Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

cinéma et discrétisation



  1. #1
    Petithassane

    cinéma et discrétisation


    ------

    Bonjour.

    Au début des années 80, j'ai vu à la télé un court métrage où l'on montrait des films au ralenti qui avaient été filmés à la vitesse de 1 000 000 d'images/seconde.

    Pour atteindre ce résultat il a fallu supprimer l' obturateur mécanique. Les scènes ont été prises dans l'obscurité, objectif toujours ouvert et c'était une lampe stroboscopique qui éclairait les objets de manière intermittente et les images s'imprimaient image par image sur le film cellulosique qui défilait à grande vitesse.

    Mais auparavant, ils avaient filmé les scènes dans la lumière et simplement fait défilé la pellicule à grande vitesse, objectif toujours ouvert. Dans ce cas il n'y avait pas d'image par image sur le film et le signal visuel n'était pas discret mais continu sur le support cellulosique. Seulement là, à la projection, on ne voyait rien.

    Ma question est celle là: pourquoi faut-il discrétiser le réel por l'appréhender ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    jiherve

    Re : cinéma et discrétisation

    Bonsoir
    Justement pour pouvoir faire un changement d'échelle temporelle, nos yeux c'est la cinquantaine de ms, très loin des échelles de temps de certains phénomènes.
    Cela fonctionne aussi dans l'autre sens, image par image à une cadence très lente, par exemple mouvement de plantes, trajectoire du soleil!
    Dans l'exemple cela se complique aussi par l'aspect chimique de la prise de vue, là aussi il y a un temps de réponse lié à la quantité d'énergie nécessaire pour impressionner la pellicule en première approximation le produit intensité lumineuse par temps de pose est une constante; donc avec un flash (strobo) on éclaire plus et donc on peut enregistrer de façon plus rapide.
    Cela serait identique avec un capteur moderne (CMOS,CCD) car il faut aussi intégrer pour obtenir un signal, si l'intégrale porte sur un laps de temps long alors le résultat sera une moyenne, c'est à dire rien pour un phénomène rapide!
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  4. #3
    Petithassane

    Re : cinéma et discrétisation

    Oui.
    Mais pourquoi ça ne donne rien quand on filme en continu ?

  5. #4
    _Goel_

    Re : cinéma et discrétisation

    Citation Envoyé par Petithassane Voir le message
    Oui.
    Mais pourquoi ça ne donne rien quand on filme en continu ?
    Salut,

    Tu te demandes :
    - pour quoi quand on filme en continu, on voit rien ?
    - ou comment récupérer les informations d'un film filmé en continu ?

    réponse 1 : si tu bouges le film un petit peu durant la prise de vue, il est imprimé 2 fois par l'image (avant le bouger et après le bouger), donc tu as 2 photos sur le film. fais un montage en superposant 2 images identiques décalées : on voit déjà beaucoup moins les choses. Maintenant, si le film bouge en continu, il n'est jamais au même endroit, et l'image ne sera jamais au même endroit sur le film. c''est comme si tu avais une infinité de prises de vues sur ton film.
    réponse 2 : 3+2=5 c'est facile dans ce sens, mais 5, c'est quoi. c'est 0+5 ou 1+4 ou 2+3 ou 3+2 ou 4+1 ou 5+0.... Si tu as 2 photos superposées sur ton écran d'ordi, chaque pixel aura comme information la somme des données : du pixel de la première photo et de la seconde. Il est alors impossible de savoir à l'origine, quelles étaient les couleurs des 2 pixels originaux. Ici tu vois la difficulté pour 2 photos superposées. Alors pour une infinité de photos superposées, c'est encore plus impossible.
    Le succès c'est d'être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    jiherve

    Re : cinéma et discrétisation

    Citation Envoyé par Petithassane Voir le message
    Oui.
    Mais pourquoi ça ne donne rien quand on filme en continu ?
    Cela serait identique avec un capteur moderne (CMOS,CCD) car il faut aussi intégrer pour obtenir un signal, si l'intégrale porte sur un laps de temps long alors le résultat sera une moyenne, c'est à dire rien pour un phénomène rapide!
    le temps long c'est relatif au phénomène filmé.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  8. #6
    Petithassane

    Re : cinéma et discrétisation

    Est ce que cela est lié au fait que nos yeux et système nerveux fonctionnent "image par image"?

    Autre fois des moines utilisaient le principe de la chambre noire. Ils entraient dans une pièce sombre où il y avait un trou qui donnait sur l'extérieur. A l'extérieur un moine se mettait en face du trou et dansait et son image apparaissait inversée sur le mur opposé au trou pour les moines à l'intérieur. Cela ressemble à l'ancêtre du cinéma sauf qu'il n'y a pas "d'image par image" mais un mouvement continu sur le "mur-écran". cependant la rétine des moines décomposait le signal en "image par image".

    Doit-on en déduire qu'on ne peut appréhender la réalité qu'en la discrétisant?

  9. Publicité
  10. #7
    jiherve

    Re : cinéma et discrétisation

    Bonsoir
    C'est sans doute possible car tant nos capteurs que l'unité centrale semblent fonctionner de manière discontinue, il y a un temps de réponse mesurable (qqs dizaines de ms), notre perception doit donc échantillonner le réel.
    pour la vision il est connu que la vision périphérique détecte des mouvements plus rapides que la vision centrale mais n'en a pas la résolution; tel phénomène perçu comme continu en vision centrale sera perçu comme variable en vision périphérique, par exemple un éclairage à led modulé en PWM( à 50..100 Hz).
    C'est je pense un reste de notre situation de proie potentielle, le danger (avec de grosses dents) arrive toujours de coté.
    http://en.wikipedia.org/wiki/Peripheral_vision

    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

Discussions similaires

  1. Problème de discrétisation MAtlab
    Par karell dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/04/2008, 16h18
  2. discretisation par differences finies
    Par ABN84 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/10/2007, 15h01
  3. discrétisation
    Par ketchupi dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/03/2007, 08h49
  4. Expansion et discrétisation de l'univers
    Par Christ74 dans le forum Archives
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/03/2006, 17h40
  5. discrétisation d'un volume
    Par Ryuujin dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 9
    Dernier message: 25/03/2005, 08h24
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.