Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 33

Gazéification du bois




  1. #1
    Ars32

    Gazéification du bois

    Bonjour,

    J'aimerais savoir si quelqu'un peut me dire si la gazéification du bois est une technique fiable ?

    Merci d'avance.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : Gazéification du bois

    Citation Envoyé par Ars32 Voir le message
    si la gazéification du bois est une technique fiable ?
    Bsr Ars...
    Par "fiable" qu'entends tu ?? Fiable en quoi ?
    Il fut une époque ou le "gazogéne" fut roi !!C'était FIABLE, mais pour la PERFORMANCE fallait pas attendre des miracles !!
    Faute de grives, on mange des merles !!
    Préçise ta demande.
    Cordialement
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  4. #3
    Ars32

    Re : Gazéification du bois

    Ben justement, la fiabilité à laquelle je pensais c'est celle de la performance du gazogéne c'est-à-dire s'il est possible d'assurer une production d'électricité continue grace au gaz produit.

    Cordialement.


  5. #4
    chatelot16

    Re : Gazéification du bois

    fiable oui mais compliqué

    dans le gazogene le carbone brule partielement C + O = CO

    mais comme l'air contient de l'azote le gaz qui sort est dilué par de l'azote et ca pourrait diviser par 2 la puissance du moteur

    C + 1/2 O2 + 5/2 N2 = CO + 5/2 N2 (gaz a l'air )

    cette combustion partielle est une perte d'energie et neccessite un bon refroidissement du gazogene pour ne pas le detruire

    mais la solution a été trouvé depuis longtemps : il faut mettre de la vapeur d'eau dans l'air qui entre dans le gazo
    H2O + C = CO + H2 (gaz a l'eau)
    cette reaction est endothermique donc si on ne mettait que de la vapeur d'eau le gazogene s'eteindrait : il faud donc envoyer la bonne proportion de vapeur pour stabiliser la temperature du gazo a environ 1000°C et on obtient ce qu'on appelle du gaz mixte

    plus le gazogene est bien isolé thermiquement , plus l'air et la vapeur admis est chaud , plus la proportion de vapeur poura etre augmenté donc plus il y aura d'hydrogene et moins d'azote

    il faut utiliser la chaleur du gaz qui sort pour prechauffer l'air qui entre , et il faut du combustible tres sec pour ne pas que l'evaporation de l'humidité gaspille la chaleur et encombre de vapeur d'eau le gaz qui sort

    il y a eu des gazogenes pour faire du "gaz a l'eau" CO + H2 qui fonctionnent alternativement a la vapeur et a l'air : pendant la phase a l'air la temperature augmente et le gaz a l'air est stocké dans un gazometre , pendant la phase a la vapeur le gaz a l'eau est envoyé a un autre gazometre : au lieu d'avoir un gaz mixte moyen on a une partie du gaz sans azote

    cela serai aussi simple si le gazogene fonctionnait au charbon de bois
    mais le bois se fait pyrolyser en approchant du foyer et degage toute sorte de chose : goudron (pour encrasser le moteur ) vapeur d'eau methanol acetone acide acetique methane hydrogene ...

    il faut donc epurer cela : c'est indispensable pour la survie du moteur et c'est tres interressant pour recuperer ce qui peut faire du carburant liquide ! un bon systeme d'epuration pourra produire une petite quantité de carburant liquide pour les vehicules !

    je parle du gazogene simple , que l'on dit aussi a contre courant parce que le combustible descend du haut en bas et l'air arrive en bas et le gaz sort en haut

    le seul gazogene actuel que je vois sur internet est le xylowatt dit cocourant
    : la gaz sort par le bas : cela est sensé faire bruler les goudron et produire un gaz plus propre : une bonne epuration est quand meme necessaire et on perd completement la possibilité de recuperer du carburant liquide

    le gazogene imbert qui a éte monté sur les voitures utilisait aussi ce principe pour reduire le goudron

