Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Intoxication Co2



  1. #1
    yannvdb

    Intoxication Co2


    ------

    A partir de quand une intoxication au Co2 devient préoccupante (symptômes) ?
    Y a t'il des symptômes d'alerte qui permettent de réagir à temps ?
    Comment réagir ?
    Peut-on s'exposer (quand on n'a pas le choix) pendant un temps limité au Co2 ?

    (je parle bien de dioxyde de carbone et non de monoxyde !!!)

    Merci pour vos éléments de réponse.
    Cordialement.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Mikka

    Re : Intoxication Co2

    je suis pas médecins, mais je vais te dire ce que je sais:

    on peut parfaitement rester quelque temps dans une atmosphère ou il y a plus de Co2 que d'habitude! (d'ailleurs c'est assez courant: embouteillage, salle mal ventillées...)

    Les symptômes sont : un essouflement, une augmentation du rythme cardiaque et respiratoire (comme quand tu monte en montagne et que l'air se rarrifie)

    Commes tu entre en lègère acidose, tu peux avoir une certainne migrainne après...

    L'excès de CO2 n'est pas toxiques car il ne se fixe pas au mitochondries (contrairement au CO) mais il peut être dangereux parce qu'il n'a ni odeurs ni couleur... et tu ne peux pas respirer un air composé uniquement de CO2!

  4. #3
    Effie

    Re : Intoxication Co2

    Tu peux te renseigner auprès de l'INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité), c'est l'organisme qui gère les risques liés au travail : voici la page concernant le CO2 http://www.inrs.fr/htm/intoxication_...e_carbone.html

  5. #4
    yannvdb

    Re : Intoxication Co2

    Merci bcp pour vos réponses. En fait, mon problème est l'exposition au Co2 lors d'explorations de type spéléologiques... J'avais déjà lu le pdf de l'inrs mais j'avoue que cela porte plus sur l'utilisation professionelle du Co2 que sur les risques naturels (en dehors des puits et des fosses).
    Un spéléologue éclairé m'a dit qu'il faut faire attention dans les puits où le taux de co2 varie très rapidement (gaz lourd) mais par contre en cavité horizontale il y a moins de risques de variations rapides.
    Le danger, c'est l'exposition à un fort taux de co2 (>10%) de manière brutale si j'ai bien compris.
    Le test de la bougie "qui s'éteint" ne sert à rien, car la bougie ne s'éteint qu'à un taux de 14% de co2 !
    Cordialement.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Effie

    Re : Intoxication Co2

    Tu peux peut-être trouver des infos ou des liens sur le site de l'école française de spéléologie: http://www.ecole-francaise-de-speleologie.com

  8. #6
    Jean-Luc P

    Re : Intoxication Co2

    Citation Envoyé par Mikka Voir le message
    L'excès de CO2 n'est pas toxiques car il ne se fixe pas au mitochondries (contrairement au CO)
    C'est l'hémoglobone le problème, pas les mitochondries.
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

  9. Publicité
  10. #7
    Mikka

    Re : Intoxication Co2

    excuse moi tu as raison!

  11. #8
    natumo

    Question sensibilité des animaux au MONOXYDE DE CARBONE

    Bonjour, je souhaiterais savoir si quelqu'un connaît un peu la sensibilité des animaux au monoxyde de carbone. En effet, il y a 15 jours, des membres de ma famille se sont intoxiqués (ils avaient entamé des travaux sur leur toiture et des gravats ont visiblement endommagé le conduit de la chaudière sans que personne ne s'en rende compte. Mon oncle, ma tante et leur enfant de 11 ans sont partis se coucher, c'était le vendredi soir. Mon oncle est décédé dans la nuit, et ma tante n'a réussi à appeler les pompiers que le samedi soir à 20h30, après s'être traînée et avoir perdu connaissance de nombreuses fois durant toute la journée pour arriver jusqu'au téléphone. Elle et leur fils ont survécu).
    Ils avaient beaucoup d'animaux et parmis eux, seuls 2 petits oiseaux sont morts. Les 2 chats, le chien et le perroquet ont survécu et je me questionne justement sur le perroquet : on m'avait dit que les oiseaux étaient très sensible au CO2, hors, le perroquet était dans sa cage JUSTE a côté de la source de gaz, et c'est celui qui a été le moins atteint !!
    Est-ce que quelqu'un en saurait davantage ?
    Merci beaucoup

