Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Pression necessaire pour test étancheité



  1. #1
    goodvibes69

    Pression necessaire pour test étancheité

    Bonjour à tous,

    Je suis en train de mettre en place un banc d'essai afin de verifier que le produit que j'ai conçu, qui se décompose en plusieurs éléments, soit parfaitement étanche. Ce sont des joints toriques qui assurent cette étancheité entre les différents composants.

    L'idée est donc d'envoyer une certaine quantité d'air dans mon produit (à travers des perçages prévu à cet effet puis en prenant soin de les boucher ensuite...reste à savoir comment...car un simple bouchon risquerait de sauter...sinon je pourrais toujours tarauder les trous lisses dans lesquels rentre l'air), puis de l'immerger completement dans de l'eau, et observer si des bulles se forment (dans ce cas, il y a de l'air qui s'echappe donc etancheité mauvaise) et egalement si il y a de l'eau présent à l'intérieur de mon produit, une fois le produit retiré et ouvert.

    Par contre, je n'ai aucune idée pour quantifier la pression à "introduire" dans mon produit. Je pensais partir sur 2x la pression atmosphérique (0.2 MPa) ou plus, je ne me rends pas compte. Si quelqu'un à une idée la dessus. Merci d'avance.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    polo974

    Re : Pression necessaire pour test étancheité

    Tu as toujours la solution de la valve de vélo si tu peux percer à 6 ou 8mm.
    Mais attention à ne pas exploser ton objet en le mettant sous pression!

    Par ailleurs, à moins de vouloir envoyer le truc dans l'espace (dans le vide), la pression à plutôt tendance à venir de l'extérieur (montre de plongée par ex).

    Si ensuite, c'est une étanchéité à la poussière qui est recherchée, c'est carrément pas gagné...

  4. #3
    goodvibes69

    Re : Pression necessaire pour test étancheité

    je cherche seulement à garantir une étancheité vis à vis d'un fluide...merci du coup de main

  5. #4
    chatelot16

    Re : Pression necessaire pour test étancheité

    ca ne sert a rien de tester a une pression superieure a ce qu'il faut a l'usage

    parfois avec les joint torique ca fuit a pression presque nulle et ca ne fuite plus du tout quand le joint est bien calé par une pression suffisante

    de meme le joint prend une place differente en pression ou depression

    mettre sous pression n'est donc pas un test tres significatif

    mais tu ne dis meme pas quelle qualité d'etancheité tu cherche ? eau ? air ? hydrogene ?

  6. #5
    djodjo44

    Re : Pression necessaire pour test étancheité

    Bonjour,

    Il est très dangereux de faire un essai d'étanchéïté à l'air, surtout sur un prototype. Si quelque chose casse tu libéres instantanément une énergie considérable. Le mieux est de le faire à l'eau. Et même à l'eau tu as intérêt à bien enlever toute l'air. J'ai vu tester des bouteilles d'air avec de l'eau, les gens mettaient le tout dans un blockauss. J'ai aussi vu des bouteilles d'air qui avaient été éclatées à l'air comprimé, c'est en plusieurs morceaux. Ces derniers ont du voler les uns par rapport au autres. C'est impressionnant. Lorsqu'elles étaient éclatées à l'eau il y avait juste une fissure au milieu dans le sens de la longueur.

    Si tu veux savoir ce que peux faire un gaz, tu débouches une bouteille de cidre ou de champagne sans faire attention et sans retenir le bouchon, pour que se soit plus marrant, tu te mets en face d'une vitre.

    Fais gaffe.

    Pour les joints toriques il faut qu'ils remplissent parfaitement les volumes des rainures dans lesquelles ils sont. J'ai fait des essais avec ce principe jusqu'à 50 MPa ( 500 bar, pour les vieux dont je suis ). Aucun souci.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invite76532345
    Invité

    Re : Pression necessaire pour test étancheité

    Bonsoir
    Djodjo a parfaitement raison. Les essais pneumatiques (quand ils sont indispensables) se font toujours dans des conditions sécuritaires draconiennes.
    ca ne sert a rien de tester a une pression superieure a ce qu'il faut a l'usage
    Dans l'industrie un "hydrotest" se fait avec une pression égale à 1.25 ou 1.50 fois la pression de service suivant l'usage prévu et le code de construction de l'appareil à pression considéré.
    A+

  9. Publicité
  10. #7
    goodvibes69

    Re : Pression necessaire pour test étancheité

    Merci à tous pour vos précieux conseils !!!!!!!!!

