Affichage des résultats du sondage: L'Homéopathie est -elle oui ou non une sience

Votants
12. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • OUI

    2 16,67%
  • Non

    9 75,00%
  • Je ne sais pas

    1 8,33%
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

L'Homéopathie sera-t-elle mon bûcher???



  1. #1
    deesox

    L'Homéopathie sera-t-elle mon bûcher???


    ------

    Bonjour tout le monde;

    Voilà ça fait 2 semaines qu'on aurait dû trouver mais j'suis vraiment en galère là. On a pas mal d'infos sur l'homéopathie pour notre TPE je refais mon année donc je sais ce que recherchent les profs mais j'trouve pas de problématique béton sur l'homéopathie. La seule qu'on pourrait avoir serait "L'homéopathie peut-elle oui ou non considéré comme une science?" Mais j'ai peur que ça soit un bateau. Si quelqu'un peut nous aider a trouver une autre problématique qui puisse tenir la route j'vous en serait vraiment reconnaissant. Sinon merci d'avoir accordé quelques instants a lire cet article.

    HELLLLLLLLLLP

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Ryuujin

    Re : L'Homéopathie sera t'il mon bûcher???

    C'est surtout une question trop rapidement réglée.

    Pour qu'une hypothèse soit scientifique, il faut d'abord qu'elle soit réfutable, testable. Ce n'est pas le cas de l'hypothèse de l'existence d'une mémoire de l'eau.

    Pour qu'une expérience le soit, il faut qu'elle soit répétable. Ce n'est le cas de rien du tout en homéopathie puisqu'il est postulé que chaque patient doit avoir un traitement conçu individuellement.

    Pour qu'une conclusion soit scientifique, il faut qu'elle découle logiquement d'un réseau d'hypothèses testées positivement, ou conditionnée par ces hypothèses.
    Donc scientifiquement, on ne peut pas conclure que l'homéopathie fonctionne...


    Oui, tu as plutôt intérêt à chercher une autre problématique.

  5. #3
    deesox

    Re : L'Homéopathie sera t'il mon bûcher???

    Re,

    Pour ce qui est des faits scientifiques j'ai de nombreuses annecdotes atestant du bon fonctionnement de l'homéopathie sur des populations importantes donc puisque l'expérience de la conception par exemple d'un médicament homéopathique en laboratoire ne sera pas possible je compte m'appuyer sur ces faits pour étayer ma thèse mais je ne sais pas quelle problématique proposé à cela. Il reste cependant évident que l'homépathie reste une science polémique.

    Merci de votre aide

  6. #4
    pommier

    Re : L'Homéopathie sera t'il mon bûcher???

    Bonsoir
    Un extrait d'interview de praticiens qui utilisent ces médicaments sans se préoccuper des bases théoriques
    Essayez éventuellement de contacter cette personne :

    "Avec l'homéopathie, il n'y a pas de contre-indications » nous explique Anne-Marie Curat, membre du Conseil national de l'Ordre des Sages-Femmes. « C'est très rassurant pour une femme enceinte, qui dès qu'elle lit la notice d'un traitement allopathique, relève la fameuse annotation : ‘contre-indiqué chez la femme enceinte et allaitante' ».

    Nausées, vomissements, ballonnements, constipation, troubles du sommeil, crampes, vergetures, tension mammaire et naturellement contractions… Aujourd'hui, les traitements homéopathiques sont utilisés contre la plupart des maux associés à la grossesse. Jusqu'à la préparation à l'accouchement avec un traitement dont l'efficacité est reconnue. Appelé Caulophyllum », ce dernier « favorise la dilatation et réduit la durée du travail », précise Anne-Marie Curat.
    Oct 2007

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    kinette

    Re : L'Homéopathie sera t'il mon bûcher???

    Jusqu'à la préparation à l'accouchement avec un traitement dont l'efficacité est reconnue. Appelé Caulophyllum », ce dernier « favorise la dilatation et réduit la durée du travail », précise Anne-Marie Curat.
    Ca veut dire quoi "efficacité reconnue"?
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  9. #6
    kinette

    Re : L'Homéopathie sera t'il mon bûcher???

