Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Notre-Dame de Paris et saturnisme



  1. #1
    Enthalpy

    Notre-Dame de Paris et saturnisme

    Bonjour tout le monde !

    L'incendie a fondu les 300t de plomb du toit de Notre-Dame de Paris, mais combien de plomb a-t-il dispersé dans l'atmosphère puis au sol et dans les bâtiments sous le vent ?

    Les tuiles étaient épaisses de quelques millimètres. C'est similaire à un soldat de plomb, qui fond vite dans le feu d'une cheminée. On peut dire que les tuiles ont fondu tôt au-dessus du front de flammes.

    Les combles comportaient un plancher qui a entièrement brûlé. Si le plancher s'est détruit après les tuiles, 300t de plomb fondu sont tombées sur les planches. Si le plancher a disparu en premier, il reste 1/100 ou 1/1000 des 300t qui sont tombés sur les poutres et n'ont pas roulé plus loin, coincés par exemple là où des poutres se joignaient. C'est une grande incertitude numérique, mais dans tous les cas les quantités sont très grandes pour un matériau toxique en infime concentration (autant que le cyanure, par comparaison) et qui s'accumule indéfiniment dans l'organisme.

    À 1400K, la pression de vapeur du plomb est 0,01 atm. Le kérosène des avions et lampes à pétrole, le white spirit, ont cette pression de vapeur à température ambiante. Sur la durée de l'incendie, le plomb a eu le temps de s'évaporer. La vapeur de plomb s'est oxydée et a produit les fumées jaunes qui sont retombées plus loin.

    La Presse commence à relater la prise de conscience :
    (en) http://en.rfi.fr/france/20190718-par...ver-lead-fears
    (en) https://www.france24.com/en/20190718...ver-lead-fears
    (en) https://medicalxpress.com/news/2019-...p-schools.html
    (fr) https://www.mediapart.fr/journal/fra...es?onglet=full
    (fr) https://www.nouvelobs.com/societe/20...compteurs.html
    (en) https://www.tellerreport.com/news/--...HJxrrbEhE.html

    Je trouve les précautions insignifiantes, par comparaison avec la toxicité du plomb et la masse de fumée jaune visible au-dessus de l'incendie.

    Ciao !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    trebor

    Re : Notre-Dame de Paris et saturnisme

    Bonsoir,

    Effectivement, il n'était pas bon de se trouver dans la direction des fumées jaunes.
    https://www.forsapre.fr/archives/fic...-et-poussieres
    Il faut espérer que les conséquences seront peu importantes, les pompiers étant les plus exposés.
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  4. #3
    antek

    Re : Notre-Dame de Paris et saturnisme

    Citation Envoyé par Enthalpy Voir le message
    Je trouve les précautions insignifiantes, par comparaison avec la toxicité du plomb et la masse de fumée jaune visible au-dessus de l'incendie.
    La protection pendant l'incendie me semble difficile à mettre en place.
    Après l'incendie il ne reste plus rien de volatil si je comprend.
    Le Diable a inventé l'Administration afin que les Hommes perdent tout espoir à jamais.

  5. #4
    Cendres

    Re : Notre-Dame de Paris et saturnisme

    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  6. #5
    Enthalpy

    Re : Notre-Dame de Paris et saturnisme

    L'Agence Régionale de Santé a publié le 19 juillet un rapport contenant en page 30 nue carte établie par la police des dépôts de plomb
    https://www.iledefrance.ars.sante.fr...de-Paris_0.pdf (20Mo)
    et c'est effrayant. Les unités sont vraiment des µg/m2 et jusqu'à 1,3g/m2 se sont déposés.

    Je n'ai pas trouvé dans le rapport la date des mesures. Je suppose que c'était en juillet, après plusisuers pluies ayant nettoyé les sols.

    Les mesures reproduisent la quantité de plomb que l'acide gastrique dissout, je crois que c'est une petite proportion. Pourtant, Wiki dit que l'inhalation est une source majeure
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Saturnisme#Air_ambiant
    donc l'empoisonnement des personnes présentes pendant l'incendie peut être largement pire.

    En multipliant la surface par la densité de plomb, je ne trouve que 1kg juste autour de la cathédrale et 2kg dans deux arrondissements sous le vent. Pourtant, la quantité de fumée jaune produite pendant plusieurs heure comportait évidemment plus que 3kg de PbO. Ces chiffres sont incohérents. Probablement, la plupart du plomb s'est déposée plus loin: du plomb a été détecté dans l'air de la petite couronne. L'essentiel au aussi dû partir dans les égouts avant les mesures.

    Pour illustre ce qu'est 1g/m2, j'ai pesé de la poussière après avoir balayé une pièce. 1,9g sur 30m2 font sale, et ce n'est pas du poison. Autour de Notre-Dame, resque cette quantité s'est déposée sur 1/m2. Photos jointes, cliquer pour agrandir.

    Img380ctsz.jpg

    Img376ctszC.jpg

    Img385ctszB.jpg

    Quelle nocivité ? Imaginons que plus loin, place Saint-Michel qui est restée sale et ouverte, quelqu'un voulant faire des photos pose son croque-monsieur de 0,02m2 sur le bord de la fontaine puis le mange: 30mg/m2 y ont été mesurés (mais quand ?), donc 600µg de plomb digestible sont ingérés. Pour un adulte avec 6L de sang, c'est déjà 10µg/dL, la limite fixée par le Center for Disease Control. Sur le parvis de Notre-Dame, la concentration était 20 fois supérieure.

    La concentration a pu être largement supérieure peu après l'incendie, et l'empoisonnement via les poumons nettement pire.

  7. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Charpente de Notre-Dame de Paris
    Par philippedelimoges dans le forum Archéologie
    Réponses: 17
    Dernier message: 23/06/2019, 18h26
  2. Réponses: 18
    Dernier message: 23/04/2019, 18h06
  3. Actu - La numérisation 3D au chevet de Notre-Dame de Paris
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/04/2019, 11h30
  4. Croissant de Lune sur Notre-Dame de Beaune
    Par jbfe dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/02/2018, 12h11