    Après mur reflexion, tout ce que je veux vérifier,c'est que lorsque j'immerge completement mon appareil dans un bain de fluide (eau et/ou acide), le lfuide ne se propage pas à l'intérieur de l'appareil...sans quoi, toute l'électronique sera foutue...donc au final, vérifier que c'est étanche revient à réaliser le montage de mes 4 sous-ensembles together, à la pression atmosphérique et de l'immerger dans le bain...reste plus qu'à observer l'apparition ou pas de bulles.

    Je souhaitai mettre plus de pression à l'intérieur de mon appareil (tout en restant prudent évidemment...je ne cherche pas à faire éclater mon proto en effet) tout simplement pour mieux visualiser l'apparition de bulle. Mais je garde précieusement l'idée de remplacer l'air par de l'eau et même avec un colorant afin de bien voir si le tout est étanche.

    Donc encore 1000 fois merci à vous tous, je ne sais pas si je serai aussi efficace au boulot sans ce forum...

  11. #8
    spoltibrun
    Invité

    Re : Pression necessaire pour test étancheité

    Bonsoir , tu dis que ton proto fonctionnera sous pression exterieure et que le but du test est de tester son étancheité
    Il vaudrait mieux commençer par des tests qui reflettent la réalité à savoir mettre la pièce en depression par pompe à vide avec manomètre raccordé , puis immerger le tout dans un liquide
    La perte de depression indiquera à coups surs toute fuite
    Cela ressemble plus aux conditions d'utilisations prévues

  12. #9
    invite76532345
    Invité

    Re : Pression necessaire pour test étancheité

    Bonjour
    La perte de depression indiquera à coups surs toute fuite
    C'est vrai, mais si c'est détectable au manomètre, il y aura déjà beaucoup de liquide à l'intérieur.
    Supposons pour arrondir, la capacité de l'enceinte = 1 litre, la pression atmosphérique 1 bar. Pour créer un vide de 100mbar on va retirer 1/10 du volume d'air à la pression atmosphérique. C'est à dire 100ml (0.1l)
    Si une fuite de la valeur de "1 cuillère à café" (c'est l'heure du petit dej') entre dans l'enceinte durant le test (hydrotest industrie = 30 minutes), il y aura assez d'eau/d'acide pour endommager l'électronique en conditions de fonctionnement réel, mais pas assez de variation de pression pour être détectée par un manomètre Bourdon ou à tube à eau.
    Une feuille de papier buvard (oui on en trouve encore) à l'intérieur de l'enceinte indiquerait plus surement une entrée d'eau, même minime, durant le test.
    A+

  13. #10
    chatelot16

    Re : Pression necessaire pour test étancheité

    pour un test par legere pression ou depression ca ne sert a rien de tremper dans l'eau

    il sufit de mettre un tuyau avec un manometre de faire un peu de depression et de fermer le robinet : la depression indiqué par le manometre doit rester stable pendant plusieurs jours : si la depression baisse c'est que ca fuit

    tu peux repeter le meme test en pression pour verifier que ca ne fuit pas non plus dans l'autre sens

    il ne faut pas qu'une pression ou depression exesive casse au lieu de controler

    mais c'est toujour pareil : si tu decrivait un peu ta boite je pourais mieux te dire comment la controler

