Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Purge de pression d'un réseau d'air comprimé




  1. #1
    bratak

    Purge de pression d'un réseau d'air comprimé

    Bonjour à tous,

    J'ai une question simple pour laquelle j'aimerais avoir une confirmation de votre part histoire de conforter l'idée que je m'en fait.

    Faut-il prévoir un simple isolement ou un double isolement pour purger la pression résiduelle dans un tronçon de tuyauterie?

    Selon moi et contrairement à une purge de condensat qui nécessite 2 vannes d'isolement, il faut ici une seule vanne.
    Autrement la pression résiduelle enfermée dans la portion de tuyauterie ne sera pas totalement purée si l'on fonctionne avec un système de "sas" à l'aide de 2 vannes d'isolement.
    Elle ne sera que diminuée par rapport à l'extension représenté par le volume compris entre les 2 vannes d'isolement.

    Qu'en pensez-vous?

    Je vous remercie!

    Bratak

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    albi69

    Re : Purge de pression d'un réseau d'air comprimé

    Bonjour
    veuillez joindre un schéma, votre demande sera alors plus claire.

  4. #3
    bratak

    Re : Purge de pression d'un réseau d'air comprimé

    Le premier schéma représente une purge équipé d'une seule vanne d'isolement sur la ligne de purge.
    Le second en comporte 2.

    Dans le cas d'une purge de condensats sur un réseau de gaz. Il faut effectivement deux vannes d'isolement pour éviter de mettre en lien direct le réseau et l'ambiance du local.
    Ainsi, on ouvre la vanne de purge la plus proche du réseau en ayant la seconde en position fermée.
    Les condensats se déversent dans le tuyaux de purge.
    On referme la première vanne d'isolement, puis on ouvre la seconde pour évacuer les condensats.

    Mais dans le cas d'une purge de pression (on souhaite évacuer la pression piégée dans un tronçon de tuyauterie isolé), il me semble qu'il faut au contraire une seule vanne d'isolement sur la ligne de purge pour justement pouvoir mettre en relation directe le réseau et l'ambiant.
    Sachant que le réseau est lui même isolé en amont et en aval de la ligne de purge, il n'y a aucun risque de le "vider" dans l'ambiant.

    Purge.png


  5. #4
    albi69

    Re : Purge de pression d'un réseau d'air comprimé

    Re
    Parlons sureté de fonctionnement.
    Quelle que soit sa fabrication, on ne peut jamais compter sur l'étanchéité d'une vanne, surtout à long terme.
    Pour cette raison, si VOUS décidez que pour des raisons de sécurité, il faut mettre deux vannes d'isolation en série pour isoler un circuit, il faut aussi rajouter une vanne en dérivation comme vous l'avez fait sur votre premier schéma.
    On considère que cette vanne peut aussi devenir défectueuse, alors, on rajoute un bouchon pour plus de sécurité.

    Dans le cas d'une purge de pression, vous n'êtes pas assez précis sur vos objectifs, vos besoins exacts et vos attentes. On ne peut donc pas répondre à votre question.

  6. #5
    bratak

    Re : Purge de pression d'un réseau d'air comprimé

    Oui je pense que vous avez raison, l'étanchéité viendra à se dégrader avec le temps. A ce moment là il vaudra mieux avoir 2 vannes en série sur la ligne de purge.
    Seule la gestion de ces vannes variera par rapport à une purge de condensats.

    Merci pour vos remarques, ça répond à ma question!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Touche-à-tout

    Re : Purge de pression d'un réseau d'air comprimé

    Bonjour Bratak,

    J'arrive un peu tard mais j'ajouterai ceci:

    Un réseau d'air comprimé digne de ce nom est installé en pente et équipé de sectionnements et piquages réguliers, comme vous l'illustrez.
    Ces piquages de purge sont normalement équipés de deux vannes, et entre elles, la canalisation est en fait un réservoir appelé "pot à condensation".
    En temps normal, la vanne du haut reste ouverte et le pot recueille les condensats. Pou vider le pot sans trop de complications, on ferme la vanne du haut puis on ouvre celle du bas. Le post se vide et on revient à la position initiale.
    Qui peut le plus peut le moins et si on veut vider une section pour travaux, on vide d'abord le pot puis on ouvre la première vanne.

    Le système à deux vannes permet donc bien les deux utilisations: purge des condensats et/ou de l'air.

    Pour ce qui est de la sécurité de fonctionnement et de la fiabilité des vannes, c'est d'une part une question de qualité de matériel et d'autre part de nécessité du process. Si en pétrochimie les vannes sont doublées, c'est que les produits sont dangereux. Là, on parle d'air comprimé, et si une vanne ne résiste pas à l'utilisation aussi occasionnelle qu'une purge, en mettre une deuxième n'apportera pas une longévité beaucoup plus grande...

    Cordialement,
    Nicolas.

  9. #7
    bratak

    Re : Purge de pression d'un réseau d'air comprimé

    Bonjour Touche à tout.

    Merci pour ces précisions, ça confirme ce que j'avais en tête.
    Dans tous les cas je suis parti sur un double isolement.

    En vous souhaitant une bonne journée!

    Bratak

  10. Publicité

Discussions similaires

  1. Efforts et dimensionnement réseau d'air comprimé
    Par bfg07 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/10/2016, 08h59
  2. Dimensionnement d'un reseau d'air comprimé
    Par linos45 dans le forum Physique
    Réponses: 16
    Dernier message: 10/08/2015, 14h21
  3. Réponses: 11
    Dernier message: 09/05/2015, 00h23
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 29/05/2014, 15h52
  5. [Thermique] Baisse de pression chaudière et purge du circuit
    Par kurt51524 dans le forum Dépannage
    Réponses: 7
    Dernier message: 02/03/2009, 14h32