  12. #9
    Cécile

    Re : Intoxication Co2

    Je ne sais pas répondre à ta question, mais clairement, si l'on veut se prémunir contre le CO, ce n'est pas des animaux qu'il faut mais des détecteurs de CO. Ca existe, ça marche, j'en ai chez moi (mais bon, je n'ai pas fait grimper le taux de CO pour vérifier ).

  13. #10
    natumo

    Re : Intoxication Co2

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Je ne sais pas répondre à ta question, mais clairement, si l'on veut se prémunir contre le CO, ce n'est pas des animaux qu'il faut mais des détecteurs de CO. Ca existe, ça marche, j'en ai chez moi (mais bon, je n'ai pas fait grimper le taux de CO pour vérifier ).

    Merci mais je te rassure, les animaux n'étaient pas là comme prévention du CO, le perroquet est même dans la famille depuis 45 ans. Si quelqu'un donc a une véritable réponse, ou une quelconque information quant à la sensibilté des animaux sur le CO2, ça m'intéresserait car il est possible qu'un autre gaz soit entré en jeu... Merci

  14. #11
    Mecton

    Re : Intoxication Co2

    on m'avait dit que les oiseaux étaient très sensible au CO2
    CO2 ou CO ?


    Il y a une relation entre l'affinité de l'hémoglobine de mammifère avec l'O2 et la taille de l'animal. Plus l'animal est petit, plus son métabolisme spécifique est fort, moins son hémoglobine a d'affinité pour l'O2 et donc plus elle relargue facilement l'O2 au niveaux des tissus.

    On peut penser ( mais c'est pas du tout sur ) que l'hémoglobine du perroquet a moins d'affinité pour l'O2 et donc le relargue plus facilement l'O2 dans les tissus alors que les chez les gros mammifères l'hémoglobine a tendance a plus retenir l'O2. Ca pourrait expliquer la survie de l'oiseaux a une forte exposition au CO.

  15. #12
    natumo

    Intoxication CO

    CO2 ou CO ?


    Excusez-moi, en ce qui me concerne, pour les animaux, c'est le CO, c'est bien le monoxyde.

  16. Publicité
  17. #13
    natumo

    Re : Intoxication Co2

    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    CO2 ou CO ?


    Il y a une relation entre l'affinité de l'hémoglobine de mammifère avec l'O2 et la taille de l'animal. Plus l'animal est petit, plus son métabolisme spécifique est fort, moins son hémoglobine a d'affinité pour l'O2 et donc plus elle relargue facilement l'O2 au niveaux des tissus.

    On peut penser ( mais c'est pas du tout sur ) que l'hémoglobine du perroquet a moins d'affinité pour l'O2 et donc le relargue plus facilement l'O2 dans les tissus alors que les chez les gros mammifères l'hémoglobine a tendance a plus retenir l'O2. Ca pourrait expliquer la survie de l'oiseaux a une forte exposition au CO.
    Merci pour votre réponse, ça m'intéresse beaucoup. Mais ne dit-on pas que les oiseaux sont très sensible au CO (j'ai entendu qu'on les envoyait autrefois dans les mines pour voir s'il mouraient ou non justement à cause du monoxyde qui est inodore et que les mineurs ne pouvaient pas détecter) ?? D'ailleurs, les 2 petits oiseaux n'ont pas résisté...

Discussions similaires

  1. intoxication alimentaire , durée ??
    Par marc.suisse dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/03/2012, 07h13
  2. Dosage Conductimetrique / Intoxication alcoolique
    Par Ekina dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/03/2007, 19h58
  3. Eau du robinet trop chaude et intoxication ?
    Par jul2 dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/11/2006, 09h54
  4. Anesthésie de souris de laboratoire au CO2. Dose? Proportion CO2/O2 ??
    Par Cronos dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 6
    Dernier message: 28/01/2006, 16h01