magiques, moins chères et moins risquées !

  5. #4
    myoper

    Re : Pépins de pamplemousses ???

    Profitez du fil: ces liens pseudo-scientifiques seront bientôt modérés.

  6. #5
    vep

    Re : Pépins de pamplemousses ???

    (erreur - doublon)
    Dernière modification par vep ; 28/12/2014 à 20h21.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    vep

    Re : Pépins de pamplemousses ???

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Préférer directement les passes magiques, moins chères et moins risquées !
    les "passes magiques" késako ?

    Je sais ce qu'est une passe ... mais je n'ose imaginer que tu recommandes ...


    Moi qui pensais ce site un minimum sérieux et à la morale irréprochable

    Et ton argument "moins chères et moins risquées" ... est-il vraiment bon ?
    Tu as les preuves scientifiques de ce que tu avances ... naturellement

  9. Publicité
  10. #7
    myoper

    Re : Pépins de pamplemousses ???

    Abracadabra !!!
    Toutéla !

  11. #8
    Mickey-l.ange

    Re : Pépins de pamplemousses ???

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Il est confondu (anti) viral et (anti) bactérien ; !
    Bonjour,

    C'est précisément une question que je me posais : une même molécule peut-elle être à la fois antibactérienne et antivirale ?

    D'autre part, comme je l'ai dit, dans ses premières pages Google ne conduit qu'à des sites fumeux. Quelqu'un a-t-il entendu parler d'études scientifiques sur ce sujet ?
    Les extraits précisent des données en apparence scientifiques :
    L'étude citée plus haut a ainsi confirmé que l'action de l'EPP s'étend à environ 800 souches de bactéries et virus,
    (...)
    Avantage imparable par rapport aux antibiotiques chimiques : l'EPP inhibe les bactéries nocives au niveau intestinal mais ne touche pas les indispensables bifidus et ne diminue que très peu les lacto-bactéries
    (...)
    Dernière modification par Mickey-l.ange ; 29/12/2014 à 08h36.

  12. #9
    Mickey-l.ange

    Re : Pépins de pamplemousses ???

    Je trouve ce nouveau lien
    http://arnaudveto.blogspot.fr/2010/1...plemousse.html
    où je lis ceci :
    En 1980, un jardinier amateur fit une découverte à la fois intéressante et stupéfiante : des pépins jetées depuis plusieurs mois sur un tas se compost ne pourrissaient pas.
    Ce jardinier, observateur s’appelait Jacob Harich et était médecin immunologiste.Il pensa alors, ayant reproduit plusieurs fois l’expérience en laboratoire, que l’EPP devait contenir une substance anti microbienne, puissante.
    Une quarantaine de grands laboratoires s’intéresseront à cette découverte et conclurent que l’EPP pourrait remplacer les antibiotiques dans certains cas.
    Quarante laboratoires ?
    Ça devrait laisser des traces...

  13. #10
    myoper

    Re : Pépins de pamplemousses ???

    Citation Envoyé par Mickey-l.ange Voir le message
    Bonjour,

    C'est précisément une question que je me posais : une même molécule peut-elle être à la fois antibactérienne et antivirale ?
    In vivo, dans l'organisme, elles n'ont rien à voir car ce sont des actions très précises ciblées sur certains mécanismes et sites bien particulier (feuilletez un bouquin d'infectiologie ou de virologie, ne serait-ce que pour constater, donc pas forcément comprendre, la complexité de la chose).

    Mais on peut vous servir une expérimentation tout à fait scientifique qui montre que tel ou tel produit marche et élimine un fort pourcentage, voir tout une population d'agents infectieux in vitro (dans un bocal) en oubliant de préciser dans une conclusion ou interprétation qui ne sera alors plus scientifique du tout, que le sel, le sucre ou pleins d'autres composés tout à fait courant font pareil voire beaucoup mieux...
    Et puis une autre étude, dans les mêmes conditions mais avec moins de produit dans le bocal qui contient les bactéries qu'on ne veut pas tuer, et moins longtemps si besoin, pour constater qu'elle les épargne: et vous avez de l'eau miraculeuse ou du sel magique dont l'action est "scientifiquement prouvée" !



    En ce qui concerne les oxydants, on est toujours dans le raisonnement fallacieux que puisqu'ils sont associés à des altérations ou au vieillissement, ils sont donc forcément mauvais et que les anti-oxydants vont "nous sauver" (...).
    En fait l'oxydation est le mécanisme même de la vie qui est permise par l'oxygène et sans elle, il n'y a pas de vie: ça, c'est la base dont il faut se souvenir.
    Cette oxydation relargue des composés et un organisme normal et correctement nourri (alimentation et hydratation équilibrée) les recycles et les élimine sans aucun problème de la meilleure façon qui soit. Les compléments ou autres suppléments anti-trucs seront utiles pour compléter une alimentation qui ne serait alors pas équilibrée ou devrait être optimisé dans certaines circonstances (effort ou conditions stressantes ou extrêmes non habituellement équilibrées) mais on reste dans une action ou activité alimentaire qui n'a besoin d'aucun autre produit autre que ceux qui sont chez les bons épiciers ou magasins d'alimentations bien fournis.
    Dernière modification par myoper ; 29/12/2014 à 09h31.

  14. #11
    minushabens

    Re : Pépins de pamplemousses ???

    Citation Envoyé par Mickey-l.ange Voir le message
    C'est précisément une question que je me posais : une même molécule peut-elle être à la fois antibactérienne et antivirale ?
    La rifampicine est un antibiotique qui a une activité antivirale. Il doit y en avoir d'autres.

  15. #12
    myoper

    Re : Pépins de pamplemousses ???

    Citation Envoyé par minushabens Voir le message
    La rifampicine est un antibiotique qui a une activité antivirale. Il doit y en avoir d'autres.
    En effet: je lis ici que l'effet soit in vitro ou fait-il partie d'une thérapie particulière ?
    http://www.nature.com/nature/journal.../229422a0.html

  16. Publicité
  17. #13
    Mickey-l.ange

    Re : Pépins de pamplemousses ???

    Bonjour,

    Je reviens sur ce sujet suite à ceci :
    http://www.futura-sciences.com/magaz...uissant-46655/

  18. #14
    Mickey-l.ange

    Re : Pépins de pamplemousses ???

    Or quand on lit ceci :
    http://www.futura-sciences.com/magaz...metteur-56701/
    il semble que ce ne soit pas si simple de trouver de nouveaux antibiotiques :
    Les principaux antibiotiques ont été développés entre les années 1940 et 1960 à partir de substances naturelles. Depuis les années 1980, les recherches se sont surtout focalisées sur des molécules de synthèse, dérivées ou non d'antibiotiques naturels. Les résultats ont dans l'ensemble été très décevants, permettant de découvrir très peu de nouveaux antibiotiques alors même que les phénomènes de résistance ne cessent d'augmenter, au point de devenir une menace à l'échelle de la planète.

  19. #15
    myoper

    Re : Pépins de pamplemousses ???

    Tout à fait: s'ils pouvaient en tirer un produit significativement actif, même un tout petit peu, ce serait déjà fait puisque ce produit est connu et étudié sous toutes les coutures...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie végétale] Des pommes sans pépins ? et autres fruits ?
    Par shokin dans le forum Biologie
    Réponses: 15
    Dernier message: 29/07/2008, 23h32
  2. Question sur les pépins de raisin
    Par Corny dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/10/2007, 12h51
  3. Avaler des pépins de pastèques
    Par Bleyblue dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/08/2004, 16h42