La galère du luthier !
Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

La galère du luthier !



  1. #1
    invitee173a4ba

    La galère du luthier !


    ------

    Bonjour à tous.
    Je suis "le petit nouveau"... Mais je suis un vieux con !
    agé de 62 ans, je suis luthier. Mais maintenant, je suis en retraite et n'ai plus à m'occuper de la gestion d'un magasin de musique. Donc... POUR MON PLAISIR, je vais m'adonner à ce qui m'a toujours fait rêver : le chromage, le nickelage et l'argenture des clés de clarinettes (entre autres...) en maillechort.
    Mais je suis dans le flou le plus ...flou !
    Si donc quelqu'un peut me donner des tuyaux - style
    matériel à mettre en oeuvre ;
    outillage à se procurer ;
    produits chimiques à requérir ;
    précautions à prendre...
    Merci en attendant.
    En tous cas, si parmi vous, quelqu'un s'intéresse à la musique ou à la lutherie vents ou cordes... Ca, c'est dans mes cordes. Et j'offre ma modeste aide.
    Bonne soirée.
    Alain.
    P.S. Merci pour votre gentille proposition, mais les "tags", ce n'est pas mon truc. Mais je sais aussi déconner par ailleurs, n'ayez pas peur !

    -----

  2. #2
    Zozo_MP

    Re : La galère du luthier !

    Bonsoir

    Tout d'abord bienvenu sur notre forum.

    Citation Envoyé par amutz;
    "... Mais je suis un vieux con !
    agé de 62 ans, je suis luthier.
    Bienvenue au club de V... C... nous on adore lutter hier et demain (contre les problèmes tordus).

    Cordialement

    PS : regarde il y a un fil en cours avec un luthier pour les harpes Clique ICI

  3. #3
    chatelot16

    Re : La galère du luthier !

    le chromage n'est vraiement pas un truc d'amateur

    contrairement au autre depot electrolytique ca ne se fait pas avec une anode en chrome , mais avec le l'acide chromique dans le bain et une anode non soluble en plomb a l'antimoine

    l'cide chromique est un produit toxique reglementé impossible a acheter sauf etablissement classé en regle : impossible de bricoler : je connais une usine de chromage , je n'ai jamais reussi a m'en procurer !

    en plus pour faire du bon travail il faut un tas de bain de nettoyage degraissage : il y a un enorme savoir faire a connaitre avant d'obtenir des resultat valables

    j'ai un livres tres detaillé sur le chromage : pour ce lancer la dedans il faut vraiment avoir l'intension d'en faire une grosse activité pour que ca vaille le coup , et comme c'est trop reglementé pour les produit dangereux il est presque impossible d'en faire une activité profesionnelle : et si ce n'est pas une activité professionelle pas moyen d'acheter les produits toxiques : donc il faut commencer par devenir chimiste fabriquer ses produits soit meme

  4. #4
    verdifre

    Re : La galère du luthier !

    bonjour,
    je vais surement te répondre un peu a coté de la plaque, mais l'anodisation est un traitement accessible à l'amateur
    http://www.freeride-vtt.fr/anodisation1.html
    http://aero.modelisme.com/article109.html
    cela peut peut etre être une methode de substitution dans certains cas.
    Cependant cela impose à ma conaissance des pièces en alu
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    chatelot16

    Re : La galère du luthier !

    je ne voudrait pas seulement t'avoir decouragé du chromage

    l'argenture est beaucoup plus facile et accessible pour l'amateur
    le nickelage aussi

    voir sur gallica.bnf.fr le livre de roseleur
    tout y est expliqué en detail , c'est un peu vieux , mais ce qui marchait il y a 100 ans marche toujours : entierement avec des produit chimique de base

  7. #6
    invitee173a4ba

    Re : La galère du luthier !

    Tout d'abord merci infiniment à Chatelot et Verdifre pour leur message sympa.
    Chatelot : J'ai une micro-entreprise de lutherie, je peux donc acheter tous les produits interdits au public, car dans ce boulot, on est réputé "tripoter" de tout. Mais voudriez-vous me donner les références du livre dont vous m'avez parlé, car ça me serait précieux.
    Pour Verdifre : Oui, l'anodisation est plus simple... Mais si on a, sur une clarinette, tous les clétages chromés, on aura l'air con si on refait une clé différente des autres...
    Maintenant, je ne sais pas si les clétages sont CHROMéS ou NICKELéS. En tous cas, pour l'argenture, je suis déjà à peu près opérationnel, ( mais à ce sujet, plus j'en lis, et mieux je me porte...) Mais j'ai déjà imprimé les deux articles que vous m'avez cités. Mais les clétages d'instruments doivent être brillants.
    En tous cas, merci à tous les deux, et à + peut-être.
    Alain.

  8. #7
    chatelot16

    Re : La galère du luthier !

    essaie d'acheter de l'acide chromique , tu verra le probleme

    pour roseleur :
    http://gallica.bnf.fr/Search?idArk=&...nDateFin=&tri=

    pour le chromage c'est un livre qui a été edité en tres petite quantité , donc introuvable : quand on me l'a preté je l'ai entierement photocopié , internet n'existait pas , maintenant ca vaudrait le coup de le passer au scanner

  9. #8
    invitee173a4ba

    Re : La galère du luthier !

    OK Chatelot. Non seulement j'ai bien enregistré, mais je SUIS EN TRAIN de lire le bouquin sur le site de la BNF.
    Au début, j'ai été déçu, car le télégraphe... ça n'est pas vraiment ma tasse de thé. mais ensuite, c'est pile-poil ce que je recherche.
    Encore merci pour tout.
    Alain.

