Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

impact environemental du végétalianisme sur le monde



  1. #1
    nickvini

    impact environemental du végétalianisme sur le monde


    ------

    Quelle serait l'impact environemental si le monde entier était végétalien?

    Sinon, questions plus accessoir: On raconte un peu tout et son contraire sur le végétalianisme, et surtout que les végétaliens ne pourrait pas trouver assez de proteines. Mais qu'en est il si ces dit végétaliens trouve des proteines naturel dans des produits comme l'algue spirulina? Est ce que le corps intègre ces proteines aussi facilement que des proteines venant de la viande? Il y a t-il d'autre manques?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    deimosinat

    Re : impact environemental du végétalianisme sur le monde

    je pense que l'organisme humain ne peut avoir q'un regime omnivore. en effet, l'organisme a besoin lors de metabolisme des produits (proteines lipides ou glucides) qui derivent de plusieurs sources. que pensez-vous.
    deimos

  4. #3
    Cécile

    Re : impact environemental du végétalianisme sur le monde

    L'impact environnemental serait évidemment très positif. L'impact sanitaire, beaucoup moins, car il est très difficile d'avoir une alimentation végétalienne et équilibrée.
    Quant à l'impact social, il serait lui aussi très mauvais : des filières entières seraient détruites, et le mode de vie des peuples d'éleveurs serait totalement saccagé.

  5. #4
    bgervais2004

    Re : impact environemental du végétalianisme sur le monde

    Salut,
    La fameuse spiruline peut être un complément d'apport de protéines important apparemment. Elle est utilisée en afrique pour les enfants victime de sous alimentation. Donc il est probable que si les végétaliens vivent actuellement (ou survivent?), cette spiruline peut compléter la gamme d'acides aminés indispensable à la vie. Elle peut être produite de façon massive sans trop d'invetissement je crois.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    nickvini

    Re : impact environemental du végétalianisme sur le monde

    Je suis très intéréssé par le végétarianisme et le végétalianisme. Serais-je un jour un végétalien stricte? Franchement je suis trop gourmand de viande. Par contre j'aimerias pouvoir baser mon régime alimentaire là-dessus. Mon médecin m'a dis que les proteines les mieux absorbé par l'organisme était les proteines animal, mais j'ai des amis amis avec des expériences perso assez positives. Je veux faire attention. Qu'est ce qu'en disent les nutritionnistes? Est ce que quelqu'un peut me faire partager son/ses expériences? Pour l'impact environnemental, si quelqu'un avait des références a me donner

  8. #6
    Narduccio

    Re : impact environemental du végétalianisme sur le monde

    Qu'en disent les nutritionnistes ? Exactement la même chose que ton médecin: un régime équilibré contient de la viande.
    Sinon, il y eut une discussion assez longue sur le sujet, fait une petite recherche sur le sujet et tu devrais trouver des nombreuses réponses à tes questions.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  9. Publicité
  10. #7
    perlinpinpin73

    Re : impact environemental du végétalianisme sur le monde

    Le végétalianisme n'entraine pas que des carences en protéines, mais aussi en acides gras essentiels. Par exemple, les oméga 3 sont principalement contenus dans des aliments d'origine animale. Et puis la viande rouge contient du Fer, etc...
    Selon moi, et comme vous le dites tous, il est important de manger sainement et équilibré. Mais c'est vrai qu'on peut diminuer sa consommation de viande et remplacer par du poisson et aussi complémenter par des protéines végétales.

  11. #8
    mol-R

    Re : impact environemental du végétalianisme sur le monde

    bonjour,

    est ce que vous pourriez definir tout ces termes vegetarien, vegetalien etc... et donner l'idée qui ce cache derniere

    pour faire un peu de poesie :
    il parrait que liz hurley ne mange que de la soupe de cresson...
    maintenant je la voit beaucoup mons sexy depuis que je l'imagine au toilette

  12. #9
    perruches

    Re : impact environemental du végétalianisme sur le monde

    Bonsoir mol-R,

    Alors le végétarien exclut de son assiette tous les aliments issus de la chair des animaux tels que le poisson,la viande,les fuits de mer.
    Le végétalien lui,exclut de son assiette tous les aliments qui ne proviennent pas du règne végétal tel que la viande,le poisson,les fruits de mer mais également les oeufs et les produits laitiers.
    Voilà,en espérant que cela soit plus clair pour vous,bonne soirée à vous.
    Cordialement.
    "Fais de ta vie un rêve et d'un rêve une réalité."
    Antoine de Saint Exupéry

  13. #10
    integrity_13

    Re : impact environemental du végétalianisme sur le monde

    Bonsoir,

    je connaît des végétaliens et ils se portent pas plus mal que les mangeurs de chair , il suffit d'ajouter à l'alimentation les compléments adéquats.