    les gazogenes industriel fabriqué en 1880 1920 marchait bien et etaient suffisement gros pour etre stable et facile surveiller : aujourd'hui avec les moyen d'automatisme que l'on a on peut faire tres petit et obtenir le meme rendement que les gros

    les ensemble gazogene moteur on obtenu des rendement bien superieur aux machine a vapeur et on disparu quand le diesel est arrivé : il reviendront quand le fuel manquera

    et le gazogene qui fera l'electricité et le chauffage pendant tout l'hiver fera en prime un peu de carburant pour mettre dans la voiture

    le point faible du gazogene et un tres mauvais rendement a puissance partielle
    comme il faut toujours maintenir la meme temperature

    il y a aussi martezo a poitier qui fabrique un gazogene cocourant j'en ai vu fonctionner un d'une centaine de chevaux dans une scierie

    le moteur est un moteur de camion mercedes diesel avec des bougie a la place des injecteur

    le gaz de gazogene est moins detonant que l'essence donc on peut mettre un taux de compression un peu plus fort donc avec un diesel prevu pour un turbo on doit pouvoir trouver ce quil faut

  6. #5
    chatelot16

    Re : Gazéification du bois

    le gazogene que j'ai vu s'eteignait parfois quand le bois fesait une voute a l'interieur du gazo

    il n'y avais aucun automatisme : c'est un ouvrier de l'usine qui devait le surveiller
    il n'y avait aucun stockage de gaz donc quand le gazogene deconne le groupe electrogene ralentis

    j'ai eu l'intension de faire une pierre deux coups en comprimant la gaz a 15 bar : faciliter la condensation du goudron et avoir une autonomie de gaz d'environ 24 heure pour ne faire marcher le gazogene qu'une fois par jour juste le temp qu'il faut : mais cela ne sera pas possible car a cause de l'azote cela fait un bien grand volume de gaz a comprimer

    il vaudra peut etre mieux arreter a la fois le gazo et le moteur et marcher le reste de la journé avec des batteries au plomb

    ou ralumer le gazo plusieur fois par jours

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    f6bes

    Re : Gazéification du bois

    Citation Envoyé par Ars32 Voir le message
    Ben justement, la fiabilité à laquelle je pensais c'est celle de la performance du gazogéne c'est-à-dire s'il est possible d'assurer une production d'électricité continue grace au gaz produit.

    Cordialement.
    Bjr Ars....
    De la façon dont tu poses la question on ne peut répondre que par oui !
    Tout va DEPENDRE de la régularité de recharger la "machine" en bois.
    Plus de bois,plus d'électricité, mais aussi dans un barrage , plus d'eau ,plus d'électricité, itou avec le nucléaire, plus d'uranium etc...
    Donc pour assurer une production CONTINUE faut pas oublier d'approvisionner en temps voulu !!!
    Cordialement
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  9. #7
    Ars32

    Re : Gazéification du bois

    Bonjour,

    Merci à tous pour toutes ces informations. Mais il me reste encore quelques questions.
    Est-ce qu'il existe, à votre connaissance, encore des fabricants de gazogéne à contre-courant ? Et si oui ou les trouver ? Dans le cas ou il n'y en ait plus, est-il "facile" d'en bricoler un ?
    Par ailleurs, quelqu'un saurait-il quelle est la durée de vie moyenne d'un gazogéne bien entretenu ?

    Merci par avance.

  10. Publicité
  11. #8
    chatelot16

    Re : Gazéification du bois

    je connais un futur fabricant : chatelot mais le client arrive un peu trop tot : il y a encore du travail

    ce n'est pas facile mais possible puisque d'autres l'on deja fait avec moins de moyen qu'aujourd'hui : mais il faut plutot etudier serieusement que bricoler : mais certains bricoleurs font des choses plus serieuse que certains industriel

    le but est de faire du materiel tres rustique pour que tout soit facile a reparer : quand chaque element est facile a controler et reparer la durée de vie devient presque eternelle

    c'est quand pour faire trop compact , le constructeur a imbriqué les chose les unes dans les autres qu'il y a des element dont la reparation est plus chere que le remplacement total

