Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

tete de piston dans pompe a piston axiaux



  1. #1
    Bourkanieche

    tete de piston dans pompe a piston axiaux


    ------

    Bonjour,
    Je me posai une question sur les pompes à piston axiaux à plateau inclinable: lorsque le plateau s'incline, la position de la tete du piston s'éloigne ou se rapproche de l'axe, il y a alors un défaut de coaxialité entre l'axe définit par le barilet et la tête du piston. Je me trompe?
    Ce doit etre très mauvais pour les pièces tout cela non ?
    Cordialement

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Infra_Red

    Re : tete de piston dans pompe a piston axiaux

    j'ai dit une connerie, j'efface tout

  4. #3
    djodjo44

    Re : tete de piston dans pompe a piston axiaux

    Bonjour,

    Bourkanieche, tu aurais raison si les pistons étaient liés mécaniquement au plateau mais ce n'est pas le cas.
    Du coté du plateau les pistons possèdent chacun un patin dit " hydrostatique " et c'est la pompe de gavage qui pousse les pistons sur le plateau lorsque les cylindres sont en aspiration.

  5. #4
    michel dhieux

    Re : tete de piston dans pompe a piston axiaux

    bonjour :
    les pistons sont sphérique a un des deux bouts , et dessus cette rotule sphérique est serti un patin en bronze , l huile en pression peut atteindre le plateau par l intermédiaire d un perçage au milieu du piston et du patin , ainsi la pression graisse la partie entre rotule et patin mais en plus la pression se bloque coté patin contre le plateau , en effet le patin coté plateau possède des rainures circulaires reliées entre elles et le perçage central , et comme la surface du patin est sensiblement égale au diamètre extérieur du piston,
    il y a équilibrage des forces >>>> compensation hydrostatique . (voir cette dernière sur le moteur a piston radiaux ,de marque calzoni-rexroth ,sur le premier lien ci dessous.
    ps:
    1/les pistons des pompes a pistons axiaux sont très souvent ajouré dans leurs partie centrale (comme un tube avec un bout sphérique) évidemment pour diminuer leurs poids mobile.
    2/ les pompes/ moteurs a axes brisés ont une bielle équipé de 2 rotules
    l angle alors peut arrivé a 45 degrés d inclinaison et 12000 tr/ mn ,450bars (volvo/PARKER de 8 cc tour)
    3/ le gavage , n est pas systématique , dans certains montages les patins
    sont maintenus par des ressorts plaqués contre le plateau, (donc auto aspirante) les pompes a axe brisé également non pas besoin de gavage sauf en circuit fermé.
    http://www.cyber.uhp-nancy.fr/demos/...urs_2_3_3.html
    http://scienc.industrielles.free.fr/...ique/pompe.htm
    croit-on découvrir des choses qu' on ne fait que redécouvrir.

  6. #5
    Bourkanieche

    Re : tete de piston dans pompe a piston axiaux

    ok merci pour vos réponses précises.
    Et pour ce qui est du contact glace-barilet : est ce que l'on lubirfie aussi grace a un passage d'un film de l'huile sous pression entre les deux parois? En terme de fabrication, je suppose qu'un des gros problème doit être de gérer les contraintes de planéité au niveau des contacts entre la glace et le carter puis entre la glace et le barilet pour maintenir une bonne étanchéité non ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    michel dhieux

    Re : tete de piston dans pompe a piston axiaux

    Citation Envoyé par Bourkanieche Voir le message
    ok merci pour vos réponses précises.
    Et pour ce qui est du contact glace-barilet : est ce que l'on lubirfie aussi grace a un passage d'un film de l'huile sous pression entre les deux parois? En terme de fabrication, je suppose qu'un des gros problème doit être de gérer les contraintes de planéité au niveau des contacts entre la glace et le carter puis entre la glace et le barilet pour maintenir une bonne étanchéité non ?
    bonjour
    tu viens de toucher le point faible ,ou il y a de nombreuses différences entre les constructeurs.
    en effet pour une bonne étanchéité il faut une planéité rigoureuse de construction ,la glace peut être en bronze mais de plus en plus rarement . elle est en acier recouvert par bombardement ou electrolyse de bronze et/ou autres
    de toute façon il n y a jamais 2 matières dure face a face .
    (une dite môle et une dure) , coté culasse il y a un pion qui empêche la glace de tourner ,elle est centré également.
    rexroth/hydromatic a opté pour l inverse , c est le barillet qui est concave interne vers le barillet et bronze sur cette surface. cela permet de diminuer la surface réelle (ou le diamètre du barillet) et de centrer ce dernier sur la glace en acier.
    il existe des montages sans bronze (vickers PVH) et un italien ,mais les deux ont un traitement d une surface au moins (donc rodage exclus sinon usure prématurée )
    la glace par elle même est importante ,car c est elle qui peut devenir bruyante si mal étudié .
    en effet les haricots (perçages en forme de haricot) ont, sur les deux qui se trouvent au plus prêt de l admission et refoulement des rainures de dimension progressives ( dans le cas d un moteur) celle-ci au moment ou le piston fini son ascension , il ne faut plus de pression résiduelle au moment ou le piston se déconnecte des 2 cotés (haute pression et basse pression), sinon compression , et comme l huile est incompressible.....bruit excessif cette phase de déconnection est en degrés très faible. le piston passe très vite de l une a l autre phase suivant vitesse de rotation. dans le cas de pompe, il y a une seule rainure, idem il ne faut pas qu 'après la phase fin de pompage d un piston l huile reste en pression sinon risque de léger transfert vers l admission.(en réalité c est cette dernière solution qui est adapté , par un
    petit perçage de l ordre de 0.3 >>>> très légère fuite mais pas de bruit.)
    sur les pompes a plateau oscillant et pistons axiaux et clapets il n y a pas de glace donc pas de problème de ce coté .
    le constructeur rené Leduc a opté pour ces pompes, une admission sur le coté plateau avec un énorme haricot et des pistons percés et patins également ainsi l admission se fait coté plateau et refoulement sur le dessus piston par des clapets ,ce constructeur a rajouté (et breveté) un système de dégazage ,l air s échappe correctement vers le drain mais pas l huile en pression....
    par contre pas possible de faire des moteurs avec cette technologie.
    dernier point : les glaces détestent l aération (entrée d air) car cet air au moment ou l huile est en forte pression , il provoque l effet diesel ,en fait, des micro explosion ou combustion de l huile qui détériore rapidement la glace surtout sur la fin du haricot (cela ressemble a du papier verre grossier) et étanchéité médiocre.

    veuillez excuser la longueur de ce texte.
    Dernière modification par michel dhieux ; 03/08/2008 à 18h41.
    croit-on découvrir des choses qu' on ne fait que redécouvrir.

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Diamètre de piston
    Par sloame77 dans le forum Technologies
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/04/2007, 21h34
  2. Poussée piston
    Par ratina dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/04/2007, 20h42
  3. thermodynamique + piston
    Par cool_boy28 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/11/2006, 19h16
  4. Force de poussée exercée sur un piston dans un fluide
    Par Gpadide dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 30/08/2006, 18h17
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.