    Quant à voir le monde entier végétalien ( voir végétarien ), je pense qu'un monde nous sépare de celà . Pour l'impact environemental je ne comprends pas trop le sens de la question -_-

    Par contre je pense que la majorité des personnes dans notre société occidentale mange bien trop de viande ( en tout cas trop souvent ). L'homme est omnivore bien entendu, mais celà ne signifie pas qu'il doit manger de la viande tous les jours!

    Alex

  14. #11
    Narduccio

    Re : impact environemental du végétalianisme sur le monde

    Citation Envoyé par integrity_13
    L'homme est omnivore bien entendu, mais celà ne signifie pas qu'il doit manger de la viande tous les jours!
    Ni qu'il doive jamais en manger. Les intégrismes, de quelque bords que ce soient ne sont jamais bons.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  15. #12
    perlinpinpin73

    Re : impact environemental du végétalianisme sur le monde

    Citation Envoyé par mol-R
    bonjour,
    il parrait que liz hurley ne mange que de la soupe de cresson...
    maintenant je la voit beaucoup mons sexy depuis que je l'imagine au toilette
    Effectivement

    A ce propos, est-il vrai que un régime hyperprotéiné entraine les problèmes inverses que ceux de liz hurley ?
    S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème... Devise Shaddock

  16. Publicité
  17. #13
    azoth

    Re : impact environemental du végétalianisme sur le monde

    Citation Envoyé par integrity_13
    Bonsoir,

    je connaît des végétaliens et ils se portent pas plus mal que les mangeurs de chair , il suffit d'ajouter à l'alimentation les compléments adéquats.
    Bonjour,

    Le fait qu'il faille ajouter les compléments adéquats (ils viennent d'où au fait) ne montre-t-il pas que cette alimentation est carencée?

    Amicalement.

  18. #14
    integrity_13

    Re : impact environemental du végétalianisme sur le monde

    Salut,

    Citation Envoyé par Narduccio
    Ni qu'il doive jamais en manger. Les intégrismes, de quelque bords que ce soient ne sont jamais bons.
    Euh oui je n'ai jamais dis que les hommes ne doivent jamais en manger, au passage je ne suis pas végétarien !

    Mais ne penses-tu pas que nous mangeons trop de viande dans notre société? Avec les problèmes de santé que celà peut engendrer ( ne l'oublions pas ). Les Hommes de la préhistoire en mangeaient aussi souvent que nous? Je crois bien que non..

    Quant à être végétalien, je ne pense pas que celà soit la solution, d'ailleurs il ne me semble pas avoir pris parti pour ce mode de vie..

    Amicalement,

    Alex

  19. #15
    integrity_13

    Re : impact environemental du végétalianisme sur le monde

    Citation Envoyé par azoth
    Le fait qu'il faille ajouter les compléments adéquats (ils viennent d'où au fait) ne montre-t-il pas que cette alimentation est carencée?
    Hello, je ne saurais dire d'où proviennent les compléments, il faudrait que je me renseigne à l'occasion.

    En effet ce mode d'alimentation est carencé si il faut lui ajouter des compléments, mais une fois les compléments nécessaires ajoutés, n'est-elle pas complète dans ce cas?

    Mais je pense que le mieux reste d'avoir une alimentation équilibrée, manger un peu de tout..

    A+, Alex

  20. #16
    Narduccio

    Re : impact environnemental du végétalianisme sur le monde

    Citation Envoyé par integrity_13
    Mais ne penses-tu pas que nous mangeons trop de viande dans notre société? Avec les problèmes de santé que celà peut engendrer ( ne l'oublions pas ).
    C'est aussi dénoncé par les nutritionnistes, un régime carné n'est pas forcémment un régime déséquilibré. Il y a une chose qui me gène dans les diverses discussions avec des végétariens ou des végétaliens, ils opposent souvent leur régime à un régime hyper riche en viandes et graisses, comme s'il n'éxistait rien d'autre. Or, il éxiste quelque chose: le régime équilibré promus par la plupart des nutritionnistes et qui ne demande aucuns compléments et qui ne cause aucuns problèmes pondéraux ou sanitaires. Brefs, évitons les extrêmes et tout le monde se portera mieux.

