Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Moteur thermique , pression et couple (théoriques)



  1. #1
    manimal

    Moteur thermique , pression et couple (théoriques)


    ------

    Bonsoir à tous ,
    En considérant deux moteurs thermiques 4 temps ayant le même rayon de manivelle mais ayant deux différences :
    Le premier moteur a le double de cylindrée que le deuxième moteur et la pression s exerce sur le piston pendant un temps de rotation de 60°.
    Le deuxième moteur de cylindrée deux fois inférieur : la pression sur le piston s exerce pendant un temps de rotation de 120°.
    Les pressions sur le piston des deux moteurs sont identiques à l ouverture de l échappement c est à dire à 60° pour le premier et à 120° pour le second.
    Ne pas considérer cela comme des moteurs réels c est simplement de la théorie ,merci.
    Ces deux moteurs ont ils les mêmes couples?
    Merci d avance pour vos futures réponses.
    Cordialement.
    Manimal.

    -----

  2. #2
    michel dhieux

    Re : Moteur thermique , pression et couple (théoriques)

    bonsoir:
    si l on parle de thermodynamique ,on va dire qu une combustion rapide (essence) et lente (diesel),la combustion s étale sur plus de 120 degrés, et cela est de rigueur et nécessaire, pour avoir un couple et surtout, un moteur qui chauffe moins(comprendre que les alentours d une chambre moderne de combustion et de l ordre de 400 degrés et qu une chambre équipées d une injection très récente étalées en cinq fois ne dépasse pas les 200 degrés).
    je prend un exemple: .... difficile a expliquer :
    une combustion hyper rapide, spontanées, une "explosion" dans le cylindre, le piston commence alors tout juste a redescendre, l échange de température se fait ,et pas des plus faible, puisque très grosse expansion thermique sur si peu de surface en contact. et quel est le couple, ....faible , puisque la bielle n est qu a quelque dizaines de degrés, alors qu un couple maxi serait au alentour des 90 degrés.
    conclusion, une étude de la vitesse de rotation(vitesse linéaire du piston )et de la combustion est importante, l avance au début d allumage ou l avance a l injection, ne suffit plus, il faut ajouter maintenant l étalement de la force de combustion.
    je pense m être mal expliqué ,mais il faut savoir que la combustion étalées dans le temps ,de la course descendante du piston est préférable ,il y gain de température (rendements supérieur) et couple amélioré,(si au plus fort a 90 degrés ou au alentours)
    bonsoir
    michel
    croit-on découvrir des choses qu' on ne fait que redécouvrir.

Discussions similaires

  1. Réponses: 67
    Dernier message: 20/02/2008, 13h49
  2. couple moteur
    Par stabile1930 dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/10/2007, 11h23
  3. Moteur+couple
    Par stabile1930 dans le forum Technologies
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/10/2007, 17h39
  4. conductivité thermique à basse pression
    Par daumier dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/02/2007, 14h39
  5. conduction thermique/ pression
    Par biquettounet dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 12
    Dernier message: 22/11/2004, 13h39
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.