    Tiens, grâce à ce "Caullophyllum" j'ai trouvé un superbe exemple du jargon et de la "méthode" homéopathique (digne du docteur Diafoirus):
    http://www.homeoint.org/ehhds/rec26/scialom.htm

    J'aime bien ces passages:
    Ce qui est caractéristique ici, c'est la nature intermittente des douleurs car l'utérus se contracte de façon intermittente. En ceci Caulphyllum diffère de Secale. Celui-ci est plus volontiers responsable d'une contraction ininterrompue de l'utérus. Puis de là, les douleurs de Caulophyllum, volent dans toutes les directions, à la poitrine, aux hanches, aux cuisses; au cours des douleurs la patiente ressent une sorte de faiblesse trémulante dans tout le corps.
    Les règles de Caulophyllum sont très peu abondantes et précédées de douleurs dans les reins. Sont également présents au cours des règles, douleurs des membres inférieurs, mauvaise haleine, goût amer, vertiges et frilosité.
    Nash l'utilisa chez une femme enceinte qui présentait de vives douleurs et un gonflement des articulations des doigts. Caulophyllum supprima les douleurs des doigts mais fit apparaître de fortes douleurs de travail. Le médecin du arrêter l'administration du remède par peur de provoquer un avortement. Mais les douleurs des doigts réapparurent. Une haute dilution de Caulophyllum résolu rapidement le cas dans sa totalité.
    Le tremblement intérieur ci-dessus mentionné est la troisième caractéristique très importante de Caulophyllum
    (j'adore celle-ci ).

    (et ne vous marrez pas, cette page est une illustration de ce à quoi ressemble la "recherche" en homéopathie...).

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  10. Publicité
  11. #7
    Quisit

    Re : L'Homéopathie sera t'il mon bûcher???

    "Avec l'homéopathie, il n'y a pas de contre-indications » nous explique Anne-Marie Curat, membre du Conseil national de l'Ordre des Sages-Femmes.
    forcément, quand un "médicament" homéopathique n'a besoin de prouver une quelquonque activité sur l'organisement en double aveugle, il ne risque pas non plus de présenter une contre indication, puisque jusqu'à PREUVE du contraire (la preuve, ça fait un siècle que les scientifiques l'attendent) le médicament homéopathique n'a AUCUNE efficacité, hormis celle du simple placebo.
    pas d'effet, donc pas d'effets secondaires.

    je pense donc que ta problématique, vu qu'il s'agit d'un TPE de science et non d'épistémologie ou de philosophie, devrait porter sur les rapports de l'homéo et de son objet : soigner.
    Puisque de toute évidence celle-ci se base sur des postulat "allant contre le bon sens" tu dois bâtir une problématique liant tout ça, t'amenant à formuler des hypothèses, et à les valider ou invalider.

    la collection de témoignages isolés, de test non "double aveugle" ou de non scientifiques utilisant une caution dévoyée ("membre de l'ordre des sages" : et alors !?) ne peut te servir de fondement a un TPE sérieux. je pense que tes profs attendent quelque chose de différent, quelque chose de scientifique.

    ce n'est pas le premier TPE sur l'homéo qui passe sur ce forum, il semble que ce soit un parfait sujet pour expliquer, par le contre-exemple, ce qu'est vraiment une démarche scientifique. Et tu as de quoi t'éclater et bâtir un bon TPE car le fond (la première constatation de hannemann, la déduction d'une règle, les principes de cette règle, puis les non-tests, l'absence de double aveugle, la disparition des principes actifs etc) sont riches d'étonnements "scientifiques", chaque point pourrait faire objet d'un TPE

  12. #8
    bardamu

    Re : L'Homéopathie sera t'il mon bûcher???