    Citation Envoyé par integrity_13
    Les Hommes de la préhistoire en mangeaient aussi souvent que nous? Je crois bien que non..
    Il y a des méthodes pour savoir la part de viande dans la nutrition des nos ancètres. Elle est plutôt variable en fonctions des périodes. Au paléolithique, ils ont un régime très riche en viandes, on a trouvé des chiffres allant jusqu'à 95% en certaines périodes. Contrairement aux idées reçues ce n'est pas durant les phases glaciaires, les gros animaux qui ont tendance à s'épanouir durant ces périodes ne sont pas facile à chasser, à l'inverse du petit gibier qui pullule durant les périodes clémentes et tempérées.
    La part de végétaux augmente et devient prépondérante pendant le néolithique avec la découverte de l'agriculture. Cela à eu diverses conséquences sur nos ancêtres. Premièrement, ils découvrent les problèmes dentaires, les céréales étant grossièrement broyées et contenant des minéraux résidus des pierres à polir, leurs dents sont fortement rayées. Ensuite, le fait de manger des bouilles de céréales qui collent plus aux dents entraîne une augmentation notable des caries. Mais, le fait de pouvoir sevrés plus rapidement les enfants (nourris à bases de bouillies) permet de passer la durée moyenne entre 2 grossesses de 5 à 2 ans. J'ai tiré ces informations d'un article paru dans le trimestriel "Dossier Pour la science" Les maux de nos ancêtres, article "Le néolithique d'après les os" de Theya Molleson, celle-ci est paléontologue au Muséum d'histoire naturelle de Londres.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  21. #17
    heyrick

    Re : impact environemental du végétalianisme sur le monde

    Citation Envoyé par integrity_13
    Hello, je ne saurais dire d'où proviennent les compléments, il faudrait que je me renseigne à l'occasion.

    En effet ce mode d'alimentation est carencé si il faut lui ajouter des compléments, mais une fois les compléments nécessaires ajoutés, n'est-elle pas complète dans ce cas?

    Mais je pense que le mieux reste d'avoir une alimentation équilibrée, manger un peu de tout..

    A+, Alex
    Voilà, tu as bien résumé. Le tout est d'avoir une alimentation équilibrée.
    Après, que nos besoins soient assouvis par des plantes, des animaux, ou les deux, à chacun de voir.
    Au fait, on écrit végétarisme et végétalisme.
    Dernière modification par heyrick ; 20/03/2006 à 01h19.

  22. #18
    integrity_13

    Re : impact environnemental du végétalianisme sur le monde

    Je ne vais pas trop m'étendre sur le sujet, mais juste une ou deux remarques,

    [QUOTE=Narduccio]C'est aussi dénoncé par les nutritionnistes, un régime carné n'est pas forcémment un régime déséquilibré.[QUOTE]

    Oui en effet, je n'ai jamais dis le contraire


    Il y a une chose qui me gène dans les diverses discussions avec des végétariens ou des végétaliens, ils opposent souvent leur régime à un régime hyper riche en viandes et graisses, comme s'il n'éxistait rien d'autre. Or, il éxiste quelque chose: le régime équilibré promus par la plupart des nutritionnistes et qui ne demande aucuns compléments et qui ne cause aucuns problèmes pondéraux ou sanitaires. Brefs, évitons les extrêmes et tout le monde se portera mieux.
    En effet je pense la même chose. Mais je rajouterais un petit exemple: l'obésité aux Etats-Unis est un problème qui ne touche pas une petite minorité de personnes ( je ne connaît pas de chiffres précis ), mais dans ces personnes, il n'y a à mon avis, pas beaucoup de végétariens ou végétaliens ( je suppose ne pas me tromper ). Or l'obésité est certainement un des grands problème de santé dans le futut pour les pays occidentaux..

    Ne dis pas que d'après moi tous les obèses le sont parce qu'ils mangent trop de viande, car ça n'est pas le cas bien entendu.