  14. #11
    invite76532345
    Invité

    Re : Pression necessaire pour test étancheité

    Bonjour à tous
    Je ne suis pas d'accord avec toi, Chatelot, quand tu dis:
    il sufit de mettre un tuyau avec un manometre de faire un peu de depression et de fermer le robinet : la depression indiqué par le manometre doit rester stable pendant plusieurs jours : si la depression baisse c'est que ca fuit
    car:
    Question:
    Qui possède un manomètre
    - fonctionnant en dépression
    - de classe 0,5 (ou mieux)
    - à plage de mesure suffisamment étroite pour permettre de lire de très petites variations (1 goutte d'eau qui entre dans l'enceinte fait varier son volume de ~33,3 mm3 {30 gouttes ≡ 1cc})
    C'est à dire que 1 goutte d'eau ou son volume en air à la même pression (= fuite, donc interdit) entrant dans l'enceinte de capacité fixée arbitrairement à 1 litre pour l'exemple va faire varier le pression interne de 1/ 1.000.033.
    Je suis obligé de mettre les points des "mille" sinon le "machin" ne transmet pas les nombres
    Qui ?
    Et je ne parle pas de la variation de température dans le local si le test dure "plusieurs jours" comme écrit car: .....V1 = V0*(1+ ((t1-t0)/273.15)) ..... et..... "PV =Cte"
    N'oublions pas que Avogadro, Charle, Gay-Lussac, Mariotte, ... ont vécu et nous ont laissé leurs lois.
    Revoir mon message d'hier matin. L'eau autour et à l'intérieur le papier buvard, ou un autre système de détection, puisqu'on cherche une réponse "OUI/NON" non quantifiée est la solution.
    A+

  15. #12
    goodvibes69

    Re : Pression necessaire pour test étancheité

    Pour faciliter le débat voilà mon appareil.

    Dimension: H=55mm - Ø=100mm

    Imaginez que l'intérieur est vide mais rempli par un certaine technoligiet et que la base de cet appareil est évidé et débouchant. Sur l'arrière, 2 tubes en sorties et sur les cotés, des connecteurs permettant de faire curculer un liquide.

    Mon but : boucher la partie basse évidée sous le cylindre, boucher les 2 tubes et me servir de mes 2 connecteurs soit pour remplir mon appareil avec un fluide soit je les bouche et comme me conseil Papykiwi, je dispose du papier buvard à l'intérieur, j'immerge tout l'appareil dans un bain d'eau/acides durant Xjours...et je vois ce qui se passe au niveau du buvard. Par contre, est ce que ce test suffirait pour me garantir la PARFAITE étancheité de mon produit ou dois je plutot partir sur un autte test avec par exemple un liquide à l'intérieur au lieu de l'air. Je dois impérativement valider la bonne etancheité.

    Encore merci pour toutes vos contributions.
    Images attachées Images attachées

  16. Publicité
  17. #13
    invite76532345
    Invité

    Re : Pression necessaire pour test étancheité

    Bonjour Goodvibes
    Lorsqu'on "hydroteste" (jargon) un appareil ou une machine dans l'industrie, on ne garantit que l'étanchéité du "casing". Les joints ne sont pas considérés comme en faisant partie. Ceux qui servent au test sont bien souvent des joints de banc d'essai n'ayant rien à voir avec les définitifs. Par exemple on teste un corps de pompe sans l'hydraulique interne ni l'arbre et donc sans les garnitures d'arbre (qui coutent une petite fortune et sont garantis par le fabricant pour le service qui leur sera demandé). Des bouchons avec joints d'essai obturent les passages.
    Si tu veux faire un test valide en pénétration de liquide il faut que l'intérieur soit en dépression par rapport à l'ambiance. Mon idée (personnelle) serait d'obturer tous les passages, sauf 1, de chauffer légèrement l'ensemble (disons ~40 à 50°C) puis obturer le dernier passage. Ainsi, le boitier immergé, en refroidissant, se trouverait en dépression par rapport au bain de test, ce qui garantirait (si tant est que le 100% absolu est une vue de l'esprit) que la construction est vraiment étanche. Quant à le laisser "tremper" quelques jours; à mon avis 24 heures sont suffisantes pour bien cerner le risque. (Mais je ne suis pas le concepteur) Et un colorant dans le bain de test pourrait améliorer la lecture finale sur le buvard.
    Cordialement.
    A+

  18. #14
    goodvibes69

    Re : Pression necessaire pour test étancheité

    Etant donné que pour les passages à boucher sont soit lisses, soit taraudé, est ce que des bouchons types lièges vont suffir pour obstruer ces conduits ?

