Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Maladie des diplomates US à Cuba



  1. #1
    Enthalpy

    Maladie des diplomates US à Cuba


    ------

    Bonjour tout le monde !

    Vous rappelez-vous ? L'ambassade des USA à Cuba avait fermé après que des diplomates présentèrent des symptômes mystérieuxL'effet d'armes acoustiques avait été envisagé.

    Des diplomates canadiens avaient eu les mêmes symptômes, qui n'étaient donc probablement pas un simulacre destiné à rompre les relations avec Cuba. Une commission médicale canadienne proposa que l'épandage d'un insecticide à La Havane avait affecté les diplomates, mais cela n'explique pas les sons perçus par les victimes, ni que seuls des diplomates furent affectés, chez eux ou à l'hôtel.

    L'académie étasunienne des sciences vient d'attribuer les symptômes à des micro-ondes pulsées et dirigéeson apprend au passage que des études existaient sur ce syndrome mais que certaines sont classifiées, donc les USA possèdent de telles sources de micro-ondes.

    Déjà, si les diplomates avaient porté un chapeau en papier d'alu, ce ne serait pas arrivé.

    Les usages que je crois connaître des micro-ondes dirigées vers le cerveau :

    Faire entendre des sons par l'effet Frey, observé dès les premiers radars, étudié en laboratoire il y a 60 ansJ'exclus ce but ici, ne voyant pas pourquoi Cuba ferait entendre des criquets aux diplomates. Mais c'est un effet secondaire des micro-ondes pulsées.

    Assomer la cible pour qu'elle se blesse, ou provoquer des convulsions. Je crois avoir été consulté par les services secrets français mi-1991 lorsque la stimulation magnétique transcrânienne (TMS) commençait à fonctionner, avoir observé les effets de ces armes peu de mois plus tard, et en avoir été victime début 1992. Cela ne ressemble pas aux effets décrits par les diplomates.

    Peut-être abîmer ou reconfiguer une portion du cerveau pour modifier le comportement. Mot de code "velléité". Cela pourrait exister en France depuis 2011 ou avant. J'ignore si l'effet utilisé est l'échauffement du cerveau ou un champ électrique intense, éventuellement asymétrique, qui justifierait les impulsions.

    Les radars de télépathie, probablement une découverte fortuite il y a >40 ans quand apparurent les radars imageurs. Mot de code "science-fiction". Ils obtiennent des images de l'irrigation sanguine du cortex, comme les appareils d'IRM, TEP et MEG avec lesquels la recherche académique voit les pensées des sujets d'études, mais les radars sont utilisables à l'insu de la personne cible.

    Les radars de télépathie pourraient avoir des effets indésirables forts, avec la technologie vieillotte disponible à Cuba. Le balayage mécanique nécessite un champ instantané plus intense dans la cible que la synthèse d'ouverture. Un récepteur moins sensible requiert plus de puissance moyenne dans la cible. Le fonctionnement impulsionnel est techniquement plus facile, et si la répétition est lente, il faut un champ instantané plus intense dans la cible, et le champ risque d'interférer avec les synapses. Les victimes parlent de sons aigus, or les nerfs transmettent encore ces fréquences.

    Perturbant : pas mal de gens dans l'ambassade, ailleurs encore plus, ont dû reconnaître les symptômes en quelques phrases, mais n'ont pas donné d'explications parce qu'ils utilisent les mêmes appareils, et n'ont pas non plus recommandé les chapeaux en papier d'alu.

    La commission de l'académie des sciences a aussi dû comprendre bien plus que les "micro-ondes pulsées et dirigées" de son rapport.

    -----
    Dernière modification par Enthalpy ; 11/12/2020 à 01h28.

  2. Publicité
  3. #2
    Lil00

    Re : Maladie des diplomates US à Cuba

    Bonjour,

    Juste pour que je comprenne : on parle bien d'ondes sonores, et non d'ondes électromagnétiques comme dans mon micro-onde ?

  4. #3
    Gwinver

    Re : Maladie des diplomates US à Cuba

    Bonjour.

    Sauf pour la première référence, ils 'agit d'ondes électromagnétiques.

    A mon avis, obtenir des effets à longue distance est tout à fait possible, mais j'ai de gros doutes sur les possibilité fines comme la lecture ou "l'écriture" dans le cerveau à distance.

  5. #4
    f6bes

    Re : Maladie des diplomates US à Cuba

    Bjr à tous,
    J'adore ce genre de phrase :....(... Je crois avoir été consulté par les services secrets français ....).