    je m'occupe d'abord d'un petit modele de quelque kW pour que les materiaux necessaires soit dans mes moyen financier et en pensant que les premiers client seront des particuliers

    pour la duré de vie c'est la partie epuration chimique qui est le point faible mais la solution sera de mettre beaucoup de robinet pour pouvoir isoler et netoyer tous elements sans interompre le fonctionnement

    le gazogene proprement dit aura une durée de vie plus longue qu'une chaudiere a bois car il n'y a pas de risque de surchauffe ou de condensation

    parmis tout les constructeur que je vois dans mes vieux livre c'est surtout les fichet-heurtey avec sole tournante qui m'ont inspiré

  12. #9
    Ars32

    Re : Gazéification du bois

    Merci pour toutes ces infos Chatelot et surtout ne manquez pas de nous m'informer le jour ou vous parviendrez au résultat voulu.

    Cordialement,
    Ars.

  13. #10
    chatelot16

    Re : Gazéification du bois

    et si quelqu'un veut mener un projet avec plus de moyen que moi je me ferai un plaisir de lui donner un maximum de renseignement car ce n'est pas seul dans mon coin que j'avancerai le plus vite

  14. #11
    Ars32

    Re : Gazéification du bois

    Bonjour Chatelot,

    Ton projet est très intéressant et très porteur aun niveau économique mais je ne comprends pas pourquoi tu veux utiliser le biogaz dans un moteur à explosion au lieu d'une turbine à gaz?

    Le moteur à explosion a-t-il une durée de vie plus importante? Exige-t-il moins de maintenance (donc de frais)?

    Merci,
    Ars.

  15. #12
    chatelot16

    Re : Gazéification du bois

    je ne vise actuellement que les petits puissance car pour moi les premier client seront des particuliers

    n'importe quel moteur a essence a deja un meilleur rendement qu'une grosse turbine a gaz , et en plus je ne connais pas de petite turbine a gaz : ne me parle pas des petits turbine qui font l'electricité des gros avions : c'est des acessoires dont la principale qualité est la legereté mais pas le rendement , et en plus deja trop gros et trop cher pour moi ...

    et il est possible d'ameliorer le rendement d'un moteur a explosion quand on est pas limité par le poid : transformer un moteur 'de course' de 40 CV pour faire un moteur tranquille a haut rendement de 20 CV

    pour le prix de la maintenance la comparaison est faussé par l'abondance de piece de recuperation automobile alors que pour une turbine il faut tout payer au prix fort

  16. #13
    Ars32

    Re : Gazéification du bois

    Merci pour ces précisions Chatelot. Mais une dernière question pour que je sois ignorant ce soir. Un moteur à explosion cela peut fonctionner avec du gaz?

    A bientôt,
    Ars.

  17. #14
    Ars32

    Re : Gazéification du bois

    Pour être moins ignorant bien sûr!!!!

  18. #15
    chatelot16

    Re : Gazéification du bois

    le moteur a explosion a été inventé pour marcher au gaz d'eclairage ( distilation de la houille )

    c'etait le moteur lenoir , il n'y avait meme pas de compression avant explosion

    tres vite il y a eu d'autre moteur 4 temps avec compression qui fonctionnent exactement comme les moteurs actuels mais qui ressemblait a des machines a vapeur avec un gros cylindre horizontal

    et pour les faires marcher la ou il n'y avait pas de gaz d'eclairage on les a fait marcher avec des gazogenes

    les gazogene on été inventé bien avant pour faire marcher des fours de metalurgie : four martin siemens

    plus tard on a fait marcher les moteur a explosion avec de l'alcool du petrole ou de l'essence

    les premier moteur n'avaient pas d'allumage electrique mais un espece de bruleur avec un distributeur qui ouvre vers la chambre de combustion au bon moment