    A+

  23. Publicité
  24. #19
    Narduccio

    Re : impact environnemental du végétalianisme sur le monde

    Citation Envoyé par integrity_13
    En effet je pense la même chose. Mais je rajouterais un petit exemple: l'obésité aux Etats-Unis est un problème qui ne touche pas une petite minorité de personnes ( je ne connaît pas de chiffres précis ), mais dans ces personnes, il n'y a à mon avis, pas beaucoup de végétariens ou végétaliens ( je suppose ne pas me tromper ). Or l'obésité est certainement un des grands problème de santé dans le futut pour les pays occidentaux...
    Tu vois, c'est éxactement ce que je dénonce. Il n'y a pas que les obèses d'un coté et les végétariens ou les végétaliens de l'autre. Le monde n'est pas seulement en blanc et noir, ce sont les couleurs intermédiaires qui font sa richesse.
    Et on peut être obèse et végétarien, c'est rare parce que les végétariens sont en général des gens qui font plus attention, mais cela n'est pas impossible.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  25. #20
    jivre

    Re : impact environemental du végétalianisme sur le monde

    Narduccio: Tu sembles faire une croisade (ou une bonne défense) contre les végétariens, alors qu'ici, personne ne s'est permis les simplifications ou les suppositions que tu dénonces et attaques, selon moi, dans le vide. C'est vrais qu'il y a des végétariens extrémistes, mais j'en ai pas vu ici.

    integrity_13, lorsqu'il dit que parmis les personnes qui souffrent de l'obésité, il ne doit pas avoir beaucoup de végétariens, ne contredit pas ce que tu affirme avec ton il n'est pas impossible d'être obèse et végétarien.

    Bref, vous dites la même affaire.



    Pour répondre à la question:

    Pour ma part, je suis végétarien pour plusieurs raisons lorsque je suis en ville. Ce qui ne m'empêche pas de savourer un plat de viande occasionellement s'il s'agit d'un gibier, du produit de la pêche, de sauvagine, ou de la provenance d'une petite ferme locale.

    D'un point de vue environnemental, l'impact du végétarisme généralisé serait phénoménal. On n'a qu'à penser au nombre de litre d'eau nécéssaire à la production d'une simple livre de boeuf.

    Idem pour l'énergie nécéssaire, le nombre de protéines végétales nécéssaire, et la surface de terre agricole occupée. Je crois que ça tourne autour du facteur 40.

    Il est évident, d'un point de vue trophique, que de se nourrir à même les producteurs primaires (plantes et algues) est à la fois plus écologique et économique. Et donc, plus durable, et à encourager exactement pour ces raisons.

    Les grands élevages ont aussi un rôle à jouer dans la désertification des continents les plus secs, particulièrement en Afrique du nord et au proche orient, tout comme dans les pâturages improvisés sur brulis en Amazonie.

    D'un autre point de vue, la consommation de viande peut être plus toxique à cause de la bioaccumulation des résidus de biocides, mais aussi à cause des antibiotiques et des hormones utilisées dans les fermes d'élevages intensives.

    En général, les méga-productions de viande sont très néfastes pour l'environnement et pour l'économie des régions. Voilà pourquoi je n'ai rien acheté qui provient de ces industries depuis 6 ou 7 ans.

    Comme j'ai quelques notions de bio et de nutrition, je n'ai jamais eu à me plaindre de mon régime, au contraire. Il faut juste savoir combiner avantageusement les nutriments. Mais ce n'est certes pas à la portée de tous.

    Voilà pourquoi il serait sain et durable de se substancer surtout à partir de produits végétaux, mais sans éliminer les produits animaliers pour autant. Ni, comme nos ancêtres du néolithique, baser notre alimentation presqu'exclusivement sur les céréales... Comme en toutes choses, la diversité est à prioriser.

Discussions similaires

  1. Pollution et impact sur l'ecosysteme en Méditerranée
    Par Yoyo dans le forum La biodiversité en Méditerranée
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/10/2007, 20h54
  2. quel impact sur la santé?
    Par adele62 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/03/2007, 11h03
  3. aide sur projet impact météorite
    Par Linoush!!!ASTROPHYSIQUE dans le forum Archives
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/03/2006, 14h30
  4. Logan et impact sur l'environnement
    Par the_oliver_2000 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 17
    Dernier message: 19/06/2005, 09h21
  5. impact des contrails sur le climats
    Par cirrus dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 15/10/2004, 13h45
Découvrez nos comparatifs produits sur le sport et la santé.