  10. #9
    invitee173a4ba

    Re : La galère du luthier !

    Quant à l'acide chromique, je vous promets que j'en aurai... Et si ça vous chante, on peut voir à un petit envoi...
    Alain.

  11. #10
    invitee173a4ba

    Re : La galère du luthier !

    A Chatelot.
    Merci pour tous tes conseils.
    1 - Je viens d'acheter le livre de Roseleur sur la dorure, l'argenture et la galvanoplastie. Je l'avais trouvé sur le site de la BNF, mais le scan était trop merdique, et je n'arrivais pas à tout lire.
    J'ai trouvé ce bouquin à "chapitre.com" qui est une sorte d'antiquaire pour vieux livres. Les salaud ! 49 € pour un bouquin mangé par les souris (ou les rats - jen sais rien, j'étais pas là !) mais bon... Tout-à-fait bien lisible. C'est devenu ma bible.
    Par contre, à la suite de l'avénement de la galvano... se sont créés deux nouveaux métiers qui ont pour objet le polissage des métaux : et il paraît aussi que les progrès fabuleux en galvano ont fait que ces métiers annexes ont disparu, car on sait maintenant faire que les métaux soient brillants dès la première phase. Et ça, je ne suis pas près de savoir faire !
    Oui. L'argenture : j'ai des clés argentées, d'autres nickelées, et d'autres chromées. Mais j'ai l'air d'un con si je nickèle une clé et que je la remonte sur une clarinette dont toutes les autres sont argentées...
    En tous cas, merci pour ton aide précieuse. Je crois que je vais faire mes premiers essais sur une clarinette basse dont le mec a cassé une clé. A moi la brasure à l'argent (entre autres).
    Et merci à tous les autres de ce site dont l'appui m'a été précieux.
    Je retournerai régulièrement vous rendre visite.
    Alain.

  12. #11
    Zozo_MP

    Re : La galère du luthier !

    Bonsoir Alain

    Est-ce que tu saurais faire pour une trompette un clé d'eau à vidage automatique. Les clés d'eau actuelles sont très sommaire on bouche un trou avec un clé munis d'un bout de liège et d'une ressort.

    Cela fait un moment que j'ai dans la tête de concevoir une purge automatique sur le modèle des purges d'air du chauffage central. Je n'ai pas réfléchi plus que ça du fait que dans une trompette il n'y a pas de pression.

    Si tu as des idées elles sont les bienvenues.

    Cordialement

  13. #12
    invitee173a4ba

    Re : La galère du luthier !

    Bonjour Zozo_MP.
    J'ai pensé hier soir à ton message.
    Sur une trompette, l'écoulement de l'eau de salive se fait sur la grande pompe qui est " le point bas " du circuit.
    Mais il n'y a AUCUN élément DANS la perce. Sans quoi, la trompette jouerait faux.
    Il y a un patin soudé sur le " tuyau " ( à l'extérieur... ) sur lequel viennent l'axe de la clé d'eau et l'axe du ressort de clé. Mais le système que tu imagines ferait appel à une espèce d'aiguille de seringue médicale, soudée sur la pompe (pas de perte d'air) et commandée ( hydroliquement ou pneumatiquement ) de l'extérieur de la pompe.
    Si tu ajoutes DANS la perce la moindre pièce mécanique, c'est au détriment du volume de la perce, et donc au détriment de la justesse de l'instrument.
    Mais il faut TOUT commander de l'extérieur.
    Alors il peut s'agir d'un système hydro ou pneuma, mais je ne suis pas versé dans ces domaines.
    Il y a sur ce site une discussion sur des " vérins rotatifs " pour une harpe. Là, il y a des pointures pour ce qui concerne ces deux domaines.
    Maintenant, dans le principe... :
    Tu demandes un automatisme pour éviter au doigt de presser sur une spatule de clé de temps à autres.
    Quand il y a trop d'eau dans la perce de la trompette, ça gargouille, et le trompettiste sait qu'il doit vidanger. Et il actionne UN DOIGT.
    C'est comme si tu demandais un système pour dispenser les doigts d'appuyer sur les pistons de la trompette. Encore s'il s'agit d'un trombone, il y a le bras à allonger pour aller chercher la clé d'eau au fin fond de la coulisse. Mais une trompette...
    Je t'avoue mon désaroi, mais je n'en vois pas une très grande utilité.
    Mais va sur le site de discussion sur les vérins rotatifs pour une harpe, et tu verras des gens bien au fait de la technique hydro et pneuma. Mais à mon niveau, je ne vois pas grand' chose à concevoir.
    Amitiés.
    Alain.




    Amitiés.
    Alain.

  14. #13
    chatelot16

    Re : La galère du luthier !

    c'est bien dommage , la consultation sur gallica.bnf.fr n'est pas facile , mais on peut telecharger le livre entier en pdf et le lire chez soi

    sauf que le telechargement en pdf est un peu caché

    et ensuite , ca plante si on telecharge plus de 300 page de grand format a la fois : pour les petit format comme roseleur on peut en telecharger plus

    j'y telecharge des tas de livre , en petit morceau que je recolle avec pdftk pour faire des livres entier

    des que je trouve un livre interressant je me depeche de le telecharger car j'ai peur que comme tout ce qui est gratuit ca ne soit pas toujours disponible ...

Discussions similaires

  1. altimètre :je galère
    Par gwendoline dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 12/02/2009, 16h28
  2. mp3 galère
    Par physiquantique dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 7
    Dernier message: 10/12/2007, 10h06
  3. Tipe: en galère...
    Par invite2a222fea dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/11/2007, 10h33
  4. Tp galère
    Par invitebacf5408 dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 31/10/2007, 22h48
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.