Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Question polémique : comment motiver les français



  1. #1
    cicindelle

    Question polémique : comment motiver les français


    ------

    Comment motiver les français a apprendre le secourisme alors que les procédures changent sans arrêt.

    Lors de ma formation au secourisme, le formateur a indiqué qu'il fallait apprendre telle technique officielle ce jour j, mais que de toute façon la procédure ne sera plus valide le lendemain, pour cause de référentiel réformé.

    Cela donne l'impression d'une perfection a atteindre dans la réalisation des gestes, alors que dans la pratique la comprehension des tenants et aboutissants et fondamentale.

    Pourquoi prendre de si haut la population en considérant qu'elle est trop bête pour comprendre et ne luis enseigner qu'une procédure.

    Cela ne favorise pas la diffusion, mais institutionnalise le fait de porter secours a son prochain. Sans la compétence officielle il devient donc risqué de chercher à porter secours.

    Bon j'axagère, il faut bien aussi se prémunir du danger que peu comporter un intervention certe de bonne volontée mais maladroite.
    Cela dit je trouve l'ambiance générale que crée se référentiel très bureaucratique et militaire peu favorable a une appropriation par le grand public.
    Ne faudrait il pas un niveau d'exigence plus faible ?
    Notre sociétée ne gagnerait elle pas en qualité globale en fixant des objectifs techniquement moins précis mais plus humains (basés sur la compréhension eet la confiance en son prochain)

    J'aimerais bien avoir votre avis la dessus. Ca m'a pas mal tracassé à l'époque.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mh34

    Re : Question polémique : comment motiver les français

    Bonjour.
    Je pense que les grands gestes du secourisme ( massage cardiaque, bouche-à-bouche) sont quand même assez bien "fixés", non?
    Même si le rapport massage/insufflation peut varier un peu, genre passer de 1/5 à je ne sais pas, 2/8 par exemple, la technique ne change pas.
    De même les grands principes, par exemple mettre en PLS un inconscient pour lequel on est certain qu'il n'y a pas eu de trauma rachidien, sont également toujours d'actualité, non?
    Après qu'est-ce qui peut changer de manière significative?
    ( j'ai passé mon BNS ( enfin ça s'appelle plus comme ça maintenant sans doute!) quand j'étais en D1, ça faisait partie de l'enseignement obligatoire alors, et je ne me suis pas tenue au courant des évolutions, c'est vrai. )

  4. #3
    cicindelle

    Re : Question polémique : comment motiver les français

    Donc je partage ton avis.
    Tu conçoit aussi que les grands principes ne peuvent pas avoir radicalement changé et tu prends un certain recul sur ce que tu as appris, tout en reconnaissant que tu ne t'es pas tenu au courant.
    Les idées que je voulais faire passer dans ma question initiales sont assez similaires.

    Cela dit tu es un citoyen lambda un peu particulier ! Docteur en medecine, ca permet de vivre les rapports avec les acteurs du secourisme d'un façon un peu différente.
    Imagine ce que l'on te dirait si tu n'etais pas docteur en medecine. Le secourisme me semble destiné au grand public. Il ne s'agit pas de soigner mais d'attendre dans les meilleures conditions possible les soignants. Donc l'efficacité est atteinte quand une grande fraction du public s'estime capable de porter secours afin que le jour J elle puisse le faire.
    Je interrogeais ainsi sur le sentiment que renvoie le pointillisme des formateurs premier secours.
    D'ailleurs toi en tant que medecin je pense que l'on t'accorde du bout des lèvres un raccourci dans les étapes validantes pour devenir toi même formateur premiers secours.
    Il n'empêche qu'il émane de l'institution (des institutions) en charge de la formation une forte impression de clan, pas très prêt à lâcher son privilège. (peu être que je ne m'exprime pas là en termes très adroits mais on m'aura compris), ce qui me semble aller à l'encontre de l'objectif initial.
    En gros quand le mieux est l'enemi du bien.

  5. #4
    Fred-CRF

    Re : Question polémique : comment motiver les français

    Bonjour

    La grande époque du BNS est terminée. Aujourd'hui les formations sont accessibles à tous. Les initiations les plus courtes durent moins d'une heure. Dans ces initiations on essaie au maximum de faire faire les gestes, sans donner d'explication détaillée, car le temps manque, mais on veut marquer les esprits et convaincre que faire un geste même maladroit est toujours mieux que de ne rien faire. Certaines expérimentations permettent aux personnes formées d'emmener leur mannequin et d'initier à leur tour tout le monde à la maison, à l'aide d'un DVD.

    Dans les formations longues, les référentiels demandent désormais que l'on s'assure que les participants à la formation aient bien compris le pourquoi des gestes qu'ils font.

    Quant aux réformes successives, elles permettent de s'adapter aux progrès de la recherche en secourisme, que ce soit dans le domaine médical ou pédagogique. Le rythme est grosso modo d'une réforme tous les cinq ans, alors autant dire que l'on est dans une dynamique de progrès continu.

    Bien entendu, les grands principes du secourisme seront toujours les mêmes, et j'ai l'habitude de dire qu'on peut les résumer à trois choses : maintenir l'axe tête-cou-tronc des traumatisés, s'assurer de la libération des voies aériennes et de la circulation cardiaque, et appeler les secours !

    Effectivement ce que vous décrivez semble venu d'une autre époque où les gestes devaient obéir à une mécanique millimétrée sans que personne ne sache vraiment pourquoi. Je ne peux nier que cette époque a bien existé. Mais sur ce point on a bien progressé et on ne s'en plaint pas : l'important ce n'est plus le geste en lui-même, mais son efficacité, et, d'un point de vue pédagogique, le fait qu'il reste acquis le plus longtemps possible.

