Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Douleurs et anti-douleurs




  1. #1
    Yoyo

    Question Douleurs et anti-douleurs

    Bonjour,

    Voila j'ai l'impression que certaines douleurs ne sont pas supprimables ou que partiellement par des composes anti-douleurs (paracetamol, aspirine, ibuprofene etc...) alors que ces memes molecules sont tres efficaces contre d'autres douleurs.
    Cela vient il du mode d'action de ces molecules? ou au contraire de l'origine de la douleur?
    J'imagine que les produits du genre morphine et ses dérivés eliminent toutes les douleurs quelle que soient leur origines ?

    Yoyo

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    acx01b

    Re : Douleurs et anti-douleurs

    question interessante:

    beaucoup de gens ne ressentent aucun effets de l'aspirine ibuprofène paracétamol pour la douleur.

    moi par exemple...

    ce ne sont pas des antalgiques!!!!
    sinon il existe des antalgiques autres que la morphine: notament la codéine et la codéthyline sont en vente sans ordonnance.

    oui la morphine peut supprimer toutes les douleurs puisque à partir d'une certaine dose on perd conscience.......

    mais il existe d'autres molécules pour atténuer la douleur......

    que les opiacés: des dérivés de la phencyclidine qui n'ont presque pas d'actions nmda, certains antidepresseurs ont des effets anti-douleurs , l'alcool également, les gabaergiques, les somnifères, et pourquoi pas aussi les tranquilisants, les anxiolytiques d'une certaine manière (pour quelqu'un qui n'en prend jamais).....

    dans la pratique, un mélange d'un demi verre d'alcool fort et de 30mg de codéine peut être considéré comme un excellent anti-douleur en cas de problèmes de sommeils liés à une entorse ou un torticolis.....

    bien sur un médecin crirait que l'automédication est une mauvaise chose, mais je ne crois pas que pour une petite entorse par exemple il soit necessaire d'aller chez le médecin, si la douleur n'est pas trop forte.... une crême inflammatoire, et un peu de codéine.... et le lendemain plus rien!!
    Dernière modification par acx01b ; 02/05/2004 à 17h19.

  4. #3
    Meningo

    Re : Douleurs et anti-douleurs

    Salut
    Tout d'abord je ferai une petite correction à ce qu'a dit acx01b : toutes les molécules citées sont bien des antalgiques

    Les antalgiques sont classés en 3 palliers
    Pallier1 : aspirine, paracétamol, ibuprofène.... ils calment les douleurs légères et ils agissent en périphérie
    Pallier2 : codéine...qui agit sur des douleurs plus intenses (attention à la dépendance)
    Pallier3 : morphiniques qui fonctionnent sur les douleurs rebelles etqui agissent au niveau du SNC (accoutumance+++, effets secondaires+++)

    De plus de nombreuses douleurs sont dues à un étét inflammatoire sous jacent, d'ou l'interet de traiter l'inflammation (anti- infllammatoire : aspirine et ibuprofène à dose un peu plus elevée d'ou leur interet)

    A+


  5. #4
    acx01b

    Re : Douleurs et anti-douleurs

    tite question:
    c'est prouvé par quoi que l'aspirine est un antalgique??? (antalgique central bien sur)

  6. #5
    Yoyo

    Re : Douleurs et anti-douleurs

    Salut,

    Merci meningo pour tes precisions. D'apres ce que tu dis il me semble que la notion de dépendance soit une des principales differences entre la 1ere et les 2 autres categories. Une autre semble donc etre aussi le fait que les premieres, agissent en préripherie, alors que les autres agissent sur le SNC. Est-ce lié a des spécificités différentes ou a un probleme de diffusion des molecules dans le corps?

    Yoyo

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Meningo

    Re : Douleurs et anti-douleurs

    Les antalgiques morphiniques agissent en modulant l'influx nerveux responsable de la douleur alors que les antalgiques agissant en périphérie (pour l'aspirine et tous les AINS) ont un mécanisme d'action complètement différent. Ils diminuent la synthèse des prostaglandines qui sont des molécules responsables de nombreux effets dont l'inflammation, la douleur...(la réponse n'est pas très complète car je ne me rappelle plus bien des détails et que pour les AINS dont l'aspirine la totalité du mécanisme d'action n'est pas bien connue)
    Concernant les morphiniques , selon qu'ils diffusent plus ou moins bien (lipophilie) on pourra les utiliser comme antalgiques ou bien comme anesthésiques.

    A+

  9. #7
    acx01b

    Re : Douleurs et anti-douleurs

    heuuu

    tous les opiacés peuvent être employés comme antalgiques (le fentanyl l'est par exemple, en patch je crois ?)

    oui: je m'excuses donc

    j'aurais du préciser antalgiques centraux et non centraux (non central j'apel pas ça un antalgique hihihi)

    merci de tes réponses meningo

  10. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. douleurs de pieds
    Par céd1000 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 16
    Dernier message: 26/01/2012, 20h19
  2. Douleurs au coeur
    Par cypher_2 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/06/2008, 01h49
  3. Craquements et douleurs
    Par Seb57 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/11/2006, 01h31
  4. douleurs
    Par choupette62 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/05/2006, 09h28
  5. Crampes et douleurs
    Par Laura85 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/05/2005, 12h53