    Ca laisse dubitatif......: ne pas SAVOIR (je crois) si on a été consulté....ou pas !
    Bonne journée

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Enthalpy

    Re : Maladie des diplomates US à Cuba

    Oui Liloo et Gwinver, il est actuellement question d'ondes électromagnétiques. C'est compatible avec la perception de sons, par l'effet Frey : une onde radio chauffe des portions de la tête, typiquement les liquides, dont la dilatation crée une onde de pression. Si l'onde radio est assez puissante et varie à la bonne vitesse, l'onde de pression est perçue directement (par la cochlée ?) somme un son, par exemple un clic si l'onde radio est une impulsion. Frey et son équipe avaient modulé l'onde électromagnétique par des sons, comme pour une émission en modulation d'amplitude, et fait percevoir les chiffres à la personne cible.

    La portée des radars de télépathie est très limitée, selon les estimations chiffrées et selon mes observations. Pour atteindre le cortex sans trop de pertes dans les liquides alentour, il faut une fréquence plutôt basse, par exemple 10GHz, avec 3cm de longueur d'onde dans le vide. La résolution peut dépasser un peu les 5cm pour une personne entourée d'air. Cela doit suffire à viser une zone du cortex pas trop précisément, disons la zone de Broca. L'excellente résolution temporelle d'un tel radar doit alors permettre d'entendre les mots que pense la personne cible.

    Atteindre (ou dépasser un peu, avec des efforts) cette limite de résolution requiert une grande antenne à petite distance. Si elle mesure 1,5m*1,5m dans une fourgonnette, son lobe principal est large de (2*20mrad)*(2*20mrad), soit 5cm*5cm à 2,5m de distance seulement.

    Je crois avoir observé des portées un peu supérieures sans avoir vu d'antenne géante. Les radars de télépathie peuvent utiliser des fréquences supérieures en acceptant des pertes et réflexions supérieures dans les liquides entourant le cortex, et en traitant l'image pour affiner la résolution si l'image brute est peu bruitée. Diriger aussi l'émission gagne un peu de résolution angulaire. Plusieurs antennes séparées, comme en radiostronomie, améliorent radicalement la résolution angulaire, en acceptant de corriger certaines défauts sur les images. Je n'ai jamais observé de télépathie en m'isolant dans la nature, mais s'éloigner des humains est difficile en Europe.

    Un chapeau en papier d'alu, ou avec plusieurs couches de couverture de survie, plus confortable et durable, semble protéger contre ces radars imageurs. Des brouilleurs électriques et magnétiques aux fréquences des EEG ne protègent pas.

    La recherche académique voit les pensées par l'IRM et la TEP parce que les zones du cortex qui s'activent reçoivent plus de sang. L'eau contenue réfléchit aussi les ondes radio du radar, par sa permittivité et sa conductivité, et doit bien se voir avec un radar imageur.

  8. #6
    Enthalpy

    Re : Maladie des diplomates US à Cuba

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bjr à tous,
    J'adore ce genre de phrase :....(... Je crois avoir été consulté par les services secrets français ....).
    Ca laisse dubitatif......: ne pas SAVOIR (je crois) si on a été consulté....ou pas !
    Bonne journée
    f6bes, toujours fidèle au poste ?
    Même si je te fais entière confiance pour avoir compris ma phrase, je la reformule :
    J'ai été consulté, et je suppose que c'était par les services secrets français.

    La stimulation magnétique transcrânienne venait de commencer à bien fonctionner à l'été 1991et ses effets incluent les convulsions et pertes de connaissance, et à moindre puissance, l'inhibition des fonctions cérébrales visées.

    Les champs magnétiques quasi-statiques décroissent avec la distance, ce qui ne convient pas à une arme. Un des complices des barbouzes chez mon employeur m'a alors présenté un gugusse cherchant à concentrer le champ magnétostatique à distance, ce qui est impossible. Ce gugusse a aussi consulté un autre ingénieur créatif dans une autre filiale de la boîte. J'ai eu des problèmes dans la foulée et les collègues à qui j'ai parlé du gugusse se sont fait attaquer dans la rue.

    Vers l'automne, trois personnes en une semaine ont eu des convulsions quand je passais dans ma rue. Les barbouzes ont dû utiliser plutôt un champ électromagnétique.

    En janvier au ski, je suis tombé trois fois sans gravité, et me suis blessé la quatrième, alors que je comptais travailler à l'étranger. Je n'étais pas tombé en une dizaine de semaines de ski. Là, on peut mettre des chiffres : si je tombe 4 fois en 70 jours, les chances que je tombe par hasard 4 fois en 1 jour sont minimes.

  9. Publicité
  10. #7
    f6bes

    Re : Maladie des diplomates US à Cuba

    Remoi,
    Je cite:.... (..Atteindre (ou dépasser un peu, avec des efforts) cette limite de résolution requiert une grande antenne à petite distance. Si elle mesure 1,5m*1,5m dans une fourgonnette, son lobe principal est large de (2*20mrad)*(2*20mrad), soit 5cm*5cm à 2,5m de distance seulement....)
    Déjà 1.5x1.5m c'est déjà pas mal et ça ne passe pas inaperçu et il faut que le sujet RESTE gentiment à 2.5m.