    Quant aux privilèges du clan, je ne vois pas trop ce qu'il y a d'enviable à passer ses soirées à initier le grand public de manière bénévole et ses week-ends à se former sur les nouveautés en matière de secourisme... Mais si cela vous tente cela tombe bien, car nous cherchons de nouveaux bénévoles

  6. #5
    cicindelle

    Re : Question polémique : comment motiver les français

    Les propos que vous tenez semblent très encourageants.
    Cela dit j'ai connu très recemment une personne très reticente à une transmission d'information/savoir faire du type que celle que vous decrivez avec le DVD en famille. Cela dit il doit falloir du temps pour que les idées des personnes les plus au fait atteignent tous les membres.
    Et donc pour un possesseur du BNS, quel est le parcours avant de pouvoir "officielement" former ? Je suppose qu'il y a des validations.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Fred-CRF

    Re : Question polémique : comment motiver les français

    Bonjour

    Pour former vos proches à titre personnel le mieux serait de suivre une nouvelle formation PSC1 (premiers secours civiques de niveau 1) pour connaître les gestes nouveaux et vous remettre les procédures en mémoire. La durée de cette formation est de 10 h.

    Si vous voulez devenir initiateur « officiel » il faut en plus bien assimiler le référentiel et suivre une formation de pédagogie appliquée, proposée par la Croix-Rouge française à ses bénévoles qui veulent délivrer des initiations aux premiers secours (IPS). Cela dure un week-end.

    Pour devenir moniteur des premiers secours et délivrer des PSC1, il vous faut suivre en tant qu'élève moniteur des formations de PSC1 puis suivre une formation de pédagogie appliquée qui dure environ 50 heures.

  9. Publicité
  10. #7
    cicindelle

    Re : Question polémique : comment motiver les français

    Citation Envoyé par Fred-CRF Voir le message
    Bonjour

    Pour former vos proches à titre personnel le mieux serait de suivre une nouvelle formation PSC1 (premiers secours civiques de niveau 1) pour connaître les gestes nouveaux et vous remettre les procédures en mémoire. La durée de cette formation est de 10 h.
    Un peu excessif non ? Il suffit de lire la doc disponible sur le net ?
    [quote]

    Je reste persuadé que le but ultime est que les parents n'aient pas de complexe à enseigner à leur enfants le secourisme, au même titre que la cuisine, le langage, etc...
    Deplus considérer que quelqu'un est apte à sauver, mais pas apte à enseigner et retransmettre ses compétences est un peu incohérent.

    Je t'avoue que je m'interroge malgré tout pas mal sur le coté utopiste de mes conceptions.

  11. #8
    Fred-CRF

    Re : Question polémique : comment motiver les français

    Citation Envoyé par cicindelle Voir le message
    le but ultime est que les parents n'aient pas de complexe à enseigner à leur enfants le secourisme, au même titre que la cuisine, le langage, etc...
    Tout à fait. Les techniciens du secourisme et de la pédagogie travaillent dans ce but et expérimentent des dispositifs prévus pour cela. Mais cela n'est pas encore validé.

    C'est que la pédagogie est bien plus complexe qu'il n'y paraît. Ici l'objectif est d'apprendre un geste dont on ne servira jamais pendant plusieurs années, mais dont il faudra se souvenir sans délai au bon moment face à un événement inattendu et en général stressant. Ce n'est pas la même chose que d'apprendre la langue, que l'on pratique à tout moment, ou une recette de cuisine, dont l'oubli n'est pas grave puisqu'il suffira de retourner à la fiche où l'on avait noté les ingrédients.

    Ceci dit rien ne vous empêche de sensibiliser vos enfants vous-même. Si vous pensez qu'une formation de 10 h est trop longue, sachez que la Croix-Rouge propose régulièrement des initiations d'une heure concentrées sur les gestes essentiels. Vous pouvez vous rapprocher de la délégation la plus proche de votre domicile pour avoir les renseignements.

  12. #9
    mh34

    Re : Question polémique : comment motiver les français

    Ici l'objectif est d'apprendre un geste dont on ne servira jamais pendant plusieurs années, mais dont il faudra se souvenir sans délai au bon moment face à un événement inattendu et en général stressant.
    On ne saurait mieux dire ; c'est pourquoi la réactualisation me parait nécessaire, effectivement, pour que ces gestes deviennent quasiment "réflexes conditionnés".
    Pourquoi ne pas envisager une émission de quelques minutes consacrée justement à cette piqure de rappel à une heure de grande écoute?
    5 minutes de temps en temps suffiraient amplement, non?
    Ca intéresserait sûrement pas mal de monde.
    Autre possibilité, complémentaire de la première ; faire apprendre ces gestes de façon systématique et obligatoire au collège, avec répétition au lycée, dans les fac, dans les administrations, les entreprises, bref...sur les lieux de travail.
    Mais peut-être est-ce déjà fait?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Comment motiver les élèves ?
    Par pont2 dans le forum Enseignement : le forum des enseignants
    Réponses: 24
    Dernier message: 10/06/2009, 21h10
  2. Français difficile même pour les Francais !
    Par stefjm dans le forum Enseignement : le forum des enseignants
    Réponses: 14
    Dernier message: 11/05/2009, 23h19
  3. Comment avoir les accents français sour LaTeX (Fedora Core 3) ?
    Par jepoirrier dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/08/2008, 20h28
  4. aide,comment telecharger un logiciel dictionnaire français<-->français??
    Par droit vers l'univers dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/07/2008, 09h40