Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Et la gazéification du charbon in-situ ?



  1. #1
    alopex

    Et la gazéification du charbon in-situ ?


    ------

    Je reviens une nouvelle fois à la charge avec mon idée du charbon comme source d’énergie du futur ! Je ne reviens pas sur la synthèse Fischer-Troppsch ou la gazéification et ses applications. Je rappelle que le charbon est le combustible fossile dont les réserves mondiales restent de loin les plus importantes. Ne serait-ce que pour cette raison, il sera forcément un élément important de notre futur énergétique.

    Le coût de l’extraction est élevé lorsqu’elle se fait en galeries souterraines. Pourquoi ne pas relancer la gazéification in-situ notamment sur les gisements français ? Le principe est simple : on allume la veine de charbon directement sous terre et on réalise une alternance d’injections d’air (pour la combustion) et de vapeur pour la gazéification (C + H2O -> CO + H2). Des forages sont réalisés à la fois pour l’injection et le pompage du gaz qui entre ensuite dans la chaine classique du gaz de synthèse (hydrogène, méthanol, ammoniac, etc, etc). J’ai lu un article la-dessus concernant des essais faits notamment par les russes dans les années 50 ou 60.

    Apparemment ca reste assez périlleux parce qu’il y a eu des cas ou ils n’ont pas pu contrôler la combustion d’où extension au-delà du périmètre prévu avec affaissements de terrains et autres conséquences fâcheuses. Je ne comprend pas bien comment c’est possible ! A priori, si on arrête d’envoyer de l’air comburant et qu’on envoie de l’eau en grande quantité dans les forages, ca devrait arrêter le feu et refroidir le charbon, non ?

    Le gros intérêt du procédé c’est qu’il permet de valoriser des gisements inaccessibles pour l’extraction classique. En effet, faire un forage de 1000 m, c’est une plaisanterie, alors que du classique à cette profondeur ca devient quasiment impossible économiquement.

    -----

  2. #2
    chatelot16

    Re : Et la gazéification du charbon in-situ ?

    ca revien a faire un immense gazogene souterrain

    et j'ai peur que ca fasse un tres mauvais gazogene : ca veut dire mauvais rendement : dans le genre detruire 10 fois plus de charbon pour la meme production utile qu'en exploitant correctement une mine , et meme perturber tellement le sous sol que ca interdit l'exploitation future

    des mines tres difficile ont été exploité avec des moyen tres rudimentaire : maintenant on pourait presque creuser uniquement avec des robot

    quand l'energie sera plus chere on trouvera rentable de creuser avec des moyen compliqué

    creuser avec des robot permettrait de ne pas ventiler du tout , de laisser les robot avancer dans du grisou pur sans air ...

    de ne pas perdre son temps a etayer , dans il y en a un qui se fait ensevelir par un eboulement , il n'a qu'a atendre que le chantier avance pour qu'on le retrouve et le repare

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Chaudiére bois a gazéification
    Par 2x2 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 20
    Dernier message: 14/09/2012, 12h28
  2. Gazéification du bois
    Par Ars32 dans le forum Technologies
    Réponses: 32
    Dernier message: 19/08/2007, 12h36
  3. Hybridation in situ
    Par Shedûn dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/09/2006, 11h40
  4. Hybridation in situ
    Par Sanvi dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 21/02/2006, 22h01
  5. Cultures in situ...?
    Par KarmaStuff dans le forum À la conquête de Mars
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/07/2004, 17h34