    Si tu rajoutes des "antennes séparées" je suppose que l'encombrement TOTAL s'en ressent.....et je suppose que le sujet ( diplomates )
    ne reste pas à la meme place.

    C'est peut etre valable dans des configurations bien spéciales, mais faut déjà une certaine PUISSANCE et c'est pas évident
    à produire de telles puissances au delà des 10 Ghz et de plus en...portable.
    Le risque "rétinien" est certainement plus élevée ( brulure des yeux).

    Bonne soirée

  11. #8
    Enthalpy

    Re : Maladie des diplomates US à Cuba

    Ô F6bes, les diplomates observèrent des effets chez eux ou à l'hôtel. Une antenne sous le tapis de la chambre d'hôtel au-dessus, ou derrière la tapisserie, est plus près que 2,5m. Un camion peut cacher une antenne plus grande. Plusieurs véhicules peuvent contenir des antennes plus espacées, comme en radioastronomie.

    J'ai indiqué une résolution naturelle, mais avec les efforts, la lithographie crée des motifs de 7nm sur le silicium avec une demi-onde de 96nm dans le vide, soit ~27nm en immersion. Facteur 4, le traitement d'images pourrait éventuellement faire mieux.

    L'infra-rouge proche, vers 1500nm, traverse aussi le scalp et le crâne, sans limite pratique de portée ni résolution. Les urgentistes indiens ont des appareils IR pour détecter les AVC. Je suppose que la chevelure diffracte trop les images IR, et imagine donc mieux des micro-ondes pour la télépathie. Un chapeau en papier d'alu ou couverture de survie arrête les deux.

    La personne-cible se déplace. Le faisceau du radar doit s'y adapter. Les autodirecteurs de missiles le font depuis très longtemps. S'adapter à la réfraction quand les murs ont des angles est moins facile, mais la police a depuis longtemps des radars imageurs qui fonctionnent.

    Les matraques électromagnétiques sont plus faciles pour cela, car elles ne doivent qu'arroser la tête et peuvent déborder de la cible. Dans mon cas au ski, une antenne dans le sac à dos 5-10m devant moi suffisait aisément.

    Une arme agissant lentement sur le cerveau est triviale. Toute la puissance émise peut arriver dans la cible, et chauffer le cerveau de 37°C à 42°C suffit, soit une poignée de watts. Mots de code "lobotomisé" et probablement "Siebenschläfer".

    La puissance nécessaire à la télépathie est très facile dans les pays développés. Toute la puissance émise peut arriver dans la zone utile. Même si 1% représente l'information qui se disperse dans 1000 fois la surface de l'antenne de réception, un radar rapide détecte aisément 10[sup]-17[sup]W (-140dBm).

    Tu écris "pas évident"... La technologie n'est jamais évidente, comme radio-amateur tu le sais aussi bien que moi comme ingé. Si on me demandait d'inventer le disque dur, j'y caserais 100 bits, ou avec de l'imagination, 10 000 bits. Pourtant, après des efforts, les disques durs stockent 1014 bits, ce que j'aurais dit "physiquement impossible" si je n'en connaissais pas. Les radars de télépathie sont probablement apparus il y a 40 ans, mais il y a 60 ans sans calculateur, les barbouzes savaient reconnaître une centaine de mots-clefs parmi des milliers de conversations téléphoniques pour démarrer automatiquement les enregistreurs.

    Plus généralement, un moyen est utilisable sans être parfait en toutes circonstances. Les toubibs passent leur carrière à utiliser des molécules et outils qui fonctionnent plus ou moins selon les cas et ont des effets indésirables, et à s'adapter. Les barbouzes aussi. Quand ils desserrent des vis de roues ou font fuiter un circuit de freins, ils ignorent si la cible sera morte, blessée ou indemne, et doivent souvent recommencer - c'est alors qu'on les détecte. J'ai eu plus de chance que Michael Schumacher et n'ai blessé que le genou.

Discussions similaires

  1. Le mur de Cuba
    Par Liet Kynes dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 37
    Dernier message: 25/02/2020, 11h25
  2. Vidéo - Cuba est une fête : la magnifique Cienfuegos, le « Paris de Cuba »
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/12/2017, 16h00
  3. J'ai trouvé un crâne à Cuba...
    Par skullcandy dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 11
    Dernier message: 25/04/2012, 23h07
  4. [Biologie végétale] [botanique] cuba
    Par milie dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/02/2003, 09h48