    Citation Envoyé par deesox Voir le message
    Re,

    Pour ce qui est des faits scientifiques j'ai de nombreuses annecdotes atestant du bon fonctionnement de l'homéopathie sur des populations importantes donc puisque l'expérience de la conception par exemple d'un médicament homéopathique en laboratoire ne sera pas possible je compte m'appuyer sur ces faits pour étayer ma thèse mais je ne sais pas quelle problématique proposé à cela. Il reste cependant évident que l'homépathie reste une science polémique.

    Merci de votre aide
    Salut,
    tu peux peut-être essayer un truc du genre : "L'effet placebo s'intègre-t-il à la pratique médicale ?".

    Là, il y a un sens à avoir des témoignages, notamment de médecins dans leur éventuel usage de l'homéopathie.
    Tu peux faire une analyse des témoignages, faire des interviews etc.
    Est-ce que les patients ont des exigences ? Veulent-ils absolument qu'on leur donne quelque chose même si ça ne sert à rien, biologiquement parlant ? L'apparence "made in laboratory" compte-t-elle pour eux ? Comment définissent-ils un "médicament" ? N'importe quoi du moment que c'est prescrit par quelqu'un en blouse blanche ? D'après un ouï-dire ("ça, ça marche !") ? Il faut que ça ait un goût bizarre, que ça pique (l'effet psychologique de la seringue...) ? Il faut que ça coûte un certain prix ?
    Y'a-t-il des études de psychologie qui traitent de tout ça ?
    Etcetera.

    Et si tu trouves des médecins qui prescrivent de l'homéopathie, tu peux leur demander : "vous croyez à un effet biologique ou vous vous en servez comme placebo ?".
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

  13. #9
    deesox

    Re : L'Homéopathie sera t'il mon bûcher???

    Bnojour,
    Je tiens à remercier les derniers messages qui m'ont vraiment aidé. Samedi derniers suites aux remarques sur l'article nous sommes aller voir les professeurs pour leur demandé conseil, une bonne conclusion en est sorti. Nous allons donc garder comme theme les médecinnes alternatives, la problématique quant a elle est:

    Quelle est la place actuellement des médecines alternatives dans le milieux hospitaliers?

    Ainsi nous pourrons traiter de l'homéopathie sans en faire un TPE exlusivement. Quel est votre avis?

    Merci

  14. #10
    Quisit

    Re : L'Homéopathie sera t'il mon bûcher???

    hmmm ... disons que vous devez formuler ça un peu plus précisément; ce genre de question a comme réponse une simple quantification, ou des constatations (ça fait un peu sociologie comme question). A moins que tu aies quelque chose derrière la tête ? une problématique passionnante (bon on en trouve pas toujours non plus sur tous les sujets) débusque un lièvre, un problème auquel on trouve des solutions parfois opposées (au moins en façade)

  15. #11
    deesox

    Re : L'Homéopathie sera t'il mon bûcher???

    Ouais j'pense que ça peux être interressant on va surement se rendre a marseille pour passer un entretien avec un médecin qui traite ses patients avec des médecines alternatives, même si ça risque d'être court on aura une p'tite interview et puis peut etre aussi aller voir quelques enfants, le tpe sera fourni avec des sondage des interview des recherches approfondies mais il vrai que il y a un point des tpe que je ne cerne pas. La problématique du tpe ne doit pas trouver de réponse réel car sinon ça reste un exposé mais nas trouvé de réponse réel serait ne pas répondre à la problématique...

Discussions similaires

  1. Actu - La prochaine navette spatiale sera-t-elle russe ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/12/2007, 21h53
  2. Le futur du jeu : l'innovation sera-t-elle encore dans l'écran ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/03/2007, 07h19
  3. Mon existence n'est elle que ce que j'en fais?
    Par jja dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/11/2004, 19h35
  4. Réponses: 14
    Dernier message: 24/03/2004, 20h32
  5. GREFFE : Sauvons la, dans 2 mois elle sera morte !
    Par RICHARDSOLO dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/11/2003, 17h00