Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Maladie non biochimique



  1. #1
    elisasou

    Post Maladie non biochimique


    ------

    Bonjour,
    Je suis étudiante en première année de médecine. Je suis a la recherche d'une maladie non biochimique ( qui n'inclut ni les lipides, protéines, glucide et acide nucléique...). J'ai moi même effectué plusieurs recherches qui n'ont pas aboutit. Si il en existe une, auriez-vous l'amabilité de me renseigner d'avantage sur cette maladie. Merci d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Yoghourt

    Re : Maladie non biochimique

    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  4. #3
    elisasou

    Re : Maladie non biochimique

    Merci de votre réponse, mais est-ce une véritable maladie ?

  5. #4
    Yoghourt

    Re : Maladie non biochimique

    La, c'est à vous de répondre: quelle est la définition qui vous est donnée en 1ère année de médecine?
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  6. #5
    Flyingbike

    Re : Maladie non biochimique

    Citation Envoyé par elisasou Voir le message
    Merci de votre réponse, mais est-ce une véritable maladie ?
    c'est une IST
    La vie trouve toujours un chemin

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Pterygoidien

    Re : Maladie non biochimique

    Je trouve le terme "maladie biochimique" très curieux dans la mesure où il ne veut pas dire grand chose. Beaucoup de maladies ont une base "biochimique" (qui s'intègre à la physiopathologie). Si on regarde par exemple des maladies neurodégénératives telles que les tauopathies (Alzheimer, dégénérescence corticobasale, ETC, PSP....) ou les synucléopathies (Parkinson, démence à corps de Lewy, MSA...), il y a dans la physiopathologie de la maladie une base biochimique aux processus lésionnels. Pareil pour la plupart des myopathies, ou des cardiomyopathies génétiques.
    On peut alors chercher des maladies non-génétiques, acquises, et qui ne font pas intervenir de processus "biochimique" dans l'apparition ou l'évolution de la maladie (mais encore une fois, ça ne veut pas dire grand chose, qu'est-ce qu'on considère comme biochimique et ce qui ne l'est pas ?). Un exemple qui me vient en tête est un pneumothorax par exemple, qui apparaît soudainement, une hypotension orthostatique, ou tout un tas de d'accidents post-traumatiques (déchirure musculaire, rupture de l'isthme de l'aorte, oedème cérébral, ...)

    Il faudrait peut être préciser : ici, il semble que vous faisiez référence à toutes les maladies non métaboliques (donc on exclut d'office les diabète, dyslipidémies, et de très nombreuses maladies génétiques...). Dans ce cas, le répertoire de maladie qui rentre dans cette maladie s’agrandit très vite.
    Par curiosité, dans quel cours vous est-il demandé de rechercher une telle maladie ?
    Bonjour et merci sont deux formules de politesse à la portée de tout le monde !

  9. Publicité
  10. #7
    elisasou

    Re : Maladie non biochimique

    bonjour, merci de votre réponse. Cette recherche a été entreprise pour le cour de biochimie... Vous m'avez parler de maladie non métabolique. Puis-je avoir d'éventuelle exemple à ce sujet ?

  11. #8
    Pterygoidien

    Re : Maladie non biochimique

    Énormément de maladie sont "non-métaboliques" : en fait, il suffit d'exclure les maladies métaboliques et c'est tout.
    Pour chaque système tu as donc un ensemble de maladies :
    * Système nerveux : maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, démences, SLA, SEP...) maladies neurovasculaires (AVC et AIT), épilepsies, lésions et trauma, tumeurs (astrocytome, ...), anomalies congénitales...
    * Système cardio-vasculaire : HTA, cardiopathies (ischémique, valvulaire, congénitales), cardiomyopathies (hypertrophie, dilatée, arythmogène, restrictive), syndromes coronariens aigus et infarctus du myocarde, épanchement péricardique et tamponnade, insuffisance cardiaque, troubles du rythme (TSV, bouveret, WPW, de Brugada...), infarctus viscéral, dissection artérielle, dysplasie fibromusculaire, microangiopathies...
    * Système hématologique : thromboses (thrombophlébite), myélodysplasies, porphyries, cancers hémato (leucémies), hémoglobinopathies (drépanocytose, thalassémies), troubles de la coagulation (hémophilie, déficits en facteurs de coagulation, CIVD, syndrome antiphospholipide...), anémies (aplasie, ferriprive, hémolytique, mégaloblastique...), leucopénies, thrombocytopénies
    * Système ostéo-musculaire : maladies des tissus conjonctifs (Marfan, Ehlers-Danlos, ...), myopathies (Duchennes, Beckert, ...)

    Etc etc j'vais pas non plus faire toute la liste, je vous en ai déjà concocté une belle.
    Bonjour et merci sont deux formules de politesse à la portée de tout le monde !

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie végétale] le marquage biochimique
    Par Mlkrtl dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/03/2014, 14h36
  2. [Biochimie] Digestion biochimique de l'os ?
    Par fabien.che dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 21/09/2011, 15h07
  3. [Microbiologie] Galeries biochimique
    Par invite98345 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/07/2008, 23h47
  4. [Divers] génie biochimique
    Par azedddine dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/03/2008, 14h17
  5. Digestion biochimique
    Par indo999chine dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/03/2008, 17h35