Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Problème tolérance mécanique




  1. #1
    APlumer

    Problème tolérance mécanique

    Bonjour à tous,

    Je fais face à un problème dans le calcul de jeu mécanique.

    Si un intervalle de tolérance est définit sur un diamètre et que j'utilise uniquement le rayon dans le calcul du jeu, est ce que je dois diviser cet intervalle par deux ou il reste inchangé ?

    Je ne trouve pas réponse à cette question dans les normes et une petite aide serait le bienvenue

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    cherbe

    Re : Problème tolérance mécanique

    Bonjour
    Si le jeu est donné en mm pour un diamètre et que tu calcules à partir d'un rayon, il faut doubler et non pas diviser par deux.
    Le jeu est donné dans une unité de mesure ou c'est un rapport (pourcentage) ?
    Pour avoir de l'argent devant soi, il faut en mettre de côté ! (proverbe lorrain)

  4. #3
    APlumer

    Re : Problème tolérance mécanique

    Ma question est mal posée,
    Si un intervalle de tolérance est définie selon une dimension appellée A
    Quel sera l'intervale si j'utilise la dimension A/2 dans mon calcul de jeu ?

    Merci


  5. #4
    PA5CAL

    Re : Problème tolérance mécanique

    Bonsoir

    Une fois défini, le jeu réalisé doit rester le même qu'on donne les dimensions de la pièce sous la forme d'un diamètre ou sous la forme d'un rayon. Donc :
    - la tolérance exprimée en % est la même sur le diamètre et sur le rayon,
    - la tolérance exprimée en mm est deux fois plus grande sur le diamètre que sur le rayon.

    « ∅10 mm ±1% » équivaut à « R=5 mm ±1% »
    « ∅10 +0,1/-0,06 mm » équivaut à « R=5 +0,05/-0,03 mm »

  6. #5
    PA5CAL

    Re : Problème tolérance mécanique

    Dans le calcul du jeu, le diamètre interviendra une fois, alors que le rayon interviendra deux fois. On doit bien évidemment trouver le même résultat dans les deux cas.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    cherbe

    Re : Problème tolérance mécanique

    Citation Envoyé par APlumer Voir le message
    Si un intervalle de tolérance est définie selon une dimension appellée A
    Quel sera l'intervale si j'utilise la dimension A/2 dans mon calcul de jeu ?
    Merci
    Je n'ai pas la réponse de manière certaine mais je doute fort que cette réduction soit linéaire.
    En d'autres termes, si l'on a diminué A de moitié, il est peu probable que l'on puisse diminuer le jeu de moitié
    Pour t'en convaincre, multiplie d'abord tes valeurs par 100 ;
    puis fais le calcul inverse en divisant les valeurs originelles par 100.
    Tu t'aperçois que le jeu est vraiment faible en réduisant et vraiment important en multipliant.



    S
    Pour avoir de l'argent devant soi, il faut en mettre de côté ! (proverbe lorrain)

  9. #7
    APlumer

    Re : Problème tolérance mécanique

    Merci pour toutes vos réponses,

    Pour le proportionnel de l'intervalle je suis d'accord avec vous.

    Mais je ne pense pas que celà puisse s'appliquer dans tous les cas, par exemple dans les calculs d'alignements. La déformation de l'arbre n'est pas forcement bien répartie, il se peut qu'on soit au maximum d'un coté de l'arbre et au minimum de l'autre coté.

    Dans ce cas l'intervalle ne devrait pas être proportionnel mais resté fixe non ?

  10. Publicité
  11. #8
    cherbe

    Re : Problème tolérance mécanique

    Citation Envoyé par APlumer Voir le message
    La déformation de l'arbre n'est pas forcement bien répartie, il se peut qu'on soit au maximum d'un coté de l'arbre et au minimum de l'autre coté.
    Je ne crois pas que la tolérance (jeu) puisse être utilisée ainsi car le jeu devient insuffisant d'un côté et exagéré de l'autre.
    Pour avoir de l'argent devant soi, il faut en mettre de côté ! (proverbe lorrain)

  12. #9
    Zozo_MP

    Re : Problème tolérance mécanique

    Bonjour APlumer

    Le mot tolérance est utilisé pour plusieurs acceptions qui doivent être bien comprises.

    Vous semblez faire une confusion entre tolérance d'orientation versus tolérance de positions et la tolérance de forme. Dis autrement comprendre aussi la différence entre tolérance dimensionnelle et tolérance géométrique est un point de compréhension obligatoire

    Mais je pense que dès le départ d'une certaine façon votre raisonnement est sujet à caution.

    Il a trois règles à respecter !
    - Raisonner toujours sur des cotations sur les axes et non pas sur la tangente du rayon
    - Dans les chaines de cotes toujours se baser sur un point fixe unique (qui peut être virtuel d'ailleurs sur le dessin) pour toutes les cotes. (pour une automobile ou un avion il y a un seul point fixe pour tout le monde).
    - Principe d'indépendance en GPS notamment

    Bien comprendre la cotation GPS pour bien comprendre la différence par rapport aux normes ISO si l'on ne veut pas utiliser le système GPS (NOTA GSP n'a rien à voir avec le global satellite position) GPS veut dire Spécification Géométrique de Produits, ou Geometrical Product Specification GPS.

    Pour en savoir plus regardez ici ou alors regardez ICI surtout à partie de la page 22

    Si vous voulez vraiment faire le tour de la question regardez ici les tolérances géométriques à partir de la page 13

    Cordialement

    Si notre ami Fred Verdifre pouvait passer par là à moins que Cardan s'y colle
    Dernière modification par Zozo_MP ; 19/12/2017 à 10h51.
    Faim dans le monde. Ne laissez de contributeur "sur leur faim", informez nous

  13. #10
    PA5CAL

    Re : Problème tolérance mécanique

    Citation Envoyé par APlumer Voir le message
    Pour le proportionnel de l'intervalle je suis d'accord avec vous.

    Mais je ne pense pas que celà puisse s'appliquer dans tous les cas, par exemple dans les calculs d'alignements. La déformation de l'arbre n'est pas forcement bien répartie, il se peut qu'on soit au maximum d'un coté de l'arbre et au minimum de l'autre coté.

    Dans ce cas l'intervalle ne devrait pas être proportionnel mais resté fixe non ?
    Si l'on ne tient pas compte de toutes les cotes nécessaires dans le calcul du jeu, il est évident que le résultat sera faux.

    L'utilisation de la relation que j'ai indiquée doit être raisonnée. Elle doit s'appliquer aux cotes adéquates, et ne doit pas induire des simplifications dans la cotation qui supprimeraient des tolérances à prendre en compte.

    Notamment, il ne faudrait pas confondre les diamètres inscrit et circonscrit d'une section et ceux de l'ensemble du cylindre (les premiers ne rendant pas compte des déformations de la pièce sur la longueur).

Discussions similaires

  1. La tolérance
    Par wiseman07 dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/04/2014, 17h15
  2. La Tolérance
    Par alcyon35 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 37
    Dernier message: 30/08/2007, 13h45
  3. Seuil de tolérance
    Par delirium539 dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 23
    Dernier message: 18/07/2005, 23h21