    j'ai des livres de l'epoque qu'il faudrait passer au scanner

    j'ai vu un moteur a gaz avec son gazogene a charbon dans un petit moulin a farine qui a été instalé juste avant la guerre de 14 . les techniciens du fabricant suisse sont repartis chez eux sans finir l'instalation . le proprietaire du moulin me racontait que le gazogene surchauffait et consomait trop de charbon : c'est un prisonnier de guerre allemand qui a été mis pour travailler dans le moulin qui lui a expliqué comment ca devait marcher et comment il falait ouvrir le bon robinet d'eau pour faire avaller de la vapeur d'eau au gazogene : grace a cela ce gazogene a tres bien marché pendant tres longtemps

    pour les moteur actuel avec le gaz de gazogene on peut mettre un taux de compression plus fort qu'un moteur a essence : je trouve plus interressant de diminuer le taux de compression d'un diesel que d'augmenter celui d'un essence , mettre des bougie a la place d'injecteurs n'est pas un gros probleme

  19. #16
    Ars32

    Re : Gazéification du bois

    Merci chatelot pour toutes ces précisions. Si j'ai tout compris l'adaptation d'un moteur à explosion existant actuellement sur le marché pour un fonctionnement au biogaz est facile. Toutefois, est-ce que cela ne risque pas de diminuer ses performances dans la mesure ou les moteurs actuels n'ont pas été conçu pour fonctionner avec ce type de carburant ?

    Ars

  20. #17
    f6bes

    Re : Gazéification du bois

    Bsr Ars32,
    Dans la décennie des années 50 , pas mal de véhicules fonctionnaient au gaz
    de LACQ dans la région su Sud Ouest.
    Bouteilles de gaz sur le toit.
    Fallait pas s'attendre à avoir un turbo à cette époque !
    Petite rétro sur le gisement de LACQ.
    http://perso.orange.fr/ccsti-lacqodyssee/baktexas.html
    Cordialement
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  21. #18
    chatelot16

    Re : Gazéification du bois

    bien sur ca diminue la puissance puisque le gaz de gazogene contient de l'azote qui ne sert a rien : mais ca ne diminue pas du tout le rendement ca peut meme l'augmenter ( par rapport a l'essence ) si on a augmenté le rapport volumetrique

    il y a a une autre option qui peut avoir son interet c'est de faire avaler du gaz de gazogene a un vrai moteur diesel : tans que le gaz suffit la pompe a injection n'envoie que 20% de la consomation en fuel pour faire l'allumage , si la puissance demandé augmente et depasse la puissance possible au gazo , la pompe a injection peut instantanement envoyer la pleine puissance de fuel : c'est une bonne solution quand la securité est importante mais ca ne peut pas etre 100% biomasse
    ca s'appelle cocombustion

  22. #19
    Ars32

    Re : Gazéification du bois

    Bonjour Chatelot,

    Dans ta deuxième option, cela signifie que l'on peut utiliser directement un moteur diesel sans procéder à aucune modification? Par ailleurs, si le gaz suffit pour l'alimenter il n'est pas besoin d'envoyer du fuel sauf pour l'allumage si j'ai bien compris. C'est un peu le principe des voitures flex fuel. Est-ce que je me trompe?

    Cordialement.

  23. #20
    chatelot16

    Re : Gazéification du bois

    non flex fuel c'est essence ou ethanol dans un moteur a essence avec son allumage electrique

    cocombustion c'est ajouter un carburateur special a un diesel normal pour lui faire avaler du gaz

    tant que l'injection de fuel est au minimum la regulation se fait par le carbu a gaz , quand le gaz ne suffit plus on reduit la quantité de gaz pour augmenter la quantité de fuel , jusqu'a marcher au fuel pur , mais si on marche au fuel pur trop longtemps le gazogene va s'eteindre

    je n'ai jamais vu ce systeme de pres : ce n'est que ce que j'ai compris en lisant entre les lignes de quelques sites internet

  24. #21
    Ars32

    Re : Gazéification du bois

    Merci Chatelot pour toutes ces précisions. Serait-il possible d'avoir l'adresse de ces sites internet. Par ailleurs, si j'ai tout compris avec ce système, on n'a plus besoin de faire des modifications sur le moteur.

