Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Paradoxe de radiosensibilité



  1. #1
    da23real

    Paradoxe de radiosensibilité


    ------

    Bonjour

    Tiens j'ouvre un vieux numéro de science et avenir (juin 2013) et je lis dans le sujet sur la radiothérapie :
    "Nous ne sommes pas égaux devant les "rayons", ces radiations ionisantes utilisées dans le cadre de la radiothérapie pour lutter contre les cancers. Les chercheurs ont en effet établi que 5 à 15% de la population seraient "radiosensibles"

    Si c'est vrai pour ce genre de rayonnement ionisants j'aimerais bien savoir en quoi ça serait faux alors pour les rayonnements non ionisants ?

    Si quelqu'un peut m'expliquer le paradoxe ?
    Merci

    -----
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  2. Publicité
  3. #2
    Patrick_91

    Re : Paradoxe de radiosensibilité

    Hello,

    C’est lié a la longueur d'onde des rayons X , ces rayonnements dont la longueur d'onde entre 10 et 0,001 nm(nanometres).
    Ces rayonnements sont dits ionisants car ils peuvent modifier des cellules et des atomes constituants le corps humain.
    Plus les longueurs d'onde sont faibles plus les effets ionisants sont notables , même pour les UV , statistiquement ceux ci peuvent induir des cancers !
    Largement au dessus de ces longueurs d'onde , par exemple le 2,4 GHz (WiFi) rein de semblable n'est notable car les dimensions des cellules ou atomes sont infiniment faibles vis a vis de la longueur d'onde... il ne reste alors que les effets thermiques (ça chauffe lorsqu’on utilise de fortes puissance c'est tout, mais attention quand même !) mais c'est un autre phénomeme.
    A plus
    C'est l'étincelle qui a fait déborder le vase !

  4. #3
    albanxiii

    Re : Paradoxe de radiosensibilité

    Bonjour,

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Si c'est vrai pour ce genre de rayonnement ionisants j'aimerais bien savoir en quoi ça serait faux alors pour les rayonnements non ionisants ?

    Si quelqu'un peut m'expliquer le paradoxe ?
    De quels rayonnements non ionisants parlez-vous ? La lumière visible ?
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  5. #4
    da23real

    Re : Paradoxe de radiosensibilité

    Oui mais uniquement la lumière bleue qu'on sait bien responsable de l'explosion de tant de maux...

    Non sérieusement je parle évidemment des ondes radioelectriques. Type wifi par exemple
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  6. #5
    Vincent PETIT

    Re : Paradoxe de radiosensibilité

    Salut,
    Voici une lien vers l'Institut de Radio Protection et de Sûreté Nucléaire : https://www.irsn.fr/FR/connaissances...x#.XfvoGx-YWWs

    Il décrit ce que Patrick explique sur la matière, une onde ayant assez d'énergie pour faire gagner ou perdre un électron à un atome (on appelle ça un ion).

    Les ondes non-ionisantes tels qu'on les utilise ne sont pas assez énergétiques pour interagir avec la matière. C'est pour cette raison que nous y sommes insensibles.
    Là où il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Patrick_91

    Re : Paradoxe de radiosensibilité

    Bonjour,
    Oui mais uniquement la lumière bleue qu'on sait bien responsable de l'explosion de tant de maux...

    Non sérieusement je parle évidemment des ondes radioélectrique. Type wifi par exemple
    Comment cela "uniquement la lumière bleue ?? non les ondes électromagnétiques représente un continuum qu'on ne peut pas segmenter comme cela , les lumière bleue sont moins nocive que les UV mais plus énergétique que le vert ... et bien sur le WiFi (2,4 GHz) n'est pas ionisant , ni le 10 ou 24 GHz dont les longueurs d'ondes sont infiniment plus grandes que celles des rayons X ... (ou fréquence beaucoup plus faible ). Le haut du spectre de la lumière visible (en Fréquence) semblant représenter la charnière entre effets ionisants et thermiques ... mais ce n'est pas si marqué que cela ..
    Donc en effet il vaut mieux se préoccuper des effets ionisants des UV , RAYONS x , GAMMA etc .. plutôt que de ceux du WiFi a 2,4 GHz ou 5 GHz .. qui reste inoffensif au vu des études sérieuses . En dehors des effets thermiques liés a la puissance (voir four a microondes ..).
    A plus

    A plus
    C'est l'étincelle qui a fait déborder le vase !

  9. Publicité
  10. #7
    penthode

    Re : Paradoxe de radiosensibilité

    attention...

    ce monsieur inonde le forum de sa parano !
    Là où le mensonge prolifère, la tyrannie s'annonce ou se perpétue.

  11. #8
    da23real

    Re : Paradoxe de radiosensibilité

    Ma phrase sur la lumière bleue c'était juste ùne boutade pour passer le temps. Ce qui est la seule chose à faire d'ailleurs puisque comme on dit "ce n'est pas la vérité qui triomphe, mais ses opposants qui finissent par mourir"
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  12. #9
    Fustigator

    Re : Paradoxe de radiosensibilité

    J'admire ceux qui tentent encore de faire boire un âne qui n'a pas soif.
    Dernière modification par Fustigator ; 20/12/2019 à 13h03.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Radiosensibilité et cycle cellulaire
    Par DMXams dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/11/2014, 20h27
  2. Pourquoi le paradoxe de l'écrivain est-il un paradoxe temporel ?
    Par Axo dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 9
    Dernier message: 20/07/2014, 19h27
  3. radiosensibilité
    Par arsalma dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/01/2014, 15h53
  4. Radiosensibilité.
    Par rima185 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/12/2009, 19h20
  5. Radiosensibilité et cellules
    Par Gegeleblond dans le forum Traitement et origine du cancer
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/06/2008, 00h12