    Donc je bouche tout sauf un conduit...je chauffe cet ensemble, une fois chauffer, je bouche rapidement le dernier conduit pour ne pas que la pression ne tende à s'equilibrer avec la pression ambiante (Patmo) puis je ploge le tout dans mon bain d'eau...c'est bien cela ?

  19. #15
    goodvibes69

    Re : Pression necessaire pour test étancheité

    Encore une question pour papykiwi, après avoir chauffer puis plonger l'appareil dans mon bain, qu'est ce qui me garantit que la pression dans mon appareil sera inférieur à celle de mon bain et donc d'avoir un déplacement de l'eau du bain --> intérieur de mon produit. J'imagine la chose suivante : le refroidissement n'est pas assez important et au final Pinterieur_sonde > Peau_bain donc pas d'effet d'aspiration de l'eau (au contraire phénomène de bulle mais sur 24H, difficile d'observer leur apparition surtout si ce n'est pas flagrant) et au final, j'ouvre ma sonde...le buvard est sec à l'intérieur et je conclu que l'étancheité est bonne alors qu'en réalité bje n'ai pas réussi à creer une depression à l'intérieur de l'appareil...

  20. #16
    Zozo_MP

    Re : Pression necessaire pour test étancheité

    Citation Envoyé par goodvibes69 Voir le message
    le buvard est sec à l'intérieur et je conclu que l'étancheité est bonne alors qu'en réalité bje n'ai pas réussi à creer une depression à l'intérieur de l'appareil...
    Bonjour

    Je suis la discussion depuis un moment et je vous suggère pour faire le vide d'utiliser un petit venturi qui fonctionne avec de l'air comprimé. Vous trouverez ça chez Festo notamment.
    Ces petits systèmes sont peu encombrants et surtout pas très cher.
    Un petit coup de souflette et hop vous avez le vide voulu.

    Autrement pour faire du vide vous allez au labo roon the corner et pour leur demander quatre ou cinq tubes de prélèvements qui sont sous vide. Autrement un bonne pompe à vélo avec le joint monter à l'envers font de très bonnes pompes à vide, les très grosses seringues en plastiques qui servent pour passer les médicaments par sonde gastrique sont encore plus efficaces que les venturis et la pompe à vélo.

    Pour ce qui est du papier buvard je pense que ce n'est pas une bonne idée : car il faudrait un méga fuite pour voir quelque chose. Il faudrait plutot un produit qui change de couleur en présence d'humidité même très faible. Souvent les oxidations interviennent après un temps assez long et sont plutôt du fait de mini-micro-fuites. Les chimistes utilisent ces types de produits (cristaux ou matériaux synthètiques avec révélateur) couramment, je n'ai pas de référence à vous donner, mais sur le forum chimie FS, ils vont vous le dire.

    Le bouchon de liège n'est pas étanche et en plus il faut qu'il soit très très sec et emmenché à force pour être efficace. Un bouchon caoutchouc et de loin préférable. Cela vous tient une éprouvette de prélévement sous-vide plusieurs mois. En plus vous pouvez passer la seringue au travers pour faire le vide.

    Comme quoi la méthode KISS et très efficace (Keep it simple and stupide).