    Cordialement.

  25. #22
    chatelot16

    Re : Gazéification du bois

    http://www.xylowatt.com/MainTechnologyFR.htm

    mais j'en ai appris plus par les hasard d'internet et de google en cherchant d'autres choses

    mais je n'enregistre que ce qui donne des informations precise : je tombe tres souvent sur des sites qui m'aident a me faire une opinion en lisant entre les lignes mais qui ne meritent pas d'etre enregistré

    la cocombustion dans un diesel n'est pas la meilleur solution car le fuel est indispensable alors qu'un moteur a essence marche tres bien au gaz de gazogene pur sans modification : l'augmentation du rapport volumetrique n'est qu'une possibilité pour augmenter le rendement mais n'est pas indispensable

  26. #23
    Ars32

    Re : Gazéification du bois

    Merci pour toutes ces précisions Chatelot.

  27. #24
    Ars32

    Re : Gazéification du bois

    Bonjour,

    J'ai été regardé le site de Xylowatt et effectivement utiliser un moteur à essence semble être une solution intéressante et relance mon intérêt pour la gazéification. Toutefois, seriez-vous m'indiquer le rendement de ce moteur sachant qu'une turbine à gaz a un rendement de 25% à 30%? Par ailleurs, qu'elle est la durée de vie d'un tel moteur?

    Merci.
    Ars.

  28. #25
    Simplemind

    Re : Gazéification du bois

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    je ne vise actuellement que les petits puissance car pour moi les premier client seront des particuliers


    et il est possible d'ameliorer le rendement d'un moteur a explosion quand on est pas limité par le poid : transformer un moteur 'de course' de 40 CV pour faire un moteur tranquille a haut rendement de 20 CV
    Bonjour Chatelot

    J'ai vu il y a une vingtaine d'année un gars qui a fait ce que tu décrit avec un moteur de 2CV auquel il avait collé une dynamo.

    Il stockait le Gaz dans deux grandes chambres à air de camion. Ce qui lui permettait de faire varier la vitesse moteur en cas de charge sur la dynamo. Et d'avoir un petit stock si le gazo déconnait.

    J'ai vu la même chose en inde mais cette fois c'était du méthane fait avec les bousses de vaches mélangées à de la paille. Il y avait un réservoir fait avec des bidons de 100 litres retournés sur un grand bac plein d'eau. (Un peu comme les anciens réservoir du gaz de ville. Dans ce dernier cas il faut faire et manipuler du fumier mais dans nos campagnes il me semble qu'ils doivent savoir faire.
    Le fumier ça eu payer mais ça paye plus


    Cordialement
    ______________________
    Le produit le plus efficace pour arrêter de fumer, c'est le gaz. Pierre Legaré

  29. #26
    chatelot16

    Re : Gazéification du bois

    bonjours ars32 : ou est ce que tu as vu une turbine a gaz avec un rendement de 30 % ? j'ai du mal a y croire

    les moteur a explosion ou diesel peuvent ateindre des bon rendement car la haute temperature de combustion n'est pas continue et la temperature moyenne est raisonable par contre avec les turbine a gaz les aubes doivent supporter la temperature en continu donc il faut se contenter de temperature plus basse donc de rendement plus faible : les rendement du genre 25% pour un essence et 30% pour un diesel sont reelement ateind par les moteur que je connais par contre je me mefie des chiffres mirobolant donné pour des truc qui sont hors de ma porté

    les chifres que j'ai vu sur les turboreacteur d'avions confirment que les rendement sont moins bon que les moteur a explosion mais que l'on s'en contente parce que la priorité est a la legereté mais je ne suis pas au courant de tout , peut etre qu'il y a eu des progres que je ne connais pas ?

    la durée de vie d'un moteur a explosion est eternelle si il est facile a reparer : et c'est la que le bat blesse : avec les moteurs de voitures plus il sont recent plus il sont compliqué a entretenir : il est donc important de reinventer des moteur simples avant que les vieux moteurs soient tous partit a la feraille

    mais il ne faut pas se casser la tete : l'avantage du moteur a explosion c'est que plusieur petit moteur ont presque le meme rendement qu'un gros , mais plusieur petit moteur avec chaqu'un leur alternateur aditionnent leurs fiabilité : un en panne et on en fait demarrer un autre ...

    donc c'est sur le gazogene qu'il faut travailler

    ensuite quand on aura epuisé les stocks de vieux moteur de voiture il faudra construire des bon moteur fait exactement pour cela ...

  30. #27
    invité576543
    Invité

    Re : Gazéification du bois

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    les chiffres que j'ai vu sur les turboréacteur d'avions confirment que les rendement sont moins bon que les moteur a explosion mais que l'on s'en contente parce que la priorité est à la légèreté mais je ne suis pas au courant de tout , peut être qu'il y a eu des progrès que je ne connais pas ?
    Les turbines à haut rendement, c'est dans les centrales électriques qu'il faut les chercher plutôt que dans les moteurs d'avion, non? Ou peut-être dans les turbines utilisées dans certaines locomotives?

    mais il ne faut pas se casser la tête : l'avantage du moteur a explosion c'est que plusieurs petits moteurs ont presque le même rendement qu'un gros , mais plusieurs petits moteurs avec chacun leur alternateur additionnent leurs fiabilité : un en panne et on en fait démarrer un autre ...
    C'est sûr que les turbines de centrale électrique, c'est plus gros

    Cordialement,

  31. #28
    chatelot16

    Re : Gazéification du bois

    dans les locomotives il y a eu des turbine a vapeur pas des turbines a gaz

    en plus toutes les locomotives a turbine a vapeur sont partie tres vite a la ferailles alors que les locomotives a piston sont resté en service jusqu'a etre completement usée : ou est la difference ?

    il y a eu une turbine a gaz sur les rail : c'etait le turbo train : vite abandonné pour sa consomation de kerosene ...

    a l'origine le TGV etait prevu avec turbine a gaz car on ne croyais pas possible un train rapide avec catenaire electrique : le prix du petrole a poussé un peu a trouver une meilleure solution

  32. #29
    Ars32

    Re : Gazéification du bois

    Bonsoir,

    C'est sûr les turbines à gaz ont des rendements compris entre 25% et 35% pour les plus grosses. Mais là ou le bat blesse c'est leur durée de vie et leur coût de maintenance.

    S'agissant du gazogène, il est vrai qu'il est plus difficile de trouver des fabricants qui garantissent leur matériel. Jusqu'à présent, j'ai trouvé sur internet deux fabricants : Martezo (déjà cité ultérieurement) et 2WE (2WE.org) si quelqu'un en connaît d'autres, je suis preneur.

    Cordialement.
    Ars.

  33. #30
    chatelot16

    Re : Gazéification du bois

    merci , je ne connaisait pas 2WE.org mais le but n'est pas de detruire du bois

    je perciste a penser qu'en pyrolysant du bois on peut en faire un peut de combustible liquide qui a beaucoup plus de valeur

    mais la methode de 2WE si elle n'est pas la meilleure est quand meme meilleure que de laisser le bois se perdre pour rien comme on le fait actuellement

    pour moi le gazogene a contre courant permet de faire marcher un moteurs thermique et de mettre de coté un peu de carburant liquide de valeur bien superieure , qu'il ne faut pas detruire betement ...

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Chaudiére bois a gazéification
    Par 2x2 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 20
    Dernier message: 14/09/2012, 13h28
  2. Recherche chaudière bois (bûches+pellets+bois déchiquetés)
    Par SYL25 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 18
    Dernier message: 21/10/2011, 21h13
  3. Et la gazéification du charbon in-situ ?
    Par alopex dans le forum Technologies
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/11/2008, 14h30
  4. Maison en bois - Brique, légo ou parpaing en bois pour autoconstruction
    Par boogywoogy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/05/2007, 16h18
  5. résistance au roulement Bois/Bois/Bois
    Par bébert59 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/04/2007, 18h41