    Cordialement

  21. #17
    invite76532345
    Invité

    Re : Pression necessaire pour test étancheité

    Re bonjour à tous
    1/ Après correction des "fautes de frappe":
    Citation Envoyé par goodvibes69
    après avoir chauffé puis plongé l'appareil dans mon bain, qu'est ce qui me garantit que la pression dans mon appareil sera inférieure à celle de mon bain et donc d'avoir un déplacement de l'eau du bain --> intérieur de mon produit.
    Supposons tout l'ensemble, c.à.d. l'appareil et l'eau du bain (sans le bébé, ça fait désordre au moment de vider ) à 20°C.
    On arrondit tous les calculs à 2 décimales.
    Le volume intérieur du cylindre est (Pi x D2/4) x H x 0.95 (en comptant 5% du volume pour l'épaisseur) soit 410 cm3.
    On chauffe le tout à 50°C, le volume de l'air devient: 410 x (1+ (30/273.15) ) =455 cm3. Une partie de l'air s'échappe.
    Nous avons à l'intérieur 410cm3 d'air à pression atmosphérique (1013mBar) et 50°C. On bouche et on refroidit à 20°C (par le bain par exemple).
    Le volume de l'air à 1013 mbar et 20°C serait: 410 x (1- (30/273.15) ) = 410 x 0.890 = 364.97 cm3.
    Le volume du cylindre n'ayant pas changé, la pression absolue (puisque PxV=Cte) devient: 1013 x (364.97/410) = 901.74 mBar.
    La dépression est de: 0- (1013 - 901.74) = -111.26 mBar relatifs (lus au manomètre) .....C.Q.F.D.

    2/ Après correction des "fautes de frappe":
    Citation Envoyé par Zozo_MP
    Autrement une bonne pompe à vélo avec le joint monté à l'envers fait une très bonne pompe à vide
    Pour l'avoir essayé jadis, la pompe "pro" du labo ayant laché, je peux te garantir que s'il n'y a pas un clapet auxiliaire cela ne fonctionne pas, quoiqu'en disent les "bouquins".

    3/.....
    Citation Envoyé par Zozo_MP
    Il faudrait plutot un produit qui change de couleur en présence d'humidité même très faible.
    Je ne suis pas raciste, j'ai écrit:
    Citation Envoyé par Papykiwi
    L'eau autour et à l'intérieur le papier buvard, ou un autre système de détection, puisqu'on cherche une réponse "OUI/NON" non quantifiée
    et aussi:........Et un colorant dans le bain de test pourrait améliorer la lecture finale sur le buvard.
    Nous sommes en phase.

    4/ Après correction des "fautes de frappe":
    Le bouchon de liège n'est pas étanche et en plus il faut qu'il soit très très sec et emmanché à force pour être efficace. Un bouchon caoutchouc est de loin préférable
    Parfaitement exact.

    Bonne suite pour les opérations

    Note: Vous pouvez aussi corriger mes "fautes de frappe", je ne serai pas vexé.
    A+

  22. #18
    fishingmanager

    Re : Pression necessaire pour test étancheité

    Etant donne qu'il s'agit d'une electronique embarquée da

  23. Publicité
  24. #19
    fishingmanager

    Re : Pression necessaire pour test étancheité

    Etant donne qu'il s'agit d'une electronique embarquée pour etre immergée dans un liquide une solution fiable peut etre utilisée.
    Le container doit etre equipée d'un bouchon de vidange vissé avec un joint et d'une canule munie d'un robinet d'arret pour brancher un tuyau (cela pourrait etre aussi une valve de pneu).
    Avant mise en service le container devrait etre testé à l'eau à une pression largement supérieure à la pression d'utilisation (profondeur d'immersion plus variation de temperature).
    Le container devra etre mis en service en mettant un gaz sous une pression superieure à la pression de service ( je preconise l'azote qui à l'avantage d'etre neutre d'ou le bouchon de vidange pour purger l'air avant mise sous pression).
    Toute fuite sera immediatement visible avant qu'il y ai une goutte d'eau à l'interieur.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. quel enduit pour étanchéité sous sol
    Par wizz114 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/06/2011, 09h17
  2. Materiel nécessaire pour insoler !
    Par o0Zz dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 15/07/2007, 22h05
  3. Energie nécessaire pour la création d'une étoile
    Par thomassan dans le forum Archives
    Réponses: 13
    Dernier message: 13/07/2006, 12h42
  4. Energie nécessaire pour produire un aimant
    Par xavital dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/04/2006, 09h05
  5. Graisse pour étanchéité à l'eau
    Par saintefe dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/03/2006, 13h20